Le forum des Rubans Blancs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi on penche ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
acollongues
Grand plateau
Grand plateau


Nombre de messages : 73
Age : 68
Localisation : Bourg-la-Reine 92
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Pourquoi on penche ?   Sam 22 Aoû - 8:41

Rentré comme vous de Paris-Brest-Paris  (c’était le 11ième, mais en 70h cette fois, preuve que la descente au troisième âge est bien entamée !) j’ai toujours une question à laquelle je ne trouve pas de réponse. Pourquoi avec le manque de sommeil (2 heures en 3 nuits, par exemple) et la fatigue la plupart des sexagénaires se mettent à pencher sur le vélo ? A 66 ans je l’ai vécu au bout de 800 bornes environ et j’ai constaté que j’étais loin d’être le seul.
Plus précisément le vélo reste droit mais le corps s’affaisse d’un côté. On ne voit qu’un flanc de la roue avant, on a l’impression qu’une cocotte est plus basse que l’autre, on a même de temps en temps une jambe qui touche le tube horizontal. Ca n’empêche pas de pédaler, mais cette position lamentable crée des douleurs, notamment dans le dos, qui gâchent le plaisir sur la fin du parcours.
J’ajoute que cette tendance à pencher n’est pas exclusive du vélo. Elle se poursuit ensuite debout ou assis, mais disparaît vite après une bonne nuit. On rencontre d’ailleurs aussi ce problème chez des marcheurs ou des marathoniens qui finissent comme des tours de Pise.
Je n’ai jamais lu grand-chose sur cette pathologie qui est pourtant loin d’être rare. Si quelqu’un a une idée et encore mieux une solution…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André V
Bitumator !
Bitumator !


Nombre de messages : 244
Age : 66
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Pourquoi on penche ?   Sam 22 Aoû - 9:09

Descartes, non seulement grand scientifique et grand philosophe, fut aussi un grand cycliste.
Fatigué un jour de longue sortie, il remarqua qu'en se penchant sur le côté il lui était plus facile de suivre le peloton.
C'est dans ces circonstances qu'il lança sa célèbre formule:
"Je penche donc je suis".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ju pas croyable
Grand plateau
Grand plateau


Nombre de messages : 70
Age : 31
Localisation : Levare
Date d'inscription : 11/08/2015

MessageSujet: Re: Pourquoi on penche ?   Sam 22 Aoû - 10:52

Accolongue tu es gauché ou droitié??

Est ce qu'un gauché ne pencherai pas à droite et inversement du fait qu'un côté est moins musclé que l'autre et donc fatigue plus vite.

Ou alors inversement ton corp pourrait pencher du côté le plus fort pour compenser le manque de force de l'autre côté 

Je penche donc je suis?? C'est pas un motard qui a dit ça?? Ou un italien capitaine de bateau Costa...king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonin
Mec Plus Ultra
Mec Plus Ultra
avatar

Nombre de messages : 2143
Age : 46
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 11/12/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi on penche ?   Sam 22 Aoû - 15:31

Il ne faut pas croire que cela soit réservé aux sexagenaires. J'ai fait la désagréable expérience en 2013 lors de LEL de me voir nettement pencher sur le vélo en notant que je voyais très bien ma cage de pédalier d'un côté et pas du tout de l'autre. Au début, j'ai cru que mon cadre était tordu... pour comprendre ensuite que ce n'était qu'un point de vue!
Quant à te dire pourquoi on penche... Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paris-brest-paris.org
dingovelo
Super randonneur
Super randonneur
avatar

Nombre de messages : 367
Age : 49
Localisation : SOIGNIES BELGIQUE
Date d'inscription : 02/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi on penche ?   Sam 22 Aoû - 15:48

J'ai fait le même constat que toi sur PBP 2011 , comme je travail dans le médicale , j'ai posé la question a un expert.
Le corps humain , n'est pas fait pour resté en éveil des des efforts  aussi long , en plus avec une position qui n'est pas la seime dans la nature normale . 
Encore une fois les postes de secours on été pris d'assaut pour des patrologues du cou et très vite en rupture de minerve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
acollongues
Grand plateau
Grand plateau


Nombre de messages : 73
Age : 68
Localisation : Bourg-la-Reine 92
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi on penche ?   Sam 22 Aoû - 16:37

Merci JG d’avoir constaté ce même problème qui ne concerne en effet pas que les sexagénaires. En fait je n’arrive pas à savoir si :



Le problème vient du cerveau qui reçoit par les capteurs comme les yeux, les oreilles, etc… une information erronée et envoie un mauvais message aux muscles,
Ou s’il vient des muscles qui reçoivent du cerveau un message correct mais ne peuvent plus faire le travail qui leur est commandé.

Mon idée est que c’est plutôt une erreur d’information et de message au cerveau, mais je n’en suis pas sûr.

-        
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcor
Grand plateau
Grand plateau


Nombre de messages : 62
Age : 68
Localisation : Essonnes / Corse
Date d'inscription : 11/02/2015

MessageSujet: Syndrome de Pise   Sam 22 Aoû - 20:02

Bonjour,
J'ai eu le plaisir (rare !) de pouvoir suivre Alain lors de ce si sympathique 1000 d'Angers. Effectivement au bout d'un certain temps ,il penche ...à gauche tout en gardant quand même le bon cap.
Il y a sans doute plusieurs explications :
- une "relative" perte de rigidité (sic !) sans doute liée à l'age et amplifiée par la fatigue qui conduit peut être le corps à s'affaisser,
- un déséquilibre provoqué par un appui prolongé - et intensif - sur la plante des pieds, lesquels jouent un rôle déterminant dans le maintien et l'équilibre,
- et le point  évoqué sur la transmission des infos au cerveau, qui est vraisemblablement l'explication la plus plausible.
Je suis moi même sujet à un autre trouble, qui apparait dans les mêmes conditions, l'age et la fatigue : les hallucinations.
Avant c'était rare, aujourd'hui c'est devenu systématique, dès la seconde nuit de veille, mon cerveau projette devant moi des images qui ne sont pas celles du paysage parcouru. Par exemple, en pleine campagne, je vois des façades d'immeubles  le long de la route. Cela n'est pas très grave, mais cela le devient lorsqu'il me semble voir une voiture à l'arrêt devant moi et que je contourne un obstacle inexistant.
Après 2 heures de sommeil, les troubles disparaissent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff
L'aigle des Ecrins
L'aigle des Ecrins
avatar

Nombre de messages : 1670
Age : 55
Localisation : Draguignan Var
Date d'inscription : 12/02/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi on penche ?   Sam 22 Aoû - 20:53

Je vais peut-être dire une con..rie, mais cela ne vient-il pas d'un affaiblissement avec l'âge des muscles profond, qui assurent la stature Question
Si je me souviens de mes lointains cours d'anatomie, notre masse musculaire est composée des muscles dédiés au mouvement, ceux que nous connaissons bien, visibles, et des muscles profonds, que l'on travaille entre autre par le gainage. 
Suite à des problèmes de dos (déplacement de vertèbres lombaires) mon ostéopathe m'a conseillé de faire de la musculation de la ceinture abdominale, et en particulier du gainage. Avec ma sédentarisation depuis 4 ans, j'ai sans doute beaucoup perdu sur ce plan là. 
Notre préparation physique pour le vélo longue distance nous permet de rouler des heures, mais quid du travail général, en particulier de ces muscles très discrets qui assure notre maintien en position verticale Question
Je sais que Roland ce fait l'apôtre depuis longtemps sûr ce forum d'un travail global... j'avais négligé, mais ça y est, j'y viens Top
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4106
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi on penche ?   Dim 23 Aoû - 2:52

C'est vrai que j'ai vu un cycliste penché, très lent, j'ai cru qu'il s'endormait ou qu'il était cuit... Apparemment pas tout à fait, puisqu'il continuait à rouler comme si de rien n'était et j'ai encore envisagé un banal mal de selle : il eût fallu l'interroger à ce moment pour voir s'il était lucide, et si oui lui demander s'il réalisait dans quelle position il pédalait...
Les hypothèses formulées ci-dessus (cerveau vs musculature) et mériteraient un avis éclairé d'un médecin du sport si possible spécialiste des efforts de longue durée.
Il me vient une autre idée : on sait qu'une personne qui marche perdue dans un désert sans repères visuels (ni boussole) finie par tourner en rond - littéralement - car un bipède humain a toujours une jambes plus puissante que l'autre et il pousse à chaque pas plus fort de ce côté : ne pourrait-il pas y avoir une explication de ce type, le cycliste en état de fatigue avancé ne se supportant moins de son côté le plus faible ? Ou une jambe très légèrement plus courte (plus fréquent que l'on croit) qui cesse d'être compensée inconsciemment ....
Le problème des hallucinations et autres mirages sont d'une autre nature purement liée au manque de sommet : je le rencontre dès que j'approche les 40/45 h de vélo sans dormir (record 48 h). Chez moi ils se doublent d'une sorte d'état particulier ou une partie de ma conscience regarde mon activité comme si elle était faite par quelqu'un d'autre. Par ailleurs je continue à être suffisamment lucide pour reconnaître cet état, savoir que ce que mes yeux voient est en partie une construction, bref à conserver une certaine maîtrise puisque même la nuit j'ai réussi à pouvoir par exemple suivre ma trace GPS ou descendre une route pleine de virages sans jamais rouler différemment qu'en état normal. Je reste aussi capable de décider si je dois m'arrêter pour dormir une heure et si je vais continuer : comme je suis plutôt pugnace je ne me suis arrêté qu'une fois. Quant à lier cet état à l'âge, je m'inscris en faux car à bientôt 67 ans je constate que très rares sont les cyclistes capables comme moi de repousser limites du sommeil : j'ai fait de très nombreux 600, tous sans dormir (ni même ressentir un besoin de dormir, et je ne m'écroule pas de sommeil à l'arrivée), ainsi ce PBP a été pour moi la juxtaposition de deux 600 autour d'une nuit de sommeil.
N. B. : je suis plutôt un gros dormeur, donc j'aborde les brevets sans déficit chronique de sommeil même si les circonstances font aussi que je pars parfois  sur un 1 000 ou un 1 200, une Super Randonnée, en n'ayant dormi que deux ou trois heures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orangina56
Bitumator !
Bitumator !
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 44
Localisation : St Meen Le Grand
Date d'inscription : 16/06/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi on penche ?   Dim 23 Aoû - 12:26

Mon pôte Gégé était penché sur ce PBP2015 à cause d'une contracture des muscles lombaires d'un côté seulement ( probablement du à une chute antérieure à PBP ), du coup comme c'était très douloureux il se penchait de l'autre côté en toute conscience et les jambes tournaient bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
veloblan
Vulcain
Vulcain
avatar

Nombre de messages : 1886
Age : 67
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi on penche ?   Dim 23 Aoû - 13:13

Un penché de 2011 Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.veloblan.com/
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4106
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi on penche ?   Dim 23 Aoû - 13:28

Orangina56 a écrit:
Mon pôte Gégé était penché sur ce PBP2015 à cause d'une contracture des muscles lombaires d'un côté seulement ( probablement du à une chute antérieure à PBP ), du coup comme c'était très douloureux il se penchait de l'autre côté en toute conscience et les jambes tournaient bien.
Voilà déjà une explication ! Il serait intéressant pour lui maintenant de comprendre pourquoi une contracture latérale et vérifier ou faire vérifier sa position sur le vélo. Moi j'ai depuis ma débauche de brevet des douleurs dorsales - par bonheur quand je quitte le vélo - dues à des raidissements musculaires, mais bien équilibrés droite et gauche...
Maintenant est-ce que tous les penchés se tiennent comme cela pour échapper à une douleur posturale ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roland
Déménageur Breton
Déménageur Breton
avatar

Nombre de messages : 5729
Age : 55
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi on penche ?   Dim 23 Aoû - 16:00

Jeff a écrit:
...
Je sais que Roland ce fait l'apôtre depuis longtemps sûr ce forum d'un travail global... j'avais négligé, mais ça y est, j'y viens Top

En survolant les fils manqués durant mon absence je tombe sur celui-ci...

Dans ce que je compte publier comme comptes rendus de ma TCR il y a justement ma préparation physique...

Ne disposant que de peu de temps de libre j'ai privilégié la PPG (préparation physique générale) et les séances "hard" sur ergomètre plutôt que les kilomètres de vélo...

Je pense que, compte-tenu de mes contraintes, j'ai fait le bon choix : pas de douleurs durant ou après l'épreuve (une petite alerte à un genou un soir mais disparue dans la nuit).

Peut-être qu'avec plus de kilomètres au compteur avant le départ j'aurais été plus rapide... pas sûr...
Mais mes séances d'abdos, dorsaux, gainage en tous genres ont certainement été très importantes dans ma réussite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclo-long-cours.fr/
lmvv
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
avatar

Nombre de messages : 767
Age : 70
Localisation : environs d'Angers
Date d'inscription : 12/08/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi on penche ?   Dim 23 Aoû - 16:53

Eh bien moi aussi je penche et depuis pas mal d'années ! Déjà, mon épaule droite est plus basse que ma gauche dès je prends mon vélo (peut-être à cause d'un accident grave arrivé en 1977 où, suite à une fracture du cotyle gauche avec déplacement, ma jambe gauche est devenue plus courte d'un cm que la droite ? ) (je sais, ce n'est pas très logique car ça devrait être le contraire ... ).
Mais depuis 10 ou 15 ans peut-être, le fait de pencher à droite s'accentue au fil des km bien que j'essaie de tendre mon bras droit pour soulever l'épaule droite et rendre ainsi l'axe des épaules à peu près horizontal. J'ai remarqué que, si l'on prend le temps de se reposer quelques heures, en principe le phénomène régresse un peu (momentanément) lorsque l'on repart. 2 à 3 jours après l'arrivée, je redeviens "normal" (... du moins en ce qui concerne ma posture).
Jusqu'à présent, ma femme n'éprouvait pas ce phénomène bien qu'elle soit plus âgée que moi d'un an. Sur ce PBP 2015, elle aussi s'est mise à pencher, également à droite ... Je ne vous dis pas ce qui va se passer quand nous nous remettrons au tandem ; on va vite se "casser la gueule" ! D'ailleurs, en 2011, nous avions fait PBP à tandem et, ayant énormément souffert à cause de ce phénomène, je m'étais juré de ne jamais le refaire à tandem. C'est pourquoi en 2015, nous avons repris nos vélos solos et ça s'est très bien passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roland
Déménageur Breton
Déménageur Breton
avatar

Nombre de messages : 5729
Age : 55
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi on penche ?   Dim 23 Aoû - 17:03

lmvv a écrit:
...
Jusqu'à présent, ma femme n'éprouvait pas ce phénomène bien qu'elle soit plus âgée que moi d'un an. Sur ce PBP 2015, elle aussi s'est mise à pencher, également à droite ... Je ne vous dis pas ce qui va se passer quand nous nous remettrons au tandem ; on va vite se "casser la gueule" ! D'ailleurs, en 2011, nous avions fait PBP à tandem et, ayant énormément souffert à cause de ce phénomène, je m'étais juré de ne jamais le refaire à tandem....

"Cyclo penchant à droite cherche cyclote penchant à gauche pour bout de chemin en tandem" lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclo-long-cours.fr/
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4106
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi on penche ?   Dim 23 Aoû - 17:28

Roland a écrit:
lmvv a écrit:
...
Jusqu'à présent, ma femme n'éprouvait pas ce phénomène bien qu'elle soit plus âgée que moi d'un an. Sur ce PBP 2015, elle aussi s'est mise à pencher, également à droite ... Je ne vous dis pas ce qui va se passer quand nous nous remettrons au tandem ; on va vite se "casser la gueule" ! D'ailleurs, en 2011, nous avions fait PBP à tandem et, ayant énormément souffert à cause de ce phénomène, je m'étais juré de ne jamais le refaire à tandem....

"Cyclo penchant à droite cherche cyclote penchant à gauche pour bout de chemin en tandem" lol!
Ah enfin ! Ton humour nous avait manqué sur ce Forum !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonin
Mec Plus Ultra
Mec Plus Ultra
avatar

Nombre de messages : 2143
Age : 46
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 11/12/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi on penche ?   Dim 23 Aoû - 17:33

Roland a écrit:
lmvv a écrit:
...
Jusqu'à présent, ma femme n'éprouvait pas ce phénomène bien qu'elle soit plus âgée que moi d'un an. Sur ce PBP 2015, elle aussi s'est mise à pencher, également à droite ... Je ne vous dis pas ce qui va se passer quand nous nous remettrons au tandem ; on va vite se "casser la gueule" ! D'ailleurs, en 2011, nous avions fait PBP à tandem et, ayant énormément souffert à cause de ce phénomène, je m'étais juré de ne jamais le refaire à tandem....

"Cyclo penchant à droite cherche cyclote penchant à gauche pour bout de chemin en tandem" lol!
Si seulement ce pouvait être vrai... je pense que les fortes douleurs ressenties dans le bras lorsque je roule en tandem viennent que nous ne penchons pas du même côté! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paris-brest-paris.org
lmvv
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
avatar

Nombre de messages : 767
Age : 70
Localisation : environs d'Angers
Date d'inscription : 12/08/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi on penche ?   Dim 23 Aoû - 18:00

Antonin a écrit:
Roland a écrit:
lmvv a écrit:
...
Jusqu'à présent, ma femme n'éprouvait pas ce phénomène bien qu'elle soit plus âgée que moi d'un an. Sur ce PBP 2015, elle aussi s'est mise à pencher, également à droite ... Je ne vous dis pas ce qui va se passer quand nous nous remettrons au tandem ; on va vite se "casser la gueule" ! D'ailleurs, en 2011, nous avions fait PBP à tandem et, ayant énormément souffert à cause de ce phénomène, je m'étais juré de ne jamais le refaire à tandem....

"Cyclo penchant à droite cherche cyclote penchant à gauche pour bout de chemin en tandem" lol!
Si seulement ce pouvait être vrai... je pense que les fortes douleurs ressenties dans le bras lorsque je roule en tandem viennent que nous ne penchons pas du même côté! Rolling Eyes
Moralité, cher Antonin : vendons nos tandems !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonin
Mec Plus Ultra
Mec Plus Ultra
avatar

Nombre de messages : 2143
Age : 46
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 11/12/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi on penche ?   Dim 23 Aoû - 18:03

lmvv a écrit:
Antonin a écrit:
Roland a écrit:
lmvv a écrit:
...
Jusqu'à présent, ma femme n'éprouvait pas ce phénomène bien qu'elle soit plus âgée que moi d'un an. Sur ce PBP 2015, elle aussi s'est mise à pencher, également à droite ... Je ne vous dis pas ce qui va se passer quand nous nous remettrons au tandem ; on va vite se "casser la gueule" ! D'ailleurs, en 2011, nous avions fait PBP à tandem et, ayant énormément souffert à cause de ce phénomène, je m'étais juré de ne jamais le refaire à tandem....

"Cyclo penchant à droite cherche cyclote penchant à gauche pour bout de chemin en tandem" lol!
Si seulement ce pouvait être vrai... je pense que les fortes douleurs ressenties dans le bras lorsque je roule en tandem viennent que nous ne penchons pas du même côté! Rolling Eyes
Moralité, cher Antonin : vendons nos tandems !
Heu... non! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paris-brest-paris.org
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
avatar

Nombre de messages : 6216
Age : 63
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi on penche ?   Lun 24 Aoû - 14:36

Antonin a écrit:
lmvv a écrit:
Antonin a écrit:
Roland a écrit:
lmvv a écrit:
...
Jusqu'à présent, ma femme n'éprouvait pas ce phénomène bien qu'elle soit plus âgée que moi d'un an. Sur ce PBP 2015, elle aussi s'est mise à pencher, également à droite ... Je ne vous dis pas ce qui va se passer quand nous nous remettrons au tandem ; on va vite se "casser la gueule" ! D'ailleurs, en 2011, nous avions fait PBP à tandem et, ayant énormément souffert à cause de ce phénomène, je m'étais juré de ne jamais le refaire à tandem....

"Cyclo penchant à droite cherche cyclote penchant à gauche pour bout de chemin en tandem" lol!
Si seulement ce pouvait être vrai... je pense que les fortes douleurs ressenties dans le bras lorsque je roule en tandem viennent que nous ne penchons pas du même côté! Rolling Eyes
Moralité, cher Antonin : vendons nos tandems !
Heu... non! Very Happy

ou échangez vos moitié Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpm
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
avatar

Nombre de messages : 776
Age : 53
Localisation : Naveil (41)
Date d'inscription : 13/11/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi on penche ?   Lun 24 Aoû - 17:30

aspect médical de la chose:

Vous avez remarquez que même en fermant les yeux vous savez où est votre corps ou vos membres dans l'espace.

De même manière debout quant vous soulevez une jambe, le tonus musculaire du tronc renverse le poids du corps sur l'autre jambe. 
 Le corps c'est magique. Cela est du à une sensibilité appelée sensibilité proprioceptive qui se décompose en consciente (passage par le cortex et donc notre volonté) et une inconscience qui passe par le cervelet  (quand on boit trop, le cervelet trinque et le corps ne marche plus droit !)
Le tronc (l'axe du corps) est géré par la sensibilité inconsciente.

Sur un vélo, comme lors de marche ou course prolongée, on assiste à une sur-stimulation de la sensibilité inconsciente (comme l'oreille interne et la vue  lorsqu'on monte sur un bateau =mal de mer). Le cerveau et le cervelet n'arrivent plus à gérer  et les actions correctrices musculaires pour être "droit" ne sont plus ajustées.
le problème est donc d'abord neurologique. Tout ce qui est mauvais pour les neurones accentue ce phénomène.  En dehors de maladie (Alzheimer, parkinson), de médicaments (neuroleptiques et apparenté), on retrouve l'Age  (pardon Nicole, Alain et Jean-Claude !), la déshydratation...

Par contre , l'impossibilité de relever sa tète, de freiner d'une main sont lié à une fatigue musculaire  (phénomène de tétanisation= sur-stimulation) et seront amélioré par un entrainement musculaire

La préparation physique générale est la clé des sports de grande endurance: Ufoot, Roland vous le diront.

jpm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lmvv
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
avatar

Nombre de messages : 767
Age : 70
Localisation : environs d'Angers
Date d'inscription : 12/08/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi on penche ?   Lun 24 Aoû - 17:39

papou a écrit:
Antonin a écrit:
lmvv a écrit:
Antonin a écrit:
Roland a écrit:
lmvv a écrit:
...
Jusqu'à présent, ma femme n'éprouvait pas ce phénomène bien qu'elle soit plus âgée que moi d'un an. Sur ce PBP 2015, elle aussi s'est mise à pencher, également à droite ... Je ne vous dis pas ce qui va se passer quand nous nous remettrons au tandem ; on va vite se "casser la gueule" ! D'ailleurs, en 2011, nous avions fait PBP à tandem et, ayant énormément souffert à cause de ce phénomène, je m'étais juré de ne jamais le refaire à tandem....

"Cyclo penchant à droite cherche cyclote penchant à gauche pour bout de chemin en tandem" lol!
Si seulement ce pouvait être vrai... je pense que les fortes douleurs ressenties dans le bras lorsque je roule en tandem viennent que nous ne penchons pas du même côté! Rolling Eyes
Moralité, cher Antonin : vendons nos tandems !
Heu... non! Very Happy

ou échangez vos moitié Suspect
Chiche, Antonin ? Moi, je suis d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lmvv
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
avatar

Nombre de messages : 767
Age : 70
Localisation : environs d'Angers
Date d'inscription : 12/08/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi on penche ?   Lun 24 Aoû - 17:42

papou a écrit:
ou échangez vos moitié Suspect
Trêve de plaisanteries. Comment vas-tu, mon cher Papou ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lmvv
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
avatar

Nombre de messages : 767
Age : 70
Localisation : environs d'Angers
Date d'inscription : 12/08/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi on penche ?   Lun 24 Aoû - 17:51

jpm a écrit:
aspect médical de la chose:

Vous avez remarquez que même en fermant les yeux vous savez où est votre corps ou vos membres dans l'espace.

De même manière debout quant vous soulevez une jambe, le tonus musculaire du tronc renverse le poids du corps sur l'autre jambe. 
 Le corps c'est magique. Cela est du à une sensibilité appelée sensibilité proprioceptive qui se décompose en consciente (passage par le cortex et donc notre volonté) et une inconscience qui passe par le cervelet  (quand on boit trop, le cervelet trinque et le corps ne marche plus droit !)
Le tronc (l'axe du corps) est géré par la sensibilité inconsciente.

Sur un vélo, comme lors de marche ou course prolongée, on assiste à une sur-stimulation de la sensibilité inconsciente (comme l'oreille interne et la vue  lorsqu'on monte sur un bateau =mal de mer). Le cerveau et le cervelet n'arrivent plus à gérer  et les actions correctrices musculaires pour être "droit" ne sont plus ajustées.
le problème est donc d'abord neurologique. Tout ce qui est mauvais pour les neurones accentue ce phénomène.  En dehors de maladie (Alzheimer, parkinson), de médicaments (neuroleptiques et apparenté), on retrouve l'Age  (pardon Nicole, Alain et Jean-Claude !), la déshydratation...

Par contre , l'impossibilité de relever sa tète, de freiner d'une main sont lié à une fatigue musculaire  (phénomène de tétanisation= sur-stimulation) et seront amélioré par un entrainement musculaire

La préparation physique générale est la clé des sports de grande endurance: Ufoot, Roland vous le diront.

jpm
Merci Doc JPM. Y'a donc bien entre autres un problème de cervelet, comme me le dit Alain depuis longtemps ... Bizarre qu'il n'en parle plus ... Quelques heures de sommeil "rebooteraient" le cervelet d'après lui, ce qui expliquerait un comportement plus normal retrouvé momentanément.
Alors, il faudrait se mettre à la PPG ? On ferait pas mieux de prendre notre retraite de cyclos au long cours ? Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpm
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
avatar

Nombre de messages : 776
Age : 53
Localisation : Naveil (41)
Date d'inscription : 13/11/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi on penche ?   Lun 24 Aoû - 18:05

lmvv a écrit:
Citation :

On ferait pas mieux de prendre notre retraite de cyclos au long cours ? Sad

le droit à la retraite dans ce domaine n'est pas défini par les hautes instances !
A mon avis , seul le plaisir compte mais en sachant qu'on ne peut pas être et avoir été.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi on penche ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi on penche ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» pourquoi mon GPz tourne sur trois pattes
» qui censure ??? et pourquoi???
» Cuillère : Pourquoi mes brochets et mes sandres se décrochent ?
» Jeu aux soupapes: quand et pourquoi??
» Pourquoi préférer une moto à une femme ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index du forum :: Paris-Brest-Paris 2015 :: Le café PBP-
Sauter vers: