Le forum des Rubans Blancs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 qui qu'a roulé aujourd'hui . 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4236
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   Lun 5 Oct - 20:03

papou a écrit:
millenium a écrit:

Pas top, mais d'habitude c'est à vélo que je me casse ainsi.
Une fois, une voiture me coupe la route : vertèbre dorsale fracturée
Une seconde fois, une voiture me fauche par l'arrière et se barre : .trauma crânien + côtes, bassin et clavicule fracturés
Une troisième fois, un piéton sur une piste cyclable à Paris me fait chuter : une fracture du cotyle
fait gaffe, t'as épuisé tes 3 fois scratch pale
Tous tes accidents se sont passés près de chez toi ? Si c'est le cas je vais éviter d'aller rouler en Indre-et-Loire affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millenium
Bitumator !
Bitumator !
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 60
Localisation : 37
Date d'inscription : 13/02/2015

MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   Mar 6 Oct - 8:39

sccber a écrit:
papou a écrit:
millenium a écrit:

Pas top, mais d'habitude c'est à vélo que je me casse ainsi.
Une fois, une voiture me coupe la route : vertèbre dorsale fracturée
Une seconde fois, une voiture me fauche par l'arrière et se barre : .trauma crânien + côtes, bassin et clavicule fracturés
Une troisième fois, un piéton sur une piste cyclable à Paris me fait chuter : une fracture du cotyle
fait gaffe, t'as épuisé tes 3 fois scratch pale
Tous tes accidents se sont passés près de chez toi ? Si c'est le cas je vais éviter d'aller rouler en Indre-et-Loire affraid
Non c'était en région parisienne (Rambouillet exactement) et Boulevard des Maréchaux (Paris donc)
En province c'est un peu plus calme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
avatar

Nombre de messages : 6254
Age : 63
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   Mar 6 Oct - 17:07

millenium a écrit:
Citation :

Citation :
Citation :
Non c'était en région parisienne (Rambouillet exactement) et Boulevard des Maréchaux (Paris donc)
En province c'est un peu plus calme !
l'espérance de vie d'un cyclo à Paris elle est de combien scratch pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millenium
Bitumator !
Bitumator !
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 60
Localisation : 37
Date d'inscription : 13/02/2015

MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   Mar 6 Oct - 17:48

papou a écrit:
millenium a écrit:
Citation :

Citation :
Citation :
Non c'était en région parisienne (Rambouillet exactement) et Boulevard des Maréchaux (Paris donc)
En province c'est un peu plus calme !
l'espérance de vie d'un cyclo à Paris elle est de combien scratch pale
Vu le nombre de cyclistes qu'on y croise (il y en a pas mal qui font du vélo taf sur de bonnes distances), j'imagine qu'elle est quand même dans la moyenne.
Mais là je ne parle pas des coursiers ou vélib
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4236
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   Mer 7 Oct - 1:55

Pluie annoncée, je sors faire des courses, pas d'eau. Je rentre et décide de prendre le risque de recevoir de la flotte sur la gueule. Cinq minutes plus tard en jetant un œil par la fenêtre je m'aperçois que les trottoirs sont mouillés et qu'il tombe une sorte de crachin breton... Bof, je fini mes préparatifs... Manque mes lunettes de vue, je rentre au salon, et... boum le tonnerre... Trois minutes plus tard il pleut des cordes, le tonnerre gronde sans arrêt : on va quant même attendre Smile je sors mon bouquin... Trente minutes plus tard ça a l'air fini malgré le ciel bien chargé et je tente le coup (la météo prévoie d'autres ondées, mais baste) en limitant ma sortie à un peu moins de deux heures c'est jouable : bien pratique la proximité de cols qui permettent de s'activer sérieusement même quand on n'a pas trop de temps.
La route est bien trempée mais il fait doux (18• au col). Je monte plutôt vivement en alternant assez gros développement (travail d'endurance de force) et relances en danseuse... Bien arrivé et pas de vent, en plus de manière inespérée j'ai eu une ouverture nuageuse et de plus en plus de soleil. Au delà du col, par contre, tout est bouché.

Redescente prudente car la route est glissante, de nouveau dans le gris et pendant trois minutes dans une petite bruine...
Bizarrement je n'ai pas rencontré d'autres vélos : les retraités sont pusillanimes, ou quoi (sauf bien sûr mister 500 K) cheers
41 km à 21,7 km/h de moyenne avec 713 m de D+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4236
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   Jeu 8 Oct - 1:34

Dernière petite sortie aujourd'hui (mercredi) avant le BRM 400 de Grenoble, BRM à fort dénivelé (cols du Glandon, du Mollard et de l'Iseran).
J'ai refait le circuit des cols de la Croix de Chaubouret, du Grateau et de l'Oeuillon : rien à voir avec la difficulté des trois cols alpins que je vais me taper samedi, aussi je les monte bien plus vite...
Il a fait frais malgré un peu de soleil, au point que j'ai mis des gants longs avant le dernier col.
Au retour de l'oeuillon j'ai cru un moment que j'allais une fois de plus me taper de la pluie, mais les trois quatre gouttes annonciatrices n'ont pas duré...
66 km avec 1 255 m de dénivelé à 21,45 km/h de moyenne.
Ce n'est pas non plus le Ventoux lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4236
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   Mar 13 Oct - 0:12

Mon BRM 400 de Grenoble :
Je suis parti vendredi en voiture et une nouvelle fois - mais c'était la pire - j'ai été pris par un embouteillage pour la traversée de Vienne, cette fois-ci quasiment deux kilomètres après Givors ! Il faut dire que l'ex-voie express qui abouti à Vienne est particulièrement mal foutue, coupée qu'elle est par trois (ou quatre ?) feux rouges par lesquels s'engouffrent les conducteurs locaux... J'ai mis une heure à passer... Mais pas question de venir autrement qu'en voiture, parce que celle-ci me sert d'hôtel à bon marché.
Je me gare depuis quelques temps environ cinq cent mètres avant le départ, je suis tranquille (j'ai même l'éclairage gratuit pour pouvoir bouquiner). Et je vais bouquiner jusqu'à 11 h, parce qu'étant couche-tard il serait illusoire espérer dormir plus tôt.
J'ai mangé un peu pendant le trajet, un peu à l'arrivée, et comme je suis déjà en tenue de cycliste (chaussures y-compris, vive les cales intégrées), je n'ai plus qu'à mettre toutes mes couches de vêtements (sauf coupe-vent et gilet de sécurité off course), baisser le siège (j'ai choisi un break le vélo non démonté ne me gêne pas), rajouter une couverture et un coussin repose nuque (à demeure dans la voiture) et dodo...
Sauf que non ! J'ai pas sommeil. Bon, cool Raoul, même si je ne dors pas, pour moi 400 km derrière sans dormir n'est pas un problème.
Je finirais par dormir tout au plus une petite heure (et plutôt moins) : je me réveille vers 2 h et le départ est à 4. Pas grave, je mange et j'aurais mieux digéré au départ : deux ou trois petites brioches (industrielles, berk) agrémentées de confiture, deux tranches de jambon (très bon les protéines avant un sport d'endurance), deux yaourts soja chocolat et comme boisson du jus de pomme-cassis (bio, lui). Je met la ceinture cardio, les surchausses... Deux voitures avec vélo arrivent... Je sors le vélo, met le casque, les gants, vérifie que j'ai autour du coup le porte carton à valider... C'est bon, je rejoins le départ, Jean Philippe l'organisateur est déjà là, ainsi que trois ou quatre cyclistes... Jean Philippe nous offre comme à son habitude des gâteaux maison (noisettes/amande sans farine donc sans gluten dit-il - moi je ne crains pas, je mange du pain complet depuis quarante ans)...
4 h passée, il ne manque que deux inscrits (nous sommes environ 14 ou 16), Jean Philippe passe devant et tout le monde part, direction Vizille, Rochetaillée puis le col de la Croix de fer.
Cette fois-ci tout le monde respecte les feux rouges, bien qu'il n'y ait aucune circulation. Il ne fait pas froid (10 degrés), je suis un peu trop habillé, mais bon je sais que le fond de la vallée se refroidit...
Comme l'année passée je suis le groupe qui tricote méchamment - pour le diesel et la petite cylindrée que je suis - et comme l'année passée je sais que je vais trop vite (vous avez dit crétin ?). Je décide comme l'année passée de lâcher quand le plat devient montant : 25 km/h ce n'est pas raisonnable, et je sais que la pente forcit encore. Je suis derrière deux cyclistes, plus jeunes que moi, et je les entends s'étonner de leur rythme cardiaque, 160 pour l'un et plus de 150 pour l'autre. Je ne connais pas leur rythme maximum - sans lequel on ne peut porter de jugement sérieux - mais en dedans de moi je pense que c'est beaucoup trop (je suis à 130 et je grimperai certainement encore à 170/175 si je me refaisait un test en courant à pieds)...
Un peu plus tard un de ces deux cycliste roule avec moi, il ne connaît pas la région et je lui propose de me suivre, au moins jusqu'au début du col (ses temps au marathon montrent que sa cylindrée et son potentiel à la montée sont supérieurs au mien)
Nous devisons tranquillement... Je lui dit, que s'il veut ne pas rouler seul qu'il pourra éventuellement m'attendre en haut (il m'a révélé qu'il cherche juste à finir, que c'est son premier 400 de montagne)...
Arrivent les premières portions montantes, je le suis, il s'éloigne, je le rattrape... À un moment un cycliste redescend et nous encourage, je n'ai pas eu le temps de le reconnaître (peut-être un abandon ? Je pense même à Jean Philippe qui n'aurait pas eu l'intention de faire tout le brevet : il l'a fait au moins deux fois en reconnaissance, dont la dernière il y a quinze jours).
La pente s'accentue, je le laisse partir...
Et comme l'année passée je souffre beaucoup dans cette ascension, ascension que je connais bien pourtant : mais d'un j'ai un vélo super chargé (notamment deux lampes parce que ma meilleure m'a joué des tours sur le PBP, que j'ai aussi des batteries en pagaille pour l'éclairage et le GPS, de la nourriture et même 4 mini Yop), et de deux je paye un départ trop rapide, et de trois la Croix de fer est un col dur...
J'arrive au col (on arrive toujours) en ayant eu mal aux jambes - mais pas essoufflé du tout - après avoir bien utilisé mon 34/32 - et fait quatre ou cinq arrêts de trente secondes. Mon nouveau pote - appelons-le Laurent - m'a attendu : gentiment quand je lui demande s'il m'attend depuis longtemps il me répond non, cinq minutes. Il me demande si je veux manger quelque chose, je lui dit oui, une minute pour une demie pâte de fruit. Puis, go... Il me laisse passer, je commence à descendre, le jour s'est levé, tout va bien... Cinq minutes plus tard je ne vois personne derrière moi, je m'arrête, Laurent apparaît (il était loin), je repart et de nouveau je le lâche (pourtant je suis loin d'être à bloc). Je l'attends et lui demande si ça va, il me répond qu'il a des vertiges et que cela est peut-être dû à l'altitude auquel il n'est pas habitué (?). Il me demande si on pourrait s'arrêter à Saint Sorlin pour prendre un café. Réponse affirmative de ma part, j'adore le café. Après une nouvelle attente on se retrouve et on finit par trouver le café ouvert. Le patron nous demande si on veut nos café en terrasse (quelle drôle d'idée j'ai les doigts gelés étant parti avec mes gants longs légers - j'en ai emporté quatre paires : gants courts, long légers, chauds et moufles de ski). Laurent me dit qu'il a la " gerbe " et demande si le café propose de la nourriture. Le patron propose du pain et revient avec trois petites tartines pain/beurre/confiture. Laurent n'arrive pas à manger, me demande s'il peut reprendre un café et m'en propose un autre : ok, et je finis même les tartines qu'il ne peut pas manger...
On repart, direction le col du Mollard (on est sur les traces du BRA). Dans le village on rejoint un autre participant qui a dû nous doubler pendant notre longue pause (nous pensions tous être les derniers). Sur le Mollard je m'aperçois sans réelle surprise que je monte bien, même sur les parties pentes dures, bien mieux que Laurent qui semble avoir du mal à récupérer de son mal être. Je ralentis et quand il me dit qu'il s'arrête une minute j'en fais autant, ce qui permettra à notre troisième larron à se motiver.  Ce dernier - appelons-le Olivier - monte moins vite que nous, mais il s'accroche.
Au col j'ai la surprise de retrouver Florian, que je connais bien, qui prend le soleil. Il nous annonce qu'il a un début de tendinite et que comme il compte faire la SaintéLyon (course à pieds d'environ 66/70 km que j'ai fait quatre fois, 2/3 course sur route à dénivelé 1/3 Trail) début décembre, il va abandonner et rejoindre une gare en Maurienne. Du coup Laurent à son tour se pose la question de l'abandon.
J'avais incité mes deux complices à ne pas remplir leur bidon vide avant la montée car il y avait une fontaine en haut du col. Mais ça papote avec Florian...
On finit par descendre par une route que j'adore, la route aux quarante neuf épingles, que beaucoup détestent pour cette raison. Je descend avec prudence, car il y a pas mal de feuilles mortes mouillées, deux ou trois endroits à gravier, et quelques voitures qui montent (toutes bien à droite). Olivier suit dans ma roue. On s'arrête deux fois pour attendre Laurent, car descendre quand on a des vertiges ne doit pas être évident et manifestement ce n'est pas - encore - un montagnard.
J'arrive presque dans la vallée et avise un coin sympa au soleil avec bancs et poubelle. Je propose de manger rapidement (pour moi cela sera un demi sandwich) et incite les autres à en faire autant sans trop perdre de temps : Laurent part chercher quelque chose, mais Olivier préfère manger au restaurant dans la vallée (!?) voire à Modane. Il part devant en laissant sur ma suggestion son numéro de téléphone. Du coup on passe un peu plus de temps que nécessaire pour moi - seul je me serai arrêté cinq minutes maximum.
On repars, j'explique à Laurent que la route jusqu'à Modane est un long plat montant et qu'il faut apprendre à s'y ménager, car il reste la Montée à Aussois (pointage dans cette petite station de ski), puis in fine les 50 km qui nous permettrons d'arriver aux 2 764 m du col de l'Iseran, via le petit col de la Madeleine (à peine une rupture de pente celui/ci).
Mais Laurent peine de plus en plus à me suivre. Dans un village Laurent se ravitaille dans une boulangerie (et discute avec la boulangère), puis nous apercevons Olivier attablé à une terrasse : il n'a pas fini de manger et à décidé d'abandonner (je pense qu'étant petit grimpeur il est curieux d'envisager de finir dans les délais une épreuve de montagne tout en pensant prendre le temps d'aller au restaurant). Nous repartons et arrivons enfin à Modane, là où l'année passée faute de trace à cet instant et sur l'idée idiote qu'Aussois était sur le côté droit de la vallée j'avais effectué dix bons kilomètres de montée en trop. Cette fois-ci la trace de Jean Philippe est bien là, et la montée commence. Commence aussi la galère de Laurent. Je l'attends souvent : il me demande comment rentrer par le train s'il décide d'abandonner. Et bien, retourner à la gare de Modane... Il hésite à abandonner, aimerait bien continuer en me laissant filer (bien entendu il ne m'a pas imposé de l'attendre et m'a plusieurs fois proposé de continuer sans l'attendre). J'ai à ces moments l'impression fausse de pouvoir encore rentrer dans les délais de 27 h (24 h en 2014), car même si je l'ai déjà monté deux fois je sous-estime la durée de la grimpée... Et puis bizarrement cette fois mon heure d'arrivée m'indiffère, moi qui quant même d'habitude met un point d'honneur à réussir tous mes brevets et tous mes défis.
À un nouvel arrêt quand il me rejoins il me déclare être cuit. Je repars, à trois kilomètres d'Aussois je repars une nouvelle fois après l'avoir attendu, quand après un kilomètre je me dit que c'est idiot de l'attendre à Aussois s'il doit, comme c'est probable, abandonner, et qu'il aurait mieux valu le faire au dernier arrêt. Je l'attends donc, et comme Anne je ne vois que l'herbe qui verdoie, et je ne sais plus quoi qui poudroie... Je me laisse dix minutes de délai - sur un kilomètre c'est énorme - et puis je partirai définitivement.
Douze minutes ont passé, personne dans la grande ligne droite en bas : je pars, je me dit qu'il a dû faire une pause ou carrément repartir, bref je culpabilise un peu, idiotement : c'est ce qui arrive quand on fait ce genre de choix. Mais Laurent est un grand garçon et Modane n'est pas loin, en descente de surcroît.
Maintenant que suis seul il faut ne penser qu'à rouler. Et je roule, bien. Aussois, question secrète, je repars... Ça descend, ça remonte un peu, ça monte un peu... Termignon - arrêt cinq minutes pour manger un brin, remplir un bidon (un seul suffira pour la dernière grimpette), Lanslebourg, Lanslevillars, Bessans, Bonneval sur Arc, ouf j'ai bien roulé, s'agit de - relativement - bien monter : d'abord trois longues rampes régulières qui permet de prendre de la hauteur sur la vallée : la vue est magnifique comme tout à l'heure la vision des montagnes un peu enneigées était somptueuse. Un photographe se serait régalé, de même maintenant que le jour tombe et les lumières dessous s'allument.
Je ne regarde pas l'heure, je sais que je suis en retard... Je regarde mon compteur qui enregistre l'altitude...
La nuit est tombée, je suis seul, le froid s'accentue, je met les gants chauds, le coupe-vent et le gilet jaune...
La route est maintenant en travaux et je roule sur la ligne du milieu : c'est dur, et c'est lassant, je ne vois que ces satanés petits rectangles fluo, alors que l'année passée j'avais les pâturages, puis plus haut les pentes et le glacier où j'ai si souvent skié et surfé...
J'atteins une altitude où je vois vaguement quelques plaques de neige sur le côté...
2 600, 2 700, 2 750, 2 764 m et ça grimpe toujours : bien sûr mon altimètre n'est pas barométrique, donc pas très précis. Le col, arrêt pour mettre mes moufles de ski et mettre des piles neuves pour l'éclairage (les derniers kilomètres je n'y voyais pas trop et avait tendance à zigzaguer). La descente, prudente, puis très prudente car je rentre dans le brouillard et de temps en temps des panneaux figuratifs indiquent dès falaises, et il n'y a pas de parapet... Je descend toujours, les lunettes trempées par l'humidité. Le Fornet (1900 m) que je connaît bien en temps que skieur... Val d'Isère désert et sa route de merde, La Daille, les tunnels déserts heureusement, un pare-avalanche et soudain un instantané, une bestiole (laquelle ?) furtivement aperçue me fonce dessus par la droite, chute brutale, je crois que je gueule un peu (?), impression de choc sur le dos... Je me relève, impression de revivre ma chute de l'an passé ou j'avais brisé mon vélo : je vérifie donc sans penser à rien d'autre, dans un check-list improvisé les pneus, le guidon, le cadre, les roues, les freins... Je récupère une lampe arrière dont l'attache est brisée et une lampe avant qui a sautée (intacte), je remet la chaîne, vérifie que le pédalier et le dérailleur soit intacts. Je n'essuie les mains avec de l'herbe sèche, j'ouvre une lampe arrière (j'en ai trois) pour mettre une nouvelle pile. Pour ce faire je prend une pièce de monnaie dans le porte-monnaie rangé dans ma pochette (ce détail pourrai être sans importance, sauf que trois minutes après être reparti j'entends une bruit bizarre et comme je suis à l'affût de ce qui pourrait clocher dans le vélo, je m'arrête : vélo OK, je regarde avec ma frontale à tout hasard, rien, j'insiste et finalement je vois par terre ma pochette où se trouve mes papiers, 20 € et mon IPhone dans sa housse imperméable : je l'ai échappé belle, j'avais mal bloqué la fermeture).
Après seulement je me rends compte que j'ai dû cogner le coude (en me déshabillant plus tard je verrais une belle surface sans peau), que ma surchausse droite et la manche droite de mon coupe-vent respirant sont troués. Je ne verrai pas à ce moment que mon bel gilet jaune du PBP 2015 a subi également des outrages, et surtout - bien que j'ai remarqué que le support à piles de ma frontale ne tient plus guère - je ne vois pas que le casque est rayé frontalement et que le côté arrière est brisé : j'avais donc tapé la tête sur le sol sans rien remarquer (merci l'Ardéchoise de m'avoir offert ce casque Ekoi qui m'a évité le trauma).
Je suis reparti, toujours dans l'humidité, et j'ai repris de la vitesse... Que la route est mauvaise, ça saute, et il y a toujours un peu de brouillard
Je fonce, Bourg Saint Maurice, Moutiers, pointage : un demi sandwich... Quelque part j'ai refait un bidon énergétique et remplie un demi bidon d'eau.
La suite, 130 km sans grand intérêt la nuit, avec en point d'orgue une longue ligne droite... Auparavant, j'ai bien suivi la trace GPS, parfois je me suis arrêté parce que je n'étais pas sûr, mais je retrouvais aussi des lieux indiqués sur le road-book, et je me demandais le temps que j'aurais perdu sans GPS (notamment à Moutier, je crois). Une seule fois j'ai tourné en rond car la trace ne correspondait à rien... En fait à un moment à une intersection avec la D990 j'ai pris la direction de la Bathie sur quelque chose, plein sud je crois, alors que la bonne direction était également indiquée (plein Nord donc), vers un autre La Bathie... Ce qu'il y a de bien avec le GPS c'est que si vous le regardez régulièrement vous évitez d'aller trop loin dans l'erreur. Par contre, comme sur le mien la carte est simplifiée on peut tourner en rond sans trop comprendre où ça a merdé (d'autant qu'il y a le risque dans ces cas de prendre la trace à l'envers).
J'ai fini par voir le jour, la grande banlieue de Grenoble (Le Touvet pour moi)... en roulant encore assez fort (j'étais presque content de moi).
Arrivé à Grenoble la nouvelle trace de Jean Philippe passait par le quartier Saint Laurent où j'ai habité quinze ans... Seul problème, comme c'était le matin une brocante géante s'était invitée sur le parcours, d'où nécessité de marcher à pieds dans la foule (vive les cales intégrées) puis les pistes cyclables (en sens contraire du trafic) sur l'autre rive étaient occupées par les voitures (le vide-grenier). Il m'a fallu trouver d'autres rues... Et au final je n'ai pas réussi à comprendre comment suivre la trace à la gare, ni comment passer sous celle-ci (à mon époque grenobloise cette gare n'existait pas). J'ai fini par descendre un grand escalier (et là bonjour la douleur dans le dos en portant les quinze kilos du vélo), et j'ai finalement retrouvé la trace (et reconnu le quartier). Mais j'ai bien dû encore perdre vingt à trente minutes, d'autant que je devais commencer à avoir moins de lucidité.
Je retiendrais quant même, malgré ma chute, la satisfaction d'avoir terminé sans rien lâcher.
Retour à la voiture, bu un peu, mangé la dernière moitié de mon deuxième sandwich et une banane. J'ai mis mon réveil parce que je ne voulais pas arriver de nuit chez moi (j'ai oublié de changer sur ma voiture une lampe arrière grillée). Cinq heures de sommeil (un réveil vers 23 h dû à la chaleur, trop habillé et vitres fermées). Je pensais cela suffisant, sauf que j'ai eu du mal à garder les yeux ouverts sur l'autoroute...
Cette nuit dix heures de sommeil malgré les douleurs costales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
avatar

Nombre de messages : 6254
Age : 63
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   Mar 13 Oct - 7:04

beau CR Alain Top
qu'est devenu Laurent, abandon Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
veloblan
Vulcain
Vulcain
avatar

Nombre de messages : 1965
Age : 67
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   Mar 13 Oct - 8:41

Ca c'est du compte rendu, on se plait a te lire, j'aime bien les détails; tu frôles toujours la cata, chute ou perte des papiers. Et je vois que les vieux ca roulent, pas comme les d'jeunes! Very Happy Bravo, de plus dormir dans la bagnole, pas très confortable. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.veloblan.com/
Portocéan
Yapaphoto
Yapaphoto
avatar

Nombre de messages : 3296
Age : 68
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   Mar 13 Oct - 8:50

veloblan a écrit:
Ca c'est du compte rendu, on se plait a te lire, j'aime bien les détails; 

Oui mais il manque les arrêts pipi... Very Happy

Je sens qu'on aura une réponse détaillée...

A part cet oubli, bravo à toi ! Je te signale qu'une fois tu t'étais étonné que certains dans leur CR étaient capables de se souvenir précisement de tout... là aussi tu as fait des progrès... Very Happy  

Si t'avais fait le même effort pour PBP... on avait notre petit roman du mois... Very Happy

Pour la bête... un (petit) blaireau ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
avatar

Nombre de messages : 6254
Age : 63
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   Mar 13 Oct - 9:45

Portocéan a écrit:
Citation :


Pour la bête... un (petit) blaireau ?
d'autant qu'il ne s'était pas rasé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Yvan Le Terrible
Yvan Le Terrible
avatar

Nombre de messages : 4757
Age : 45
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   Mar 13 Oct - 13:18

Beau CR. Top Dommage de le poster ici alors qu'un post dédié à ce BRM est ouvert...

~
Le vélo c'est très super !  [Léane, trois ans et demi ]

Super Randonneur, la longue distance à vélo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://superandonneur.fr/
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
avatar

Nombre de messages : 6254
Age : 63
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   Mar 13 Oct - 15:01

admin a écrit:
Beau CR.  Top Dommage de le poster ici alors qu'un post dédié à ce BRM est ouvert...

Yvan, à toi de fusionner le CR sur le post dédié  study
sur vélorizontal, les administrateurs (ils sont plusieurs et élus chaque année) se laissent rien passer, pas question de polluer un post No  on se fait taper sur les doigts affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4236
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   Mar 13 Oct - 15:51

Portocéan a écrit:
veloblan a écrit:
Ca c'est du compte rendu, on se plait a te lire, j'aime bien les détails; 

Oui mais il manque les arrêts pipi... Very Happy

Je sens qu'on aura une réponse détaillée...

A part cet oubli, bravo à toi ! Je te signale qu'une fois tu t'étais étonné que certains dans leur CR étaient capables de se souvenir précisement de tout... là aussi tu as fait des progrès... Very Happy  

Si t'avais fait le même effort pour PBP... on avait notre petit roman du mois... Very Happy

Pour la bête... un (petit) blaireau ?
Oui peut être un blaireau. Dans le coin il n'y que de la roche...
Les arrêts pipi : aux pointages (pas tous), au sommet de la Croix de fer (ça c'est sûr), au Fornet (avant Val), au col du Mollard mais pas de l'Iseran, à l'arrêt bouffe en bas du Mollard... Pour le reste j'ai oublié affraid Désolé !
Mais je n'ai bu que 4 bidons et demi : les deux du départ (eau+jus de fruit pomme-cassis + eau + sucre), deux eaux + poudre énergétique, une moitié d'eau. En plus j'ai bu quatre mini Yop (20 cl) et je me suis servi d'un étui vide pour le remplir deux fois à une fontaine.
Je n'ai pas donné les détails consternants, du type ma première recharge de piles (en fait batteries lithium rechargeable - recharge en 3,7 v sortie 1,5 v), nécessaire après 30 mn, effectuée pendant la montée du premier col : une de deux batteries à dû se mettre en court-circuit. J'ai changé de batteries encore deux fois... Pour les lampes, idem. Deux lampes à l'avant, une avec une batterie lithium 3,7 v et l'autre deux batteries, plus la frontale à deux batteries : j'ai changé deux fois chaque lampe. Pour l'arrière, trois changements de batteries (rechargeables) : économie car recharges, au prix de manipulations car ne tiennent plus guère la durée...
J'avais mes pneus Schwalbe One tubeless (22 à l'avant gonflé à 7,5 bar, 25 à l'arrière gonflé à 7 bar), jamais encore crevé avec ce type de pneu en roulant.
J'ai mangé 1,5 sandwich jambon beurre, deux (ou trois ?) petits morceaux de nougat et quatre pâtes de fruit (par moitié) : plus le temps passe, plus je m'aperçois qu'il n'est pas nécessaire d'avaler beaucoup (en plus des boissons sucrées ou laitages)... J'allais oublier les deux petits morceaux de pain (bien frais  et savoureux le pain) beurre/confiture...
D'autres détails ? Oui, j'ai les yeux fragiles, souvent l'air froid me fais pleurer - notamment en descente - et avec la sueur ça brûle horriblement, au point que parfois je dois m'arrêter pour m'essuyer les yeux : samedi j'ai réussi à anticiper en m'essayant en roulant avec les gants dès que je sentais quelques larmes (pas facile avec les lunettes). À propos de lunettes, du coup toutes ces larmes salissent les verres, et parfois je suis obligé de les essuyer (j'ai des lingettes spéciales à tout hasard) : samedi je ne l'ai pas fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4236
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   Mar 13 Oct - 15:56

veloblan a écrit:
Ca c'est du compte rendu, on se plait a te lire, j'aime bien les détails; tu frôles toujours la cata, chute ou perte des papiers. Et je vois que les vieux ca roulent, pas comme les d'jeunes! Very Happy Bravo, de plus dormir dans la bagnole, pas très confortable. Smile
En fait j'ai mieux dormi à l'arrivée (5 h) que cette nuit (péniblement 6 h) du fait de mes douleurs costales : le manque de sommeil a du bon. Tous (?) les randonneurs au long court pourraient raconter la fois où ils ont dormi sur du béton (ou pire)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4236
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   Mar 13 Oct - 16:05

admin a écrit:
Beau CR.  Top Dommage de le poster ici alors qu'un post dédié à ce BRM est ouvert...
C'est vrai affraid
Mais j'avais posté dans " gamelle " et j'indiquais que je ferai mon contre-rendu dans ce post. Donc, le passer ailleurs n'est pas indiqué.
Je pourrais plutôt poster dans BRM de Grenoble pour envoyer les curieux ici ?
Ça deviendrait un peu un jeu de piste, mais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4236
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   Mar 13 Oct - 16:14

papou a écrit:
Portocéan a écrit:
Citation :


Pour la bête... un (petit) blaireau ?
d'autant qu'il ne s'était pas rasé

J'ai un rasoir dans la voiture : rasé le samedi matin à 3 h et le dimanche avant de partir... Rasé la barbe (en devenir), pas les jambes (je trouve d'ailleurs cette habitude chez les pros et chez ceux qui se la joue digne d'études sociologiques car l'argument classique - les massages, les blessures - est insuffisant : les rugbymans se rasent les jambes ? ).
Un sondage : combien de rubans blancs se rasent les jambes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Yvan Le Terrible
Yvan Le Terrible
avatar

Nombre de messages : 4757
Age : 45
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   Mar 13 Oct - 17:16

papou a écrit:
admin a écrit:
Beau CR.  Top Dommage de le poster ici alors qu'un post dédié à ce BRM est ouvert...

Yvan, à toi de fusionner le CR sur le post dédié  study
sur vélorizontal, les administrateurs (ils sont plusieurs et élus chaque année) se laissent rien passer, pas question de polluer un post No  on se fait taper sur les doigts affraid
Je ne peux pas fusionner un seul message.
J'suis tout seul avec ma tite mousse, j'peux pas tout voir mon pôve môssieur Very Happy

~
Le vélo c'est très super !  [Léane, trois ans et demi ]

Super Randonneur, la longue distance à vélo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://superandonneur.fr/
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
avatar

Nombre de messages : 6254
Age : 63
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   Mar 13 Oct - 17:25

sccber a écrit:
 Rasé la barbe (en devenir), pas les jambes (je trouve d'ailleurs cette habitude chez les pros et chez ceux qui se la joue digne d'études sociologiques car l'argument classique - les massages, les blessures - est insuffisant : les rugbymans se rasent les jambes ? ).
Un sondage : combien de rubans blancs se rasent les jambes ?
Moi Twisted Evil
du temps où j'étais vététiste, je trouvais cette pratique bizarre, en tout cas pas pour moi :evil:c'est vrai quoi! la gadoue collée dans les poils ça peut être sexy Wink
et puis ... plus tard j'ai fait comme quelques uns de mes potes cyclos, j'ai essayé.
Et ma foi, j'ai trouvé ça pas si mal, ça mettrait même plutôt en valeur le galbe de mes mollets Rolling Eyes encore plus sexy bounce
Et puis tu te rases bien la barbe toi lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
veloblan
Vulcain
Vulcain
avatar

Nombre de messages : 1965
Age : 67
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   Mar 13 Oct - 18:56

+1 je me rase les papattes, je trouve que ca fait + mieux bo  lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.veloblan.com/
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4236
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   Mar 13 Oct - 19:04

papou a écrit:
sccber a écrit:
 Rasé la barbe (en devenir), pas les jambes (je trouve d'ailleurs cette habitude chez les pros et chez ceux qui se la joue digne d'études sociologiques car l'argument classique - les massages, les blessures - est insuffisant : les rugbymans se rasent les jambes ? ).
Un sondage : combien de rubans blancs se rasent les jambes ?
Moi Twisted Evil
du temps où j'étais vététiste, je trouvais cette pratique bizarre, en tout cas pas pour moi :evil:c'est vrai quoi! la gadoue collée dans les poils ça peut être sexy Wink
et puis ... plus tard j'ai fait comme quelques uns de mes potes cyclos, j'ai essayé.
Et ma foi, j'ai trouvé ça pas si mal, ça mettrait même plutôt en valeur le galbe de mes mollets Rolling Eyes encore plus sexy bounce
Et puis tu te rases bien la barbe toi lol!
La barbe, laisse moi rigoler Smile
Jusqu'à 25 ans j'étais quasi imberbe... Aujourd'hui si je voulais une vrai barbe un an n'y suffirait pas et elle serait affreuse affraid
Après je ne jugerai pas le choix de certain(e)s de se raser certaines parties du corps (suivez mon regard) - ou pas - je n'ai jamais apprécié la police des mœurs lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4236
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   Mar 13 Oct - 19:07

veloblan a écrit:
+1 je me rase les papattes, je trouve que ca fait + mieux bo  lol!
Alors je retire ce que j'ai écrit (" ceux qui ce la joue "). Désolé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bubu14
Super randonneur
Super randonneur


Nombre de messages : 375
Age : 62
Localisation : Blangy le Chateau 14130
Date d'inscription : 31/08/2015

MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   Mar 13 Oct - 19:20

Bravo pour avoir terminé ce 400 malgré la gamelle. La nuit, lorsque je roule, j'ai toujours cette idée à l'esprit de voir une bestiole débouler devant ma roue avant. Sans parler des nids de poule... sans poule.
            P.S: je me rase les jambes depuis mes années de jeune coursier (donc depuis le siècle dernier). C'est devenu une habitude et je ne m'aime pas le poil aux papattes, pas plus que je ne m'apprécie barbu. Et en cas de gamelle (tiens donc), la cicatrisation des plaies est facilitée par l'absence de poils. C'est aussi moins de risques d'infection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paddy
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
avatar

Nombre de messages : 846
Localisation : Brest
Date d'inscription : 01/01/2014

MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   Mar 13 Oct - 20:40

Bonjour à tous,
Vite fait à propos du CR de sscber,

  • le break pas glop, j'avais envisagé l'achat d'un fourgon au moins je pourrai déplier la viande, en plus on peut y mettre des toilettes.


  • suis étonné que tu emportes des kilos de piles alors que certains vendent des moyeux qui vont bien


  • Bel esprit de solidarité avec les inconnus


Sinon j'ai remis le couvert question sorties hebdomadaires, un 200 avant la fin de l'année ? alors que j'avais dit rien avant quelques mois, comme quoi les bonnes résolutions ne tiennent jamais bien longtemps.

J'vais me raser les gambettes ...
Bonne route à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
avatar

Nombre de messages : 6254
Age : 63
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   Mar 13 Oct - 20:52

Paddy a écrit:


J'vais me raser les gambettes ...
Bonne route à tous.
réfléchis, les jours froids le poil ça tient chaud (j'me rase pas les jambes l'hiver car sous le cycliste long ...) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: qui qu'a roulé aujourd'hui . 3   

Revenir en haut Aller en bas
 
qui qu'a roulé aujourd'hui . 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 37 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Au fil des jours (j'ai roulé aujourd'hui).....
» qui qu'a roulé aujourd'hui . 4
» Qui a roulé aujourd'hui 5
» Qui qu'a roulé aujourd'hui . 1
» qui qu'a roulé aujourd'hui . 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index du forum :: Nos membres :: Cyclo-Club-
Sauter vers: