Le forum des Rubans Blancs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le blues de l'après PBP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
kigagne71
Grand plateau
Grand plateau


Nombre de messages : 67
Age : 51
Localisation : lons le saunier
Date d'inscription : 14/07/2014

MessageSujet: le blues de l'après PBP   Dim 6 Sep - 11:23

salut à tous

je ne sais pas pour vous mais perso j'ai comme un manque de motivation apres avoir réalisé mon PBP (pas tres rapide certes lol!)vivement dans 4 ans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Yvan Le Terrible
Yvan Le Terrible
avatar

Nombre de messages : 4729
Age : 45
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: le blues de l'après PBP   Dim 6 Sep - 12:15

kigagne71 a écrit:
salut à tous

je ne sais pas pour vous mais perso j'ai comme un manque de motivation apres avoir réalisé mon PBP (pas tres rapide certes lol!)vivement dans 4 ans
J'ai eu ça en 2011, ça à duré 1 an affraid Mais là c'est bon je suis soigné lol!

~
Le vélo c'est très super !  [Léane, trois ans et demi ]

Super Randonneur, la longue distance à vélo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://superandonneur.fr/
Paddy
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
avatar

Nombre de messages : 818
Localisation : Brest
Date d'inscription : 01/01/2014

MessageSujet: Re: le blues de l'après PBP   Dim 6 Sep - 13:02

kigagne71 a écrit:
salut à tous

je ne sais pas pour vous mais perso j'ai comme un manque de motivation apres avoir réalisé mon PBP (pas tres rapide certes lol!)vivement dans 4 ans
Bonjour à tous,
Pov chou! Very Happy
Ya un truc qui s'appelle le 1200 du Massif Central, et ya un autre truc les 1000 du Sud.
A mon avis ça doit être plus dur que le PBP, pas d'assistance pas de fléchage (si j'ai bien lu).

Sinon les diagonales, flèches et autres joyeusetés "officielles" avec une belle carte à la clé.

Sinon, t'as vu le pont de l'Iroise ? Je veux dire bien vu, non ? et bien il est encore là et il t'attend pour les photos !

Bonne route à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kigagne71
Grand plateau
Grand plateau


Nombre de messages : 67
Age : 51
Localisation : lons le saunier
Date d'inscription : 14/07/2014

MessageSujet: Re: le blues de l'après PBP   Dim 6 Sep - 14:35

Ya un truc qui s'appelle le 1200 du Massif Central, et ya un autre truc les 1000 du Sud. A mon avis ça doit être plus dur que le PBP, pas d'assistance pas de fléchage (si j'ai bien lu). Sinon les diagonales, flèches et autres joyeusetés \"officielles" avec une belle carte à la clé. Sinon, t'as vu le pont de l'Iroise ? Je veux dire bien vu, non ? et bien il est encore là et il t'attend pour les photos ! a écrit:
otos !


pour le 1200,1000 diago et tout le reste c'est pour l'année prochaine Evil or Very Mad quand au pont à l'allure ou je vais j'ai eu le temps de le voir et de le prendre en photo Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André V
Bitumator !
Bitumator !


Nombre de messages : 244
Age : 66
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: le blues de l'après PBP   Dim 6 Sep - 15:42

kigagne71 a écrit:
salut à tous

je ne sais pas pour vous mais perso j'ai comme un manque de motivation apres avoir réalisé mon PBP (pas tres rapide certes lol!)vivement dans 4 ans
Evidemment, une fois "l'exploit" réalisé, un grand vide se présente, vide pour les jambes mais aussi et surtout vide dans la tête.
Vouloir combler ce manque en rêvant du PBP 2019 me parait illusoire.
Il faut se trouver des objectifs à plus court terme. Même 2016 me parait un peu loin pour me motiver.
C'est peut-être aussi le moment de faire un petit "break - vélo", de se motiver, de s'occuper par d'autres activités, sportives ou non. Y'a pas que le vélo dans la vie. Une activité associative en particulier peut aider à occuper la tête, les bras et les jambes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loic
Super randonneur
Super randonneur
avatar

Nombre de messages : 312
Age : 60
Localisation : LA TREMBLADE
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: le blues de l'après PBP   Dim 6 Sep - 18:24

C'est comme pour une femme qui accouche, il y a une période de spleen après 9 mois de grossesse !
Moi aussi je ressens un vide. Rien de mieux que d'aller faire des belles balades.... 
Et ce matin je croise un ami de mon club de Royan avec son beau maillot PBP2015 ! On a papoté pendant 3/4 d'heure en parlant de PBP bien sur !
Maintenant je vais diversifier ma pratique sportive, VTT, marche nordique, trottinette... I l n'y a pas que le vélo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paddy
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
avatar

Nombre de messages : 818
Localisation : Brest
Date d'inscription : 01/01/2014

MessageSujet: Re: le blues de l'après PBP   Dim 6 Sep - 18:54

Bonjour à tous,
Pour répondre un peu plus sérieusement le PBP2015 est très loin déjà, et le prochain encore plus loin. Le maillot collector est dans une armoire et avant qu'il en sorte et que je le porte ça va mettre du temps.
J'ai fait une sortie ce matin et le constat est simple, faut pas précipiter les choses, donc pour cette fin d'année ça va être des sorties courtes, hors de question de se lancer dans un 150Km c'est dire.

Blues ? non merci.

Bonne route à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
serge.
L'asperge
L'asperge
avatar

Nombre de messages : 1006
Age : 46
Localisation : argenton l'eglise
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: le blues de l'après PBP   Dim 6 Sep - 20:22

Ce manque de motivations après un truc pareil est tout a fait naturel.
Au niveau physique et psychologique, l'organisme a besoin de récupérer.
L 'effet adrénaline,endomorphine et autres étant passé tout parait fade.
En ce projetant dans un avenir à plus ou moins long terme, stimule notre cerveau et donne un certain élan.
D'où l'intérêt d 'avoir des nouveau projet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4104
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: le blues de l'après PBP   Dim 6 Sep - 23:55

La saison n'est pas finie : deux BRM à Grenoble, un 200 en septembre et un 400 de montagne en octobre, les Super Randonnées on peut les faire tant qu'il fait beau, idem pour les chasseurs de col, etc. sans oublier le Daudécaudax qui peut se commencer n'importe quand (c'est d'ailleurs fait pour ça, nous inciter à rouler toute l'année).
Moi avec ma cruralgie je suis frustré à mort, d'ailleurs je n'ai pas pu résister et j'ai fait un premier essai de reprise tout à l'heure (17 km et je me suis fait violence pour ne pas faire plus)...
En plus, il y aura bientôt pour moi la reprise espérée des sports d'hiver, alors une blessure qui dure, blessure peu grave mais qui a tendance à récidiver, sera peut-être source d'un profond crève-cœur.
Pour la motivation l'erreur est de n'avoir qu'un vrai défi annuel, d'autant plus s'il a lieu au mois d'Août... Il eut fallu lui adjoindre au moins d'autres buts à atteindre bien ludiques, comme un kilomètrage ou un dénivelé annuel à atteindre, un nombre de sorties à dépasser, etc.
J'avais pour ma part une flèche Vélocio, une super-randonnée et au moins un 1 000 km à réussir pour mon deuxième Randonneur 10 000, le 1 000 du Sud si PBP bien récupéré (là échec), un défi des Fondus de l'Ubaye (7 cols) et bien sûr un maximum de BRM, avec PBP en point d'orgue.
Il me reste à faire le maximum pour réussi à tenir un 200 km ce mois ci, quitte à le faire au ralenti le dernier jour du mois sous la pluie : et ça cela risque déjà d'être un sacré challenge.
Demain je vois mon kinésithérapeute, je vais aussi lui demander si je peux remplacer le vélo par la course à pieds si celle-ci est moins susceptible de réactiver ma cruralgie (mon kiné est spécialiste du duatlon).
Cela fait trente ans que je n'arrête pas à faire du sport, de nombreuses spécialités, et je n'ai jamais eu de perte de motivation, au contraire il me semble que j'ai de plus en plus d'envies, chaque fois que je réussi quelque chose ça me donne d'autres idées - je tenterai bien par exemple le REV - et chaque fois que je les loupe - ça arrive plus rarement - ça me donne envie de les refaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
huit quart
Bitumator !
Bitumator !
avatar

Nombre de messages : 179
Age : 51
Localisation : Beloeil
Date d'inscription : 30/07/2015

MessageSujet: Re: le blues de l'après PBP   Lun 7 Sep - 7:03

sccber a écrit:
La saison n'est pas finie : deux BRM à Grenoble, un 200 en septembre et un 400 de montagne en octobre, les Super Randonnées on peut les faire tant qu'il fait beau, idem pour les chasseurs de col, etc. sans oublier le Daudécaudax qui peut se commencer n'importe quand (c'est d'ailleurs fait pour ça, nous inciter à rouler toute l'année).
Moi avec ma cruralgie je suis frustré à mort, d'ailleurs je n'ai pas pu résister et j'ai fait un premier essai de reprise tout à l'heure (17 km et je me suis fait violence pour ne pas faire plus)...
En plus, il y aura bientôt pour moi la reprise espérée des sports d'hiver, alors une blessure qui dure, blessure peu grave mais qui a tendance à récidiver, sera peut-être source d'un profond crève-cœur.
Pour la motivation l'erreur est de n'avoir qu'un vrai défi annuel, d'autant plus s'il a lieu au mois d'Août... Il eut fallu lui adjoindre au moins d'autres buts à atteindre bien ludiques, comme un kilomètrage ou un dénivelé annuel à atteindre, un nombre de sorties à dépasser, etc.
J'avais pour ma part une flèche Vélocio, une super-randonnée et au moins un 1 000 km à réussir pour mon deuxième Randonneur 10 000, le 1 000 du Sud si PBP bien récupéré (là échec), un défi des Fondus de l'Ubaye (7 cols) et bien sûr un maximum de BRM, avec PBP en point d'orgue.
Il me reste à faire le maximum pour réussi à tenir un 200 km ce mois ci, quitte à le faire au ralenti le dernier jour du mois sous la pluie : et ça cela risque déjà d'être un sacré challenge.
Demain je vois mon kinésithérapeute, je vais aussi lui demander si je peux remplacer le vélo par la course à pieds si celle-ci est moins susceptible de réactiver ma cruralgie (mon kiné est spécialiste du duatlon).
Cela fait trente ans que je n'arrête pas à faire du sport, de nombreuses spécialités, et je n'ai jamais eu de perte de motivation, au contraire il me semble que j'ai de plus en plus d'envies, chaque fois que je réussi quelque chose ça me donne d'autres idées - je tenterai bien par exemple le REV - et chaque fois que je les loupe - ça arrive plus rarement - ça me donne envie de les refaire...
coucou,

c'est quoi le REV ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.simplesite.com/builder/pages/preview3.aspx?token=c766
Pompier22
Grand plateau
Grand plateau
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 37
Localisation : Plénée-Jugon (22)
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: le blues de l'après PBP   Lun 7 Sep - 7:35

huit quart a écrit:
sccber a écrit:
La saison n'est pas finie : deux BRM à Grenoble, un 200 en septembre et un 400 de montagne en octobre, les Super Randonnées on peut les faire tant qu'il fait beau, idem pour les chasseurs de col, etc. sans oublier le Daudécaudax qui peut se commencer n'importe quand (c'est d'ailleurs fait pour ça, nous inciter à rouler toute l'année).
Moi avec ma cruralgie je suis frustré à mort, d'ailleurs je n'ai pas pu résister et j'ai fait un premier essai de reprise tout à l'heure (17 km et je me suis fait violence pour ne pas faire plus)...
En plus, il y aura bientôt pour moi la reprise espérée des sports d'hiver, alors une blessure qui dure, blessure peu grave mais qui a tendance à récidiver, sera peut-être source d'un profond crève-cœur.
Pour la motivation l'erreur est de n'avoir qu'un vrai défi annuel, d'autant plus s'il a lieu au mois d'Août... Il eut fallu lui adjoindre au moins d'autres buts à atteindre bien ludiques, comme un kilomètrage ou un dénivelé annuel à atteindre, un nombre de sorties à dépasser, etc.
J'avais pour ma part une flèche Vélocio, une super-randonnée et au moins un 1 000 km à réussir pour mon deuxième Randonneur 10 000, le 1 000 du Sud si PBP bien récupéré (là échec), un défi des Fondus de l'Ubaye (7 cols) et bien sûr un maximum de BRM, avec PBP en point d'orgue.
Il me reste à faire le maximum pour réussi à tenir un 200 km ce mois ci, quitte à le faire au ralenti le dernier jour du mois sous la pluie : et ça cela risque déjà d'être un sacré challenge.
Demain je vois mon kinésithérapeute, je vais aussi lui demander si je peux remplacer le vélo par la course à pieds si celle-ci est moins susceptible de réactiver ma cruralgie (mon kiné est spécialiste du duatlon).
Cela fait trente ans que je n'arrête pas à faire du sport, de nombreuses spécialités, et je n'ai jamais eu de perte de motivation, au contraire il me semble que j'ai de plus en plus d'envies, chaque fois que je réussi quelque chose ça me donne d'autres idées - je tenterai bien par exemple le REV - et chaque fois que je les loupe - ça arrive plus rarement - ça me donne envie de les refaire...
coucou,

c'est quoi le REV ?


Il s'agit du Raid Extrême Vosgien.

http://cycloclubfroideconche.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
veloblan
Vulcain
Vulcain
avatar

Nombre de messages : 1885
Age : 67
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: le blues de l'après PBP   Lun 7 Sep - 7:58

Idem sccber, j'ai jamais eu de baisse de motivation depuis 31 ans que je pédale, normal on a que ca foutre Very Happy Very Happy et pour changer du vélo, une belle journée de marche samedi! 

http://www.veloblan.com/2015/09/puy-mary-breche-de-rolland-puy-de-peyre-arse.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.veloblan.com/
julbute
Bitumator !
Bitumator !
avatar

Nombre de messages : 224
Age : 60
Localisation : Nord
Date d'inscription : 11/02/2015

MessageSujet: Re: le blues de l'après PBP   Lun 7 Sep - 10:14

j'ai eu aussi comme un trou mais c'est reparti comme en 40 je fais un 200 vendredi et en je reprend les ballades avec madame sur les chemins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paddy
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
avatar

Nombre de messages : 818
Localisation : Brest
Date d'inscription : 01/01/2014

MessageSujet: Re: le blues de l'après PBP   Lun 7 Sep - 10:58

sccber a écrit:
La saison n'est pas finie ...
Bonjour à tous,
Oui et non. Si je fais le bilan du temps passé à préparer le PBP c'est pas rien.
J'ai eu la chance d'avoir les brevets à moins de 20 km de chez moi, je ne les ai pas doublé j'ai donc pris le minimum de temps, et pourtant ça en fait des heures de préparation.

Ensuite lorsque j’analyse ma sortie club de hier je réalise que j'ai perdu de la vitesse du rythme, donc une vraie pause s'impose, pour ensuite reprendre correctement, mais pour faire quoi? Certainement rien avant la fin de l'année.

Pour quelqu'un qui s'organise autour du vélo, qui a tout son temps, qui a l’expérience de l'enchainement des longues distances c'est une situation connue et maitrisée.
Mais pour quelqu'un qui comme moi s'est dit un jour "je vais aller voir ce qu'est un BRM" et qui 18 mois plus tard s'aligne sur le PBP, c'est bruler les étapes que de remettre le couvert de suite.
L'envie était là l'objectif est atteint... Reste à savoir si c'est le type de cyclisme qui convient, il faut laisser retomber la pression, analyser et en tirer expérience.
Peut être que ce n'est qu'un feu de paille, on peut dire "je l'ai fait" et s'en tenir là, ou continuer dans cette voie avec tout ce que ça comporte.
Si dans quelques temps l'envie de sortir 200 ou 300 km se fait sentir alors la situation sera différente...

Avoir plusieurs objectifs annuels, c'est prendre le risque de vouloir en faire trop et de rater sur toute la ligne, surtout si on commence dans ce genre de cyclisme.
Sans avoir analysé les abandons du PBP, il est probable que ceux qui voient leur objectif inatteignable car trop ambitieux abandonnent plus que ceux qui y vont "en touriste".

Bonne route à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4104
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: le blues de l'après PBP   Lun 7 Sep - 12:02

Les abandons sur le PBP ! J'aimerais bien lire là-dessus une étude sérieuse, parce qu'en fait on en sait rien...
Dire que les abandons doivent être plus nombreux de la part de ceux qui avaient des ambitions plutôt que pour ceux qui étaient là en touristes n'est pas probable à mon avis : déjà les ambitieux doivent être minoritaires, surtout sur un monument comme le PBP qui attire beaucoup de cyclistes étrangers et beaucoup de cyclistes qui ne font au mieux qu'une longue distance tous les quatre ans... Je me rappelle le film tourné sur le PBP 2011 où l'on suivait une dame qui finissait par abandonner : elle se désolait de cet abandon en disant entre autres : je m'étais pourtant bien préparé en faisant 6 000 km... Pour moi 6 000 km c'est un peu juste pour quelqu'un qui est presque débutant dans la longue distance... Une préparation un peu juste pourrait expliquer pas mal d'abandons. L'année passée j'avais trouvé qu'il y avait eu beaucoup d'abandons sur la RAA et je m'étais demandé si cela n'était pas dû à deux facteurs : manque de préparation car brevet tôt dans l'année (juillet) et mental faible (grosses précipitations)...
Voilà, c'est difficile de savoir, d'autant plus que les participants sont très différents les uns des autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Portocéan
Yapaphoto
Yapaphoto
avatar

Nombre de messages : 3253
Age : 68
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: le blues de l'après PBP   Lun 7 Sep - 13:53

Paddy a écrit:
L'envie était là l'objectif est atteint... Reste à savoir si c'est le type de cyclisme qui convient, il faut laisser retomber la pression, analyser et en tirer expérience.
Peut être que ce n'est qu'un feu de paille, on peut dire "je l'ai fait" et s'en tenir là, ou continuer dans cette voie avec tout ce que ça comporte.
Si dans quelques temps l'envie de sortir 200 ou 300 km se fait sentir alors la situation sera différente...

J'aime bien ton analyse... partir de l'envie pour se fixer des objectifs...

C'est pour cela qu'en 2010 2011, après un BRM 300, j'ai viré ma cuti... Very Happy  déjà le temps (18 h) était limite pour poursuivre... mais surtout l'ennui ressenti.
Ma formule randonnée soft sur un ou plusieurs jours me convient mieux.
Et ce matin : grande décision
Un abonnement piscine pour passer l'hiver au chaud. Pas prêt à rouler dans le froid, le vent, la pluie du pays de Caux.

Donc peut-être un grand virage pour moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
avatar

Nombre de messages : 6214
Age : 63
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: le blues de l'après PBP   Lun 7 Sep - 15:47

Portocéan a écrit:
Citation :

Et ce matin : grande décision
Un abonnement piscine pour passer l'hiver au chaud.
Tu vas vite te lasser des photos de nageurs Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4104
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: le blues de l'après PBP   Lun 7 Sep - 16:00

Je me permet de mettre ici la dernière communication de Alexandre Ultrabike (participant français de la Transcontinental Race), cf. Facebook à ce nom https://www.facebook.com/Alexandreultrabike/posts/398805650308934
" ça y est elle est revenue! il m'aura fallut un mois, mais elle est là ! Cette douloureuse sensation qui me tord les tripes! CETTE ENVIE profonde de REPARTIR ! UN MANQUE!!! je me replonge dans mes cartes garmin et me surprends à rêver à de nouvelles aventures! partir loin devant moi ... rouler des heures encore et toujours plus vite!
j'avais imaginé ce manque d’après TCR , je l'aurais cru arriver plus vite , finalement il m'aura fallut un mois, pour tourner la page, et surtout retrouver l'envie d'en ouvrir une autre, et aligner les heures de selle dans le froid (bizarrement ce coté sadique on y prend gout) ;-) je suis comme un lion en cage (d’ailleurs amandine pète un câble ) aller cet aprem je l' emmène en tandem au semnoz, j'ai besoin de m'ouvrir l'appétit. "
Comme quoi ce fameux blues de l'après gros projet on en sort très vite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lmvv
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
avatar

Nombre de messages : 763
Age : 70
Localisation : environs d'Angers
Date d'inscription : 12/08/2014

MessageSujet: Re: le blues de l'après PBP   Lun 7 Sep - 19:03

papou a écrit:
Portocéan a écrit:
Citation :

Et ce matin : grande décision
Un abonnement piscine pour passer l'hiver au chaud.
Tu vas vite te lasser des photos de nageurs Twisted Evil
... mais peut-être pas des photos de nageuses ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean-louis
Le Yéti du Queyras
Le Yéti du Queyras
avatar

Nombre de messages : 4555
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: le blues de l'après PBP   Lun 7 Sep - 19:28

De là à dire qu'il va faire des photos de chiotte...

Ooops, pardon, de water.

Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Portocéan
Yapaphoto
Yapaphoto
avatar

Nombre de messages : 3253
Age : 68
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: le blues de l'après PBP   Mar 8 Sep - 18:29

lmvv a écrit:
papou a écrit:
Portocéan a écrit:
Citation :

Et ce matin : grande décision
Un abonnement piscine pour passer l'hiver au chaud.
Tu vas vite te lasser des photos de nageurs Twisted Evil
... mais peut-être pas des photos de nageuses ! lol!

Entierement d'accord Jean Claude...

Entre ce cyclo...

" />

Et cette nageuse....(Solenne Figuès)


" />


Mon coeur ne balance pas... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kigagne71
Grand plateau
Grand plateau


Nombre de messages : 67
Age : 51
Localisation : lons le saunier
Date d'inscription : 14/07/2014

MessageSujet: Re: le blues de l'après PBP   Mar 8 Sep - 19:07

c'est pourquoi je me suis trouvé un nouveau defi,je me lance dans le triathlon  jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
avatar

Nombre de messages : 6214
Age : 63
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: le blues de l'après PBP   Mar 8 Sep - 19:27

Portocéan a écrit:


Entierement d'accord Jean Claude...

Entre ce cyclo...

" />

Et cette nageuse....(Solenne Figuès)


" />


Mon coeur ne balance pas... lol!
moi aussi, entre un vieux cyclo et une jeune nageuse .... y pas photo Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renarde
Cuisse de grenouille
Cuisse de grenouille


Nombre de messages : 22
Age : 54
Localisation : Bourg les Valence
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: blues ... ou fixation   Mar 8 Sep - 22:43

Intéressant sujet que le blues d'après PBP
Pour moi cela n'a pas été une démotivation, au contraire j'ai réussi à faire ce que je voulais, comme je le voulais ... j'ai adoré ...donc cela m'encourage plutôt à continuer dans ma pratique .
Pour des raisons familiales je me suis arrêtée de rouler pendant 3 jours au retour , puis j'ai du faire très court genre 2 h le matin , du coup j'ai eu l'impression ... d'avoir fait un petit mois d'aout en terme de vélo ...

Mais j'ai quand même été deux bonnes semaines dans un état mental bizarre !!! et plus "après" que "avant" ... disons une sorte d'obnubilation autour de PBP Laughing  ... et de ce qui s'y rapporte ... du mal à m'intéresser à autre chose, à passer du temps avec des gens non concernés ...

J'en ai aussi beaucoup rêvé les nuits d'après (alors que curieusement malgré toutes mes heures à pédaler je ne rêve JAMAIS de vélo ... dommage)

Je pense que cet état est lié au fait de vivre des choses intenses ... avec des émotions exacerbées ... ensuite on reste un peu "bloqué" sur cette affaire le temps de redescendre.

Quant à refaire des projets ils étaient déjà prévus avant ... à commencer par la drômoise le 20 septembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://multiactiv.over-blog.com
Sev
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
avatar

Nombre de messages : 661
Age : 43
Date d'inscription : 26/07/2012

MessageSujet: Re: le blues de l'après PBP   Mer 9 Sep - 9:25

Tour pareil que Renarde. Autant avant cela ne m'a pas empêcher de dormir, autant après, j'ai pédalé toutes les nuits pendant plus d'une semaine. Pas la peine non plus de me parler d'autre chose, je ne pensais qu'à ça. Bref, il m'a fallu du temps pour sortir de ma bulle Paris-Brest.

Maintenant, ce n'est pas la motivation que j'ai perdue mais mes repères. Reprise dimanche dernier après une pause forcée de presque 3 semaines pour essayer d'enrayer le début de tendinite, j'ai eu peur de ne pas arriver à faire 130 km... Assez étrange comme sensation.

Côté projet, il y a le challenge de la barre des 10.000 kms à passer avant le 31/12, une sortie longue en octobre et un entraînement à conserver pour assurer une flèche fin mars 2016 avec en ligne de mire l'obtention du R.5000. Et puis, on voudrait bien réussir à faire un peu de tandem sans se chamailler mais ça, ce n'est pas gagné hihihi lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le blues de l'après PBP   

Revenir en haut Aller en bas
 
le blues de l'après PBP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» le blues de l'après PBP
» Avant et après la saillie
» Vidange après rodage
» Mal après les entrainements... Comment soulager ?
» progresser sur un 10 km après 40 ans ? Possible ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index du forum :: Paris-Brest-Paris 2015 :: Le café PBP-
Sauter vers: