Le forum des Rubans Blancs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-67%
Le deal à ne pas rater :
– 67% sur le Ventilateur sur pied OCEANIC – Hauteur réglable – ...
16 € 49 €
Voir le deal

 

 Défis du grand colombier

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
serge.
L'asperge
L'asperge
serge.

Nombre de messages : 1066
Age : 49
Localisation : argenton l'eglise
Date d'inscription : 30/12/2011

Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10Lun 5 Aoû - 21:24

sccber a écrit:
serge. a écrit:
Le grand jour va bientôt arriver .
Départ mercredi dans l 'Ain et si le temps le permet jeudi j 'attaque le grand Colombier .
Je pars dans l 'inconnu au niveau physique .
Après le mile j' ai pas fais grand chose .
On verra bien
Attention, la météo sur mon machinphone donne orage mercredi et pluie jeudi sur Culoz...


Et ben je souffrirai pas de la chaleur .
Par contre dans les descentes de 20% affraid 
Revenir en haut Aller en bas
serge.
L'asperge
L'asperge
serge.

Nombre de messages : 1066
Age : 49
Localisation : argenton l'eglise
Date d'inscription : 30/12/2011

Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10Dim 11 Aoû - 12:14

Et voila le defis bugiste in the pocket mais pas the fingers in the noze lol! 
J 'en est bavé .
Par contre le col de la biche ne m'a pas coupé l élan Laughing 
Le CR viendra plus tard
Revenir en haut Aller en bas
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4867
Age : 71
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10Dim 11 Aoû - 12:31

Moi aussi, fait hier. Je rentre à l'instant, un peu flingué...
Je vais faire une petite sieste...
Revenir en haut Aller en bas
admin
Yvan Le Terrible
Yvan Le Terrible
admin

Nombre de messages : 5294
Age : 47
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 21/09/2006

Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10Dim 11 Aoû - 13:05

serge. a écrit:
Et voila le defis bugiste in the pocket mais pas the fingers in the noze lol! 
J 'en est bavé .
Par contre le col de la biche ne m'a pas coupé l élan Laughing 
Le CR viendra plus tard
sccber a écrit:
Moi aussi, fait hier. Je rentre à l'instant, un peu flingué...
Je vais faire une petite sieste...
Bravo les gars Top

~
«La France est un paradis peuplé de gens qui se croient en enfer»  [Sylvain Tesson]

Super Randonneur, la longue distance à vélo
BRM de Ménigoute
Revenir en haut Aller en bas
http://superandonneur.fr/
serge.
L'asperge
L'asperge
serge.

Nombre de messages : 1066
Age : 49
Localisation : argenton l'eglise
Date d'inscription : 30/12/2011

Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10Dim 11 Aoû - 13:33

sccber a écrit:
Moi aussi, fait hier. Je rentre à l'instant, un peu flingué...
Je vais faire une petite sieste...

A un jour prés on le faisait ensemble
Revenir en haut Aller en bas
Portocéan
Yapaphoto
Yapaphoto
Portocéan

Nombre de messages : 3756
Age : 70
Localisation : Le Havre (accueil)
Date d'inscription : 28/08/2007

Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10Dim 11 Aoû - 14:01

serge. a écrit:

Par contre le col de la biche ne m'a pas coupé l élan Laughing 
Comme tous jeux de mots...
cela ne cerf pas à grand chose... mais c'est orignal !
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
diago41
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
diago41

Nombre de messages : 657
Age : 68
Localisation : CHAMBORD
Date d'inscription : 14/08/2011

Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10Dim 11 Aoû - 14:29





Bravo Messieurs.......
Revenir en haut Aller en bas
http://alainseverin@orange.fr
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4867
Age : 71
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10Dim 11 Aoû - 15:37

Portocéan a écrit:
serge. a écrit:

Par contre le col de la biche ne m'a pas coupé l élan Laughing 
Comme tous jeux de mots...
cela ne cerf pas à grand chose... mais c'est orignal !
Very Happy
Moi je l'ai trouvé vache ce col !
Revenir en haut Aller en bas
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4867
Age : 71
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10Lun 12 Aoû - 14:05

Je viens de faire un petit compte-rendu de mon défi bugiste sur ce Forum, rubrique Longues distances, Autres...
Revenir en haut Aller en bas
admin
Yvan Le Terrible
Yvan Le Terrible
admin

Nombre de messages : 5294
Age : 47
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 21/09/2006

Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10Lun 12 Aoû - 14:12

sccber a écrit:
Je viens de faire un petit compte-rendu de mon défi bugiste sur ce Forum, rubrique Longues distances, Autres...
 Pourquoi l'avoir mis sur un post des cinglés du Ventoux ? Y'a un truc qui m'échappe...

~
«La France est un paradis peuplé de gens qui se croient en enfer»  [Sylvain Tesson]

Super Randonneur, la longue distance à vélo
BRM de Ménigoute
Revenir en haut Aller en bas
http://superandonneur.fr/
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4867
Age : 71
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10Lun 12 Aoû - 17:28

admin a écrit:
sccber a écrit:
Je viens de faire un petit compte-rendu de mon défi bugiste sur ce Forum, rubrique Longues distances, Autres...
 Pourquoi l'avoir mis sur un post des cinglés du Ventoux ? Y'a un truc qui m'échappe...
Comme dans une discussion à bâtons rompus : de fil en aiguille, le sujet dévie... J'étais entré sur le post des cinglés car je venais de faire le Ventoux lors de ma SRHP et que je comptais tenter la bicinglette - je suis inscrit depuis quelques mois - et Serge a demandé ce qu'il pourrait tenter après le Ventoux. Moi : les fondus de l'Ubaye ou les Fêlés du Grand Colombier... Serge a rebondi sur les Félés, un autre a repris l'idée, j'ai dit que je venais de m'inscrire... Logiquement, j'ai conclus en racontant mon défi.
Mais comme il ne m'avait pas échappé que décrire le défi bugiste là était bizarre, j'ai posté ici pour signaler mon post... C'est vrai que j'aurai dû réfléchir avant d'agir et faire le contraire. Mea culpa drunken 
Revenir en haut Aller en bas
jean-louis
Le Yéti du Queyras
Le Yéti du Queyras
jean-louis

Nombre de messages : 4616
Date d'inscription : 10/05/2009

Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10Lun 12 Aoû - 18:57

Tu peux le ramener dans le bon topic.
Copier / supprimer de l'autre / coller ici (sans la citation), juste après moi.bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4867
Age : 71
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10Lun 12 Aoû - 20:12

jean-louis a écrit:
Tu peux le ramener dans le bon topic.
Copier / supprimer de l'autre / coller ici (sans la citation), juste après moi.bounce bounce
ok
Bon, j'ai réussi le défi bugiste samedi 10 août. Départ à 4 h 30 (après avoir dormi 3 h dans la voiture garée près du départ à Culoz). Première montée relax de nuit, très agréable, sans forcer. Arrivée après environ deux heures de montée, pour voir le soleil se lever. En haut un camping-car fermé : c'est celui du conseil général - samedi sans voiture - qui accueillera les 300 cyclistes le matin de 7 h à 15 h avec sourire, boisson et quelques nourritures ; je les verrai deux fois, la deuxième après 15 h, où l'on m'offrira de leur provision personnelle - gâteau -  et un coca me sera offert au frais du conseil général : très sympa, j'y resterai à discuter presque une demi-heure.
Première descente : je ferai quelques kilomètres en trop pour rejoindre Champagne, puis remontée légère sur Brenaz, et col de la Biche : ce côté est le plus facile, 14 km et 840 m de D+, mais pente maximale 12 % quant même, le 5 derniers km étant à 9,6 % de moyenne. Je le monte tranquille, il ne fait pas encore très chaud, RAS. Descente de l'autre côté - curiosité, ça commence à descendre, puis ça remonte avant la vraie descente. On revient dans la direction de Culoz, et on monte le Gd Colombier à Anglefort : la pente moyenne est de 7,77 % (donc plus que les 6,89 % côté Culoz), maximum 14 %, mais sans temps mort. Je me fais rattraper par un cycliste, j'engage la discussion : c'est un Lyonnais parti pour les 4 cols, et il en est à son deuxième après avoir choisi celui qui a les plus forts pourcentages de montée (19 %) ; je monterai avec lui jusqu'à 500 m du sommet, mais je pense que j'ai monté un peu trop vite... Collation au sommet avec le Conseil Général, il y a plein de cyclistes, mais la plupart, je pense, ne feront qu'une seule montée...je suis parti depuis environ 7 h30 et j'ai monté 3 cols. Redescente sur Artemare, puis Virieu le petit, pour 15,9 km de montée, 1243 m de D+, une pente moyenne de 7,81 % et surtout 19 % sur 1,5 km : je commence à avoir du mal à monter avec mon 34/28 et deux ou trois fois je marche car être à bloc à 6 km/h est idiot quand on peut marcher - vite - à 4 ! Je fini le col après 2 h 30 mn de montée, d'autant qu'à un moment en danseuse dans le 19 % je trouvai que ça n'allait pas : crevaison à l'arrière, 20 mn pour réparer. Il est 15 h 35, je papote avec les gens du Conseil Général, dont au moins un cycliste habitué au Colombier : du coup tout le groupe me propose des provisions et de la boisson...
Descente sur Anglefort (attention, bien tourner à gauche à mi-descente, sinon on se retrouve à Culoz), puis Gigniez pour le deuxième côté du col de la Biche (14 km, 1009 m de D+, pente moyenne 7,5 %, maximum 12 % seulement !) : ce sera dans cette montée que je souffrirai le plus, au point qu'à un moment je décide de faire une pause d'une minute tous les km ! J'en ferai ainsi 5 ou 6, tant j'ai mal aux jambes ! Retour à Brenaz : mes bidons sont vides, première fontaine marquée eau non potable, une habitante m'envoie 500 m plus loin sur la place principale ou coule deux filets d'eau dans une fontaine circulaire : il n'est pas marqué si l'eau est potable. Je remplis mes bidons, rajoute de polymère de glucose dans l'un, et je rejoins Champagne pour une dernière montée, assez facile, que je termine de nouveau de nuit, sans trop de problèmes. Descente sur Culoz relax malgré mes deux éclairages très puissants. Je fini à 22 h 50.
Environ 18 h total pour 14 h 50 sur le vélo. Conclusion : magnifique défi, difficile surtout si comme moi on se contente d'un développement compact. Et je parle en connaissance de cause, étant habitué depuis des années à monter et enchaîner des cols difficiles.
Mais défi faisable, si on est raisonnable dans ses montées et si on se rappelle que le délai maximum est de 24 h.
A ce propos, je me rappelle que sur ce Forum, j'avais demandé s'il n'était pas envisageable de réduire la vitesse moyenne demandée pour le dodécaudax pour permettre de prendre en compte les circuits à très forts dénivelé, 2 et 3 % de pente, soit 4 000 et 6 000 m de dénivelé pour un 200 km : je me souviens que le sentiments général était qu'il ne fallait pas que cela devienne trop facile, ce qui est un contresens total, compte-tenu de l'effort incomparable à fournir entre un circuit vallonné type PBP (1 % de D+) et un BCMF (environ 2 %). Sur ce défi bugiste, j'atteins 3,5 % de dénivelé (213 km pour 7 100 m de D+), j'ai forcé comme jamais - rien à voir d'avec ma ballade certifiée pour août (217 km et 2 610 m de D+ faite en 11 h 45 je crois) et je n'aurai pu la valider (11,8 km/h de moyenne totale, 14,3 de moyenne vélo) !
A part ça, je suis resté sur mon parking tranquille à Culoz où j'ai dormi de nouveau dans ma voiture : réveillé par un mal de ventre dans la nuit. Au matin, toujours mal aux ventre, par eu envie de manger ! Aujourd'hui, j'ai toujours mal : je pense, sans en avoir de certitude que j'ai eu tord de remplir mes deux derniers bidons à cette fontaine, que l'eau n'était peut-être pas potable. J'espère que ça va passer, parce que mon 1 200 espagnol commence le 19 de ce mois !
(Je vois un médecin demain, à tout hasard)
Revenir en haut Aller en bas
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
papou

Nombre de messages : 6714
Age : 66
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10Mar 13 Aoû - 6:19

Défis du grand colombier - Page 2 0014
Revenir en haut Aller en bas
serge.
L'asperge
L'asperge
serge.

Nombre de messages : 1066
Age : 49
Localisation : argenton l'eglise
Date d'inscription : 30/12/2011

Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10Dim 18 Aoû - 15:10

Voila le CR


Après le Galérien du Ventoux que pouvais-je faire l’année suivante ?

Et pourquoi pas le Grand Colombier dont j’avais eu écho par un membre du club.
Celui-ci , âgée de 70 ans voulait s’attaquer aux 4 faces de ce col Jurassien afin de devenir Grand Maitre du Grand Colombier .
Au fond de moi, par simple fierté , je me suis dit «  si cette personne fait les 4 montées , je me dois de faire mieux en réalisant le défi Bugiste ».
Ce défi consistant à gravir en plus des pentes du Colombier les pentes du col de la Biche .
Ainsi est nait ce projet .

Au niveau de ma préparation , j’étais confiant au vu de l’expérience de l’année dernière .
Je savais exactement comment j’allais me préparer par rapport à la difficulté et l’exigence de ce défi .
Cependant, tout ne s’est pas réalisé comme je le pensais .
J’avais le foncier avec la série complète des brevets parcourus .
Par contre, il m’a fallu des périodes plus longues que prévu pour récupérer entre le 600 et le 1000.
Au final, peu d’entrainements spécifiques à la montagne .
Que cela ne tienne , il fallait y aller …

Accompagné de mon compagnon de route Jacques, nous voilà partis dans le département de l’Ain.
Après une installation rapide sous la pluie au camping de Champagne en Valromey, je décide de reporter d’une journée la réalisation de mon périple à cause des conditions météo.
Le jeudi après midi, c’est Jacques qui part sur les pentes du Colombier entre pluie et soleil.
De mon côté, après une petite sieste réparatrice, je le rejoins au volant de ma voiture en assurant l’assistance. Je me rends compte du degré de la pente, de sa difficulté. Mes pensées se projettent au lendemain.
« je vais morfler , aie aie aie les jambes » .
Je suis dans le doute depuis quelques jours. Je tente de me rassurer en me disant que j’ai 24 heures pour conclure le parcours .
Au sommet, Jacques me confirme la raideurs des pentes quelques moments de récupérations possibles.

Après une nuit de sommeil et un réveil à 5 h, je suis fin prêt à rejoindre Culoz, lieu de départ du circuit.
Un petit tampon au café face au parking, me voila presque parti car un petit incident a failli me faire chuter. Au moment de fixer mes chaussures aux pédales, je ripe.
Cela commence bien !!!
Les premières pentes à la sortie de Culoz sont immédiatement raides.
Je tourne les jambes sur un petit développement afin de m’échauffer. Rapidement je me laisse prendre par le paysage et la beauté de cette route.
Les virages en double ou triple S se succèdent. Jacques, situé en surplomb de la route, l’appareil photo à la main, me surprend en plein effort.
« Ca grimpe !! ».
« Et oui ça grimpe et c’est pas près de finir » .
Au compteur, je suis à 10 km/h de moyenne . Pourvu que ça dure .

Arrivé au sommet, 8h 45 « et de un », rapidement je m’habille chaudement car la température n’est que de 13 °. Une douleur lombaire me titille au point de rajouter de l’incertitude à la réalisation de mon projet .
Après une collation, photo souvenir, pointage, je dévale la descente. Les jantes vont chauffer vu le pourcentage de la pente.
Je reste tout de même prudent car la route est gravillonnée sur certains tronçons.

Champagne en Valromey en vue .
Un autre pointage effectué et c’est parti pour le col de la Biche , ma biche aurai dit Louis De Funès.
Son approche est aisé. Par la suite cela se complique à ma grande surprise . La route est granuleuse, pentue, très pentue avec aucune indication du dénivelé et de l’arrivée .
« Et de 2 » Jacques filme le passage au sommet, il est 11h 20
Re pointage au panneau où j’évite une nouvelle chute par glissade tellement le sol est humide.
Je suis soulagé, puisque après la montée, normalement il y a la descente.
Et bien non !! Après 300 m sans pédaler, grisé par la vitesse sans effort, ça remonte .Ca remonte à tel point que l’on se situe plus haut que le col de la Biche, ma biche.

Ce col n’ayant pas coupé mon élan, avec dédains, je me laisse glisser vers Anglefort, fort de mes 2 cols dans la musette, soit 1/3 du dénivelé total.
Pointage habituel et ravitaillement sont devenus des rituels.
Jacques, l’intendant, servant, mal entendant, est aux petits soins.
Je me dirige vers la 3 ème ascension avec un soleil au Zénith chauffant à 35 °. La pente est raide, les jambes me font mal . Cherchant l’ombre de quelques arbres, je fais des vas et viens de chaque coté de la route.
Au ressenti, à l’arrivé, je dirai spontanément à Jacques « c’est le coté le plus dur ». Cette montée est sans répit avec des variations de températures importantes puisqu’il ne fait plus que 15 °.
Effectivement, après vérification, la pente moyenne de ce versant est la plus raide.
Re photos , re pointage, re alimentation, re habillage …
14 h 10 Fin prêt, je me dirige de la voiture vers la descente, lorsque un autre cyclo finit son ascension encouragé par des flaneurs sur le parking.
Ces même personnes, admiratives du cyclo, me voyant enfourcher mon vélo me disent « vous, vous ne faites que les descentes »
« quoi ? Que les descentes ? Je vais le monter 4 fois ce col dans la journée … ». Il en tomberai le dentier tellement il est sidéré de ce qu’il entend .
« vous êtes dopés alors ? »
Dans ma tête, je me dis «  à la connerie humaine qui est inépuisable » , je lui répond « oui à l’amour ».
Et je file prudemment vers le bas de ce col en direction de Artemare où j’en ai marre d’actionner les freins. Les bras tétanisés, je suis obligé de faire des poses dans la descente !!!
Les jantes sont bouillantes, les patins s’usent grand V.
Je comprend maintenant les difficultés du défi Bugiste .
Pas de récup possible même quand ça ne monte plus .
Les descentes sont aussi exigeantes que les montées . Elles demandent une attention constante lorsqu’il y a des gravillons, voire des pierres éboulées .

Artemare kilomètre 107, un seul passage, il est 15h 10.
Un passage chez la coiffeuse locale, non pas pour me faire dépointer mes cheveux mais pour pointer mon carton.
Je suis à la moitié du dénivelé environ 3500 m gravis.
En sortant du village, un passant me dit « allez !! faut monter le grand Colombier, il est facile!! ». En un éclair de seconde, je me dis « il n’a pas de la goule celui là ». Au vue de mon visage probablement marqué, il en rajoute «  je l’ai monté 3 fois cette année …. ». Là s’en est trop, je ne peux m’empêcher « et bien moi je vais le monter 4 fois dans la journée avec en plus le col de la Biche »…
Ah pas de réponse à ça. Alors salut et bon vent !!

En partant de Artemare, je savais ce qu’il allait m’attendre .
La partie où les tronçons sont les plus pentus, à savoir 4 km à 14% avec des passages à 20 % .
Concentré et déterminé je pars à l’assaut de ce versant tant redouté .
Je préviens Jacques que je ne suis pas à l’abri d’une défaillance. Je lui demande donc de s’arrêter tout les 5 km au cas où .
Putain que ça grimpe . La roue avant se cabre par moment .
Tiens, des cèpes sur le bords de la route. Dommage, mais j’ai honneur de ne pas mettre pieds à terre pour respecter ma devise : un col arrêté n’ est pas un col monté.
J’aurai eu 2 grammes d’alcool dans le sang , je n’aurai pas autant zigzagué .
J’ ai une pensé sur le choix de mes braqués . Je remercie Marcus de bien avoir voulu me monter un plateau de 28 dents.
Les crocs serrés, j’en bave mais je suis contant d’en finir avec cette 3 ème ascension.
Il est 17h25, clic clac la photo , le pointage , la descente , Anglefort j’arrive ….


18h 10 à la montre de Jacques lorsque je m’élance sur le 2 ème versant du col de la Biche. C’est sur je vais finir dans la nuit .
A la descente de de ce versant ce matin, j’avais vu un renard me traverser la route . Dans cette montée, à par de la fatigue, je ne sais pas ce qui m’attends.
Je craignais cette montée. C’est avec beaucoup de réserve que je gravi la pente. L’essentiel étant de finir .
A l’approche du sommet, des vaches me barrant la route. J’en profite pour admirer le paysage . A ma grande surprise, j’aperçois le massif du Mont Blanc illuminé par le soleil couchant.
Au sommet 12 ° . La descente va être fraiche.
C’est la nuit tombante, équipé chaudement, lumières allumées, que je dévale les lacés en direction de Champagne .
Il est autour de 21 h . Les rue sont désertes . A coté de l’église, je me prépare pour l’ultime ascension…

En partant de Champagne, je savais que c’était gagné. Il n’y avait plus de doute. A vrai dire, je craignais plus la dernière descente que cette monté .
J’aime rouler la nuit. Les perceptions sont hors du commun . La vision est, bien sur, différente avec les ombres piégeuses et une estimation du dénivelé aléatoire. Mais que dire des odeurs et des bruits qui prennent tous leurs sens dans la nuit.
Il fait frais et je transpire de bonheur .
Jacques m’encourage régulièrement . Il doit être contant lui aussi .
Il a du mérite de m’attendre ….
Sommet en vue car je reconnais la dernière pancarte: 50 m à 6 %.
J’avais dit à Jacques que je ferai la pancarte si un autre cyclo était présent.
Pas de coureur, ça tombe bien, je suis cramé …
Minuit, flache la photo, c’est pas le moment de faire dodo, y a la dernière descente à vélo.
La Mégane me suit à distance . A plusieurs reprises , une pause s’impose car mes avant bras sont en feux . Nous entrevoyons notre ville de départ en contre bas . Culoz illuminé en forme d’étoile , scintille dans la nuit .
Beau spectacle. Attention !!! Encore des éboulis sur la route .
Arrivé à Culoz, je suis heureux .

Il est 1 h, je pense à la bière que j’ai mis au frais. Cela fait 15 jours que je me suis mis au vert . Il est temps de mettre le nez dans le verre.
A 2 h, avec Jacques nous trinquons à notre réussite.

Encore une belle journée de passée.
Pourvu que ça dure .
Une question subsiste tout de même.
Et l’année prochaine ?









Revenir en haut Aller en bas
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
papou

Nombre de messages : 6714
Age : 66
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10Dim 18 Aoû - 16:47

Défis du grand colombier - Page 2 Number-one-respect-953 Défis du grand colombier - Page 2 0023
Revenir en haut Aller en bas
admin
Yvan Le Terrible
Yvan Le Terrible
admin

Nombre de messages : 5294
Age : 47
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 21/09/2006

Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10Dim 18 Aoû - 17:41

Bravo Serge Top

~
«La France est un paradis peuplé de gens qui se croient en enfer»  [Sylvain Tesson]

Super Randonneur, la longue distance à vélo
BRM de Ménigoute
Revenir en haut Aller en bas
http://superandonneur.fr/
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4867
Age : 71
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10Dim 25 Aoû - 14:33

sccber a écrit:
A part ça, je suis resté sur mon parking tranquille à Culoz où j'ai dormi de nouveau dans ma voiture : réveillé par un mal de ventre dans la nuit. Au matin, toujours mal aux ventre, par eu envie de manger ! Aujourd'hui, j'ai toujours mal : je pense, sans en avoir de certitude que j'ai eu tord de remplir mes deux derniers bidons à cette fontaine, que l'eau n'était peut-être pas potable. J'espère que ça va passer, parce que mon 1 200 espagnol commence le 19 de ce mois !
(Je vois un médecin demain, à tout hasard)
Vu le médecin : comme prévu intoxication due certainement à de l'eau. Prise de médicaments jusqu'au départ de mon MGM 1200 espagnol. Malgré que j'ai peu mangé pendant deux jours, puis subis quelques aléas fonctionnels - pour les âmes sensibles je ne dirai que le trop est devenu le pas assez - j'ai miraculeusement réussi à boucler mon 1 200 en 80 h sans problème ni baisse de tonus, malgré un nouveau problème de tendinite d'achille à gauche : je vois mon médecin demain lol! J'avais prévu/espéré une tentative sur le 1 000 du Sud : pourrais-je ? Je ne sais...
Revenir en haut Aller en bas
serge.
L'asperge
L'asperge
serge.

Nombre de messages : 1066
Age : 49
Localisation : argenton l'eglise
Date d'inscription : 30/12/2011

Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10Dim 25 Aoû - 16:38

sccber a écrit:
sccber a écrit:
A part ça, je suis resté sur mon parking tranquille à Culoz où j'ai dormi de nouveau dans ma voiture : réveillé par un mal de ventre dans la nuit. Au matin, toujours mal aux ventre, par eu envie de manger ! Aujourd'hui, j'ai toujours mal : je pense, sans en avoir de certitude que j'ai eu tord de remplir mes deux derniers bidons à cette fontaine, que l'eau n'était peut-être pas potable. J'espère que ça va passer, parce que mon 1 200 espagnol commence le 19 de ce mois !
(Je vois un médecin demain, à tout hasard)
Vu le médecin : comme prévu intoxication due certainement à de l'eau. Prise de médicaments jusqu'au départ de mon MGM 1200 espagnol. Malgré que j'ai peu mangé pendant deux jours, puis subis quelques aléas fonctionnels - pour les âmes sensibles je ne dirai que le trop est devenu le pas assez - j'ai miraculeusement réussi à boucler mon 1 200 en 80 h sans problème ni baisse de tonus, malgré un nouveau problème de tendinite d'achille à gauche : je vois mon médecin demain lol! J'avais prévu/espéré une tentative sur le 1 000 du Sud : pourrais-je ? Je ne sais...


Je dis bravo et bon rétablissement .
UN peu de recup ne te ferais pas de mal j 'ai l 'impression.
Faut aussi savoir écouter son corps Arrow 
Revenir en haut Aller en bas
cricri69
Le Maître des cols
Le Maître des cols
cricri69

Nombre de messages : 1525
Age : 49
Localisation : Premier PBP en Août 2007, Premier LEL en Juillet 2009, Premier TriRhena en 2014
Date d'inscription : 05/03/2007

Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10Lun 26 Aoû - 14:42

magnifique Serge, car ce défi bugiste est plus qu'exigeant
Revenir en haut Aller en bas
http://cricri-le-cyclo.over-blog.com/
serge.
L'asperge
L'asperge
serge.

Nombre de messages : 1066
Age : 49
Localisation : argenton l'eglise
Date d'inscription : 30/12/2011

Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10Ven 27 Déc - 15:24

Ma chère est tendre  queen , avec toutes les images du dédis bugiste, a fait un beau montage.
Je vous en fait part https://youtu.be/iL1H3J-fU8Q
Cette vidéo est en deux parties; une avec les photos et l'autre avec les videos.
Revenir en haut Aller en bas
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
papou

Nombre de messages : 6714
Age : 66
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10Ven 27 Déc - 15:29

la vidéo est "privée"  scratch Evil or Very Mad 
Revenir en haut Aller en bas
admin
Yvan Le Terrible
Yvan Le Terrible
admin

Nombre de messages : 5294
Age : 47
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 21/09/2006

Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10Ven 27 Déc - 16:25

papou a écrit:
la vidéo est "privée"  scratch Evil or Very Mad 
Pffff  Evil or Very Mad  Very Happy

~
«La France est un paradis peuplé de gens qui se croient en enfer»  [Sylvain Tesson]

Super Randonneur, la longue distance à vélo
BRM de Ménigoute
Revenir en haut Aller en bas
http://superandonneur.fr/
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4867
Age : 71
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10Ven 27 Déc - 21:03

Revenir en haut Aller en bas
serge.
L'asperge
L'asperge
serge.

Nombre de messages : 1066
Age : 49
Localisation : argenton l'eglise
Date d'inscription : 30/12/2011

Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10Ven 27 Déc - 21:52

admin a écrit:
papou a écrit:
la vidéo est "privée"  scratch Evil or Very Mad 
Pffff  Evil or Very Mad  Very Happy



Ma vidéo a était bloquée pour des raison de droit d 'auteurs en lien avec la musique qui l 'acompagne.
Re essayez et dites moi si cela marche
merci
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Défis du grand colombier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Défis du grand colombier   Défis du grand colombier - Page 2 Mini_h10

Revenir en haut Aller en bas
 
Défis du grand colombier
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index du forum :: Nos membres :: Ca se passe près de chez vous-
Sauter vers: