Le forum des Rubans Blancs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Super Randonnée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
serge.
L'asperge
L'asperge
avatar

Nombre de messages : 1006
Age : 46
Localisation : argenton l'eglise
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: Super Randonnée   Lun 23 Juin - 22:21

admin a écrit:
serge. a écrit:
J 'espère que j 'en serai aussi dans un peu plus d'un mois

Mais oui, je crois en toi  Top
Merci de ton soutient . J'en suis tout ému  lol! 
Je me suis bien préparé et je continu a faire ce qu 'il faut .
Après ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tandem breton
M&M's
M&M's
avatar

Nombre de messages : 2582
Age : 43
Localisation : Corps Nuds (35)
Date d'inscription : 15/11/2006

MessageSujet: Re: Super Randonnée   Mar 24 Juin - 18:39

phil35 a écrit:
voilà c'est fait  Top 


que de grand moment  Very Happy , de grandes émotions


merci déjà à Sophie pour cette imagination, à Genevieve pour cette création du R10000, à Roule Toujours pour ses conseils précieux (et pour son bouchon  lol! ) , et aux nombreux messages d'encouragement  Top 


il est l'heure de remonter vers le nord  No  et la fraicheur !


un CR à venir


phil35
Tout basiquement : FÉLICITATIONS !!!!

Moi je suis super content de connaitre 2 super randonneurs !!
En espérant la faire un jour mais cela ne sera pas dans le cadre du R10000 ( car il me manque 3 gros brevets et 2014 était l’année maxi pour prendre en compte ce qui a déjà été réalisé !!)

On attend le CR .

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescherubins2007.free.fr/
phil35
P'tit Philou
P'tit Philou
avatar

Nombre de messages : 2183
Age : 49
Localisation : 35
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Super Randonnée   Mar 24 Juin - 18:58

tandem breton a écrit:
phil35 a écrit:
voilà c'est fait  Top 


que de grand moment  Very Happy , de grandes émotions


merci déjà à Sophie pour cette imagination, à Genevieve pour cette création du R10000, à Roule Toujours pour ses conseils précieux (et pour son bouchon  lol! ) , et aux nombreux messages d'encouragement  Top 


il est l'heure de remonter vers le nord  No  et la fraicheur !


un CR à venir


phil35
Tout basiquement : FÉLICITATIONS !!!!

Moi je suis super content de connaitre 2 super randonneurs !!
En espérant la faire un jour mais cela ne sera pas dans le cadre du R10000 ( car il me manque 3 gros brevets et 2014 était l’année maxi pour prendre en compte ce qui a déjà été réalisé !!)

On attend le CR .

Marc


merci mon grand  Wink 

je te souhaite de la faire, ravi aussi d'avoir fait un bout du R10000 avec toi et notre belle (et jeune) équipe pour la flèche vélocio  Top 

phil35
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclo-breizh-randonneur.over-blog.com/
phil35
P'tit Philou
P'tit Philou
avatar

Nombre de messages : 2183
Age : 49
Localisation : 35
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Super Randonnée   Jeu 26 Juin - 0:57

un peu de lecture  Razz :


CARCES KM 0, 2h05 premier contrôle photo, j’assure le coup en doublant la photo (je prendrai cette précaution à chaque fois) direction Cotignac, je rencontre un groupe de 3 personnes qui déambulent dans la nuit : « regarde il pédale avec ses pieds », je leur souhaite une bonne nuit. A la sortie de Cotignac, les choses sérieuses commencent,  je mets déjà le « petit » qui sera mon allié sur l’ensemble du parcours, les premiers lacets et déjà même de nuit une vue avec les villages éclairés (je ne sais pas si c’est en permanence mais beaucoup de village sont éclairés toute la nuit.

J’arrive au sommet du col de la bigue  785 m (km 28), les sensations sont bonnes,  je prends le soin de mettre les gants d’hiver et une veste car malgré la chaleur ressentie en montant, c’est la fraicheur qui prédomine en descendant mais ça ne dure pas bien longtemps car la particularité de ce brevet se résume à Monter/Descendre ….

Avant le premier point de contrôle, je passe le col d’Illoire   (967m), le jour se lève et la vue est déjà magnifique sur les prémices des gorges du Verdon.

SOURCE DE L’AUMALE (1180m)  Km 47.5 j’arrive au deuxième contrôle à 5h40, je pose le vélo pour la photo, je fais le plein des bidons et repart, j’applique à la lettre les consignes de Roule Toujours, remplir les bidons dès que possible d’où l’avantage d’avoir toujours de l’eau et de la rafraîchir ! J’ai également un gant de toilette avec moi et je prendrai le soin de me laver le visage à chaque fois et ainsi enlever le sel  issu de la transpiration et de me rafraichir. Enfin la récompense, une descente !

Je laisse filer ceci me permet en vélo couché de me détendre complètement et du coup de reposer l’ensemble des muscles, le paysage est déjà grandiose pour moi qui aime les grands espaces : je suis servi. De plus à cette heure matinale, je suis quasi seul hormis quelques compagnons que je retrouverai souvent : du gibier ! Je ne me trompe pas de cible, moi je suis à la chasse des cols !

Heureusement que je suis de ce côté car le ravin que je devine n’a rien d’accueillant car je suis sujet au vertige…j’ai l’impression que je reviens sur mes pas, eh oui je suis passé de l’autre côté des gorges et ça monte mais le rythme est bon, je ne sollicite pas mes muscles, je roule le plus souple possible.

J’ai tenté un pari, moi qui roule toujours avec trop de chose, j’ai fait une sélection sévère, le strict minimum :

-vêtement : une veste légère coupe-vent, des gants d’hiver, jambières, manchettes, un tissu « tour de cou »

-accessoires : un jeu de piles de rechange, nécessaire crevaison, crème solaire, gant de toilette.

-alimentation : gels énergétiques, barre céréales, poudre énergétique/bidon,

Km 97, alors que je vois un panneau «  La Palud sur Verdon » avec une faible distance me voilà obligé de tourner à gauche , c’est bête, çà cache quelque chose….la fameuse « route des crêtes » l’état de la route est moins bon et la température commence à monter , étant sensible au soleil, j’applique la même stratégie que sur un BRM1000 (Chantepie /Verdun) : je garde les manchettes et les jambières avec comme avantages : pas de coup de soleil, pas de crème solaire à appliquer(gain de temps ), seul inconvénient : un peu plus chaud.

LA ROUTE DES CRETES (1285m) KM 105, j’arrive au panneau où j’effectue la photo du contrôle, là aussi avec ce dispositif, je gagne du temps car je m’arrête, je pose le vélo, photo et je repars donc pas à chercher de commerce, à demander un coup de tampon, à expliquer…pour moi sur les 15 contrôles de ce brevet c’est environ 1 Heure de gagné ! (à méditer).

Je finis la montée sur 1 km avant d’entamer la descente et là, je serre les fesses car l’état de la route n’est pas terrible, des éboulements, le vide …et c’est long, je n’ai pas le temps d’apprécier le paysage. La circulation s’intensifie, ce qui n’arrange rien (ce sera le seul endroit que je n’ai pas eu du plaisir à cause du stress).

C’est bon, j’en ai fini avec ce tronçon, je retrouve une route plus agréable j’arrive au sommet du col d’Ayen (1031m) et à nouveau mes passages préférés : une descente mais ça passe trop vite et il faut aller chercher le prochain contrôle, la montée est tranquille et en pleine nature mais il fait chaud !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclo-breizh-randonneur.over-blog.com/
phil35
P'tit Philou
P'tit Philou
avatar

Nombre de messages : 2183
Age : 49
Localisation : 35
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Super Randonnée   Jeu 26 Juin - 1:00

la suite :


COL D’ESPINOUSSE (838m) KM 171 il est 13h17 lorsque je pose le vélo et comme d’habitude, je ne m’attarde pas le début de la descente permet de faire descendre un peu la température corporelle et le souffle d’air même si il est chaud me fait du bien, j’appréhende malgré tout la chaleur mais mon organisme s’est semble-t-il habitué grâce à une semaine de vacances en Andalousie dernièrement.

En bas de la descente, on tourne à gauche sur la route Napoléon et un retour à la civilisation avec un flux de véhicule important grrrrrr mais fort heureusement ce n’est pas long et c’est repartit mais toujours pas de tire fesse…faut mouliner, le petit est de nouveau de sortie (22 dents) et je l’apprécie à sa juste valeur, à l’arrière je n’hésite pas à me servir du 28 ! Certes çà donne par moment de faible moyenne mais au niveau musculaire c’est top. Le thermostat du four est bien haut, je suis en mode à point mais je vais finir la montée « bien cuit » mais avec des panoramas de toutes beautés.

 

COL DE FONTBELLE (1304m) KM 211, 16h16, photo et direction la fontaine, que ça fait du bien, je me « douche » le haut du corps, je suis comme neuf !  Un couple de randonneur ayant fini une rando m’interpelle et reste dubitatif quand je leur explique ce que je réalise… mais pourquoi vous faites çà ? « Par passion » mais en fait non, c’est à cause de trois personnes :

-Sophie : qui a créé cette magnifique randonnée.

-Geneviève : qui a eu l’idée de créer le Randonneur 10000m.

-Christian : qui a réussi cette rando le mois dernier et que je souhaite accompagner dans la validation du R10000.

La dame a semble-t-il pitié de moi et me propose à manger, j’accepte de prendre 2 abricots et une poire (que c’est bon !). Nous nous saluons et je reprends la route. Je profite de la descente pour me relâcher, j’arrive à un panneau « route barrée à 2 km », M…e, j’hésite, si je descends 2km et qu’il faut remonter….c’est samedi, allez on y va, j’arrive à un panneau où s’affaire plusieurs personnes, « c’est possible de descendre ? » on me répond « sans problème » , il s’agît en fait de la préparation d’une course de côte en moto prévu le lendemain, tous les lacets sont protégés mais je reste prudent. A mon arrivé au niveau de la zone de départ, j’ai le droit à une petite ovation des nombreuses personnes déjà présentes, « tu viens demain ? » ben non, j’pourrais gagner !

Sisteron en vue KM 238, que c’est beau vu d’en haut, c’est la fin de la descente, la chaleur est étouffante en ville, je fais une pause à la sortie de la ville  dans une boulangerie. C’est mon premier arrêt ! À peine 10 mn j’avale un Coca avec une baguette apéro et fait le plein des bidons.

Je retrouve ma monture, j’ai passé le 1/3 de la rando et je suis surpris par mon état, pas de coup de pompe, pas de tension musculaire, pas de problème avec le soleil, ça baigne  (enfin oui, j’voudrais bien…).

ST ETIENNE LES ORGUES (707m) KM 269, il est 19h22, je me pose au PMU, c’est les préparatifs de la fête de la musique, et ambiance foot que je regarde un peu, fin du match mais pas encore pour moi.

Christian m’avait dit que la portion à venir était …difficile, je ne peux pas dire que je ne savais pas ! la route rends moins bien et la fin de journée m’apporte certes un peu moins de chaleur mais un sentiment de « réchauffer » pour les montées , de nombreux lacets et à nouveau des compagnons qui sortent des bois, chevreuil , lapin, écureuil ? Je suis vraiment seul, pas un véhicule et le ciel qui s’assombrit au fur et à mesure de ma progression. Un point lumineux, c’est quoi, un contrôle de la marée chaussé ? Et non, un groupe d’astronaute qui s’est installé pour observer le ciel dégagé. Je vois la vallée illuminée, je pense que c’est Sisteron.

Ce n’est pas forcément par hasard si j’ai choisi cette date, car en ce jour d’été, je bénéficie d’une nuit la plus courte de l’année et comme la météo est avec moi, le ciel est clair.

PAS DE LA GRAILLE (1597m) KM 290, 22h22, j’y suis, pose photo traditionnelle, je me lance dans la descente après avoir mis les gants et ma veste, petite frayeur avec une pomme de pin, il y en a partout, je les évites, j’entends des bruits dans la nature, pourvu que ça ne déboule pas, mon double éclairage avec un réglage parfait m’aide beaucoup, mon GPS avec éclairage de l’écran me permet d’anticiper les courbes, mais je reste en mode « prudence » , ce serait trop bête.

C’est bon, je suis en bas, à NOYERS SUR JABRON, je sens que la fatigue commence à me gagner, j’y fais une pause avec un dodo de 20mn, au réveil c’est une sensation de fraîcheur, la reprise est laborieuse mais pas de soucis musculaire, je me réchauffe avec cette montée « légère » mais que la nuit offre des sensations surprenantes, notion de difficultés différentes, perte des notions de vitesse et c’est aussi l’occasion de penser à beaucoup de chose ….voilà MONTFROC, non non, je ne ferais pas dedans !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclo-breizh-randonneur.over-blog.com/
phil35
P'tit Philou
P'tit Philou
avatar

Nombre de messages : 2183
Age : 49
Localisation : 35
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Super Randonnée   Jeu 26 Juin - 1:05

et la fin:

COL DE MACUEGNE (1068m) KM 346, je fais la photo à 2h32, j’ai avec moi un plan de route maxi, et je me dis que si je reste dans ce timing, je pourrai monter le Ventoux au petit matin ….mais j’ai à nouveau un petit coup de fatigue, arrêt d’environ 15mn à MONTBRUN, la reprise est plus difficile car la fraîcheur me saisit. Mais heureusement, çà remonte et je me réchauffe rapidement, faut être un peu maso pour souhaiter que ça monte ! Me voici en haut du Col Des Aires.

COL DE FONTAUBE (635m) KM370, 4h56, je plonge dans la descente, le ciel s’éclaircie, la nature s’éveille, j’adore ce moment, la route est plus large, super revêtement, çà file à bonne allure.

MALAUCENE (317m) KM 400, 6h32, lorsque j’arrive à proximité, je vois plusieurs panneaux annonçant « attention cycliste », je traverse la ville où il y a beaucoup de trace d’une organisation évènementielle mais je ne sais pas quoi. Je suis au 2/3 de mon parcours, et je sais qu’au sommet de ce géant de Provence j’en aurais fait une très grosse partie ! Je fais la photo à la sortie de la ville, et quelques centaines de mètres plus loin, je profite de l’ouverture d’un bar pour prendre un café et faire le plein des bidons.

C’est parti, une dame s’arrête pour faire des photos, et me souhaite « bon courage », je passe les premiers lacets et elle me redouble avec un petit pouce levé : une admiratrice…un premier cyclo me rejoint, on discute un peu puis il me dit faut que j’accélère «  c’est ma femme » ! Elle est arrêtée et immortalise la montée de son homme. C’est calme, le soleil se lève, quel magie, sauf quand on aperçoit  les bornes kilométriques avec le pourcentage et les KM restant. Pour l’instant çà tient, un vélo spécial me double, un VD avec une caisse à l’avant, il m’encourage, c’est un Hollandais. Un bruit sourd vient du haut…il s’agît d’une balayeuse qui descend, c’est que la DDE est au petit soin pour les cyclos. D’ailleurs peu de temps après des fusées arrivent, de plus en plus nombreux, un rapport avec l’organisation de Malaucène ?  Je poursuis ma route et soudain 12%, pas d’hésitation, pied à terre, j’ai beaucoup d’avance, pas question de me flinguer maintenant. Ça dure un moment, mais dès que je peux, je remonte sur mon destrier. La température monte mais je suis plutôt à l’ombre et c’est agréable, un rond-point, je file à bonne allure, un lacet, 30km/h,35km/h, oh Amstrong sort de ce corps …..Mais je reviens vite à la réalité car il s’agissait simplement d’un petit faux plat descendant.

J’ai une pensée pour Magaly et ses haricots rouges, il y a quelques années lors d’une flèche Vélocio mémorable, nous avions fait un grand tour autour de ce Mont Ventoux, et je lui avais dit « on le montera un jour »…j’y suis mais que c’est dur, il se mérite le géant, je repose pied à terre, des VTT me double avec des très petits développements, je les envies…j’aperçois enfin le sommet, mais que c’est encore loin !

Allez mon gars, courage pour le fun, vas-y ! Je reprends les RENNES (je vous rassure je suis GUINGAMPAIS !!!!!! et 2 coupes de France….) c’est magique, photographe pour immortaliser l’instant et faire des affaires. Le dernier lacet et un bus Hollandais avec une méga organisation et des HOP HOP HOP HOP, tout çà pour moi, c’est trop bon, un grand moment j’y suis !

 

LE MONT VENTOUX (1910m) KM 421, il est 9h47, quel vue ! Je me pose un instant, photo, un cyclo me propose de me prendre avec mon vélo, sympa, puis c’est le lot des questions traditionnelles et des bienveillants. A mon tour, je leur demande quel est l’organisation du jour ? C’est la « cinglé du Ventoux » et hier c’était « la Cannibale », je quitte cet endroit si particulier pour tout cycliste. Je me lance dans la descente, quel pied !, y’a du monde partout, des regards à mon passage, au niveau du Chalet Reynard, une agitation soudaine, une personne pense que je suis le premier concurrent, moto, signaleurs, tout çà pour moi mais je ralentis et leurs fait signe que je ne suis pas celui qu’il pense !




Plus je descends et plus la masse de cyclo est importante, impressionnant. Je reste attentif à mon itinéraire et je prends à gauche au niveau de sainte colombe, et là retour au calme, mais ça remonte vite et sur une route assez mauvaise qui ne rend pas bien et sous un soleil qui devient bien présent.

Ça devient pénible, je n’éprouve pas beaucoup de plaisir, la fatigue ? La lassitude ?, mais j’avance, c’est le principal, mais pas vite ! Enfin un croisement, un billard, des bouts droits, ça va mieux.

COL DES ABEILLES (1000m) KM 455, je fais la photo à 11h48. Même pas le bourdon, un toboggan et ça descend super vite. Au regard du profil et du temps qui me reste, je me dis qu’il faut que je gère pour assurer la réussite de mon brevet.

SAULT  KM 466, question gestion, c’est ici que ça commence, superbe ville, des cyclos partout, des touristes, je me pose et une visite à la superette s’impose, abricot/coca, j’avale rapidement les abricots « frais », quel délice !, le sachet finit, j’y retourne…la tenancière en sourit. Je déambule à l’ombre et je m’installe sur une place ombragée d’où je découvre un superbe panorama. Je m’installe sur un banc public et j’assiste à une partie de pétanque. Je fais le point sur le reste de mon brevet : il reste 150 km à faire mais le profil annonce encore quelques bosses donc prudence, je redémarre, ça cogne, c’est le cagnard ! Je suis moins performant, la chaleur est très prenante, les bidons descendent à vite, heureusement qu’il y des points d’eau régulier, je m’y jette comme si j’étais dans le désert…et je prends le soin de mettre de la crème solaire mais je résiste pour ne pas enlever mes jambières et les manchettes !

BANON (766m) KM495, 15h37, photo à l’entrée du village, j’espère trouver un troquet car j’ai envie de faire une pause, c’est avec bonheur que je vois une terrasse à l’ombre, je m’installe au plus loin. La tenancière m’invite à me rapprocher mais je lui explique que je ne veux incommoder ses clients car je baigne dans mon jus depuis 2 jours, d’ailleurs les mouches s’en sont rendues comptes…j’avale 2 cocas et une bonne glace et je m’assoupi quelques instants, c’est un temps à faire la sieste.

Je me relance sous les encouragements des gamins, la chaleur est vraiment difficile à gérer, à Forcalquier, je fais une nouvelle pose pour une glace et remplir les bidons avec des glaçons…je m’arrête quasiment dans chaque village pour remplir les bidons, je m’arrose régulièrement la tête et boit régulièrement, les premiers signes de fatigues musculaires arrivent avec des échauffements sous les pieds, heureusement que j’ai des sandales. La circulation est plus dense mais la route est bonne et plutôt roulante. Mais le coup de pompe arrive, je suis scotché ! Je n’avance plus, c’est dur mais le moral reste bon malgré tout, le but est proche et la soirée avance, vivement la fraîcheur !

Allemagne EN PROVENCE (416m) KM564, que c’est laborieux, photo à la sortie car comme annoncé, il n’y a pas de panneau à l’entrée, il est 20h42, j’ai mis 5h00 pour faire 70km….et ça recommence de la bosse , des lacets , vivement la fin, heureusement la température baisse, j’ai  comme seul but : la réussite de mon brevet donc pas de blague, la fatigue est bien présente mais le bout est proche et la bonne odeur de lavande me transporte dans mes pensées, ça devient plus facile, mais que ça roule bien sur une belle route et avec un profil descendant. Je retrouve une trace sur le GPS, c’est tout bon, car ayant fait cette portion en sens inverse hier matin, je sais que ça descend jusqu’à l’arrivé. Je suis tout à ma joie, c’est gagné, que de route depuis des années pour en arriver là !

CARCES (135 petits mètres) KM611 23h18 YESSSSSS, pas de fan à l’arrivée, d’énormes sentiments me traversent. C’est un peu spécial mais on j’éprouve souvent les mêmes moments d’émotion lorsque je finis une grande randonnée.
 Top 


Dernière édition par phil35 le Jeu 26 Juin - 1:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclo-breizh-randonneur.over-blog.com/
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4106
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: Super Randonnée   Jeu 26 Juin - 1:29

T'as shunté le Mont Ventoux ? cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phil35
P'tit Philou
P'tit Philou
avatar

Nombre de messages : 2183
Age : 49
Localisation : 35
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Super Randonnée   Jeu 26 Juin - 1:37

sccber a écrit:
T'as shunté le Mont Ventoux ? cheers 


merci  Wink 

phil35
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclo-breizh-randonneur.over-blog.com/
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
avatar

Nombre de messages : 6216
Age : 63
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Super Randonnée   Jeu 26 Juin - 6:08

t'es  paré pour le 1000 du Sud maintenant  Twisted Evil   pale   affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francis16
Bitumator !
Bitumator !
avatar

Nombre de messages : 270
Age : 55
Localisation : CHARENTE
Date d'inscription : 02/11/2013

MessageSujet: Re: Super Randonnée   Jeu 26 Juin - 7:08

Félicitations phil 35  cheers   Top
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phil35
P'tit Philou
P'tit Philou
avatar

Nombre de messages : 2183
Age : 49
Localisation : 35
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Super Randonnée   Jeu 26 Juin - 9:40

papou a écrit:
t'es  paré pour le 1000 du Sud maintenant  Twisted Evil   pale   affraid

Je vais d'abord faire un 1200  Rolling Eyes 


phil35
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclo-breizh-randonneur.over-blog.com/
diago41
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
avatar

Nombre de messages : 542
Age : 65
Localisation : CHAMBORD
Date d'inscription : 14/08/2011

MessageSujet: Super Randonnée   Jeu 26 Juin - 10:03

Très sympa ton CR. Cela ravive en moi des souvenirs inoubliables.
Bravo, il faut oser en couché.

Mais l'animal est très solide et experimenté.

Je note que tu es parti à une heure qui t'a permis de faire le Ventoux le matin à la fraiche.

Ce qui indéniablement est un plus : Vue dégagée, peu de brume de chaleur et surtout moins de motos et de bagnoles....



Bravo   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alainseverin@orange.fr
Roule toujours
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
avatar

Nombre de messages : 784
Age : 65
Localisation : Rennes (Cesson-Sévigné)
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Super Randonnée   Jeu 26 Juin - 11:00

Décidément, Phil 35 va beaucoup plus vite que moi. Ca fait un mois que je suis arrivé et je n'ai toujours pas fait mon compte-rendu.  Mad 

Après un abandon en 2013 suite à un coup de chaud, je retente le coup cette année.  Après une préparation minutieuse, je préfère prendre le risque de partir un mois plus tôt,  au mois de mai.
Ouf, le mont Ventoux est ouvert à la circulation 15 jours avant le départ.
Je décide de partir le  21 mai, à la même heure que l'année précédente,  1h30. Cette dernière tentative sera la dernière,  soit je réussis,  soit je dis adieu au randonneur 10 000.
10 jours avant mon départ,  un RV pour un coroscanner a été fixé suite à un test d'effort douteux.
Cet examen confirme des anomalies ( calcifications dues au cholestérol sur des artères coronaires secondaires).
Une coronarographie est prévue en urgence quand je leur dis ce que j'ai prévu de faire en vélo.
On retarde notre départ.  je passe un jour et demi à l'hôpital.  Les examens ne révèlent pas d'anomalie grave. J'ai le feu vert pour faire la SR. OUF. Je n'y croyais plus. On me prescrit néanmoins en prévention un traitement anticholesterol à vie.
En rentrant de l'hôpital le soir, je regarde la météo pour le 21 mai. Les prévisions sont catastrophiques, orage, pluie et surtout vent très fort. Ces prévisions me tourmentent une partie de la nuit. Après un abandon sur un coup de chaleur,  je risque un abandon pour mauvais temps.
On est samedi matin, il reste beaucoup de choses à préparer pour le départ, les bagages, le jardin...et je décide d'avancer la date du départ de la SR au dimanche après midi car une fenêtre météo semble beaucoup plus favorable.
Voyage rapide vers Carcès, style go fast, où on arrive à 11 h le lendemain.



Le stress est maximum.  Repas rapide dans un restaurant.
Je prends le départ à 13h22.
Je me hâtes lentement,  j'ai la peur au ventre. Je sais qu'il faut passer les gorges du Verdon sans y laisser trop de plumes. Le parcours est très tourmenté et j'ai l’œil en permanence sur le GPS. J'arrive "enfin" au panneau en haut de la route des crêtes sans mettre pied à terre. La descente est très dangereuse et j'y vais très prudemment.. Le col de Lespinousse se monte bien. La nuit est sans lune mais sans grand vent et avec ce qu'il faut de fraîcheur pour me tenir éveillé. Me voilà à nouveau dans le col de Fontbelle où j'avais abandonné l'année dernière. Cette fois-ci, il ne m'aura pas. Par précaution,  pour éviter les crampes, pratiquement à chaque arrêt,  je prends une pastille de Sporténine. J'arrive en haut en utilisant mon plus petit développement. Je fais la photo réglementaire, j'enfile mon vêtement de pluie pour me protéger du froid et descends vers Sisteron.
Aux 2/3 de la descente,  la pluie se met à tomber. A 5h, je téléphone à Raymonde qui va me ravitailler au contrôle de Saint Etienne des Orgues. Petit déjeuner express à l'abri dans un ancien lavoir et je repars une demi-heure après.  Cet arrêt très court m'a fait du bien physiquement et moralement.  Je pars vers la montagne de Lure avec le trouillomètre à zéro. Je ne sais pas pourquoi, cette montagne m'impressionne,  il faut dire qu'il y a quand même 1000m de dénivelé à prendre. La fin n'est pas facile et en haut, il fait très froid (4°).
Malgré tous mes vêtements et mes gants d'hiver, je suis frigorifié dans la descente.  Je ne sens plus mes doigts.
La montée des 2 cols suivants se fait sans difficulté. Arrivé vers Montbrun, je m'aperçois que je suis très en avance par rapport à l'horaire prévu. En fait, avant le départ,  j'étais tellement persuadé que je ne pourrais pas partir que je n'ai pas préparé la randonnée comme j'aurais du au niveau des horaires. Au départ,  je devais dormir à Malaucène . J'aurais donc du monter le Ventoux de nuit, ce qui me faisait très peur. J'annonce à Raymonde que je vais le monter avant de me reposer. (Mais finalement, je n'en suis pas si sûr que ça.)  Je lui demande donc de réserver un hôtel à Sault. Contrôle express à Malaucène à 15h30 avec achat d'une bouteille d'1,5l de Coca Cola. Je commence la montée. Aucun vélo ne me doublera car vu le temps, il n'y a personne. Je suis absolument seul. Cette 11eme montée du Ventoux est une vraie galère,  je mettrais 3h à venir à bout de ce géant de Provence.
Le vent contraire est de plus en plus fort et malgré mon tout petit développement,  je suis obligé de m'arrêter et de faire des longs bouts à pied. J'ai mal sous le pied droit. Je m'aperçois que je penche à droite. Comme je compense pour ne pas tomber, j'ai mal au dos et aux bras. Je compte les km. Chaque km en vaut 2. J'arrive enfin au dernier lacet et bien que je tourne à droite pour rejoindre le sommet, mon vélo va à gauche dans les balustrades.  J'ai failli tomber. Tenir debout et avancer à pied est un exploit.
Personne en haut pour me prendre en photo. Je suis obligé de coucher le vélo pour faire la photo réglementaire,  il n'aurait jamais tenu appuyé sur le poteau.
Je me rends compte que pour descendre,  cela ne va pas être de la tarte. Je fais les 500 premiers mètres à pied puis tout doucement sur le vélo. Encore une fois, je suis complètement frigorifié. Après un temps qui me semble interminable,  j'arrive enfin à Sainte Colombe puis je passe le col de ND des Abeilles, dernière difficulté de l'étape.
Dans la montée du col je reçois un appel téléphonique, je m’arrête pour décrocher pensant que c’est un coup de téléphone de Raymonde, surprise c’est Phil 35 mon ami. Il est surpris et super content lorsque je lui annonce que je suis dans la dernière partie de la SR.,  . Je dors dans un hôtel  à Sault vers 21h45.
Je décide de ne repartir qu'à 6h le lendemain pour bien me reposer, ce qui fait bien plaisir à l'hôtelière qui est obligée de se lever pour nous ouvrir la porte (à cause des alarmes).
Les 30 premiers km, tout va bien, c'est relativement plat. Bien que le vent soit assez fort et de face, l'allure est soutenue. Après,  le relief est beaucoup plus accidenté sur une centaine de km et comme le vent a encore forci, je mets souvent le petit plateau. Je n'ai plus beaucoup de force dans les jambes. A Allemagne, un magnifique champ de coquelicots mais par contre, pas de panneau d'entrée de ville. Je pointe donc à la sortie.
Je préviens Raymonde que je vais arriver dans 25km. J'arriverais au panneau avant elle. Je fais enfin la photo dont je rêvais depuis 3 ans. Laughing 
 
Une de mes craintes était pendant la randonnée de manquer d'eau et de nourriture, surtout en partant un dimanche après-midi. Donc en plus de mes 2 grands bidons de 650 ml, j'avais pris dans ma sacoche arrière 2 Cocas d'1/2 l que je remplissais au fur et à mesure.
En partant, j'avais 2 grands sandwiches, une demi baguette, du fromage, du saucisson, 2 morceaux de flan, un pot de 500g de riz au lait et de nombreux encas. Je n'ai jamais manqué de rien.
 
En matériel,  j'avais pris 2 chambres à air de secours, monté 2 pneus neufs mais pas emporté de pneu de rechange.
Le fait de partir à 13h30 m'a permis de ne faire qu'une seule nuit sur le vélo et de ne faire qu'une seule descente d'un grand col de nuit, celui de Fontbelle. Pour moi, les grands morceaux à passer sur cette randonnée sont la route des crêtes,  le col de Fontbelle, la montagne de Lure et le mont Ventoux.
2 obstacles redoutables : les grosses chaleurs et le froid dans la descente des grands cols. Il ne faut pas s'engager dans cette randonnée si des perturbations ou si des vents avec rafales sont annoncés.  Il vaut mieux reporter la randonnée.
Pour l'habillement, il faut prévoir des gants d'hiver, des jambières, des manchettes.
 
Côté paysages, c'est extraordinaire et inoubliable, même si on n'a pas vraiment le temps d'en profiter pleinement..
 
Il doit être extrêmement difficile de faire cette randonnée sans GPS sans se tromper.
 
Encore merci à Sophie pour la création de ce brevet hors normes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Panoramix
Celtic Spirit
Celtic Spirit
avatar

Nombre de messages : 1678
Age : 43
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: Super Randonnée   Jeu 26 Juin - 11:54

Chapeau les cyclos de l'AS Chantepie!

Christian, je suis content de voir que ton souci de santé n'était pas trop grave au bout du compte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.esprit-randonneur.fr
Portocéan
Yapaphoto
Yapaphoto
avatar

Nombre de messages : 3254
Age : 68
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Super Randonnée   Jeu 26 Juin - 15:06

Oui, bravo à tous deux, des CR sans langue de bois qui reflètent bien la difficulté de la tâche !

à Phil35 :

Un point lumineux, c’est quoi, un contrôle de la marée chaussé ? Et non, un groupe d’astronaute qui s’est installé pour observer le ciel dégagé


Normal, la montagne de Lure est un grand centre d'observation du ciel...

Quant à voir des astronautes, c'est certainement la conséquence des efforts produits... Very Happy 


Il ne vous reste plus qu'une chose maintenant : refaire le parcours, sans contrainte d'horaires, en profitant un max du paysage et de trainer à la terrasse des cafés à l'ombre des tilleuls !
Et puis, dans les fontaines de ces contrées, on trouve parfois cela :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phil35
P'tit Philou
P'tit Philou
avatar

Nombre de messages : 2183
Age : 49
Localisation : 35
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Super Randonnée   Jeu 26 Juin - 15:24

Portocéan a écrit:
Oui, bravo à tous deux, des CR sans langue de bois qui reflètent bien la difficulté de la tâche !

à Phil35 :

Un point lumineux, c’est quoi, un contrôle de la marée chaussé ? Et non, un groupe d’astronaute qui s’est installé pour observer le ciel dégagé


Normal, la montagne de Lure est un grand centre d'observation du ciel...

Quant à voir des astronautes, c'est certainement la conséquence des efforts produits... Very Happy 


Il ne vous reste plus qu'une chose maintenant : refaire le parcours, sans contrainte d'horaires, en profitant un max du paysage et de trainer à la terrasse des cafés à l'ombre des tilleuls !
Et puis, dans les fontaines de ces contrées, on trouve parfois cela :




bien vu Portocean  lol! 

phil35
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclo-breizh-randonneur.over-blog.com/
tandem breton
M&M's
M&M's
avatar

Nombre de messages : 2582
Age : 43
Localisation : Corps Nuds (35)
Date d'inscription : 15/11/2006

MessageSujet: Re: Super Randonnée   Jeu 26 Juin - 15:47

Encore félicitations à vous et merci pour vos CR.

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescherubins2007.free.fr/
admin
Yvan Le Terrible
Yvan Le Terrible
avatar

Nombre de messages : 4731
Age : 45
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: Super Randonnée   Jeu 26 Juin - 17:41

Bravo à vous deux, ça rappelle des souvenirs...

~
Le vélo c'est très super !  [Léane, trois ans et demi ]

Super Randonneur, la longue distance à vélo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://superandonneur.fr/
phil35
P'tit Philou
P'tit Philou
avatar

Nombre de messages : 2183
Age : 49
Localisation : 35
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Super Randonnée   Jeu 26 Juin - 19:19

Bilan de ma SRHP :

 

Date : départ le 21 juin à 2h05.

                -idéal car j’ai fait beaucoup de col soit de nuit au en matinée (dont le ventoux), j’ai également profité de l’ombre matinale sur la première partie et dans la montée du Ventoux.

                -nuit la plus courte de l’année, c’est confortable.

Météo :

                -avec l’accord de Sophie, j’ai avancé ma date de départ pour éviter les orages annoncés le lundi, du coup, pas une goutte de pluie !, un temps très beau voir très chaud surtout dans l’après midi.

                -vent relativement faible et favorable le samedi ainsi que le dimanche où il était un peu plus fort.

Equipement :

                -vélo : nécessaire de réparation avec 2 chambres, un jeu de piles (GPS et éclairage), 2 bidons (500 et 650ml) à remplir dès que possible.

                -vestimentaire : manchettes, jambières , gants été, gants d’hiver (très pratique dans les descentes de nuit), veste coupe vent, tissu tour de cou (qui m’a servi dans les cols pour me couvrir la tête quand j’enlevai le casque.

                -soin : crème solaire, gant de toilette (un vrai compagnon qui permet de rafraichir la tête et le corps et d’enlever le sel de transpiration. Quelques médoc au cas où.

                -Appareil photo pour les contrôles uniquement (peur de ne pas garder de l’automnomie)

                -téléphone.

Alimentation :

                -gels énergétiques.

                -barres énergétiques.

                -poudre à diluer pour la boisson et 2 petites bouteilles de St Yorre.

                -j’ai  acheté du coca, des baguettes apéros, des glaces, des fruits.

 

Des conseils…….

Le départ en milieu de nuit permet de passer un premier « bout » de nuit sur le vélo mais qui passe vite, de monter le Ventoux en tout début de matinée sans la chaleur et le trafic, un départ le samedi matin valide beaucoup de commerce ouvert ainsi que le dimanche car on est sur des villes assez importante et/ou touristique.  La date est aussi à prendre en compte. Ne pas hésiter à utiliser les petits développements et en garder toujours sous le pied, attention certaines descentes sont piègeuses par le revetement , par le profil, le gibiers, les pommes de pins, le trafic de véhicules (surtout les motos).

Faire tout les contrôles en mode « photo » = gain de temps.

Remplir les bidons dès que possible, beaucoup de fontaine, cascade sur le parcours, çà raffraîchi et on n’en manque jamais.

 

MERCI :

 

A Sophie pour la création de ce MAGNIFIQUE brevet.

A Geneviève pour la création du RANDONNEUR 10000.

A Christian pour avoir ouvert la voie et ses précieux conseils (et son bouchon…).

A ceux qui m’ont précédé sur ce brevet et qui ont témoigné par des CR qui m’ont été riche d’enseignement  (Yvan et Jean-Claude en particulier).

A ceux qui m’ont encouragé, suivi.

A ma monture, même si le profil n’est pas favorable au vélo couché, çà reste malgré tout confortable.







Phil35


Dernière édition par phil35 le Jeu 26 Juin - 23:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclo-breizh-randonneur.over-blog.com/
GBOUIL
Mollet d'acier
Mollet d'acier
avatar

Nombre de messages : 110
Age : 58
Localisation : MAULE
Date d'inscription : 02/07/2011

MessageSujet: Re: Super Randonnée   Jeu 26 Juin - 23:33

cheers Bravo les gars,
c'est le type de rando qu'on oublie pas de si tôt !......
 Sleep Bonne récup ! et a bientôt à Bordeaux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Super Randonnée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Super Randonnée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010
» Super Randonnée
» Super Randonnée des Côtes de Bourgogne
» Super randonnée PYRENEES-PIRINEOS
» Invitation randonnée de motos à La Tuque‏

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index du forum :: Les formules longues distances :: Autres...-
Sauter vers: