Le forum des Rubans Blancs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 L'utilité du second plateau ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
speedozrx
Bitumator !
Bitumator !
speedozrx

Nombre de messages : 175
Age : 48
Localisation : Saint Denis 93
Date d'inscription : 25/01/2010

L'utilité du second plateau ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'utilité du second plateau ?   L'utilité du second plateau ? - Page 2 Mini_h10Lun 13 Mai - 23:00

Panoramix a écrit:
speedozrx a écrit:
sccber a écrit:
Quel niveau de gamme ? Tu dois être un vrai bourrin : ça marche mieux quand on respecte la mécanique Laughing Changer la cassette en même temps que la chaîne est inutile, même les Pros ne le font pas ! Ou alors, c'est que la chaîne est morte depuis longtemps.
Même en VTT je n'ai pas connu des usures pareilles, et pourtant le sable c'est terrible !
Ou alors tu achète ce qui se fait de pire sur le marché pale
L'outil je connais, guère utile quand il suffit de mesurer ou de tirer sur la chaîne, une ou deux fois par an ! Enfin, " c'est vous qui voyez ".
On m'a toujours dit qu'il fallait remplacer les 2 ensemble et une fois, j'ai fait l'expérience, chaîne neuve sur une cassette qui elle ne l'était pas, la chaîne sautait tout le temps, je n'achète que du Shim et je ne me risquerais pas d'acheter du bas de gamme sur le Kebel non plus..J'ai détruit 2 cales Shim noir et jaune sur une rando de 880 bornes et ça les boules car mes pédales sont neuves, je songe à les remplacer par des Speedplay qui elles sont en métal, je tente de recueillir des infos, elles sont chères mais double face et ça c'est chouette, tu as dans ton entourage des personnes qui en ont ?

Si tu fais attention à ta transmission, tu peux faire 3 chaines par cassette. Le mieux c'est de les faire tourner (par exemple 4000km avec la chaine 1, 4000km avec la chaine 2, 4000km avec la chaine 3 puis 4000km avec la chaine 1, 4000km avec la chaine 2 etc... Pour les cales, es tu sûr que tu les avaient bien ajustées, normalement les cales SPD ne font pas mal au genou si bien rêglées.

Edit : postés en Mème temps que sccber qui a fait une réponse plus détaillée.

Il faudrait que j'achète un jeu de 3 chaines pour une seule cassette et de faire simplement une rotation sur un kilométrage bien défini, on va partir sur une durée, car c'est plus facile pour moi, 1 chaine / Trimestre ca me parait bien non ? Je vais devenir un pro Laughing
Revenir en haut Aller en bas
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4838
Age : 70
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

L'utilité du second plateau ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'utilité du second plateau ?   L'utilité du second plateau ? - Page 2 Mini_h10Lun 13 Mai - 23:29

speedozrx a écrit:
Je te remercie pour toutes ces précisions, ton expérience est très profitable, si une chaîne pouvait me faire 7000 bornes, ce qui correspond à peu près à 1 année sur mon vélo de tous les jours, ce serait top.
J'ai commencé par des Time qui grinçait puis je suis passé au Shimano, des pédales à 30 € qui se font oublier...Le maintien du pied dans des cales en forme delta à 3 points de fixation est je trouve d'un niveau largement au dessus, je ne suis pas le seul à critiquer l'usure de ces cales et le vendeur qui me disait qu'il avait rarement eu ce problème sur ce modèle, tes propos me rassure. La surface d'appui est bien meilleure et c'est pour moi un argument suffisant pour en changer, les cales plastiques, ça ne vaut rien, on est d'accord la dessus. Tu t'es orienté sur quel modèle précisément sur les Time ?

Time Allroad Gripper. J'ai acheté deux paires en solde 50 % . Donc le modèle a peut-être changé... Après quelques milliers de km j'ai constaté lors de la Super randonnée de Haute Provence qu'un des axes dépassait et je l'ai fait rentrer avec un cailloux. De retour chez moi, chez contacté le vendeur par mail qui m'a demandé une photo : je pensais avoir perdu une vis alors que a bien y regarder il était collé. Avant d'avoir des nouvelles du vendeur, j'ai reçu un colis de Time avec une nouvelle paire : le service après-vende de cette marque est un des meilleurs qui soit ; du coup, j'ai recollé l'axe à la colle bi-composant et la pédale tient depuis quelques milliers de kilomètres. J'ai donc trois vélo route avec cette pédale, plus mon vélo de ville équipé du premier modèle Vtt de la marque (incompatible avec les normes actuelles, mais ma paire de cales d'origine, bien usée fonctionne toujours et j'avais pris la précaution d'acheter une paire d'avance) et enfin mon VTT utilise des pédales Time anciennes, mais aux normes actuelles. Time addict cheers
Revenir en haut Aller en bas
speedozrx
Bitumator !
Bitumator !
speedozrx

Nombre de messages : 175
Age : 48
Localisation : Saint Denis 93
Date d'inscription : 25/01/2010

L'utilité du second plateau ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'utilité du second plateau ?   L'utilité du second plateau ? - Page 2 Mini_h10Lun 13 Mai - 23:59

En effet, ces Time ça a l'air bien costaud, pas très léger mais j'imagine que tu t'en moques....Question fiabilité, prix, les Shim PDM 520 qu'on trouve à 20 € la paire sont du même niveau, j'ai lu quelque part qu'elles n'étaient pas faite pour de la longue distance et que certains se plaignaient de douleur au genou dont je faisais parti et puis c'est vrai, vous avez déjà vu des vttistes faire de la longue distance, à tout casser, il vont faire 50 km à donf et rentrer tranquillement à la maison.
Et puis, j'étais souvent assez frustré de ne pas pouvoir me faire plaisir sur la paire de chaussures qui me plaisait, le choix en chaussure compatible Spd est assez restreint, je m'étais dit qu'il était temps de changer, j'aurais jamais pensé être déçu en si peu de temps...Le truc qu'il faut absolument que je m'achète est un garde boue, depuis que j'ai viré ma sacoche de selle pour y mettre ma tente, je me suis aperçu en voulant changeant de selle, qu'une pièce du chariot en alu s'était complètement tordue et allait finir par rompre, depuis, j'ai tout viré, je porte tout dans mon sac à dos mais quand la pluie arrive, je déguste sévère..
L'image sportive de mon vélo va en prendre un coup, c'est sûr Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4838
Age : 70
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

L'utilité du second plateau ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'utilité du second plateau ?   L'utilité du second plateau ? - Page 2 Mini_h10Mar 14 Mai - 2:54

J'ai été opéré d'un genoux - déplacement de la rotule - et j'ai toujours utilisé des Time qui offrent une grande sécurité, notamment en latéral.
D'accord, le choix des chaussures est restreint, mais les shimano sont correctes au niveau esthétique et prix. Je n'ai jamais eu mal avec, ce qui est bien. Bien sûr, il existe des chaussures tout carbone ultra-rigides et ultra-légères, mais ce n'est pas pour le même usage. Quant à l'image sportive du vélo, passe outre les a-priori des cyclistes que tu croises - ceux que tu doubles il n'y a plus besoin - l'essentiel c'est le cycliste qui est dessus.
Je ne sais plus qui disait ici - je résume à ma façon - que le plus dur quand on fait du long c'est de passer outre certains regards de cyclistes qui te doublent sur un col quand toi tu roules depuis 48 h non stop drunken Sur la SRHT dans la montée du Ventoux en plein cagnard, bidon vide, au 400 ème km sur 600, sans avoir dormi, je me suis fait doubler par un gamin d'une douzaine d'année et pratiquement par tous les cyclistes qui grimpaient, encouragé par les automobilistes qui pensaient que j'étais cuit : je suis resté zen, bien concentré, car il me restait arrivé en haut encore du chemin à faire, mais j'étais assez largement dans les temps, il me suffisait de ne pas faire de grosse erreur d'orientation. Je dirais que j'étais heureux.
Revenir en haut Aller en bas
speedozrx
Bitumator !
Bitumator !
speedozrx

Nombre de messages : 175
Age : 48
Localisation : Saint Denis 93
Date d'inscription : 25/01/2010

L'utilité du second plateau ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'utilité du second plateau ?   L'utilité du second plateau ? - Page 2 Mini_h10Mar 14 Mai - 9:33

Je vois très bien ce que tu veux dire...Doubler quelqu'un sans lui dire un petit mot est presque pour moi un manque de respect voire de mépris, quand tu as toujours rouler ou voyager seul ce qui est mon cas, j'ai avec le temps chopé un égo ou me faire doubler m'agace, je n'aime pas trop, le week end dernier à cause ou grâce au temps pourri, je n'ai croisé aucun cycliste sur ma route et puis sur le retour, sur les bords déserts de la loire, un type me passe à bonne allure mais sans me coller un boulevard, je devais rouler entre 28 / 30, il devait tourner dans les 35, je me suis dit : je laisse partir ce mal poli ou un peu d'animation me ferait pas de mal, en danseuse je sprinte, le dépasse d'une roue et je lui ai dit : t'as cru que c'était la fête ou quoi ???? Il m'a regardé avec ses yeux tout ronds en se disant mais qu'est ce qu'il me veut celui là Shocked Shocked Shocked Je l'avais redoublé, j'étais content, je le laisse partir, j'aurais bien chopé sa roue mais j'étais seulement à mi parcours et tenir sa cadence à la longue m'aurait fait plus de mal que de bien, honneur sauvé ego regonflé à bloc, j'ai continué ma route, le sourire en coin...
Et puis, je ne sais si tu as remarqué, l'effet psychologique des 100 bornes qui te reste à parcourir avant de rentrer à la maison, je me surprends à pouvoir rouler très vite (+35) et avoir du jus en réserve alors que tu penses qu'il ne te restait plus rien, c'est incroyable comment le mental peut jouer sur tes performances à ce moment là !!!! Tu l'as remarqué toi aussi ???
Revenir en haut Aller en bas
speedozrx
Bitumator !
Bitumator !
speedozrx

Nombre de messages : 175
Age : 48
Localisation : Saint Denis 93
Date d'inscription : 25/01/2010

L'utilité du second plateau ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'utilité du second plateau ?   L'utilité du second plateau ? - Page 2 Mini_h10Mar 14 Mai - 9:54

48 h non stop, j'avoue c'est balaise ===> RESPECT !!!
Revenir en haut Aller en bas
alpt78
Bitumator !
Bitumator !
alpt78

Nombre de messages : 152
Age : 73
Localisation : Plaisir 78370
Date d'inscription : 23/03/2011

L'utilité du second plateau ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'utilité du second plateau ?   L'utilité du second plateau ? - Page 2 Mini_h10Mar 14 Mai - 11:33

la dernière fois que je suis passé par la vallée de Chevreuse, je revenais d'une rando à Angers, un Dimanche matin, quelle rigolade !!!!!!, 700 bornes dans les jambes, chargé comme une mule, je taxais les cyclistes sur le beau vélo et leur belle tenue sponsorisée, est ce qu'ils étaient pros ? Va savoir...[/quote]
Tes randos de 700 à 800 kms tu les faits en combien de temps, tu roules avec portes bagages et sacoches sur le grand plateau car j'ai pas bien compris ce que tu veux dire " chargé comme un mulet".
Revenir en haut Aller en bas
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4838
Age : 70
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

L'utilité du second plateau ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'utilité du second plateau ?   L'utilité du second plateau ? - Page 2 Mini_h10Mar 14 Mai - 13:04

speedozrx a écrit:
48 h non stop, j'avoue c'est balaise ===> RESPECT !!!
Non, c'est presque la norme. Sauf à être jeune - ce que je ne suis plus - et avoir une VO2 max génétiquement gagnante - que je n'ai jamais eue - donc à rouler vite et s'offrir ensuite une nuit à l'hôtel, je n'ai pas trop le choix. Et puis, est-ce la même épreuve de rouler par exemple 600 km ou deux fois 300 ? J'ai fait l'année passée une flèche Vélocio (400 km), nuit en bungalow et retour le lendemain, toujours à vélo : je n'ai pas fait, à mon sens, un 800 km.
Entendons-nous bien, non stop ça veut dire rouler sans s'arrêter pour dormir, et pour moi sans aller au restaurant ! Mais bien sûr, courts arrêts pour pointer, remplir les bidons, boire un café en vitesse, pisser un coup, réparer une crevaison...
En ce qui concerne le sommeil, nous sommes - je m'en suis rendu compte - tous différents, et j'ai la chance de tenir longtemps sans soucis, et cela n'a rien a voir avec le niveau physique, l'âge, etc. Mais il y a une limite que j'ai franchie à mon grand dam sur le 1200 du MC, où étant parti à Tours en n'ayant dormi que 3 h et étant resté trop longtemps avec un copain trop lent, j'ai voulu rentrer dans les temps en accélérant, sans dormir la deuxième nuit - donc 3 h de sommeil sur trois nuits - et j'ai commencé à avoir des hallucinations visuelles ; un arrêt pour dormir une heure n'a pas suffi, les hallucinations étaient toujours là, et pour couronner le tout le manque de lucidité m'a fait faire des erreurs de parcours... Abandon pour dormir une nuit. J'ai continué pour le plaisir car j'étais en forme, et puis le copain qui avait abandonné et étais rentré plus tôt chez lui en train m'a proposé un autre 1200 à Bruxelles cinq jours plus tard : j'ai accepté et il est venu me prendre au Puy.
J'ai fait la SRHP en 48 h sans dormir, mais la dernière nuit j'ai eu un passage un peu halluciné... Mais je ne m'endors pas sur le vélo.
Il est facile de se rendre compte que sur le long ce qui fait qu'on n'arrive pas dans les délais - hormis les problèmes d'orientation bien sûr, ou les problèmes techniques et bien sûr un petit mental - ce sont d'avantage les arrêts trop long et trop fréquents, bien plus que la vitesse : sur un brevet à 15 km/h (BRM jusqu'au 600) une moyenne de 18 à 20 km/h compteur suffi largement.
Prenons par exemple un groupe qui roule régulièrement à 20 km/h. Un des cyclistes du groupe a sommeil et décide de dormir une heure, pensant ensuite rattraper ses copains. En une heure, le groupe s'éloigne de 20 km : s'il repart à 21 km/h il les rattrapera en 20 h ! et en 10 h s'il roule à 22, 5 h en roulant à 24, etc.
Et passer de 20 à 22 ça peut être terrible sur un parcours de 1200 km ! Dernier point, en roulant " relax " en s'arrêtant au minimum, on risque moins la panne de jambe, et si on roule trop vite pour son niveau d'endurance les arrêts risquent d'être illusoires quant à la possibilité de récupération.
Je répète, ceci n'est pas une loi coulée dans le bronze, il se peut très certainement que d'autres aient expérimenté avec succès d'autres façons de rouler : je pense notamment à la technique des micro-sommeils - par exemple s'arrêter dès que le sommeil vient et dormir 20 mn, au réveil, aussi souvent que nécessaire.
Dans 15 j sur mon prochain BRM 600, je ne pense pas avoir besoin de dormir, bien que je partirai à 4 h après une courte et mauvaise nuit passée dans ma voiture à proximité du départ.
Revenir en haut Aller en bas
speedozrx
Bitumator !
Bitumator !
speedozrx

Nombre de messages : 175
Age : 48
Localisation : Saint Denis 93
Date d'inscription : 25/01/2010

L'utilité du second plateau ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'utilité du second plateau ?   L'utilité du second plateau ? - Page 2 Mini_h10Mar 14 Mai - 14:08

alpt78 a écrit:
la dernière fois que je suis passé par la vallée de Chevreuse, je revenais d'une rando à Angers, un Dimanche matin, quelle rigolade !!!!!!, 700 bornes dans les jambes, chargé comme une mule, je taxais les cyclistes sur le beau vélo et leur belle tenue sponsorisée, est ce qu'ils étaient pros ? Va savoir...
Tes randos de 700 à 800 kms tu les faits en combien de temps, tu roules avec portes bagages et sacoches sur le grand plateau car j'ai pas bien compris ce que tu veux dire " chargé comme un mulet".[/quote]
Ton scepticisme primaire est surtout affligeant et je n'ai franchement rien à te prouver, quand tu me dis que les pros montent sur le petit, ok, ils ont envie de passer en vélocité et pour garder de la vitesse, moi je la monte allure escargot sûrement mais je te la monte et pis c'est tout...et puis je suis sûr que je si te taxais en vélib, tu courais voir Delanoé pour t'en acheter un Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
alpt78
Bitumator !
Bitumator !
alpt78

Nombre de messages : 152
Age : 73
Localisation : Plaisir 78370
Date d'inscription : 23/03/2011

L'utilité du second plateau ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'utilité du second plateau ?   L'utilité du second plateau ? - Page 2 Mini_h10Mar 14 Mai - 14:38

En suivant ton post j'avoue que j'étais un peu septique mais puisque tu confirmes je n'ai pas de raison de ne pas te croire. Tu dois avoir une grande force dans les cuisses pour utiliser principalement le grand plateau, c'est un atout pour les parcours roulants car tu vas beaucoup plus vite qu'un moulineur, en bosse je pense que c'est différent, en vélib tu serais loin devant moi car c'est pas un vélo fait pour moi, braquet trop grand.
Revenir en haut Aller en bas
speedozrx
Bitumator !
Bitumator !
speedozrx

Nombre de messages : 175
Age : 48
Localisation : Saint Denis 93
Date d'inscription : 25/01/2010

L'utilité du second plateau ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'utilité du second plateau ?   L'utilité du second plateau ? - Page 2 Mini_h10Mar 14 Mai - 16:12

Lors d'une montée et malgré ma modeste expérience tout n'est pas question de force mais c'est aussi de la technique pour savoir doser son effort et puis tu ne montes pas qu'avec les cuisses même si je reconnais qu'elles s'apparentent à celles d'un boeuf charolais, en danseuse, on monte aussi avec les bras, le dos, les hanches, je serais étonné de savoir combien de muscles participent à cet exercice finalement très technique pour le peu qu'on s'y attarde et j'avoue que sur mon trajet boulot de 30 km que je ne suis quasiment jamais sur la selle et aussi parce que j'aie pris l'habitude à aimer tirer du braquet, ça doit participer au fil du temps à gagner en force...J'entends partout dire, le sac à dos, c'est déconseillé, c'est mauvais que c'est un non sens, j'ai fait presque 900 bornes en améliorant ma moyenne en virant ma sacoche de selle et j'ai l'impression de grimper avec + de facilité.
Quand on fait ses armes avec du matos bien lourd au début, tente de 2 kg Triban Road 7, derrière faut bien que ça paye !!!!

Revenir en haut Aller en bas
speedozrx
Bitumator !
Bitumator !
speedozrx

Nombre de messages : 175
Age : 48
Localisation : Saint Denis 93
Date d'inscription : 25/01/2010

L'utilité du second plateau ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'utilité du second plateau ?   L'utilité du second plateau ? - Page 2 Mini_h10Mar 14 Mai - 16:41

C'est clair que les arrêts pour massacrer une moyenne, y a pas mieux..Après tout dépend de l'état d'esprit et de la météo surtout mais dormir la nuit, c'est quand même mieux mais la perception de la difficulté et des distances est tellement différente, quand je repasse par le même chemin le jour et que je galère alors que la nuit précédente, les bosses à répétition, je ne les ai pas vu passer, c'est la classe...
Et puis pédaler un soir de pleine lune, c'est le top du top Wink Wink Wink Wink Wink Wink Wink Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
Pat-Man
Pat les bons tuyaux
Pat les bons tuyaux
Pat-Man

Nombre de messages : 1040
Age : 50
Localisation : Aulnay sous Bois - 93
Date d'inscription : 17/12/2010

L'utilité du second plateau ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'utilité du second plateau ?   L'utilité du second plateau ? - Page 2 Mini_h10Mar 14 Mai - 18:18

J’ai pris le fil en cours de route alors voici mon avis en vrac : et tout d’abord oui c’est possible de ne rouler que sur le grand plateau même en non-stop sur 1000km… c’est ce que je fais toujours, même si maintenant mon « grand » plateau est un 40 (et le petit un 26 ne me sert qu’une ou deux fois l’an sauf pour la montagne) mais comme je suis très loin d’être un athlète ça me va (avec du 11/25 derrière).

Avec un 52 je le faisais aussi… mais plus jeune. Ca passe aussi, mais le mode « bourin » ne ménage ni tes genoux, ni ton matériel. Tes problèmes de douleurs (qui ne vont pas s’arranger si tu continues) et d’usure de transmission sont donc logiques… même si avec les genoux il n’y a pas forcément de logique, dans une même randonnée je peux avoir mal à l’un en pédalant… puis mal à l’autre, puis plus rien, puis mal juste en marchant…

J’étais donc du genre à aller vite et en force, le diesel donne l’illusion de l’économie physique, mais c’est un leurre et les genoux n’aiment pas sur la durée. En me mettant à la longue distance, le plus dur à été au départ d’aller doucement, pour aller loin… et j’ai appris petit à petit à mouliner, même si ce n’est pas dans ma nature. Aujourd’hui j’ai tellement bien pris le pli que je crois que je serais incapable d’aller vite plus de quelques heures.

Je pense aussi que tu devrais essayer le pignon fixe et y trouver beaucoup de plaisir…ce qui pourrait aussi t’aider à bien mieux mouliner… dans un premier temps au moins dans les descentes !

Quand en parlant du petit plateau tu dis « c'est plus facile mais je ne vais pas plus vite. » tu vois peut-être le problème à l’envers, le but des dérailleurs est-il de te faire aller plus vite, ou de te faire garder la même aisance de pédalage quelle que soit la pente ?

Effectivement, grimper le Ventoux avec 400km dans les pattes est une bonne leçon d’humilité à se faire doubler par tout le monde… et se faire charrier tout en haut ; ce qui ne m’a pas empêché sur la fin du PBP de faire le con en jouant au dragster entre les feux rouges alors que j’avais le cul en miettes et les genoux en lambeaux (ou l’inverse) … on parle souvent de mental, sans doute, mais avec l’expérience j’arrive à gérer ma glycogénèse et anticiper les coups de pompes et de moins bien… au point (à ma grande surprise) de ne même pas avoir eu de défaillance sur une épreuve exigeante comme la SRHP.

48h non stop c’est loin d’être impossible mais ça s’apprend, le manque de sommeil s’apprivoise, et là où au début après une nuit blanche j’avais mes premières hallucinations (mais je m’en fichais, un coin de mon cerveau savait qu’on le bernait et rationnalisait), je tiens maintenant une soixantaine d’heures non stop (pas plus, question de sécurité)… mais il faut y aller progressivement, partir bien reposé, et surtout très bien se connaître… car on peut vraiment s’endormir tout en pédalant ! La nuit, effectivement, je trouve que les difficultés passent sans problème, les bosses sont là mais paraissent toutes plates, et pour finir, oui pédaler les nuits de pleine lune c'est le top du top !

Revenir en haut Aller en bas
http://www.muzarde.com
speedozrx
Bitumator !
Bitumator !
speedozrx

Nombre de messages : 175
Age : 48
Localisation : Saint Denis 93
Date d'inscription : 25/01/2010

L'utilité du second plateau ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'utilité du second plateau ?   L'utilité du second plateau ? - Page 2 Mini_h10Mar 14 Mai - 19:13

Enfin Pat man se manifeste !!!!! Je voulais que tu sâches que tu représentes pour moi un Monument, un Petit Robert, Un grand Monsieur, tu es au vélo ce que Zidane est au ballon, non, je sais que tu n'auras pas les chevilles qui vont enfler et puis quand bien même, tu choperais le melon, c'est pas grave, moi je saurais qui tu es !!!! Je ne te connais qu'à travers tes aventures publiées sur ton site, un plaisir que je déguste sans modération..Tu te plains de tes genoux, de tes mains, mais t'es toujours là !!! Une force mentale que j'admire, avant de te lire, je me prépare une tasse de thé bien chaud et je t'entends te plaindre du froid ou de tes séances de vtt improvisées, quand tu te plantes de trajet dans la nuit (mais pourquoi n'a t il pas de GPS !!!!! ) Tu as rendu mes randos plus plaisantes : doubler la guidonline, tes crèmes anti irritations, tes petites bidouilles, je voudrais que tu me parles de tes pédales Speedplay et de ce tu avais avant de choisir ce modèle, les avis divergent...
Pour finir, si tu pouvais augmenter la taille de ta police et mettre d'avantage de retours à la ligne, tu rendrais mes lectures encore plus agréables, mais en tout cas Merci de ton accompagnement, tes conseils, tes réflexions pour le partage de ta philosophie, de tes points de vue, tu es pour moi une référence, un genre de guide spirituel, non, rassure toi, ce n'est pas une déclaration d'amour, je ne te roulerais pas de patins, mais qu'est ce que t'assures bordel !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Pat-Man
Pat les bons tuyaux
Pat les bons tuyaux
Pat-Man

Nombre de messages : 1040
Age : 50
Localisation : Aulnay sous Bois - 93
Date d'inscription : 17/12/2010

L'utilité du second plateau ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'utilité du second plateau ?   L'utilité du second plateau ? - Page 2 Mini_h10Mer 15 Mai - 22:40

Et bien merde mince, me voilà parrachuté héros de mythologie (mais c'est finalement mieux que de mythomanie Laughing ) mais quel ennui et que seraient mes ballades si tout allait toujours bien, sans imprévus, sans comme le dit Cabrel : "... Ses histoires de marin perdu, Ses orages sur le lac Erié, Ses navires à jamais disparus, Avec leur voiles grandes comme des morceaux de ciel..."


Je suis juste un traîne-savate ordinaire, pas de surhomme là-dedans, juste à la rigueur une malédiction, celle de l'appel de la route... J'aime écrire, et si mes récits sont lus, tant mieux Wink ... s'ils sont appréciés, c'est encore mieux Very Happy ... quand j'ai commencé mon site, c'était juste pour partager quelques trucs, et donner envie à des mecs (et aux filles aussi pourquoi pas) d'oser se lancer et de pratiquer un cyclisme différent, même sans être un grand sportif. Après, être un modèle, non c'est trop Embarassed (c'est sympa mais c'est excessif), et beaucoup ici le mériteraient bien plus que moi.


J'apprécie beaucoup autant d'enthousiasme, mais sans fausse modestie je ne fais jamais rien d'extraordinaire ; pour moi, tout ce qui fait la grandeur du randonneur c'est d'être allé partout, mais n’avoir laissé son empreinte nulle part, chevalier du vent, passager furtif et anonyme, spectateur de vos vies, se frôlant plus que se côtoyant, résumant tout l’orgueil des ‘’exploits’’ inutiles. (ne me piquez pas la formule, il faudrait que je m'en resserve un jour Laughing !)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.muzarde.com
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4838
Age : 70
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

L'utilité du second plateau ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'utilité du second plateau ?   L'utilité du second plateau ? - Page 2 Mini_h10Jeu 16 Mai - 4:53

Pat-Man a écrit:
Et bien merde mince, me voilà parrachuté héros de mythologie (mais c'est finalement mieux que de mythomanie Laughing ) mais quel ennui et que seraient mes ballades si tout allait toujours bien, sans imprévus, sans comme le dit Cabrel : "... Ses histoires de marin perdu, Ses orages sur le lac Erié, Ses navires à jamais disparus, Avec leur voiles grandes comme des morceaux de ciel..."


Je suis juste un traîne-savate ordinaire, pas de surhomme là-dedans, juste à la rigueur une malédiction, celle de l'appel de la route... J'aime écrire, et si mes récits sont lus, tant mieux Wink ... s'ils sont appréciés, c'est encore mieux Very Happy ... quand j'ai commencé mon site, c'était juste pour partager quelques trucs, et donner envie à des mecs (et aux filles aussi pourquoi pas) d'oser se lancer et de pratiquer un cyclisme différent, même sans être un grand sportif. Après, être un modèle, non c'est trop Embarassed (c'est sympa mais c'est excessif), et beaucoup ici le mériteraient bien plus que moi.


J'apprécie beaucoup autant d'enthousiasme, mais sans fausse modestie je ne fais jamais rien d'extraordinaire ; pour moi, tout ce qui fait la grandeur du randonneur c'est d'être allé partout, mais n’avoir laissé son empreinte nulle part, chevalier du vent, passager furtif et anonyme, spectateur de vos vies, se frôlant plus que se côtoyant, résumant tout l’orgueil des ‘’exploits’’ inutiles. (ne me piquez pas la formule, il faudrait que je m'en resserve un jour Laughing !)

D'accord avec toi, ici, et en général - cf plus haut - je me retrouve dans ce que tu dis : d'ailleurs on partage au moins quelque chose, ce sont des genoux douloureux Crying or Very sad
Mais bien qu'ayant remarqué d'une part une - comment dire - corrélation inverse entre le niveau d'excellence, ou d'expérience, ou de sagesse, ou de culture d'une personne, et d'autre part la modestie de son propos, sauf à pratiquer la provocation - ce qui peut être intéressante - comme un Dali en peinture, nous savons bien, nous qui nous retrouvons sur ce forum, que le vélo longue distance est à la portée de n'importe qu'elle personne motivée et en assez bonne santé (ouf, quelle longueur de phrase, on dirait du Proust, non ?).
Je me souviens de l'interview il y a dix ou quinze ans - au moins - d'Eric Barone, cascadeur qui venait de battre un record de vitesse à VTT sur les pentes d'un volcan, qui se définissait comme un gars plutôt peureux ! Modeste et lucide, puisque c'est la peur contrôlée qui lui permettait de survivre.
Hier, un copain cycliste de plus de 80 ans, en rémission de cancer, me disait que j'aurai pu, vu ce qu'on lui reportait de mes activités cyclistes, devenir cycliste professionnel : il se plantait dans les grandes largeurs, puisque 20 ans de pratique sportive, notamment en compétition sur marathon, m'ont montré qu'au contraire j'avais hérité génétiquement parlant d'un potentiel très modeste.
Propos confus ? Je voulais seulement dire qu'on ne peut rien tirer d'un propos modeste qui peut aussi bien être tenu par un gars banalement capable comme par un gars exceptionnel. Par contre, un propos immodeste, sauf provocation lucide, est souvent proférée par un crétin.
Revenir en haut Aller en bas
speedozrx
Bitumator !
Bitumator !
speedozrx

Nombre de messages : 175
Age : 48
Localisation : Saint Denis 93
Date d'inscription : 25/01/2010

L'utilité du second plateau ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'utilité du second plateau ?   L'utilité du second plateau ? - Page 2 Mini_h10Jeu 16 Mai - 22:16

Pat-Man a écrit:
Et bien merde mince, me voilà parrachuté héros de mythologie (mais c'est finalement mieux que de mythomanie Laughing ) mais quel ennui et que seraient mes ballades si tout allait toujours bien, sans imprévus, sans comme le dit Cabrel : "... Ses histoires de marin perdu, Ses orages sur le lac Erié, Ses navires à jamais disparus, Avec leur voiles grandes comme des morceaux de ciel..."


Je suis juste un traîne-savate ordinaire, pas de surhomme là-dedans, juste à la rigueur une malédiction, celle de l'appel de la route... J'aime écrire, et si mes récits sont lus, tant mieux Wink ... s'ils sont appréciés, c'est encore mieux Very Happy ... quand j'ai commencé mon site, c'était juste pour partager quelques trucs, et donner envie à des mecs (et aux filles aussi pourquoi pas) d'oser se lancer et de pratiquer un cyclisme différent, même sans être un grand sportif. Après, être un modèle, non c'est trop Embarassed (c'est sympa mais c'est excessif), et beaucoup ici le mériteraient bien plus que moi.


J'apprécie beaucoup autant d'enthousiasme, mais sans fausse modestie je ne fais jamais rien d'extraordinaire ; pour moi, tout ce qui fait la grandeur du randonneur c'est d'être allé partout, mais n’avoir laissé son empreinte nulle part, chevalier du vent, passager furtif et anonyme, spectateur de vos vies, se frôlant plus que se côtoyant, résumant tout l’orgueil des ‘’exploits’’ inutiles. (ne me piquez pas la formule, il faudrait que je m'en resserve un jour Laughing !)


Arrêtes Pat !!! Faut que t'assumes, c'est tout !! Pis à nous deux, on représente le 93, les cinglés !! Quand je t'ai vu sur de rares photos, c'est vrai que..........on te t'imagine pas comme ça......Mais forcé de constater que tu rentres toujours à la maison même si tu dis que tu n'es pas bon grimpeur, le Jack London du vélo = A quand une vidéo !!!!!! ?????
Revenir en haut Aller en bas
jean marc
Bitumator !
Bitumator !
jean marc

Nombre de messages : 220
Age : 47
Localisation : 72000 LE MANS
Date d'inscription : 02/06/2009

L'utilité du second plateau ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'utilité du second plateau ?   L'utilité du second plateau ? - Page 2 Mini_h10Mar 21 Mai - 22:46

ban alors pat,si c est pas de l amour ca! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Pat-Man
Pat les bons tuyaux
Pat les bons tuyaux
Pat-Man

Nombre de messages : 1040
Age : 50
Localisation : Aulnay sous Bois - 93
Date d'inscription : 17/12/2010

L'utilité du second plateau ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'utilité du second plateau ?   L'utilité du second plateau ? - Page 2 Mini_h10Mar 21 Mai - 23:18

jean marc a écrit:
ban alors pat,si c est pas de l amour ca! cheers

C'est que depuis Vichy je me sens bien seul, snif Laughing ! ça restera un grand moment, j'aime qu'on soit plus barré que moi Embarassed !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.muzarde.com
jean marc
Bitumator !
Bitumator !
jean marc

Nombre de messages : 220
Age : 47
Localisation : 72000 LE MANS
Date d'inscription : 02/06/2009

L'utilité du second plateau ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'utilité du second plateau ?   L'utilité du second plateau ? - Page 2 Mini_h10Mar 21 Mai - 23:26

je n etais pas fou a vichy(enfin comme d habitude),par contre te lire reste un grand plaisir, on apprend beaucoup.pour info dans le 93,la ligne B fonctionnera mieux au mois de septembre promis Cool
Revenir en haut Aller en bas
speedozrx
Bitumator !
Bitumator !
speedozrx

Nombre de messages : 175
Age : 48
Localisation : Saint Denis 93
Date d'inscription : 25/01/2010

L'utilité du second plateau ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'utilité du second plateau ?   L'utilité du second plateau ? - Page 2 Mini_h10Mer 22 Mai - 17:45

Mais c'est comme ça la notoriété, ça va aussi faire des envieux..Si devais reprendre ta formule un jour, la placer dans une soirée pour attirer les femmes en mal d'aventures, je me manquerais pas de te citer en preums :" Super Pat Man disait....." Razz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'utilité du second plateau ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'utilité du second plateau ?   L'utilité du second plateau ? - Page 2 Mini_h10

Revenir en haut Aller en bas
 
L'utilité du second plateau ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'utilité du second plateau ?
» Les 24h AFB 2010, les 21/ et 22 août sur le plateau d'Albion
» Angle de chaîne entre pédalier avant et plateau arrière ?
» De l'utilité des « feux prioritaires »
» Changement petit plateau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index du forum :: Conseils :: Matériel et technique-
Sauter vers: