Le forum des Rubans Blancs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -55%
-90€ sur les baskets Nike Air max 270 React
Voir le deal
72.47 €

 

 Le Dodécaudax d'Arno autour de Toulouse

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4867
Age : 71
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

Le Dodécaudax d'Arno autour de Toulouse - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Dodécaudax d'Arno autour de Toulouse   Le Dodécaudax d'Arno autour de Toulouse - Page 2 Mini_h10Ven 1 Juil - 22:03

Oui, une belle ambiguïté, pour le moins, mais que l'on retrouve un peu partout, et vraiment pas spécifiquement sur le forum des rubans blancs et encore moins sur le Dodécaudax.
Mais d'une part l'existence d'outils - compteurs sophistiqués, logiciels informatiques - rendent aisé les calculs en tout genre par n'importe qui, le plus souvent sans trop se soucier de la pertinence des calculs. Des entraîneurs par exemple contestent depuis belle lurette la pertinence du kilomètrage effectué (longtemps la seule valeurs chiffrée) pour juger de la valeur d'un entraînement, chiffre qui ne renseigne en rien sur l'intérêt - en terme de préparation à l'effort - du " travail " effectué. Alors évidemment on a chercher à mieux renseigner (VO2max, puissance, fréquence cardiaque, etc. )
On pourra naturellement constater qu'ils renseignent  encore moins sur le plaisir du loisir bicyclette, mais ce n'était pas le but recherché.
D'autre part, constater que sur le Dodécaudax on utilise un pseudo classement - Dodécaudax continu ou kilométrage cumulé - n'implique pas automatiquement une recherche en quelque sorte compétitive : quelqu'un qui roule sait très bien qu'une distance ne signifie pas grand chose sans tous les paramètres qui donnent idée sur la difficulté d'un parcours, difficulté de toute manière proprement individuelle. Et puis l'effort librement consenti est fonction de l'implication de chacun : je ne vois pas pourquoi tel comportement ou tel autre très différents n'auraient pas le même intérêt pour chacun des protagonistes.
N'oublions pas que Dodécaudax et son modèle anglo-saxon n'ont été créés que pour inciter de façon ludique à rouler toute l'année. J'ai choisi d'y participer pour cette seule raison - le jeu personnel - parce que personnellement je ne suis pas persuadé qu'il soit nécessaire pour préparer de longues sorties d'effectuer réguliérement des 200 km...
Pour moi ce qui compte c'est le regard et le positionnement personnel de chacun sur l'idée de compétition : je le redis une fois de plus, je n'ai personnellement philosophiquement aucun goût ni aucune tendance compétitrice, au contraire. Mais, et j'insiste, je ne suis pas non plus un donneur de leçons : j'ai choisis le supposé mode non compétitif, à l'aune de la FFCT ou des épreuves de l'ACP, mais que d'autres fassent la course - cf le groupe de tête à chaque PBP - ne me gène pas plus que ça... Et je suis même capable d'apprécier certaines prestations, sans non plus m'en sentir diminué : je roule avec mon capital physique et mental, et ils sont différents pour tous les cyclistes, alors à quoi bon se comparer, où serait l'équité ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Dodécaudax d'Arno autour de Toulouse
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index du forum :: Les formules longues distances :: Dodécaudax-
Sauter vers: