Le forum des Rubans Blancs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Temps chaud, hydratation et nausées

Aller en bas 
AuteurMessage
Moulinette
Bitumator !
Bitumator !


Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Temps chaud, hydratation et nausées   Ven 13 Juin - 17:46

Bonjour à tous,
 
Dans ma progression de "jeune padavoine" vers les longues distances, je viens de me prendre une bâche au 600 d'Agen.
Parti avec des méthodes ayant fait leur preuve jusqu'au 400, j'ai dû renoncer au bout d'un quinzaine d'heures au km 270 après m'être retrouvé nauséeux et incapable d'avaler quoi que ce soit, à la fin d'une journée de grosse canicule. (34 à 38° et dans les Landes, ça a bien tapé)
Y'a donc quelque chose qui a bien foiré...

Pourtant j'avais le même kit que d'habitude avec
- un camelbak de 2L avec une boisson malto/gluco du commerce dosée très faiblement pour la chaleur, (dosée au 1/4 (premier plein) ou au 1/8(deuxième plein) pour une meilleure absorption): j'ai dû boire à peu près 5L, en appuyant un peu plus sur l’hydratation à partir de la mi-journée.
- de la nourriture solide suffisante (consommé 2 ou 3 demi sandwiches, quelques figolus, 2 ou 3 gateaux de riz, 5 ou 6 bananes) mais à partir du milieu d'après-midi plus rien ne passait, tout repartait par-dessus bord
- deux sodas colas aux contrôles, dont celui de fin d'après-midi est reparti aussi vite.

J'ai un peu de mal à comprendre ce qui s'est passé car c'est la première fois que ça m'arrive.
Une chose est sûre, quand j'ai abandonné, j'étais bien déshydraté mais j'ai déjà eu bien pire sans ces effets digestifs. Et je n'ai pas croisé l'homme au marteau qui surgit dans ces cas-là, ce qui me fait penser que c’était encore raisonnable.

Alors messieurs vos expériences pourraient-elles m’éclairer ? On m’a parlé de trop fort rattrapage d’hydratation qui m’aurait « rincé » et provoqué ces nausées ; d’hypo ou hypernatrémie ; d’effet néfaste de la boisson énergétique par temps très chaud, même autant diluée.
J'ai du mal à faire le tri dans tout ça.
Merci pour vos avis, conseils et expériences, car j’ai franchement pas envie de rester là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat-Man
Pat les bons tuyaux
Pat les bons tuyaux
avatar

Nombre de messages : 1027
Age : 49
Localisation : Aulnay sous Bois - 93
Date d'inscription : 17/12/2010

MessageSujet: Re: Temps chaud, hydratation et nausées   Ven 13 Juin - 18:50

Par temps chaud la boisson diluée à 1/2 c'est bien, à 1/8 ça me semble vraiment très léger, ta boisson équivaut presque à de l'eau pure... pendant un long effort la flotte est indigeste et entraine vite une deshydratation... ajouté à une nourriture solide qui me semble un peu trop importante... l'estomac crie grace car la digestion est très ralentie pendant l'effort. 

En débutant on a souvent tendance à trop bouffer par peur du coup de pompe... il peut aussi y avoir une dépendance psychologique rassurante qui s'installe... et petit à petit on apprend à rééquilibrer avec ses besoins réels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.muzarde.com
Cath
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 55
Localisation : Betton
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Temps chaud, hydratation et nausées   Ven 13 Juin - 19:06

hello
je pense que le fait d'accentuer de boire à mi journée est une erreur, il faut boire dès le départ, toutes les 10 mn environ (une bouche pleine)
ce sont les premières big chaleur, as tu pensé à t arroser en plus ? (bandana trempé sous le casque) pour te rafraichir ?
peut être as tu trop bu d'un coup (chargé ton estomac d'eau ?)

j'ai pris un coup de chaud au départ du PBP 2011 big chaleur en attendant le départ... résultat nausée et envie de vomissements pendant plusieurs kms....

après 200 bornes mes bidons sont à l'eau , quand on pointe je bois au bar , coca, ou menthe à l' eau (envie de sucre)
mais j apprecie  d'avoir que de l'eau dans les bidons quand il fait très chaud et surtout sur une grande distance .(après + de 200 km parcourus)..

cela fais partie de l'expérience, dommage de l'avoir connu sur un 400....  No 
cath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
armandos74
Bitumator !
Bitumator !
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 58
Localisation : Annecy ,pres du lac
Date d'inscription : 19/01/2013

MessageSujet: Re: Temps chaud, hydratation et nausées   Ven 13 Juin - 20:37

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moulinette
Bitumator !
Bitumator !


Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: Temps chaud, hydratation et nausées   Mer 18 Juin - 21:36

Un grand merci pour vos réponses et vos expériences.

Je vais donc tenter de recalculer mes apports en eau, calories, sucres, etc. pour la prochaine fois.

Pour l'eau c'est pas difficile, mais comment savoir ce qu'on doit apporter en calories? Y'a plein de littérature sur les sportifs et les pro, mais pour un randonneur ça donne quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ddesmetbob
Bitumator !
Bitumator !
avatar

Nombre de messages : 272
Age : 49
Localisation : Perigueux 24
Date d'inscription : 10/05/2014

MessageSujet: Re: Temps chaud, hydratation et nausées   Jeu 19 Juin - 18:26

Moulinette a écrit:
 Y'a plein de littérature sur les sportifs et les pro, mais pour un randonneur ça donne quoi?

Ben la même chose nan??  alien 
David

ps: pas pro mais sportif du style Gran Turismo Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orangina56
Bitumator !
Bitumator !
avatar

Nombre de messages : 251
Age : 44
Localisation : St Meen Le Grand
Date d'inscription : 16/06/2014

MessageSujet: Re: Temps chaud, hydratation et nausées   Jeu 19 Juin - 18:45

Salut Moulinette ,

Voici ma petit contribution .
Je suis Breton et la chaleur est mon pire ennemi à vélo : au dessus de 30°C , la cafetière monte en pression .
Alors voilà ce que je fais =
- Lorsque je suis seul ( je sais c'est pas bien ) je change mon casque contre ma casquette fétiche avec dessous une éponge humide.
- Si ton système digestif le supporte , tu peux faire un arrêt pour manger des yaourts . Pour moi c'est soit un grand YOP , soit 4 yaourts accompagnés de palets breton pur beurre . bounce . Après un petit somme de 15 mn et ça repart .
- Parfois c'est mieux de rouler seul après un arrêt DODO que de vouloir suivre à tout prix le groupe car c'est là que tu tapes dans tes réserves .
- Toutes les boissons énergétiques ne sont pas conseillées lors de fortes chaleur car elles accélèrent la consommation des sucres , il existent des boissons à diffusions lentes voir des boissons à saveur salées  .
- Tu peux aussi boire une boisson très chaude . Le mieux c'est un potage de légumes  mais c'est dur de trouver ça dans les bars ,alors un chocolat chaud fera l'affaire . La boisson chaude va dilater ton oesophage et donc permettre le passage des aliments.
- Enfin , et je garde le meilleur pour la fin , après de longues journées ( 300 kms ) le soir au restaurant je commande un verre de BON vin rouge ( un bourgogne en général  Top ). La texture du vin étant très différente des autres boissons , cela m'aide à manger .

Maintenant , la discipline de la longue distance est assez peu connue et documentée par les "spécialistes" du vélo .Nos organismes réagissent tous différemment . Par exemple mon père, lui , buvait une bierre Brune avec 2 sucres dedans .

En espérant t'avoir aidé .

Anthony .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ddesmetbob
Bitumator !
Bitumator !
avatar

Nombre de messages : 272
Age : 49
Localisation : Perigueux 24
Date d'inscription : 10/05/2014

MessageSujet: Re: Temps chaud, hydratation et nausées   Jeu 19 Juin - 19:26

Orangina56 a écrit:

Maintenant , la discipline de la longue distance est assez peu connue et documentée par les "spécialistes" du vélo .Nos organismes réagissent tous différemment . Par exemple mon père, lui , buvait une bierre Brune avec 2 sucres dedans .

NOTRE discipline de longue distance est assez peu connue des "cyclistes". Certes. Mais aujourd'hui, il y a suffisamment de pratiques proches des nôtres dont on peux s'inspirer:
La randonnée longue distance (allez voir du côté de randonner-leger.org), pleins d'idées pour l'alimentation, le sommeil…Etc.
Les ultra en course à pied
La navigation trans océanique (pour le sommeil par exemple)
L'alpinisme pour la confrontation à des événements climatiques et pour la gestion de l'effort dans des conditions dégradées… etc etc…
Divers forums sont des sources d'inspirations.

Pour moi c'est randonner-léger.org mais je l'ai déjà dit  afro 

Bye folks,
David

ps: aujourd'hui au gite des 4 vents, sortie de 143km et 2700m de D+ avec 4 petits cols auvergnats (dont le Col des Supeyres). Dans le style des super randonnées… ben ça pique quand même. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP
Grand plateau
Grand plateau


Nombre de messages : 73
Age : 56
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: Temps chaud, hydratation et nausées   Jeu 19 Juin - 22:06

Moulinette a écrit:
[...] comment savoir ce qu'on doit apporter en calories?

Déjà, il y a des compteurs qui donnent ce genre d'info, c'est approximatif, certes, mais cela donne une idée. Après, on peut faire un calcul théorique, approximatif lui aussi, mais cela donne aussi une idée.

Perso, de mon côté :

– allure "cyclotouriste en terrain vallonné" = environ 20 calories du kilomètre
– en terrain très cabossé = environ 30 calories en moyenne par kilomètre (40 quand ça monte, 10 quand ça descend)

Donc, en reprenant tes données :

– out pour 270 km = 6000 calories (au pifomètre)
Normalement, la moitié est fourni par la lipolyse (i.e. le gras du bide), ensuite les muscles ont environ 1200 calories en stock (le fameux glycogène). Il faut absolument "remplir la chaudière" en cours de route pour le reste, soit 1800 calories à ingurgiter sur le vélo, sinon c'est l'homme au marteau...

– in :
–– boisson malto/gluco = 250
–– 2 ou 3 demi sandwiches = 600
–– quelques figolus = 100
–– 2 ou 3 gateaux de riz = 400
–– 5 ou 6 bananes = 700
–– un soda cola (celui qui est resté...) = 150

Soit un total de 2200 calories. Donc, pour les calories, tu sembles dans les clous.

Rappel, en une heure, on peut normalement assimiler un maximum de :
– 240-280 calories
– 450-600 ml de liquide

Je n'ai rien pour justifier ces chiffres, que j'ai retenus au fur et à mesure de mes lectures sur le oueb et dans des revues/bouquins (mais sans noter précisément la référence).

A+

JP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moulinette
Bitumator !
Bitumator !


Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: Temps chaud, hydratation et nausées   Jeu 19 Juin - 23:36

Z'êtes vraiment super les gars!
Avec ça j'ai plus qu'à...

ça va bien m'aider pour repartir sur une meilleure base. SUPER!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hbr78
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 44
Localisation : Guyancourt - Yvelines
Date d'inscription : 09/07/2013

MessageSujet: Re: Temps chaud, hydratation et nausées   Ven 20 Juin - 9:22

D'après mon expérience, la boisson ne doit pas augmenter en quantité par prise (en général 2 à 3 gorgées à chaque prise) mais suivant la chaleur les prises vont se rapprocher.

Pour la taille de la gorgée, je dirai que cela doit faire entre 10-15ml, plutôt dans la valeur basse en plein effort

A la louche (histoire de dire) : 1 prise toutes les 10 mn dans tous les cas, même l'hiver où tu gèles et jusqu'à 1 prise toutes les 3 minutes si il fait trop chaud.

Comme cela on dira minimum 150ml/heure quand il fait froid et juqu'à 600ml/heure si il fait trop chaud.

Pour ma part, les 600ml / heure sont presque un maximum.
A une exception près qui nous concerne peu ici : les efforts courts en montagne sous la chaleur, comme une course de côte sur 15/25 Km. Mais dans ce cas l'effort est court, 1h30/2h max et le problème de nausées viendra après l'arrivée.

Pour soulager l'estomac j'ai rayé les bananes de mon alimentation (lors des sorties seulement, sinon  j'aime trop ça) et j'évite le pain des sandwiches (ou alors pain de mie) car je trouve que ça gonfle et rend la digestion difficile.

Je dilue à 1/2 les boissons en temps normal, 1/4 par TRES grosse chaleur.

Sinon, pour finir, quand je ne peux plus rien avaler de solide, ce qui arrive surtout quand il fait chaud, j'ai toujours des gels avec moi : 1 gel + 1 prise de boisson, ça aide pas mal à avaler sans problème intestinaux.

Et j'évite de trop manger pendant : grosses quantités pendant 3 jours avant et si besoin le lendemain, mais léger pendant la sortie.  Je marchais comme cela sur les 250/300Km avant et pour mon 1er 600Km le week end j'ai continué. A part le sommeil (1/4 h seulement et j'ai quelques "blancs" sur le déroulement entre le 400 et 500eme km  affraid ) tout c'est plutôt bien passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moulinette
Bitumator !
Bitumator !


Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: Temps chaud, hydratation et nausées   Ven 20 Juin - 14:47

Merci HBR78

Pour la boisson il se trouve que j'avais fait exactement l'inverse pale J'avais augmenté les quantités en gardant le même rythme de prise : tout faux!
Et comme j'avais bien dilué, ça a du bien rincer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Temps chaud, hydratation et nausées   

Revenir en haut Aller en bas
 
Temps chaud, hydratation et nausées
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Temps chaud, hydratation et nausées
» pêcher par temps chaud
» Quelles bouillettes prendre par temps chaud ?
» vos techniques de pêche pour les temps difficiles qui courent
» sortie avec mon bof

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index du forum :: Conseils :: Alimentation-
Sauter vers: