Le forum des Rubans Blancs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
20100team
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
avatar

Nombre de messages : 851
Age : 58
Localisation : brest
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010   Ven 2 Juil - 0:58

BONNE ROUTE JEAN LOUIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.runtastic.com/fr/utilisateurs/Vincent-Jaouen/mur#
jean-louis
Le Yéti du Queyras
Le Yéti du Queyras
avatar

Nombre de messages : 4546
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010   Jeu 8 Juil - 0:01

Salut tout le monde.
De retour je suis en train de faire le "randoconto" et mettre en ligne les photos de ma demi-randonnée.

J'ai raté mon rendez-vous avec cette merveilleuse randonnée, et la prochaine n'aura lieu que dans deux ans.
L'échec est dur à digérer, vraiment, j'aurais tant voulu aller au bout. Malheureusement, samedi dernier, j'ai considéré pour diverses raisons (bonnes sur le moment - mauvaises avec un peu de recul) que la marche était trop haute pour moi.
Dès dimanche je commençais à penser le contraire, et depuis je remâche.
Je remâche ma faiblesse, mon manque de force mentale pour pallier ma relative faiblesse physique.
Parce que, malgré tout, c'était possible d'aller au bout, dans le délai....Oui.
Il faut vraiment que je me conditionne à me battre contre moi-même.

Il faut que je libère tout ça. En parler sur le forum va peut-être m'y aider.

C'est la première fois depuis que je me suis lancé dans ce genre d'activité l'année dernière qu'un abandon sur une rando me laisse aussi amer.

Pour faire concis, en attendant un texte détaillé, je me suis arrêté après environ 200 km et les 3 premiers cols.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roland
Déménageur Breton
Déménageur Breton
avatar

Nombre de messages : 5656
Age : 55
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010   Jeu 8 Juil - 8:27

Ce n'est pas en réussissant que l'on progresse mais en analysant ses échecs et en persévérant.
Peut-être viens-tu du vivre ce qui va le plus t'aider à réussir le prochain PBP.
Content de te voir à nouveau sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclo-long-cours.fr/ En ligne
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
avatar

Nombre de messages : 6130
Age : 63
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010   Jeu 8 Juil - 8:52

pour ta peine on t'a inscrit à Challans pale

allez chiche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcus
Vélocipédus Rigolus
Vélocipédus Rigolus
avatar

Nombre de messages : 5601
Age : 51
Localisation : saumur (49)
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010   Jeu 8 Juil - 10:31

bravo Jean-Louis, 200 bornes et 3 cols, chapeau ! cheers cheers cheers

il y a des gens qui sont + forts que toi et qui jamais n'oseront se lancer dans de tels défis, alors repose-toi, digère cette belle expérience, nous ne sommes que des humains, demain est un autre jour ! sunny

" tout ce qui ne te tue pas te rend + fort "

@ bientôt ! geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marcusneron.free.fr
Miss couetteS
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 58
Localisation : Charente Maritime
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010   Jeu 8 Juil - 12:15

jean-louis a écrit:

L'échec est dur à digérer, vraiment, j'aurais tant voulu aller au bout. Malheureusement, samedi dernier, j'ai considéré pour diverses raisons (bonnes sur le moment - mauvaises avec un peu de recul) que la marche était trop haute pour moi.
Dès dimanche je commençais à penser le contraire, et depuis je remâche.
Je remâche ma faiblesse, mon manque de force mentale pour pallier ma relative faiblesse physique.

Il est sur qu'une fois reposé.... il est "facile" de se dire que l'on a pas été au bout de soi-même et de s'en vouloir !!!! mais si tu as du quitter l'aventure c'est évidement que ton corps et ta tête te criaient affraid affraid affraid... et qu'à un moment il faut savoir faire la différence entre l'orgueil (mal placé !!!) et la raison .....

Bravo à toi..... pour avoir la force de te lancer de tels défis ....



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff
L'aigle des Ecrins
L'aigle des Ecrins
avatar

Nombre de messages : 1661
Age : 55
Localisation : Draguignan Var
Date d'inscription : 12/02/2010

MessageSujet: Re: Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010   Jeu 8 Juil - 13:56

Salut Jean-Louis,
Ton retour à Cuneo s'est-il bien passé, as tu finalement refait un petit col le lundi ou le mardi ?

Aller, on positive bom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
robert
Mollet d'acier
Mollet d'acier
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 56
Localisation : Nice
Date d'inscription : 13/02/2010

MessageSujet: Re: Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010   Jeu 8 Juil - 15:09

Pour répondre à Jean-Louis, je ne peux dire si à sa place j'aurai continué ou non, je peux juste parler de mon expérience personnelle dans cette randonnée, si ça peut l'aider.

C'était la première fois que je me lançais dans une distance aussi grande, je n'ai pas de vécu cycliste, je dois dire que je m'y suis mis sérieusement il y a un an et demi, et 11 mois en arrière je n'étais jamais monté plus haut que 1700m), tout ça pour dire que je me considèrais comme inexpérimenté dans ce genre d'épreuve. J'avais quand même essayé de bien préparer mon affaire en faisant des nuits complètes et des 300 km (bon, pas des tonnes, deux de chaque) au mois de juin avant de partir.

Ca s'était bien passé et je me sentais optimiste, sans doute trop, parce que j'ai attaqué tambour battant la Lombarde et la Bonette, en me disant qu'en plus, avec l'annulation de l'Izoard, ça devenait presque trop facile cette affaire. Bon, quand je suis arrivé à la Bonette et que j'ai commencé à chercher le pignon au-dessus alors que j'étais déjà en 30x25, j'ai commencé à m'inquiéter.

Effectivement je suis arrivé au pied de Vars complétement mort, et là j'avoue que quand je pensais aux cinq cols qui restaient, je donnais plus très cher de mes chances de réussite. J'ai quand même continué, surtout parce que je voyais pas ce que je pouvais faire d'autre, en me disant que si j'arrivais à passer Vars et Agnel (ce qui me paraissait presque impossible à ce moment là), je pourrai toujours descendre directement à Cuneo sans faire les 3 derniers cols.

Et là je me suis rendu compte au fur et à mesure que la fatigue que j'avais ressentie à partir du col de Vars était toujours là, mais que je continuais à avancer (à peu près deux fois moins vite qu'à l'ordinaire), mais que mon état de fatigue restait stationnaire. J'ai passé comme ça, un peu dans un état second, très lentement mais en m'interdisant de mettre pied à terre, les cols de Vars, Agnel et Sampeyre. Ensuite, au pied de la Fauniera, j'ai mangé, dormi une 1/2 heure, je l'ai passé beaucoup plus facilement. A la Madonna je recommençais à être fatigué, mais il était pas question que je m'arrête au dernier col Mad

Voilà, c'est un peu long mais ce que j'ai vécu, c'est que la fatigue, on peut rouler longtemps avec, et que tant qu'on arrive à avancer, et ben il faut continuer Smile Voilà, j'ai appris ça le week-end dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcus
Vélocipédus Rigolus
Vélocipédus Rigolus
avatar

Nombre de messages : 5601
Age : 51
Localisation : saumur (49)
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010   Jeu 8 Juil - 15:58

bravo ROBERT !!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marcusneron.free.fr
Jeff
L'aigle des Ecrins
L'aigle des Ecrins
avatar

Nombre de messages : 1661
Age : 55
Localisation : Draguignan Var
Date d'inscription : 12/02/2010

MessageSujet: Re: Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010   Jeu 8 Juil - 16:16

Oui, BRAVO ROBERT cheers

Je crois que c'est ce que la plupart d'entre nous ont vécu sur les longues distances, à un moment, c'est le cerveau qui te fait avancer, les jambes ne font plus qu'obéir en mode minimaliste.
Pour ma part c'est sur Menton - Brest que j'ai vraiment pris conscience de ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean-louis
Le Yéti du Queyras
Le Yéti du Queyras
avatar

Nombre de messages : 4546
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010   Jeu 8 Juil - 17:42

Donc voilà l'histoire d'un rendez-vous manqué.

Et beaucoup de choses à raconter alors que je n'ai fait que la moitié de la rando. Alors si j'avais accompli le parcours entier...

Cette Super Randonnée Fausto Coppi me trottait dans la tête depuis le mois de Février, sans du tout avoir de certitude sur la possibilité de la faire. Ce n'est que début Juin que je me suis inscrit, comme d'habitude au dernier moment, ayant réglé la question de ma disponibilité pour un séjour d'une semaine dans le Queyras avant le 2 Juillet pour me remettre à la grimpe et préparer dans le contexte cette pratique particulière du vélo en haute montagne, n'ayant pas monté de col depuis fin Août 2009.
Désappointement en apprenant les ennuis de Jeff après sa diagonale qui l'empêcheront de se présenter au départ de la SRFC comme il en avait l'intention. Dommage pour lui et dommage de ne pas y aller à deux.

Les quelques jours précédant l'évènement se passent à m'entrainer autant que possible et monter les cols environnants du camping de Château-Queyras où je suis installé : Izoard, Agnel, Vars, enfin tout ce qui se monte dans le secteur. Ceci perturbé par la météo orageuse et pluvieuse quasiment tous les après-midi et soirs, ce qui ne manque pas de m'inquiéter un peu pour les conditions pendant la rando si ces pluies nous surprennent en altitude avec le grand froid humide inévitable des descentes.
Au-début je gamberge pas mal sur mes aptitudes en montée, ce n'est pas brillant, c'est très laborieux.
Mais 3-4 jours de ce régime commencent à apporter une petite amélioration. C'est normal.
Au total j'aurai parcouru 390 km et environ 8900m de dénivellé avant la rando.

Il faut aussi préparer l'équipement pour l'autonomie. Quoi emmener d'absolument nécessaire sans trop s'alourdir. Sur le plan vestimentaire, vu l'éventualité probable de la pluie et du froid l'accompagnant, mais aussi alimentaire pour assurer au-moins la première nuit avant de trouver un commerce ouvert, pas avant Jausiers, ce qui fait au minimum 8 heures d'efforts où il faudra compter sur soi-même dans le désert de la montagne.
Penser aussi à se reposer et dormir suffisamment. Ne pas accumuler trop de fatigue non plus.

Le mercredi je vais voir Jeff à Gap. Cette visite me rassurera un peu car la crainte m'assaille, au point d'envisager de ne pas me présenter au départ. Il m'en dissuade évidemment et m'assure que ce serait très con, je suis à la porte de la rando, il suffit de sonner et entrer, on verra pour la suite, au pire je pourrai m'arrêter si ça ne va vraiment pas au camping qui se trouve à mi-parcours.

Vendredi 2, je suis assez confiant, la petite montée de la veille vers l'Agnel sans forcer a été plutôt satisfaisante. Le vélo est prêt, sans doute trop chargé mais quelles seront les conditions ? Les sacs pour les bag-drops des Claux et Sampeyre préparés au cas où avec des victuailles et un peu de rechange, je pars à Cuneo où j'arrive à 15h.
Il fait chaud et très brumeux. Aurons-nous encore de l'orage dans la soirée pour le premier col de la Lombarde ?

L'atmosphère dans la ville est un peu étrange, beaucoup de rues sont fermées à la circulation pour cause de "journée écologique", c'est très calme. Je me trouve un endroit à l'ombre sans parcmètre sur un boulevard proche de la grande place centrale Galimberti, lieu du départ, pour laisser ma voiture pour le week-end.
Très vite je fais la connaissance d'un Italien sympa vivant à Madrid et venu pour faire la rando. On cause en anglais.

A 17h30, sur la place Galimberti où de nombreuses tentes et stands ont été montés pour la cyclosportive la Fausto Coppi du dimanche, retrait de la carte de route, de la plaque et dépôt des sacs. J'ai juste oublié de mettre mon nom sur les sacs, on se débrouille pour l'identification. On nous donne de l'eau, du soda, du ice tea et diverses petites babioles
Ensuite dîner à 18h30 et retour vers 20h sur la place.
Elle s'est beaucoup peuplée des 100 participants environ de la rando, mais aussi d'une foule venue pour la fête du soir et pour manger aux stands de restauration.
Un petit café au "Parola" sous les arcades, ambiance très Italienne que j'adore.
Un cycliste dont la physionomie me dit quelque chose y fait un détour, je saurai un peu plus tard qu'il s'agit de Richard Leon, randonneur de haut-vol bien connu.

20h30. Au centre de la place, Ivano Vinai, l'organisateur, est sur la scène pour son briefing traditionnel d'avant-départ. Je ne parle pas italien mais je comprends très vite qu'il annonce une chose importante : l'impossibilité de passer par l'Izoard comme prèvu pour cause d'éboulement la veille sur la route à la Casse Déserte et donc le raccourcissement du kilométrage à 380 km au-lieu de 440, et le délai amputé de 4h, soit 13h le dimanche.
Il viendra ensuite préciser son discours en français, qu'il parle très bien effectivement, aux quelques francophones et assimilés, puisque Mark Haycraft est là, accompagné de Anne, sa femme, qui ne fait pas la rando (il mettra 22h30).
Je parle un peu avec Richard Leon qui m'évoque ses "vieilles jambes" (sic). J'essaye de retrouver Robert venu une fois sur le forum, mais sans succès.

21h le départ.
Accompagné et précédé de motos qui feront barrage aux intersections le premier groupe s'élance autour de la place sous les applaudissements des badauds. Il en sera ainsi presque jusqu'à la sortie de la ville, les appplaudissements des passants rythmeront les premiers km.
Je me sens bien et profondément en accord avec ce que je suis venu chercher.
La température est douce, pas de pluie finalement, et les étoiles apparaitront dès la tombée de la nuit.

Je parcours les 35 km de faux-plats jusqu'au premier contrôle de Vinadio au pied de la Lombarde seul la plupart du temps, le groupe roule un peu vite quand même. A un moment Ivano, suivi de 5 ou 6 cyclos me dépasse et je prends la roue. Il y a là des Allemaniques dont les "yââ, yâââ " vont vite me saoûler. Vu leurs vélos nus je demande s'ils ont une assistance mais ils "semblent" ne pas comprendre ce mot -assistenza, assist. Mais on arrive bientôt à Vinadio.
Je m'aperçois que je n'ai pas pensé à faire tamponner ma carte au départ. Je m'en inquiète auprès de Ivano qui me rassure : "Cé né pas grave", et me donne sa bénédiction d'organisateur en chef sur le front. Sacré Ivano ! Il est terribile.

En avant pour les 21 km d'ascension de la Lombarde, 1469m de déniv.
La nuit est tombée. La pente est rude mais je me sens bien. Je m'arrête à une fontaine en bois intéressante pour la photographier et remplir les bidons et pendant ce temps les cyclos me dépassent. Longtemps je verrai leurs lumières au-dessus et bientôt plus rien. Je suis seul, le bruit très fort du torrent envahit la montagne seulement diverti par celui de 3 ou 4 véhicules, d'assistance manifestement, dont les Suisses Allemands. Ben tiens !
Un cyclo redescend en sens inverse. Arrête-t'il déjà ?

Le haut de la montée est longue avant d'atteindre le col où je vois disparaitre les loupiotes des derniers cyclos me précédant, et je ne monte pas vite. La vision du Santuario di Sta Anna illuminé en contrebas est très belle dans le grand silence retrouvé veillé par la lune aux 2/3 pleine.
J'arrive vers 0h50 et reste un moment là pour jouir de cet instant que je retrouverai pas avant longtemps.

Habillage pour la descente de 22 km car il fait bien frais désormais.
A un moment je rejoins un cyclo qui descend très lentement. Il semble figé et nous ne parlons pas.
Après Isola 2000 un autre cyclo. En fait c'est une des trois féminines de la rando. A ce moment un chevreuil traverse juste devant nous. Il fallait bien que ça arrive. petite frayeur.
Je laisse ma cyclote et un peu plus bas un jeune renard attend au-milieu de la route, je ralentis et il se met à me suivre. Il m'aurait suivi un bon moment si je n'avais repris de la vitesse. Magie des rencontres...
J'arrive à descendre assez vite malgré mon éclairage "modeste", en fait, certaines fois, je devine la route et les virages plus que je ne les vois réellement.

A Isola en-bas je reprends de l'eau dans le village et rejoins peu après la cyclote.
Nous parlons un peu, elle parle pas mal le Français et j'apprends qu'elle roule seule et en est à sa 3ème ou 4ème randonnée. Un peu surpris, elle semble jeune, je ne pose pas d'autres questions. J'aurais dû lui demander son prénom car il s'avère qu'il s'agit de Giancarla Agostini, mais celà je ne le saurai qu'une fois rentré chez moi en faisant des recherches sur internet. Le seul nom de Giancarla m'aurait mis la puce à l'oreille, je pense, en faisant sans doute remonter le souvenir d'avoir vu ce nom dans le récit qu'avait fait Sophie Matter de la rando 2008.
Cette fille de 28 ans est très connue en Italie dans les milieux de l'endurance, vélo, courses à pied, trails.
Le week-end précédent elle a d'ailleurs fait le grand raid du Cro-magnon de 112 km et 5200m + dans le Mercantour.

Quelque part dans les 13 km jusqu'à St Etienne de Tinée je roule devant elle mais je vais la perdre. Vais-je trop vite ? Ce serait curieux même si effectivement je pédale plutôt bien à ce moment, ou s'est-elle arrêtée ?

A St Etienne, de nouveau un cyclo dans le village endormi. Il marche à côte de son vélo.
- "Va bene ?"
- "Si, si. Marcha. Va !"
- "OK"

Voilà le début de la montée de la Bonette. 25 km, 1568 m+
Je commence très vite à peiner, c'est dur, je n'avance plus trop, ça ressemble à ma progression dans la Lombarde mais en plus lent encore. Je n'arrive pas à trouver un rythme convenable, j'ai mal aux épaules.
Malgré tout les km défilent, lentement. Il doit être 3h30-4h, je commence à avoir vaguement envie de dormir et j'ai mal aux articulations. J'avise sur le bord de la route aux abords du hameau de Bousiéyas une Citroen Mehari ouverte. Bonne pioche, je m'y couche sur la banquette et dans les 5 sec. m'endors.
J'ai dû rester 1/2h environ car lorsque je me réveille et repars la lumière du jour est là.
Pas de changement notable dans mes sensations et les nombreux km jusqu'au col vont être très difficiles, au point de marcher un moment. Ce col est ingrat je trouve.
Je m'arrête pour manger un peu et revoilà Giancarla qui grimpe vers le sommet. Elle avance pas mal et je ne la reverrai plus.

Au col, enfin, les 6 derniers km sont interminables, je pose mon vélo contre une fraiseuse de laquelle s'échappent 3 marmottes.
Elles sont partout dans ces parages et dans la descente je vais craindre qu'une d'entre elles, moins aux aguets que les très nombreuses autres, ne traverse la route brusquement au dernier moment pour rejoindre l'autre côté.

Avec tout ça je ne suis vraiment pas en avance sur mon tableau de marche basé sur 12 km/h et j'arrive à Jausiers au contrôle vers 8h30.
Mais surtout la montée de la Bonette a bien entamé mes forces et mon maigre capital confiance. Pourrai-je retrouver des jambes convenables pour affronter la suite et ses 4 cols, et pas des moindres, le Sampeyre, surtout, me fait peur, il est terrible avec ses 8% de moyenne, sa route défoncée et ses trainées de graviers emportés par les pluies journalières ?

Arrivé à St-Paul au pied du col de Vars arrêt prolongé bienvenu à la très agréable auberge du chamois.
Double café, crème solaire, il fait déjà chaud, repos, calculs sur mes possibilités de continuer ou non.

Redémarrage. Le bas de la montée de Vars est très chaude et pentue. L'air tempère assez vite cette chaleur à mesure de l'élévation et, loin d'être bien saignant, je réussis à atteindre le col dans un état physique plus acceptable, je trouve, tout en restant bien besogneux. Sauf que la chaleur a réveillé une douleur vive à un orteil qui m'enquiquinait épisodiquement depuis plusieurs semaines, douleur semblable à celle lorsque l'on porte des chaussures trop serrées. Chaque appui sur la pédale me lance et je sais que ça peut être encore pire des heures plus tard. Je pense de plus en plus à l'abandon et, arrivé au contrôle des Claux, à 12h25 je commet l'erreur de rendre ma carte et d'annoncer mon "retirato".
Bullshit ! l'acte qu'il ne fallait pas commettre même si, sur le moment et les quelques heures ensuite, je penserai avoir pris la bonne décision.

Descente sur Guillestre et je rentre lentement au camping.
Surprise. Jeff, qui me cherchait mais ne pouvait me joindre, mon tél. étant tombé en rade, et était même monté en voiture aux Claux, me rejoint dans la combe du Guil.
Vraiment sympa de sa part.
J'essaye de faire le gars un peu détaché qui ne regrette pas, surtout vis-à-vis de lui qui aurait tant aimé faire cette rando, mais le remord commence petit à petit à monter. Je vais le cacher tant bien que mal en lui expliquant que je voyais pas d'autre alternative.
Et pourtant je pense depuis dimanche que j'aurais dû continuer.
En plus, comme le parcours passait devant le camping, une bonne douche, un massage, une restauration, que j'avais préparée, un peu de sommeil au frais dans la chaleur de l'après-midi, et me démerder pour trouver un palliatif quelconque pour atténuer cette douleur à l'orteil et il aurait suffi de repartir et, col après col, même très difficiles, même avec la pluie que beaucoup de participants ont subi vers Sampeyre le soir, je serais allé plus loin et, peut-être, aurais-je réussi à rentrer à Cuneo dans le délai et recevoir le beau maillot rouge de FINISHER.
En plus j'étais loin d'être dans un état d'épuisement.
C'est con...

Le lendemain à 7h30 je reprends la route vers Cuneo pour récupérer mes sacs et ma voiture.
Les 119 km se passent très bien, la montée de l'Agnel que j'aurais dû faire la veille au soir se fait plutôt correctement, tout celà avive mes regrets.

Ceci dit, c'est vrai qu'avec 5 petites journées d'entrainement en montagne, réussir une telle randonnée avec 10300 m de dénivellé et des cols très exigeants représentait un défi de taille, en plus sans avoir de prédispositions naturelles à la grimpe. J'aurais aimé disposer de 3 ou 4 jours supplémentaires pour m'entrainer, sans aucune assurance de mieux faire d'ailleurs.

Mais c'est surtout au plan psychologique que j'ai failli. Peur de me faire vraiment mal ? Peur d'aller voir mes limites ? Je ne sais pas.
Et pourtant cette randonnée je l'avait si vivement désirée, elle est magnifique dans ces montagnes. elle devait constituer le point d'orgue de mon année.
Mais l'organiste a joué faux.

Quelques photos : http://www.flickr.com/photos/49726108@N02/sets/72157624320873249/
(on peut agrandir les photos en cliquant sur la loupe + au-dessus des photos)




Dernière édition par jean-louis le Jeu 8 Juil - 23:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CTC86
Super randonneur
Super randonneur
avatar

Nombre de messages : 315
Age : 69
Localisation : Châtellerault (86)
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re:   Jeu 8 Juil - 21:14

Dommage de revenir déçu (et surtout déçu de soi-même) d'une rando . Tu t'attaquais là à un gros morceau.( en gros 400 bornes avec une belle série de "gros" cols ...)

A priori , à la lecture de ton CR , je crois que tu devrais réfléchir à l'entrainement que tu as suivi en vue de cette rando . J' écris bien entrainement (même si certains le considèrent comme un gros mot ! ). Ce qui m'étonne c'est le nombre de cols franchis dans les quelques jours avant la rando (et je les connais , je les ai tous passés ) . Tu as dû y laisser pas mal de carburant à un moment où il aurait fallu au contraire faire des réserves ...
Ce n'est qu'une impression , bien sûr ...

Dans les galères (et j'en ai connu forcément quelques unes ) je ne pense qu'à l'heure de clôture ... je ne cède rien avant .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean-louis
Le Yéti du Queyras
Le Yéti du Queyras
avatar

Nombre de messages : 4546
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010   Jeu 8 Juil - 21:30

Cet "entrainement" était empirique mais je ne me voyais pas démarrer cette rando sans avoir repris contact avec les cols. Je ne les ai jamais montés en me faisant mal, à haut régime, de toute façon j'en aurais été incapable, j'aurais explosé, et je n'ai pas eu l'impression d'y laisser des plumes, ou alors très peu.
Non, au contraire, ma petite semaine montagnarde avant a été bénéfique mais on ne rattrape pas en quelques jours deux mois d'entrainement et de pratique du vélo en montagne comme c'était le cas d'une grande majorité de participants.

En revenant hier j'avais de très, très bonnes jambes. J'avais 14000 m dans les pattes, en comptant la rando. Il aurait fallu que la rando commence hier.
Mais ç'aurait été dur de toute façon, ça l'a été pour beaucoup de participants "montagnards".

Je commence à ne plus trop regretter de toute façon. C'est fait, c'est fait.
J'ai été très heureux d'y aller et il y aura d'autres occasions de se faire plaisir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Portocéan
Yapaphoto
Yapaphoto
avatar

Nombre de messages : 3190
Age : 67
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010   Jeu 8 Juil - 22:45

Je dirais la même chose que CT86, ta préparation sur place était bien trop courte. Tu as certainement laissé beaucoup de jus dans ces montées rapprochées et très exigeantes. J'ai aussi monté Agnel, Vars et Yzoard...c'est du haut de gamme. Et si j'ai bien compris, pour Vars, c'était le coté sud...le plus dur.

J'ai fait il y a très longtemps, trois BCMF. Mes vacances me le permettant, j'étais sur place, ou tout du moins sur un secteur montagneux, deux semaines avant. Et ma dernière sortie était 3 à 4 jours avant le brevet, pour bien récupérer.

Et puis cette super randonnée, c'est deux BCMF en un !
La preuve, il y avait peu de participants et surtout peu de cyclos non montagnards. D'où ton rapide isolement.
Je pense qu'avec Jeff, tu serais allé jusqu'au bout...
Mais bravo d'avoir osé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roland
Déménageur Breton
Déménageur Breton
avatar

Nombre de messages : 5656
Age : 55
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010   Jeu 8 Juil - 22:53

Tu peux sauver ton année le 11 septembre... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclo-long-cours.fr/ En ligne
Antonin
Mec Plus Ultra
Mec Plus Ultra
avatar

Nombre de messages : 2142
Age : 46
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 11/12/2006

MessageSujet: Re: Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010   Ven 9 Juil - 0:19

Tu dois connaître cette citation :
"Réussir, c'est aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme” Winston Churchill

Et comme j'ai l'impression que tu n'as rien perdu de ton enthousiasme... cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paris-brest-paris.org
jean-louis
Le Yéti du Queyras
Le Yéti du Queyras
avatar

Nombre de messages : 4546
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010   Lun 12 Juil - 12:30

Antonin a écrit:

"Réussir, c'est aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme” Winston Churchill

Mouais...Il y a bien un moment où il faut faire échec à l'échec, aussi ...

Sinon, Sur cette page, de jolies photos de la randonnée faites par un participant italien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Portocéan
Yapaphoto
Yapaphoto
avatar

Nombre de messages : 3190
Age : 67
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010   Lun 12 Juil - 20:11

Le col Agnel semble toujours aussi beau...et certainement aussi dur.

1982* : en vacances au camping municipal de Guillestre, j'avais grimpé Izoard, Agnel, Vars et le Pré de Mme Carles...mais avec 3 à 4 jours de repos entre chaque col !
Je comprends l'hyper difficulté de cette randonnée.

* France Allemagne et Battiston haché menu par le méchant Schumacher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean-louis
Le Yéti du Queyras
Le Yéti du Queyras
avatar

Nombre de messages : 4546
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010   Dim 18 Juil - 12:40

J'ai décidé de me la retenter cette randonnée.

En autonomie vraiment totale cette fois.
Fin Août (le 26 ?) dans les mêmes conditions horaires (sauf départ 20h, nuits plus longues oblige) et en incluant l'Izoard, donc le vrai parcours de 440 km.

J'ai vraiment trop envie de pouvoir admirer les lueurs de l'aube rose sur le Viso en haut du Sampeyre (ou de la Fauniera si j'ai des jambes "Contadoresques", mais là faut pas trop rêver, pas du tout même..)

Si d'aucuns qui seraient dans le secteur sont partants avec moi ce sera mieux à plusieurs.


Dernière édition par jean-louis le Mar 20 Juil - 22:51, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Yvan Le Terrible
Yvan Le Terrible
avatar

Nombre de messages : 4703
Age : 44
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010   Dim 18 Juil - 13:02

T'as raison Jean-Louis, fais-toi plaisir

~
Le vélo c'est très super !  [Léane, trois ans et demi ]

Super Randonneur, la longue distance à vélo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://superandonneur.fr/
Jeff
L'aigle des Ecrins
L'aigle des Ecrins
avatar

Nombre de messages : 1661
Age : 55
Localisation : Draguignan Var
Date d'inscription : 12/02/2010

MessageSujet: Re: Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010   Dim 18 Juil - 17:20

Oui, belle idee Jean-Louis, pour ma part je ne sais pas si je serai rentre de Grece, et de toutes les manieres mon entrainement risquerai d'etre un peu court.
Fais toi plaisir bom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcus
Vélocipédus Rigolus
Vélocipédus Rigolus
avatar

Nombre de messages : 5601
Age : 51
Localisation : saumur (49)
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010   Dim 18 Juil - 22:41

bravo mon Jean-Louis ! cheers il en faut du courage pour se lancer un tel défi, tu en sors grandi (tu vas bientôt faire deux mètres !) lol!

bon courage pour ton projet de le refaire en autonomie cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marcusneron.free.fr
jean-louis
Le Yéti du Queyras
Le Yéti du Queyras
avatar

Nombre de messages : 4546
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010   Mer 15 Sep - 15:40

Comme je déterre ce sujet, je précise que je n'ai pas refait la randonnée comme j'en avais eu le projet à un moment.
(C'eut été de toute façon impossible, étant resté au bout du compte en Bretagne.
Peut-être l'année prochaine ?).

En fait, si je remets le couvert, c'est pour souhaiter UN BON ANNIVERSAIRE à IVANO l'initiateur, l'organisateur de cette randonnée, et par ailleurs, sous le nom de RANDOFOU, membre du forum où il ne vient plus, quoique je ne serais pas étonné s'il passait faire une petite visite, ma que si ? Ma que no ?.

J'espère ardemment que l'organisation de sa splendide randonnée n'a pas vécu malheureusement sa dernière édition en cette année 2010 et qu'il pourra (voudra ?) la faire revivre d'une manière ou une autre dans un avenir le plus proche possible.

Les randonneurs passionnés de toutes nationalités n'attendent que ça.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff
L'aigle des Ecrins
L'aigle des Ecrins
avatar

Nombre de messages : 1661
Age : 55
Localisation : Draguignan Var
Date d'inscription : 12/02/2010

MessageSujet: Re: Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010   Mer 15 Sep - 16:46

+1

Je n'ai pas pu la faire cette année pour raison de santé, mais je m'inscris tout de suite pour 2012 cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean-louis
Le Yéti du Queyras
Le Yéti du Queyras
avatar

Nombre de messages : 4546
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010   Mer 15 Sep - 18:48

Le problème c'est qu'Ivano Vinai a démissionné de l'association qui gère et organise la cyclosportive La Fausto Coppi, et que l'organisation d'une rando telle que la SRFC dans sa forme actuelle ne doit pas être chose si aisée, quoique possible, sans la logistique de la Fausto Coppi (qui, a priori et autant que je sache, n'a pas à l'heure actuelle l'objectif de l'organiser).
Et cette rando est le "bébé" de Ivano Vinai, donc...

Donc, pour le moment, on peut craindre que cette rando ait vécu, sauf si Ivano ou quelqu'un d'autre proche ne s'y remette autrement.
Wait and see.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010   

Revenir en haut Aller en bas
 
Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Super randonnée Fausto Coppi 2 au 4 Juillet 2010
» Super Randonnée
» Super Randonnée des Côtes de Bourgogne
» Rallye du 14 Juillet 2010
» les pv à partir du 1 juillet 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index du forum :: Les formules longues distances :: Autres...-
Sauter vers: