Le forum des Rubans Blancs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Inutile de faire de grands discours.

Le Deal du moment : -23%
TV QLED Samsung QE65Q65R 2019
Voir le deal
999 €

 

 Pas soif,

Aller en bas 
AuteurMessage
Jipe4
Super randonneur
Super randonneur
Jipe4

Nombre de messages : 416
Age : 64
Localisation : Drôme et Puy-de-Dôme
Date d'inscription : 14/09/2015

Pas soif, Empty
MessageSujet: Pas soif,   Pas soif, Mini_h10Jeu 15 Oct - 21:29

Je me pose la question de savoir si c'est normal ou pas. Je m'explique, lors de mes sorties jusqu'à cent kilomètres je n'éprouve aucun sentiment de soif et pour l'hiver au moins je n'emporte aucun bidon, au printemps et en automne j'en prends un mais je l'utilise rarement. Lorsqu'il fait chaud je bois 3/4 de bidon.
Je n'en souffre pas mais je me demande si mes performances ne seraient pas améliorées par une meilleure hydratation.
Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
papou

Nombre de messages : 6712
Age : 65
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

Pas soif, Empty
MessageSujet: Re: Pas soif,   Pas soif, Mini_h10Ven 16 Oct - 6:08

Jipe4 a écrit:
Je me pose la question de savoir si c'est normal ou pas. Je m'explique, lors de mes sorties jusqu'à cent kilomètres je n'éprouve aucun sentiment de soif et pour l'hiver au moins je n'emporte aucun bidon, au printemps et en automne j'en prends un mais je l'utilise rarement. Lorsqu'il fait chaud je bois 3/4 de bidon.
Je n'en souffre pas mais je me demande si mes performances ne seraient pas améliorées par une meilleure hydratation.
Qu'en pensez-vous ?
la reponse est dans la question  Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Roule toujours
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
Roule toujours

Nombre de messages : 893
Age : 67
Localisation : Rennes (Cesson-Sévigné)
Date d'inscription : 25/05/2007

Pas soif, Empty
MessageSujet: Re: Pas soif,   Pas soif, Mini_h10Ven 16 Oct - 17:25

Eté comme hiver, je consomme 1,5 l au cent km été comme hiver. 
En fait, j'aime bien boire Laughing
Cela me convient, mais j'ai beaucoup de copain qui boivent moins et ne semble pas avoir de problème lié à leur hydradation.

"Le vélo est un curieux véhicule. Son passager est son moteur"
Revenir en haut Aller en bas
veloblan
Vulcain
Vulcain
veloblan

Nombre de messages : 3289
Age : 69
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 19/11/2006

Pas soif, Empty
MessageSujet: Re: Pas soif,   Pas soif, Mini_h10Ven 16 Oct - 17:49

Roule toujours a écrit:
Eté comme hiver, je consomme 1,5 l au cent km été comme hiver. 
En fait, j'aime bien boire Laughing
Cela me convient, mais j'ai beaucoup de copain qui boivent moins et ne semble pas avoir de problème lié à leur hydradation.

"Le vélo est un curieux véhicule. Son passager est son moteur"

Piouuuuuuuuu, tu fais combien d'arrêt vidange? Very Happy  Je buvais peu mais je m'y suis mis, au moins 50 cl par tranche de 50 km
Revenir en haut Aller en bas
http://www.veloblan.com/
hbr78
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
hbr78

Nombre de messages : 565
Age : 45
Localisation : Guyancourt - Yvelines
Date d'inscription : 09/07/2013

Pas soif, Empty
MessageSujet: Re: Pas soif,   Pas soif, Mini_h10Ven 16 Oct - 19:16

Personnellement je prends des bidons de 60cl environ

1 bidon pour 40 à 60 Km selon la temperature ou pour la montagne par exemple pour 1h/1h30

Comme à l'époque où je faisais des courses, je m'impose de boire...
Il me semble que l'un de nos célèbres prédécesseurs disait "boire avant d'avoir soif" ...
C'est globalement la bonne solution : peu, régulièrement et avant la soif.
Revenir en haut Aller en bas
bubu24
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet


Nombre de messages : 720
Age : 64
Localisation : Bergeracois
Date d'inscription : 31/08/2015

Pas soif, Empty
MessageSujet: Re: Pas soif,   Pas soif, Mini_h10Ven 16 Oct - 21:36

Autre maxime : "La déshydratation est le premier facteur limitant de la performance". Eté comme hiver, je m'efforce d'absorber 500 ml/h, même si je n'ai pas la sensation de soif. Lorsque l'organisme n'est pas suffisamment hydraté, non seulement les jambes tombent en panne, mais également le tube digestif. Et un tube digestif en forme, çà aide à bien pédaler.)))
Revenir en haut Aller en bas
huit quart
Bitumator !
Bitumator !
huit quart

Nombre de messages : 179
Age : 54
Localisation : Beloeil
Date d'inscription : 30/07/2015

Pas soif, Empty
MessageSujet: Re: Pas soif,   Pas soif, Mini_h10Ven 16 Oct - 22:24

bubu14 a écrit:
Autre maxime : "La déshydratation est le premier facteur limitant de la performance". Eté comme hiver, je m'efforce d'absorber 500 ml/h, même si je n'ai pas la sensation de soif. Lorsque l'organisme n'est pas suffisamment hydraté, non seulement les jambes tombent en panne, mais également le tube digestif. Et un tube digestif en forme, çà aide à bien pédaler.)))
+1



je bois en général pas mal, 500 ml à/h voire plus en cas de fortes chaleur ...



en hiver et par temps froid et humide nettement moins , mais au min 1/2l pour 2 h , sans compter les petits plus lors des arrêts, café....

lol!Top
Revenir en haut Aller en bas
http://www.simplesite.com/builder/pages/preview3.aspx?token=c766
cécilian
Mollet d'acier
Mollet d'acier
cécilian

Nombre de messages : 143
Age : 46
Localisation : La Réunion
Date d'inscription : 03/12/2014

Pas soif, Empty
MessageSujet: Re: Pas soif,   Pas soif, Mini_h10Sam 17 Oct - 18:41

Jipe4 a écrit:
Je me pose la question de savoir si c'est normal ou pas. Je m'explique, lors de mes sorties jusqu'à cent kilomètres je n'éprouve aucun sentiment de soif et pour l'hiver au moins je n'emporte aucun bidon, au printemps et en automne j'en prends un mais je l'utilise rarement. Lorsqu'il fait chaud je bois 3/4 de bidon.
Je n'en souffre pas mais je me demande si mes performances ne seraient pas améliorées par une meilleure hydratation.
Qu'en pensez-vous ?
Salut Jipe4,
Ici (à La Réunion), je bois 500 mL pour 25 km. J'ai été étonné de constater qu'arrivé dans le Finistère en juillet, je ne buvais plus que 500 mL pour 50 km. Il faut dire que c'était un été très frais  même pour un été breton. Mais même si la température est basse, tu transpire, tu perds des minéraux. Il faut refaire le plein. Une mauvaise hydratation peut entrainer des problèmes de récupération, des tendinites ou beaucoup plus grave.
En tout cas, je pense que ne pas boire pendant 100 km (même 20 km) est une erreur. ça me semble à présent inconcevable. Un de mes amis, celui qui m'a donné envie d'essayer PBP, ne cessait de m'inciter à boire (de l'eau ! pour l'alcool, c'était mes équipiers quand je jouais au foot) lorsque nous faisions des sorties ensemble. Il me le rappelait notamment lorsqu'il faisait frais en altitude ou lorsqu'on roulait de nuit. Force-toi au début et ça deviendra un automatisme.
Revenir en haut Aller en bas
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4854
Age : 71
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

Pas soif, Empty
MessageSujet: Re: Pas soif,   Pas soif, Mini_h10Dim 18 Oct - 5:18

Le besoin d'eau est une nécessité absolue pour plusieurs raisons.
La première non encore rappelée ici est que l'eau est nécessaire à l'assimilation des nutriments, les glucides en priorité (2 g d'eau par gramme de glucide - valeur à vérifier donnée de mémoire). C'est pour cette raison que l'ingestion de glucides " donne soif " (et qu'une prise trop importante de sucres pendant des efforts à intensité modéré mais de longue durée - les graisses corporelles fournissant l'essentiel des besoins caloriques - augmente le risque de déshydratation).
Pour mémoire aussi 7 l d'eau en moyenne circulent chaque jour dans le tube digestif. On comprend que l'eau perdue - transpiration, expiration, déchets - doit être à tout prix conservée si l'on doit pouvoir digérer les aliments pendant l'effort, sans compter tout les processus métaboliques prioritaires pour la survie dans le reste de l'organisme.
On sait qu'une perte de 2 % des réserves totales d'eau du corps font perdre 20 % du rendement musculaire.
En outre, la sensation de soif vient toujours avec un temps de retard, un peu comme dans une voiture quand le bouton d'alerte s'allume c'est que le radiateur est déjà presque vide...
Un des effets de l'entraînement en endurance est d'augmenter les facultés du corps à transpirer beaucoup pour lutter contre la chaleur (je me rappelle vaguement les cours de physique élémentaire, le fameux principe de Carnot, ultra schématiquement l'énergie produit du travail et de la chaleur) : l'énergie dépensée par les muscles produit environ 25 % de travail pour 75 % de chaleur.
On dit ensuite qu'il faut boire pour récupérer le liquide perdu par la transpiration : en fait c'est le contraire, certains parce qu'ils ne transpirent quasiment pas s'imaginent qu'ils n'ont de ce fait pas besoin de boire ; or, c'est parce qu'ils ne boivent pas assez qu'ils ne transpirent pas, avec tout les risques possibles de la surchauffe. Il faut boire pour pouvoir transpirer.
Même si le cycliste perd d'avantage de chaleur par convection qu'un coureur à pieds, la transpiration reste le plus important moyen pour conserver une température corporelle pour éviter par ordre de gravité une baisse du tonus musculaire, puis une diminution du liquide qui baigne les cellules et enfin le catastrophique coup de chaleur.
Ceci dit, nous avons tous des besoins différents d'eau compte tenu de physiques différents - personnellement je bois relativement peu, mais toujours quelque soit la distance parcourue - et cette quantité nécessaire fluctuante en fonction du climat et de l'intensité de l'exercice est un des facteurs que seule l'expérience permet éventuellement d'apprécier. Les symptômes d'une hydratation insuffisante doivent être connus : fatigue, perte d’appétit, rougeur de la peau, intolérance à la chaleur, peau desséchée, étourdissement, urine sombre, toux sèche.
On peut s'amuser à calculer sa perte d'eau sur une sortie : on se pèse tout nu et on va faire deux heures de vélo à allure soutenue sans rien boire. On se pèse tout nu en rentrant ; on peut ainsi calculer grâce à la différence de poids sa consommation d'eau à l'heure, à ajuster ensuite en fonction de la température, de l'habillement et de l'intensité. Si l'on mange, cela devient encore plus compliqué : d'un, la nourriture fourni une certaine quantité d'eau, mais de deux la digestion en demande aussi...
Revenir en haut Aller en bas
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
papou

Nombre de messages : 6712
Age : 65
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

Pas soif, Empty
MessageSujet: Re: Pas soif,   Pas soif, Mini_h10Dim 18 Oct - 17:48

Pas mal résumé Alain  Top  
En conclusion (et en résumé) SUR LE VELO IL FAUT BOIRE, sinon c'est la catastrophe garantie pale
Combien d'échecs en brevets (surtout en saison chaude) sont dus à la déshydratation scratch  (et c'est un coutumier du fait qui l'affirme)
Je suis intimement convaincu que c'est la première cause d'abandons (conséquence pas encore trop grave... ) tant cette déshydratation est sournoise et prend des formes ou a des effets variés  No
Et pourtant elle prévient toujours   Shocked  A nous de savoir interpréter les signes qui, quand elle débute, ne sont pas flagrants.
Et c'est difficile, la fatigue aidant, d'avoir l'esprit suffisamment clairvoyant mais ça aussi la préparation, l'expérience (et les bon conseils des anciens) peuvent t'y aider.
Encore que ... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Cath
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
Cath

Nombre de messages : 867
Age : 57
Localisation : Betton
Date d'inscription : 25/05/2007

Pas soif, Empty
MessageSujet: Re: Pas soif,   Pas soif, Mini_h10Lun 19 Oct - 20:50

Moi si je bois pas j me retrouve sans jambe .plus de jus ! donc je bois un grand bidon pour une distance environ de 60 70km en fonction de la chaleur
3grands bidon pour un 100km...
Je bois toutes les 10mn environ j attend pas d en ressentir le besoin..
Par contre ma jumelle est un vrai chameau sur le vélo.... ce qui lui vaut tendinite
la boisson est mon énergie sur le vélo
Cath
.....
Revenir en haut Aller en bas
Alain.Q
Super randonneur
Super randonneur
Alain.Q

Nombre de messages : 336
Age : 58
Localisation : 77 & 56
Date d'inscription : 11/02/2010

Pas soif, Empty
MessageSujet: Re: Pas soif,   Pas soif, Mini_h10Lun 19 Oct - 22:56

papou a écrit:
Pas mal résumé Alain  Top  
En conclusion (et en résumé) SUR LE VELO IL FAUT BOIRE, sinon c'est la catastrophe garantie pale
Combien d'échecs en brevets (surtout en saison chaude) sont dus à la déshydratation scratch  (et c'est un coutumier du fait qui l'affirme)
Je suis intimement convaincu que c'est la première cause d'abandons (conséquence pas encore trop grave... ) tant cette déshydratation est sournoise et prend des formes ou a des effets variés  No
La catastrophe, je l'ai vécu en 2010 au retour d'un 600 "caillouteux" du coté d'Angers !! BRM très chaud le samedi, très humide le dimanche et donc une sensation de soif moindre. J'ai terminé le brevet sans problème, mais c'est après que ça c'est gaté!
Quelques Kms sur l'autoroute et malaise vagal au volant  pale. Je vous laisse imaginer la suite et vous passe les détails, mais cette histoire s'est terminée aux urgences. Le diagnostique médical : Très forte déshydratation. Et pourtant je n'avais pas une très grosse sensation de soif. 
J'en ai tiré quelques leçons comme boire régulièrement quelques soient les conditions météo, et surtout ne pas prendre le volant après un  brevet sans avoir suffisament récupéré. No
Revenir en haut Aller en bas
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4854
Age : 71
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

Pas soif, Empty
MessageSujet: Re: Pas soif,   Pas soif, Mini_h10Mar 20 Oct - 0:09

Toujours boire à l'arrivée, tant qu'à faire sucré et favorable à la récupération musculaire : pour moi l'idéal un grand Yop de 750 ml.
Et ne dormant pas sur un 400 ou un 600 je réduis les risques en dormant avant de repartir...
Revenir en haut Aller en bas
Jipe4
Super randonneur
Super randonneur
Jipe4

Nombre de messages : 416
Age : 64
Localisation : Drôme et Puy-de-Dôme
Date d'inscription : 14/09/2015

Pas soif, Empty
MessageSujet: Je suis incorrigible   Pas soif, Mini_h10Mar 20 Oct - 16:37

Je lis très régulièrement tous vos conseils et j'essaie de les appliquer mais voilà ; ce matin je suis sorti et au retour, après avoir fait 97.65 kilomètres en 04 heures et 03 minutes dans un vent assez fort je me suis aperçu que je n'avais pas emmené un seul bidon. Donc près de cent kilomètres sans ressentir la soif.
Revenir en haut Aller en bas
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4854
Age : 71
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

Pas soif, Empty
MessageSujet: Re: Pas soif,   Pas soif, Mini_h10Mar 20 Oct - 17:10

Jipe4 a écrit:
Je lis très régulièrement tous vos conseils et j'essaie de les appliquer mais voilà ; ce matin je suis sorti et au retour, après avoir fait 97.65 kilomètres en 04 heures et 03 minutes dans un vent assez fort je me suis aperçu que je n'avais pas emmené un seul bidon. Donc près de cent kilomètres sans ressentir la soif.
affraid
Je me souviens avoir lu il y a longtemps les conseils d'un des spécialistes de la diététique sportive (Denis Riché) : à la question, " on s'impose des contraintes à l'entraînement pour devenir plus fort par surcompensation. Ne pourrait-on pas faire la même chose, en se privant de boisson et de calories à l'entraînement ? "
Sa réponse catégorique - et longuement développée - était que c'était une très mauvaise idée, que c'était s'imposer une souffrance corporelle inutile ; il conseillait sans réserve de toujours boire même sur des sorties courtes, et si possible d'apporter un minimum de glucide - éventuellement en sucrant légèrement son bidon - pour son plus grand profit. J'ajoute personnellement que cela doit rester peu sucré (60 à 90 g par heure), car à nos allures la graisse corporelle est l'essentiel de notre carburant (et la faculté de l'utiliser dépend de ce minimum de sucre et augmente dans de bonnes proportions avec l'ancienneté de l'entraînement).
Revenir en haut Aller en bas
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
papou

Nombre de messages : 6712
Age : 65
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

Pas soif, Empty
MessageSujet: Re: Pas soif,   Pas soif, Mini_h10Mar 20 Oct - 18:29

en aout dernier (sur PBP) j'ai fait le retour de Brest à Carhaix l'après midi sous un soleil bien présent (et bien chaud) en ne buvant qu'1 bidon pour plus de 80km Pas soif, Foot-carton-jaune  (pb de brulures dues à un reflux gastro-œsophagien)

et le soir j'étais contraint à l'abandon ... Pas soif, Carton10
relation de cause à effet Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Roland
Déménageur Breton
Déménageur Breton
Roland

Nombre de messages : 6498
Age : 58
Localisation : Finistère Nord
Date d'inscription : 26/01/2007

Pas soif, Empty
MessageSujet: Re: Pas soif,   Pas soif, Mini_h10Mar 20 Oct - 20:12

papou a écrit:
en aout dernier (sur PBP) j'ai fait le retour de Brest à Carhaix l'après midi sous un soleil bien présent (et bien chaud) en ne buvant qu'1 bidon pour plus de 80km Pas soif, Foot-carton-jaune  (pb de brulures dues à un reflux gastro-œsophagien)

et le soir j'étais contraint à l'abandon ... Pas soif, Carton10
relation de cause à effet Twisted Evil

Ah là là, les canicules torrides du Finistère et leurs effets délétères !!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://cyclo-long-cours.fr/
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
papou

Nombre de messages : 6712
Age : 65
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

Pas soif, Empty
MessageSujet: Re: Pas soif,   Pas soif, Mini_h10Mer 21 Oct - 19:06

Roland a écrit:


Ah là là, les canicules torrides du Finistère  lol!
elles ne m'emballent pas affraid
Revenir en haut Aller en bas
hbr78
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
hbr78

Nombre de messages : 565
Age : 45
Localisation : Guyancourt - Yvelines
Date d'inscription : 09/07/2013

Pas soif, Empty
MessageSujet: Re: Pas soif,   Pas soif, Mini_h10Jeu 22 Oct - 9:59

Il y a pas mal d'années je faisais des courses de côtes en vélo (La Plagne, Champagny en Vanoise, Méribel, Val d'Isère- Iseran, ...) pendant mes vacances
Pour "aller  plus vite" sur les courtes ascensions je partais parfois sans gourde (8Km de Champagny par exemple)

Aujourd'hui, malgré quelques années lourdes de consequences sur les résultats, j'aime bien en faire une ou deux l'été.

Un constat s'impose : je bois bien pendant toutes les ascensions, quelque soit la distance, et la recuperation est nettement améliorée.

Le manque d'hydratation ne se sent pas toujours immédiatement, mais cela peut coûter très cher ensuite

Autant dire que se priver de boire à l'entraînement est vraiment une erreur, puisque cela influera sur la recuperation, qui est essentielle après l'entraînement.
Revenir en haut Aller en bas
Portocéan
Yapaphoto
Yapaphoto
Portocéan

Nombre de messages : 3696
Age : 70
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 28/08/2007

Pas soif, Empty
MessageSujet: Re: Pas soif,   Pas soif, Mini_h10Jeu 22 Oct - 16:07

Moi aussi, le fait de ne pas boire régulièrement m'a souvent joué des tours... en fait, je n'y pense pas... Very Happy 

Et maintenant je me surveille à l'arrivée... une 1/2 bouteille d'eau pétillante m'offre une meilleure récupération.
Et à la piscine aussi j'emmène mon eau... car là, la sensation de soif est encore plus discrète.
Et comme ce sont les vacances, le CNH (Club Nautique Havrais ) avec ses nageurs et nageuses occupent les lignes d'à côté... ce qui permet de vérifier qu'eux aussi boivent régulièrement...

J'ai tout bon alors ! Very Happy 

A défaut d'aligner leurs distances...

5500 à 6000 m en 2 heures pour eux...
moi 1 h 10 pour 2 bornes... Shocked

Cherchez l'erreur...  lol!
Revenir en haut Aller en bas
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
papou

Nombre de messages : 6712
Age : 65
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

Pas soif, Empty
MessageSujet: Re: Pas soif,   Pas soif, Mini_h10Jeu 22 Oct - 17:30

Portocéan a écrit:


A défaut d'aligner leurs distances...

5500 à 6000 m en 2 heures pour eux...
moi 1 h 10 pour 2 bornes... Shocked

Cherchez l'erreur...  lol!
remplace ton maillot de bain en laine (effet parachute garanti) lol!
Revenir en haut Aller en bas
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4854
Age : 71
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

Pas soif, Empty
MessageSujet: Re: Pas soif,   Pas soif, Mini_h10Jeu 22 Oct - 17:34

On est tous d'accord - j'espère - sur l'importance du statut hydrique nécessaire avant, pendant et après l'effort.
Dans l'idéal il faudrait arriver à prendre les meilleures habitudes tout au long de sa vie, concernant les quantités d'eau nécessaires, et pas seulement le moment où l'on est sur le vélo, ni même tout de suite après en récupération. De plus si on se limite à la prise d'eau en quantité suffisante avant, pendant et après l'effort, on peut très bien ne pas échapper à divers symptômes négatifs.
Ainsi ces bonnes habitudes devraient être également prises concernant l'alimentation, car une souffrance exagérée sur le vélo au regard de la difficulté objective de l'effort peut venir d'une multitude de causes, dont notamment des erreurs importantes et répétées d'hygiène de vie, pour peu que l'on soit en déficit de tels ou tels nutriments nécessaire à l'activité sportive (et à la bonne santé).
Dès lors tenter d'analyser en cas de problèmes et tout réduire à une hydratation insuffisante est un raccourci tentant mais trop simpliste.
Je viens de passer un certain temps à relire des passages d'un de mes livres de diététique sportive assez pointu, et je suis dans l'incapacité d'en faire une synthèse suffisamment courte pour exposer ici quelque conseil que ce soit, tant notre machine biologique à l'effort est complexe...
Ces réserves faites, pour rester dans le domaine de l'hydratation je rappellerai que personnellement je ne conseillerai pas de se contenter d'eau pure en boisson sur le vélo, et encore moins en boisson de récupération : le CEDAP (commission interministérielle réalisant des synthèses scientifiques pour les besoins nutritionnels des sportifs) recommande (1996) pour les besoins en eau pour les exercices de plus de trois heures de boire de 0,5 à 1 litre par heure avec complément de sodium (1,2 g/l au maximum sous forme de NaCL - sel de cuisine Very Happy ). Rajouter du sucre - en quantité limitée - me paraît aussi quasi obligatoire tant il est indispensable d'en fournir de manière continue de petites quantités aux muscles (et au cerveau).
En boisson de récupération outre les eaux gazeuses riche en bicarbonate (anti-acides), magnésium et sodium - type Saint-Yore - on peut conseiller des laitages dont le caractère alcalin favorise également l'élimination des déchets acides à l'effort (tel l'ammonium apparu avec l'épuisement du glycogène), tel pour moi un Yop (avantageusement sucré) : cela n'apporte pas pour certains le même plaisir qu'une " bonne " bière, mais pour la récupération musculaire (et hépatique) un laitage est infiniment supérieur.
Revenir en haut Aller en bas
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4854
Age : 71
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

Pas soif, Empty
MessageSujet: Re: Pas soif,   Pas soif, Mini_h10Mer 28 Oct - 15:32

Je viens de lire ça (10 conseils aux sportifs par un cardiologue) :
Règle numéro 5 : Je m'hydrate régulièrement à l'entraînement comme en compétition
La déshydratation, même modeste, diminue la performance sportive en général et myocardique en particulier. De plus, elle augmente le risque d’accident cardiovasculaire (troubles du rythme, thrombus intra-coronaire). L’hydratation pendant l’effort doit être complétée d’une bonne hydratation pré et post-effort.
Revenir en haut Aller en bas
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
papou

Nombre de messages : 6712
Age : 65
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

Pas soif, Empty
MessageSujet: Re: Pas soif,   Pas soif, Mini_h10Mer 28 Oct - 17:42

sccber a écrit:
Je viens de lire ça (10 conseils aux sportifs par un cardiologue) :
Règle numéro 5 : Je m'hydrate régulièrement à l'entraînement comme en compétition
La déshydratation, même modeste, diminue la performance sportive en général et myocardique en particulier. De plus, elle augmente le risque d’accident cardiovasculaire (troubles du rythme, thrombus intra-coronaire). L’hydratation pendant l’effort doit être complétée d’une bonne hydratation pré et post-effort.

Le pire c'est qu'on le sait et ça arrive malgré tout de l'oublier Pas top
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Pas soif, Empty
MessageSujet: Re: Pas soif,   Pas soif, Mini_h10

Revenir en haut Aller en bas
 
Pas soif,
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index du forum :: Conseils :: Santé-
Sauter vers: