Le forum des Rubans Blancs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 dodecaudax de Mars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chien fou
Cuisse de grenouille
Cuisse de grenouille
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/02/2013

MessageSujet: dodecaudax de Mars   Dim 24 Mar - 10:48

Salut,

j'ai réalisé mon dodecaudax de mars il y a de ça 15 jours. (ok j'ecris un peu tard mais j'ai toujours du mal à parler de ce que je fais). une ballade entre seine maritime, picardie, et un tout petit passage dans l'oise. soit au totale 277 kms. la map ici. un véritable bonheur. Primo je venais de récupérer mon vélo qui m'avait servi pour descendre en Espagne il y a 2 ans. secundo, un temps idéal pas ou peu de vent, une bonne visibilité.
Ne voulant pas rentrer chez moi trôt tard je suis parti à 4h50, aprés 2 km de monté, ma lumiere me lache, pas grave j'ai mes torches de secours, et là. . . le chargeur de pile à merder et je n'ai donc pas de pile, pas de lumiere dynamo, pas grave j'ai des catadioptre dans tous les sens un gilet fluo, et un moral gonflé à bloc, je ne m'arrête donc pas. le soleil se lève vers les 7h15, la lumiere est vraiment présente à partir de 7h30. je traverse la fôret d'eawy je suis accueilli à l'entré par un envol de faisans, puis juste derriere un fait assez rare pour être remarqué, une cavalcade d'écureuils devant mes roues.
j'arrive à Eu (km 93) où je m'arrete boire un café avec un ami, 1ere erreur je me retrouve à faire une pose de 1 heure, au lieux des 20 min que je tente de m'imposer régulierement. Je repars vers St Valery sur sommes, 2eme erreurs car mon ami m'indique la route d'Abbeville et je ne peux rejoindre St Valery par là. Ce n'est pas trés grave. C'est la seule ville que je n'aurais pas pointé de toute ma randonnée.
J'avais préalablement préparé mon parcours et je n'ai pas utilisé à un seul moment ma carte, c'est une nouveauté pour moi et j'en suis plutôt heureux. en ayant marre de rouler sur une départementale plus fréquenté que prévu je bifurque dans la campagne. résultat je me retrouve à faire du VTT sur une piste agricole. m'étant fabriqué mon porte sacoche pour une sacoche de selle Nelson je me dis que ce sera le test ultime. résultat une soudure péte (mais cela était totalement prévisible), et malgré ce défaut rien ne bouge. un véritable confort. je continu ma route tranquillement. je fait une nouvelle pose au niveau de Pont Remy (le village qui m'a vu naitre), dans un bar où comme dans tout les bars de campagne que j'ai pu croiser jusqu'alors l'on peut fumer sa cigarette en buvant son demi. je me remet en route. je suis à peu prés à mi chemin. le petit vent qui me poussait jusqu'à maintenant me vient de face, et toutmon parcours sera valloné fini les marais picard, à moi les vallons normand. le pays de bray. je sais qu'il ne me reste plus beaucoup de km (moins qu'au départ en tout cas), mais je me rends aussi compte que je ne pourrais être rentré avant la tombé de la nuit. Aucune fatigue ni lassitude ne se fait sentir je suis dans mes ditances maximales pour cette sortie donc tout est un peu nouveau. Un petit jeune sur son vélo carbone me rejoinds, il m'explique m'avoir vu au loin et avoir accélérer car il aime bien rencontrer des gens en vélo. je trouve cela charmant, cela me fait pensé à mon voyage en espagne lorsque au loin je voyais un cycliste et que je me donnais pour le rattraper. Qu'il est agréable de rouler un temps accompagner. j'éspère secretement qu'il "me tire" un peu, en effet le garçon est plus large que moi et j'aurais aimé m'abriter de ce petit air de face qui fatigue tout de même un peu. Mais non. celui ci reste à côté de moi, ilm'explique que cela fait longtemps qu'il n'a pas roulé et qu'il est trés surpris de voir ma vitesse sur un tel vélo en étant chargé. Il l'est encore plus lorsque je lui dit qu'il me reste environ 80 km à faire alors que j'en ai parcouru prés de 200. je lui propose de lui offrir une biere (oui je sais je bois beaucoup de biere). au moment de repartir mon compagnon me fait savoir qu'il a les pattes "coupé" alors que moi je repars frais et gai. je ralenti un peu puis nous nous séparons. Je suis assez heureux de cette rencontre. Un peu fiere aussi je dois l'avouer. rouler sur mon vélo en acier des années 80-90 le tout sans fatigue à côté d'un petit gars équipé moderne, sans ressentir l'effort et toujours un peu valorisant. je repars donc seul.
je m'enfonce définitivement dans le pays de Bray, un enchainement de bosses, sur des routes trés mal indiqué. mais cela sent l'écurie. je reste concentré espérant ne pas avoir à trop rouler de nuit. un rapide calcul me fait penser que je serais en terrain connu à la tombé de nuit. je ne me trompe pas. me voilà donc de retour chez moi. Il est 19h50 j'ai mis exactement 15 heures. je suis trés heureux, une moyenne de 18 km/h en faisant une pose de trop et une pause trop longue, un vitesse roulante de 23 km/h.
En aucun cas je ne cherche la performance, mais se sentir en forme aprés avoir roulé de la sorte me donne envi d'en faire plus.
Pour le dodécaudax d'avril je partirais de nuit (j'ai investi dans un moyeux dynamo ainsi qu'un système d'éclairage complet) pour rejoindre lille soit environ 240 km, puis retour 2 jours aprés en longeant la côte soit 280 km.
Voilà j'espere avoir sût vous faire partager ma légéreté du moment et le bien être qui en découle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laboule
Mollet d'acier
Mollet d'acier


Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 20/02/2013

MessageSujet: Re: dodecaudax de Mars   Dim 24 Mar - 14:03

Salut, beau récit. Je me suis permis de le remettre en forme pour pouvoir le lire, j'en fais donc profiter les autres Smile

Citation :


j'ai réalisé mon dodecaudax de mars il y a de ça 15 jours. (ok j'ecris un peu tard mais j'ai toujours du mal à parler de ce que je fais).
une ballade entre seine maritime, picardie, et un tout petit passage dans l'oise.
soit au totale 277 kms. la map ici. un véritable bonheur.

Primo je venais de récupérer mon vélo qui m'avait servi pour descendre en Espagne il y a 2 ans. secundo, un temps idéal pas ou peu de vent, une bonne visibilité.
Ne voulant pas rentrer chez moi trôt tard je suis parti à 4h50, aprés 2 km de monté, ma lumiere me lache, pas grave j'ai mes torches de secours, et là. . . le chargeur de pile à merder et je n'ai donc pas de pile, pas de lumiere dynamo, pas grave j'ai des catadioptre dans tous les sens un gilet fluo, et un moral gonflé à bloc, je ne m'arrête donc pas. le soleil se lève vers les 7h15, la lumiere est vraiment présente à partir de 7h30.

je traverse la fôret d'eawy je suis accueilli à l'entré par un envol de faisans, puis juste derriere un fait assez rare pour être remarqué, une cavalcade d'écureuils devant mes roues.

j'arrive à Eu (km 93) où je m'arrete boire un café avec un ami, 1ere erreur je me retrouve à faire une pose de 1 heure, au lieux des 20 min que je tente de m'imposer régulierement. Je repars vers St Valery sur sommes, 2eme erreurs car mon ami m'indique la route d'Abbeville et je ne peux rejoindre St Valery par là.
Ce n'est pas trés grave. C'est la seule ville que je n'aurais pas pointé de toute ma randonnée.

J'avais préalablement préparé mon parcours et je n'ai pas utilisé à un seul moment ma carte, c'est une nouveauté pour moi et j'en suis plutôt heureux.
en ayant marre de rouler sur une départementale plus fréquenté que prévu je bifurque dans la campagne. résultat je me retrouve à faire du VTT sur une piste agricole.
m'étant fabriqué mon porte sacoche pour une sacoche de selle Nelson je me dis que ce sera le test ultime. résultat une soudure péte (mais cela était totalement prévisible), et malgré ce défaut rien ne bouge.
un véritable confort. je continu ma route tranquillement. je fait une nouvelle pose au niveau de Pont Remy (le village qui m'a vu naitre), dans un bar où comme dans tout les bars de campagne que j'ai pu croiser jusqu'alors l'on peut fumer sa cigarette en buvant son demi. je me remet en route.

je suis à peu prés à mi chemin. le petit vent qui me poussait jusqu'à maintenant me vient de face, et toutmon parcours sera valloné fini les marais picard, à moi les vallons normand.
le pays de bray. je sais qu'il ne me reste plus beaucoup de km (moins qu'au départ en tout cas), mais je me rends aussi compte que je ne pourrais être rentré avant la tombé de la nuit.
Aucune fatigue ni lassitude ne se fait sentir je suis dans mes ditances maximales pour cette sortie donc tout est un peu nouveau.
Un petit jeune sur son vélo carbone me rejoinds, il m'explique m'avoir vu au loin et avoir accélérer car il aime bien rencontrer des gens en vélo.
je trouve cela charmant, cela me fait pensé à mon voyage en espagne lorsque au loin je voyais un cycliste et que je me donnais pour le rattraper.

Qu'il est agréable de rouler un temps accompagner. j'éspère secretement qu'il "me tire" un peu, en effet le garçon est plus large que moi et j'aurais aimé m'abriter de ce petit air de face qui fatigue tout de même un peu. Mais non. celui ci reste à côté de moi, ilm'explique que cela fait longtemps qu'il n'a pas roulé et qu'il est trés surpris de voir ma vitesse sur un tel vélo en étant chargé. Il l'est encore plus lorsque je lui dit qu'il me reste environ 80 km à faire alors que j'en ai parcouru prés de 200. je lui propose de lui offrir une biere (oui je sais je bois beaucoup de biere). au moment de repartir mon compagnon me fait savoir qu'il a les pattes "coupé" alors que moi je repars frais et gai. je ralenti un peu puis nous nous séparons. Je suis assez heureux de cette rencontre. Un peu fiere aussi je dois l'avouer. rouler sur mon vélo en acier des années 80-90 le tout sans fatigue à côté d'un petit gars équipé moderne, sans ressentir l'effort et toujours un peu valorisant. je repars donc seul.

je m'enfonce définitivement dans le pays de Bray, un enchainement de bosses, sur des routes trés mal indiqué. mais cela sent l'écurie. je reste concentré espérant ne pas avoir à trop rouler de nuit. un rapide calcul me fait penser que je serais en terrain connu à la tombé de nuit. je ne me trompe pas. me voilà donc de retour chez moi. Il est 19h50 j'ai mis exactement 15 heures. je suis trés heureux, une moyenne de 18 km/h en faisant une pose de trop et une pause trop longue, un vitesse roulante de 23 km/h.

En aucun cas je ne cherche la performance, mais se sentir en forme aprés avoir roulé de la sorte me donne envi d'en faire plus.
Pour le dodécaudax d'avril je partirais de nuit (j'ai investi dans un moyeux dynamo ainsi qu'un système d'éclairage complet) pour rejoindre lille soit environ 240 km, puis retour 2 jours aprés en longeant la côte soit 280 km.

Voilà j'espere avoir sût vous faire partager ma légéreté du moment et le bien être qui en découle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 3917
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: dodecaudax de Mars   Dim 24 Mar - 14:19

chien fou a écrit:
je fait une nouvelle pose au niveau de Pont Remy (le village qui m'a vu naitre), dans un bar où comme dans tout les bars de campagne que j'ai pu croiser jusqu'alors l'on peut fumer sa cigarette en buvant son demi.
[...] je lui propose de lui offrir une biere (oui je sais je bois beaucoup de biere).
En plus de boire des bières, c'est toi qui fumes ou ce sont les autres clients ? affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rouedevelo
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
avatar

Nombre de messages : 639
Localisation : caen 14
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: dodecaudax de Mars   Dim 24 Mar - 15:24

Citation :
Voilà j'espere avoir sût vous faire partager ma légéreté du moment et le bien être qui en découle.

opération réussie, pas besoin de fumer, pas si fou ce chien Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chien fou
Cuisse de grenouille
Cuisse de grenouille
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: dodecaudax de Mars   Dim 24 Mar - 18:28

Quand je roules, je bois, je fume et n'avez dormi qu'une heure trente avant le départ. un peu fou ce chien. mais promis pour le prochain pas de pose clope. Rouen-Lille de nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 3917
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: dodecaudax de Mars   Dim 24 Mar - 20:24

chien fou a écrit:
Quand je roules, je bois, je fume et n'avez dormi qu'une heure trente avant le départ. un peu fou ce chien. mais promis pour le prochain pas de pose clope. Rouen-Lille de nuit.
Bizarre - j'ai dit bizarre - un chien qui fume.
Le manque de sommeil c'est pas grave, sur une journée ça passe sans problème : la longue distance c'est aussi apprendre à gérer ce manque de sommeil, et c'est très personnel. Les chanceux comme moi peuvent faire un BRM 600 assez lent - donc assez long - sans soucis. J'ai dormi 3 h sur mon premier 1000 km.
La bière pendant l'effort, ça ne favorise pas vraiment l'organisme, à petite dose ça doit apporter quelques calories sans trop d'autres effets, mais l'ingestion d'alcool qui doit être dégradé par le foie n'est en aucun cas un avantage.
La clope... tue. A la limite elle fait plus de dégâts à un sportif d'endurance qu'à un sédentaire. Je me souviens d'avoir lu un article il y a quelques années disant qu'allumer une clope à l'arrivée d'un marathon c'était presque aussi dangereux qu'allumer de la dynamite bom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chien fou
Cuisse de grenouille
Cuisse de grenouille
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: dodecaudax de Mars   Dim 24 Mar - 21:01

Effectivement la clope tue, je ne le mettrais pas en doute. Je pratique régulierement la haute montagne et ai souvent parcouru des sommet accompagné d'amis qui sont de fort grimpeur et alpiniste. Je ne dirais pas que tous allumer une clope en cours de route ou à l'arrivé de la course mais nombreux sont ceux qui le font. la biere ne contient que trés peu d'alcool donc le foi le digere trés bien (en tout cas le mien). Je ne suis pas alcoolique mais il m'arrive fréquemment de partir rouler pour des distances plus petites (150km) en posant la cuite de la veille sur mon vélo (et oui je suis jeune, je sors, je fait la fête) et tous mes amis avec qui je fais ces sortie sont surpris du résultat. je ne tiens pas à rentrer dans un débat mais je pense que lorsque j'allume une clope sur la route c'est pour me rassurer, et fumant des roulé je fume prsque plus de papier que de tabac (l'un n'est certainement pas meilleur que l'autre). Mais comme dit le prochain je le fais sans pose clope et ne buvant pas au petit matin je devrais me contenter de café ou même simplement de ma thermos de thé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roland
Déménageur Breton
Déménageur Breton
avatar

Nombre de messages : 5592
Age : 55
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: dodecaudax de Mars   Dim 24 Mar - 22:34

sccber a écrit:
... La clope... tue...
Voilà bien sa principale qualité !
Je suis non fumeur et ne supporte pas la fumée de la cigarette. Mais je trouve TRÈS bien tout ceux/celles qui fument !

En effet, ce que la plupart des gens ignore c'est là où se situe le véritable intérêt du tabac pour la société.
Généralement on pense que c'est avec les taxes que l’État gagne de l'argent.
Non ! Cet argent couvre les frais qu'entrainent les soins à apporter au fumeur durant son agonie.

Le véritable bénéfice vient du fait que l'âge moyen de décès du au tabac correspond à peu près à l'âge de départ à la retraite.
Le gain pour l’État se fait donc sur les pensions qui ne sont pas à versées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclo-long-cours.fr/ En ligne
chien fou
Cuisse de grenouille
Cuisse de grenouille
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: dodecaudax de Mars   Dim 24 Mar - 22:37

houlà, moi je voulais juste raconter mon périple, pas ouvrir un post sur le tabac, les taxes et le vélo. nous avons les liberté que l'on se donne. Le tout sans que cela n'occasionne de gêne à autrui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 3917
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: dodecaudax de Mars   Lun 25 Mar - 2:48

À chien fou
Moi non plus, car au départ, je ne voulais que faire un peu d'humour, en toute camaraderie, pensant à une erreur de lecture. En tous cas merci pour ton récit.
Il m'étais aussi difficile à te lire de ne pas comprendre que tu étais jeune. À part ça, quand tu assistes à une arrivée de masse d'une épreuve populaire - marathon, Paris-Brest -Paris, etc. - on ne voit personne fumer. Mais dans mon club de ski, tous les jeunes ou presque se précipitent sur leurs clopes après 2 ou 3 h de car : le ski est activité ludique plus qu'activité sportive pour la plupart. Moi qui suis un fanatique de la glisse en montagne, je refuse rarement le petit coup de gnôle qui va bien. Et les montagnards parmi les plus grands ont très tôt usé du dopage, sans même le considérer comme tel, puisque leurs activités étaient libres.
J'ai eu aussi l'occasion d'accompagner une troupe de danse pour des raisons professionnelles : j'avais été surpris du nombre de danseuses et danseurs qui sortaient les clopes à la pose !
Je ne pensais pas qu'un ruban blanc puisse fumer, encore moins en roulant ! Et comme disait Desproges, il ne faut pas embêter les fumeurs puisqu'ils vont bientôt mourir ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Portocéan
Yapaphoto
Yapaphoto
avatar

Nombre de messages : 3175
Age : 67
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: dodecaudax de Mars   Lun 25 Mar - 9:30

chien fou a écrit:
houlà, moi je voulais juste raconter mon périple, pas ouvrir un post sur le tabac, les taxes et le vélo. nous avons les liberté que l'on se donne. Le tout sans que cela n'occasionne de gêne à autrui.

Continue comme ça, c'est très bien. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
makwa
Cuisse de grenouille
Cuisse de grenouille
avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: dodecaudax de Mars   Lun 1 Avr - 14:01

houla... évidemment en annonçant ça il fallait d'attendre à une volée de bois vert...

mais pour ma part ça m'a fait doublement plaisir de lire ça:
"dans un bar où comme dans tout les bars de campagne que j'ai pu croiser jusqu'alors l'on peut fumer sa cigarette en buvant son demi"

parce que ça correspond à ma façon de faire, moi aussi je fume, je ne le conseille pas, je ne dis pas que c'est malin, je sais que tout ce qu'on peut en dire sera une excuse de fumeur...
et si je ne bois rien qu'un verre de rouge au repas, j'affectionne les pauses café/clope, que je roule aussi, et j'apprécie néanmoins l'ancien coureur de mes amis qui sait partager tous ces funestes plaisirs après une bonne sortie.

c'est prendre le beurre et l'argent du beurre, passer du coq à l'âne, certes.
personnellement je ne me sentirais pas bien dans la peau d'un sportif qui doit manger 113gr de brocolis à 19h24 parce que c'est dans son programme. je ne me laisse jamais aller, je fais des efforts, et je m'autorise des écarts. tout ça pour dire que c'est important de prendre un peu de recul sur ce que l'on fait.
je pourrais prétexter que mon radiologue jurait à la dernière côte fêlée que je ne fume pas, que les toxines des diesels sont pires, que toutes les saloperies que l'on nous propose à manger sont pires aussi... ou que le médecin cycliste d'un bon niveau et père d'un ami ne fut pas pour autant à l'abri d'un arrêt cardiaque à 54 ans, mais c'est surtout une question de philosophie.
et j'attache beaucoup plus d'importance à ce que les égocentriques forcenés de la bagnole nous respectent enfin, comme c'est parfois si bien dit dans vos récits, qu'à mener une vie parfaitement saine.
je crois qu'entre les deux extrêmes à mes yeux tout aussi pitoyables l'un que l'autre, de l'adolescent urbain obèse qui ne décolle pas de ses jeux vidéos, et du sportif de haut niveau drogué jusqu'aux yeux pour la gloire d'un sponsor tout à fait immoral, notre plaisir partagé de cyclos est justement de communier au monde, chacun à sa manière et des toutes les façons possibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://steelriding.blogspot.fr/
laboule
Mollet d'acier
Mollet d'acier


Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 20/02/2013

MessageSujet: Re: dodecaudax de Mars   Lun 1 Avr - 14:09

Tant que c'est avec modération, vous devriez pas en crever !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 3917
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: dodecaudax de Mars   Lun 1 Avr - 16:45

makwa a écrit:
houla... évidemment en annonçant ça il fallait d'attendre à une volée de bois vert...

mais pour ma part ça m'a fait doublement plaisir de lire ça:
"dans un bar où comme dans tout les bars de campagne que j'ai pu croiser jusqu'alors l'on peut fumer sa cigarette en buvant son demi"

Moi ça ne me fait pas plaisir de respirer la fumée : dans ce cas je ne dis rien, je ressorts et vais voir ailleurs. Dans ma région, plutôt froide, je rigole - intérieurement - quand je passe en courant ou à vélo en hiver devant une terrasse pleine de fumeurs : comme je sais la majorité frileuse, cela montre bien la force de l'addiction au tabac.
J'essaie de résister au - faux - dialogue entre fumeurs et non fumeurs : on ne dialogue pas avec une addiction, et ça agresse inutilement des personnes respectables.
Il est difficile de dépasser les clichés... manger sain est aussi une notion de plaisir... comme le sport d'endurance ; comment faire comprendre le plaisir de rouler non-stop pendant plusieurs jours : samedi dans le car qui ramenai de Tignes mon club de ski, j'en parlais avec notre président et plusieurs copains. Ils étaient intéressés par ce qu'ils considéraient à tord comme de l'ordre de l'exploit sportif, mais manifestaient de l'incompréhension devant le plaisir qu'on pouvait y trouver...
Tout ça pour dire qu'il est difficile d'user d'empathie vis à vis d'une activité que l'on a pas pratiquée : j'ai fumé pendant 20 ans, tabac blond, tabac brun, filtre, sans filtre, tabac à rouler, cigarillo et cigare, pipe... J'ai le souvenir des premières cigarettes en cachette avec ma grande sœur, puis au Lycée - à mon époque on pouvait fumer à 10 h dans une cour - puis plus tard à la reprise mes premières Pall Mall sans filtre à jeun qui faisait tourner un peu la tête... Plus tard, la première retardée, dans la voiture qui m'emmenait au boulot...et la dernière le soir, la gorge irritée... Je pourrai en parler des heures, ainsi que de mon hostilité totale au début des lois qui m'interdisaient de fumer là où je voulais... Bref, j'ai arrêté consciemment en 1986 et ça été une de mes meilleures décisions. Et je pourrai parler des heures des plaisirs que j'ai découverts ou redécouverts depuis, ne serais-ce que les sports d'endurance.
makwa a écrit:
du sportif de haut niveau drogué jusqu'aux yeux pour la gloire d'un sponsor tout à fait immoral
Là je crois que tu simplifie un peu trop à exonérer le sportif de sa responsabilité : il triche par intérêt, non ? Et si certains sponsors ont bien gagné en notoriété grâce à certaines affaires très médiatisées, telle une certaine marque de montre, il n'est pas dit que dans d'autres cas, l'association de leur nom à d'autres soit systématiquement bénéfique. Alors oui, les sponsors peuvent être indirectement responsable à chercher le super champion, mais pas plus que le public du spectacle sportif qui y a amené tout cet argent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: dodecaudax de Mars   

Revenir en haut Aller en bas
 
dodecaudax de Mars
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 21 mars lorient Mario Gatti
» Delta Ebro Mars 2010
» Coupe des Miss : 21 Mars 2010 Issy les Moulineaux
» Saint-Malo le 31 mars 2010 - Vent et grande marée
» Skicours ---) 10 km de Rennes 28 mars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index du forum :: Les formules longues distances :: Dodécaudax-
Sauter vers: