Le forum des Rubans Blancs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BRM 1 000 de GRENOBLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
avatar

Nombre de messages : 6242
Age : 63
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: BRM 1 000 de GRENOBLE    Sam 30 Sep - 18:00

Roland a écrit:
veloblan a écrit:
Malgré la chouette BD de Roland, toujours pas de nouvelles What a Face Shocked

C'est bien connu, l'aphone l'iphone est muet ! lol!
Il nous l'a joué à l'ancienne  Twisted Evil  sans GPS ni smartphone à moins qu'un souci de batteries...  scratch  ou un autre abandon  Suspect confused No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4187
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: BRM 1 000 de GRENOBLE    Sam 30 Sep - 20:16

veloblan a écrit:
Sont chiants! ils pourraient donner des nouvelles Evil or Very Mad  Very Happy  Allo sccber? t'en es ou?
Téléphone coupé pendant le brevet (vielle batterie).
J'ai fini avec un bon mal de dos (heureusement pas trop sensible dans la plupart des positions), de nouveau mal aux cervicales dans les derniers 30 km (!!) et les jambes douloureuses...
J'ai pas mal souffert à partir de la deuxième nuit (plus de jus et jambes HS), heureusement ça été mieux ensuite, mais pas à mon top : que c'est-il passé ? Trop forcé au début, petite hypoglycémie ? Pas compris...
J'ai surtout souffert d'une vue pas terrible la nuit associé à un éclairage limite (lot de batteries vieillissantes, faux contact sur une lampe - que j'ai perdue, hihi) : du coup deux chutes à très petite vitesse (une sortie de route) et tapé le trottoir d'un rond-point : tombé les deux fois sur le coude, rien de sérieux en somme. Mais effectivement rouler beaucoup de nuit - avec parfois des motorisés agressifs - c'est stressant.
Sinon beau brevet, comme d'habitude à Grenoble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jipe4
Bitumator !
Bitumator !
avatar

Nombre de messages : 250
Age : 62
Localisation : Drôme et Puy-de-Dôme
Date d'inscription : 14/09/2015

MessageSujet: Re: BRM 1 000 de GRENOBLE    Sam 30 Sep - 20:24

Rassuré, mes compliments pour ce très bel exploit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
avatar

Nombre de messages : 6242
Age : 63
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: BRM 1 000 de GRENOBLE    Sam 30 Sep - 20:52

sccber a écrit:
veloblan a écrit:
Sont chiants! ils pourraient donner des nouvelles Evil or Very Mad  Very Happy  Allo sccber? t'en es ou?
Téléphone coupé pendant le brevet (vielle batterie).
J'ai fini avec un bon mal de dos (heureusement pas trop sensible dans la plupart des positions), de nouveau mal aux cervicales dans les derniers 30 km (!!) et les jambes douloureuses...
J'ai pas mal souffert à partir de la deuxième nuit (plus de jus et jambes HS), heureusement ça été mieux ensuite, mais pas à mon top : que c'est-il passé ? Trop forcé au début, petite hypoglycémie ? Pas compris...
J'ai surtout souffert d'une vue pas terrible la nuit associé à un éclairage limite (lot de batteries vieillissantes, faux contact sur une lampe - que j'ai perdue, hihi) : du coup deux chutes à très petite vitesse (une sortie de route) et tapé le trottoir d'un rond-point : tombé les deux fois sur le coude, rien de sérieux en somme. Mais effectivement rouler beaucoup de nuit - avec parfois des motorisés agressifs - c'est stressant.
Sinon beau brevet, comme d'habitude à Grenoble.
C'est un peu court comme CR, on espérait mieux  plus de détails  lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4187
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: BRM 1 000 de GRENOBLE    Sam 30 Sep - 21:11

Roland a écrit:
veloblan a écrit:
ISont chiants! ils pourraient donner des nouvelles Evil or Very Mad  Very Happy  Allo sccber? t'en es ou?



lol!
Excellent...  lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4187
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: BRM 1 000 de GRENOBLE    Sam 30 Sep - 21:13

papou a écrit:
sccber a écrit:
veloblan a écrit:
Sont chiants! ils pourraient donner des nouvelles Evil or Very Mad  Very Happy  Allo sccber? t'en es ou?
Téléphone coupé pendant le brevet (vielle batterie).
J'ai fini avec un bon mal de dos (heureusement pas trop sensible dans la plupart des positions), de nouveau mal aux cervicales dans les derniers 30 km (!!) et les jambes douloureuses...
J'ai pas mal souffert à partir de la deuxième nuit (plus de jus et jambes HS), heureusement ça été mieux ensuite, mais pas à mon top : que c'est-il passé ? Trop forcé au début, petite hypoglycémie ? Pas compris...
J'ai surtout souffert d'une vue pas terrible la nuit associé à un éclairage limite (lot de batteries vieillissantes, faux contact sur une lampe - que j'ai perdue, hihi) : du coup deux chutes à très petite vitesse (une sortie de route) et tapé le trottoir d'un rond-point : tombé les deux fois sur le coude, rien de sérieux en somme. Mais effectivement rouler beaucoup de nuit - avec parfois des motorisés agressifs - c'est stressant.
Sinon beau brevet, comme d'habitude à Grenoble.
C'est un peu court comme CR, on espérait mieux  plus de détails  lol!
Dès que j'aurais récupéré, hihi, c'est juré !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4187
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: BRM 1 000 de GRENOBLE    Sam 30 Sep - 21:33

Jipe4 a écrit:
Rassuré, mes compliments pour ce très bel exploit.
Very Happy Grand merci.
Mais faut pas exagérer : exploit, " action d'éclat remarquable " d'après le dictionnaire, hihi. 
Roald Amundsen et ses quatres compagnons à la conquête du Pôle sud firent un exploit... cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
veloblan
Vulcain
Vulcain
avatar

Nombre de messages : 1934
Age : 67
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: BRM 1 000 de GRENOBLE    Sam 30 Sep - 22:03

Ah, enfin on va pouvoir dormir tranquille, on a des nouvelles en attendant le compte rendu, merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.veloblan.com/
Nordiste
Bitumator !
Bitumator !
avatar

Nombre de messages : 150
Age : 17
Localisation : Pas-de-Calais (62)
Date d'inscription : 05/08/2017

MessageSujet: Re: BRM 1 000 de GRENOBLE    Dim 1 Oct - 8:40

Bravo Sccber pour ce brevet !  cheers

Repos bien mérité  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roule toujours
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
avatar

Nombre de messages : 786
Age : 65
Localisation : Rennes (Cesson-Sévigné)
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: BRM 1 000 de GRENOBLE    Dim 1 Oct - 12:35

Bravo à tous, et particulièrement à l'organisateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roland
Déménageur Breton
Déménageur Breton
avatar

Nombre de messages : 5760
Age : 55
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: BRM 1 000 de GRENOBLE    Lun 2 Oct - 10:46

sccber a écrit:
papou a écrit:

C'est un peu court comme CR, on espérait mieux  plus de détails  lol!
Dès que j'aurais récupéré, hihi, c'est juré !

Ça ne devait pas être encore le cas cette nuit à 01h22 car tu m'as signalé ce brevet comme sortie Dodécaudax ayant eu lieu le…

sccber a écrit:

Date de la sortie Dodécaudax
08/10/2017

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclo-long-cours.fr/
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
avatar

Nombre de messages : 6242
Age : 63
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: BRM 1 000 de GRENOBLE    Lun 2 Oct - 16:47

Roland a écrit:
sccber a écrit:
papou a écrit:

C'est un peu court comme CR, on espérait mieux  plus de détails  lol!
Dès que j'aurais récupéré, hihi, c'est juré !

Ça ne devait pas être encore le cas cette nuit à 01h22 car tu m'as signalé ce brevet comme sortie Dodécaudax ayant eu lieu le…

sccber a écrit:

Date de la sortie Dodécaudax
08/10/2017

lol!
Ça doit être l'âge.  Twisted Evil
Faut dire qu'il approche des soixante dix  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4187
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: BRM 1 000 de GRENOBLE    Mar 3 Oct - 0:20

Little_Pascal a écrit:
Manitoba ne répond plus et bien si encore un peu, la BD est bien réussie, MDR...
Il y avait un supporter bien sympa membre du Forum à St Just en Chevalet qui attendait le fameux Sccber et qui m'a aussi encouragé.

C'est toujours une belle aventure humaine que de participer à des BRM sur cette distance 
et de découvrir des nouvelles contrées où spontanément je ne serai jamais passé.
On devient sur ces journées, son propre chef d'orchestre ou le capitaine d'un bateau et on compose avec ses moyens et son expérience pour gérer au mieux son effort et prendre les bonnes décisions, et d'avoir un contrôle 
sur tous les parametres du tableau de bord: l'itinéraire, faut-il remettre de l'essence dans le moteur, 
anticiper la recherche de commerces en fin d’après_midi aussi pour ne pas se retrouver en panne d'essence.
Oui j'ai discuté un petit moment avec ce " supporter " ultra sympathique que j'ai rencontré sur diverses épreuves. Je crois me rappeler que son prénom est Bernard (j'ai une mémoire de vieux, trop remplie et mal rangée). Si quelqu'un pouvait me rappeler ses coordonnées, hihi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4187
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: BRM 1 000 de GRENOBLE    Mar 3 Oct - 2:39

Npapou a écrit:
Roland a écrit:
sccber a écrit:
papou a écrit:

C'est un peu court comme CR, on espérait mieux  plus de détails  lol!
Dès que j'aurais récupéré, hihi, c'est juré !

Ça ne devait pas être encore le cas cette nuit à 01h22 car tu m'as signalé ce brevet comme sortie Dodécaudax ayant eu lieu le…

sccber a écrit:

Date de la sortie Dodécaudax
08/10/2017

lol!
Ça doit être l'âge.  Twisted Evil
Faut dire qu'il approche des soixante dix  Wink
Very Happy
J'ai promis un compte-rendu, mais le temps passe vite quand on est retraité et pas stressé. Le problème c'est que je n'ai pas fait de photos, pas pris de notes, rendu le carton jaune avec les horaires... Je ne ferai donc pas un compte-rendu chronologique avec description des paysages, anecdotes amusantes (ou au contraire)...
Départ donc le mardi soir 21 h du petit groupe d'une dizaine de participants. Peu avant Jean-Philippe donne quelques consignes et conseils, dont une histoire de Voie Verte à ne pas prendre jusqu'au bout, de travaux, etc. Malheureusement à ce moment je met en marche mon GPS et je crois d'abord qu'il vient de bugger : il est passé en anglais, je ne retrouve pas les traces... Bon, c'est l'urgence et finalement je comprend que j'ai fait une fausse manœuvre et remis les règlages d'usine... Au départ je réussis à reprendre la trace, je me retrouve à rouler avec Michel, un ancien de 1946 (environ) avec lequel j'avais discuté et proposé de rouler ensemble tant qu'on s'entendra question sommeil notamment. Laurent qui m'avait contacté par internet est devant... Une fois de plus je constate que le groupe sur la Voie Verte (12 km) est inutilement rapide au départ pour moi : je les laisse filer. À un moment, je m'aperçois que je quitte la trace, et stupidement pense que c'est normal, puisque JP avait parlé de travaux... On continu, puis on atteins une sortie bloquée pour travaux (normal), on continue longtemps, et on commence à avoir des doutes... J'abrège : on s'est monumentalement plantés : on sort les cartes, téléphone IGN, une balise vélo indique sur la droite (on est clincé sur la Voie Verte entre fleuve et autoroute) un lieux-dit permettant de rejoindre la trace, on suit la route qui devient chemin non goudronné - avec passage boueux - on hésite, on y va, Michel chute... finalement après quelques km sans espoir (on revient sur l'Isère) on fait demi-tour, bien plus loin on découvre le panneau de sortie, sortie qui passe bien sur la trace : je ne sais pas si le panneau existait dans le sens aller, en tous cas il fallait simplement suivre la trace tout le long (je suppose que les précisions de JP au départ ne concernaient que les cyclistes sans GPS. Résultat, après une dizaine de kilomètres utiles on a réussi à faire 16 km de plus et perdre plus d'une heure et demi ! Un exploit lol!
La suite de la nuit se passe normalement, avec pas mal de dénivelé. J'allais oublier, je fais une chute en montée en mordant le bas côté de terre en pente et tombe sur le coude... J'ai décidément une vision nocturne déficiente et des lumières insuffisantes pour rouler correctement de nuit, ce qui empirera encore plus la nuit suivante quand je serai seul...
Michel a décidé de dormir une heure vers Balbigny (km 183) et me dit un peu avant de filer.
Le jour venu j'accélère, tout va très bien, je roulerai parfois un tout petit peu avec deux autres participants...
J'ai perdu l'essentiel des détails, sinon que la journée est chaude (hihi).
Après 24 heures j'ai roulé 410 km et tout va bien.
La nuit suivante, je n'avance pas car mes phares déclinent trop vite, sans doute que mon lot de batteries rechargeables est trop vieux, et j'ai beaucoup de mal à rouler droit, même quand la route est munie de bandes blanches, et c'est une galère stressante quand il n'y en a pas. Bref, je décide assez vite de dormir une heure pour raccourcir cette nuit. Je ne sors que le matelas léger (isole de l'humidité et du froid du sol mais pas des cailloux) sans rentrer dans mon duvet léger en polaire : je dors un peu mais j'ai froid. 
Après j'ai le souvenir d'un coup de mou comme je n'en avais jamais ressenti : plus de jambes - elles font mal dès que je force - plus de jus, tout à l'arrache, avec beaucoup d'arrêts et une nouvelle chute : en repartant j'ai du mal à enclencher, je zigzague et heurte le trottoir central d'un rond-point. Je suis tellement naze que je met cinq minutes à me dégager du vélo et à me remettre debout... Je décide de dormir deux heures...
Plus tard, petit à petit je me refais un peu la cerise, puis dans le col des Écharmaux que je redoutais un peu - en fait je n'avais déjà grimpé que l'autre côté moins facile - je commence à retrouver une pratique presque normale (je resterai cependant  prudent ensuite jusqu'au bout du brevet, en n'hésitant pas à effectuer des arrêts minutes). Je ne sais pas à quoi est due ce coup de bambou inédit pour moi (hypoglycémie ?)...
Vers la fin de nuit je m'arrête une minute et décide sur le coup de dormir une nouvelle heure, sur le bord d'une route minuscule en retrait de la route à suivre, sans même utiliser matelas et couverture. Je me réveille un peu avant le délai...
Peu après, alors que je suis encore allongé j'aperçois un gars, téléphone à l'oreille qui dit : le vélo a l'air bien rangé... il m'interroge, puis me dit qu'il a les pompiers au bout du fil, et qu'il allait leur demander d'intervenir. Quand il est assuré que je n'ai pas fait un malaise il repars... Je suis malin, moi qui dit qu'il faut toujours se cacher des sauveteurs de la route qui n'imaginent pas une seconde que l'on puisse rouler des centaines de kilomètres de nuit et juste avoir besoin d'un minimum de sommeil de loin en loin sans nécessairement être en danger... Plus tôt dans la nuit, à l'arrêt dans un village penché sur le road-Book écrit en tout petits caractères, une femme m'avait demandé si cela allait : dans l'esprit de personnes non averties un cycliste passe son temps à faire des malaises cardiaques alors que c'est plutôt l'apanage des sédentaires ; à ce propos, durant tout ce périple mon cœur est resté constamment en endurance. 
La dernière journée a été correcte, sans incidents notables.
J'ai encore dormi la dernière nuit, surtout pour échapper au stress d'une route à grande circulation. Déjà auparavant j'avais remarqué que dans ce coin les automobilistes étaient particulièrement agressifs, clacsonnant dans les villages - ou criant - parce qu'à leur dire je ne roulais pas assez à droite : mais le code n'impose pas aux vélos de rouler quasi dans le caniveau (le code dit à droite, sans plus), il n'y a pas de priorité des voitures sur les vélos, au surplus je ne me vois pas capable de rouler 1 000 km à 20 cm du bord, surtout en montagne où une sortie de route peut être catastrophique. Et la nuit, quand la lampe ne produit plus qu'un rond devant la roue j'ai du mal à ne pas zigzaguer... Bref, le stress était trop fort, les voitures trop rapides et nombreuses... J'ai stoppé et envoyé un mail à JP pour le prévenir, préférant finir hors délai que de continuer à risquer me faire expédier dans le décor : il m'a répondu tout de suite, dors et continue sans soucis je te valide... qu'il en soit remercié.
La fin a été encore difficile, surtout la montée inédite entre La Bridoire et La Bauche, avant Les Echelles. Le dernier col de La Placette par contre est vraiment facile... Puis de nouveau VV pendant 12 km et c'est le Graal. 
JP m'avait demandé de téléphoner à l'arrivée et m'a invité chez lui - comme tous les participants - à manger une délicieuse et copieuse soupe chaude accompagnée de pain et de Comté (un de mes fromages favori).
996 km compteur (après ma seconde chute mon compteur s'est arrêté et je ne m'en suis rendu compte que plus tard), à 18,93 km/h de moyenne.
Openrunner donnait 7 800 m de dénivelé, mon compteur donne 9 693 m (à un moment vers le km 930 j'ai loupé une intersection et j'ai grimpé 500 m de très raide en trop lol!
Je fini avec un début de mal de nuque (difficile de garder la tête droite les 30 derniers kilomètres) une douleur au dos côté droit (sensible en descente et hors vélo) : je n'ai pas de mal de selle ni les paumes endorlories (j'ai de gants neufs), mais d'avantage mal aux jambes, comparativement à mon avant dernier 1 000 (en fixie) : pour la selle c'est normal en fixie en peut difficilement amortir, par contre pour les jambes c'est étonnant (la vélocité en descente comme récupération musculaire ?).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4187
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: BRM 1 000 de GRENOBLE    Mar 3 Oct - 2:43

sccber a écrit:
Npapou a écrit:
Roland a écrit:
sccber a écrit:
papou a écrit:

C'est un peu court comme CR, on espérait mieux  plus de détails  lol!
Dès que j'aurais récupéré, hihi, c'est juré !

Ça ne devait pas être encore le cas cette nuit à 01h22 car tu m'as signalé ce brevet comme sortie Dodécaudax ayant eu lieu le…

sccber a écrit:

Date de la sortie Dodécaudax
08/10/2017

lol!
Ça doit être l'âge.  Twisted Evil
Faut dire qu'il approche des soixante dix  Wink
Very Happy
J'ai promis un compte-rendu, mais le temps passe vite quand on est retraité et pas stressé. Le problème c'est que je n'ai pas fait de photos, pas pris de notes, rendu le carton jaune avec les horaires... Je ne ferai donc pas un compte-rendu chronologique avec description des paysages, anecdotes amusantes (ou au contraire)...
Départ donc le mardi soir 21 h du petit groupe d'une dizaine de participants. Peu avant Jean-Philippe donne quelques consignes et conseils, dont une histoire de Voie Verte à ne pas prendre jusqu'au bout, de travaux, etc. Malheureusement à ce moment je met en marche mon GPS et je crois d'abord qu'il vient de bugger : il est passé en anglais, je ne retrouve pas les traces... Bon, c'est l'urgence et finalement je comprend que j'ai fait une fausse manœuvre et remis les règlages d'usine... Au départ je réussis à reprendre la trace, je me retrouve à rouler avec Michel, un ancien de 1946 (environ) avec lequel j'avais discuté et proposé de rouler ensemble tant qu'on s'entendra question sommeil notamment. Laurent qui m'avait contacté par internet est devant... Une fois de plus je constate que le groupe sur la Voie Verte (12 km) est inutilement rapide au départ pour moi : je les laisse filer. À un moment, je m'aperçois que je quitte la trace, et stupidement pense que c'est normal, puisque JP avait parlé de travaux... On continu, puis on atteins une sortie bloquée pour travaux (normal), on continue longtemps, et on commence à avoir des doutes... J'abrège : on s'est monumentalement plantés : on sort les cartes, téléphone IGN, une balise vélo indique sur la droite (on est clincé sur la Voie Verte entre fleuve et autoroute) un lieux-dit permettant de rejoindre la trace, on suit la route qui devient chemin non goudronné - avec passage boueux - on hésite, on y va, Michel chute... finalement après quelques km sans espoir (on revient sur l'Isère) on fait demi-tour, bien plus loin on découvre le panneau de sortie, sortie qui passe bien sur la trace : je ne sais pas si le panneau existait dans le sens aller, en tous cas il fallait simplement suivre la trace tout le long (je suppose que les précisions de JP au départ ne concernaient que les cyclistes sans GPS. Résultat, après une dizaine de kilomètres utiles on a réussi à faire 16 km de plus et perdre plus d'une heure et demi ! Un exploit lol!
La suite de la nuit se passe normalement, avec pas mal de dénivelé. J'allais oublier, je fais une chute en montée en mordant le bas côté de terre en pente et tombe sur le coude... J'ai décidément une vision nocturne déficiente et des lumières insuffisantes pour rouler correctement de nuit, ce qui empirera encore plus la nuit suivante quand je serai seul...
Michel a décidé de dormir une heure vers Balbigny (km 183) et me dit un peu avant de filer.
Le jour venu j'accélère, tout va très bien, je roulerai parfois un tout petit peu avec deux autres participants...
J'ai perdu l'essentiel des détails, sinon que la journée est chaude (hihi).
Après 24 heures j'ai roulé 410 km et tout va bien.
La nuit suivante, je n'avance pas car mes phares déclinent trop vite, sans doute que mon lot de batteries rechargeables est trop vieux, et j'ai beaucoup de mal à rouler droit, même quand la route est munie de bandes blanches, et c'est une galère stressante quand il n'y en a pas. Bref, je décide assez vite de dormir une heure pour raccourcir cette nuit. Je ne sors que le matelas léger (isole de l'humidité et du froid du sol mais pas des cailloux) sans rentrer dans mon duvet léger en polaire : je dors un peu mais j'ai froid. 
Après j'ai le souvenir d'un coup de mou comme je n'en avais jamais ressenti : plus de jambes - elles font mal dès que je force - plus de jus, tout à l'arrache, avec beaucoup d'arrêts et une nouvelle chute : en repartant j'ai du mal à enclencher, je zigzague et heurte le trottoir central d'un rond-point. Je suis tellement naze que je met cinq minutes à me dégager du vélo et à me remettre debout... Je décide de dormir deux heures...
Plus tard, petit à petit je me refais un peu la cerise, puis dans le col des Écharmaux que je redoutais un peu - en fait je n'avais déjà grimpé que l'autre côté moins facile - je commence à retrouver une pratique presque normale (je resterai cependant  prudent ensuite jusqu'au bout du brevet, en n'hésitant pas à effectuer des arrêts minutes). Je ne sais pas à quoi est due ce coup de bambou inédit pour moi (hypoglycémie ?)...
Vers la fin de nuit je m'arrête une minute et décide sur le coup de dormir une nouvelle heure, sur le bord d'une route minuscule en retrait de la route à suivre, sans même utiliser matelas et couverture. Je me réveille un peu avant le délai...
Peu après, alors que je suis encore allongé j'aperçois un gars, téléphone à l'oreille qui dit : le vélo a l'air bien rangé... il m'interroge, puis me dit qu'il a les pompiers au bout du fil, et qu'il allait leur demander d'intervenir. Quand il est assuré que je n'ai pas fait un malaise il repars... Je suis malin, moi qui dit qu'il faut toujours se cacher des sauveteurs de la route qui n'imaginent pas une seconde que l'on puisse rouler des centaines de kilomètres de nuit et juste avoir besoin d'un minimum de sommeil de loin en loin sans nécessairement être en danger... Plus tôt dans la nuit, à l'arrêt dans un village penché sur le road-Book écrit en tout petits caractères, une femme m'avait demandé si cela allait : dans l'esprit de personnes non averties un cycliste passe son temps à faire des malaises cardiaques alors que c'est plutôt l'apanage des sédentaires ; à ce propos, durant tout ce périple mon cœur est resté constamment en endurance. 
La dernière journée a été correcte, sans incidents notables.
J'ai encore dormi la dernière nuit, surtout pour échapper au stress d'une route à grande circulation. Déjà auparavant j'avais remarqué que dans ce coin les automobilistes étaient particulièrement agressifs, clacsonnant dans les villages - ou criant - parce qu'à leur dire je ne roulais pas assez à droite : mais le code n'impose pas aux vélos de rouler quasi dans le caniveau (le code dit à droite, sans plus), il n'y a pas de priorité des voitures sur les vélos, au surplus je ne me vois pas capable de rouler 1 000 km à 20 cm du bord, surtout en montagne où une sortie de route peut être catastrophique. Et la nuit, quand la lampe ne produit plus qu'un rond devant la roue j'ai du mal à ne pas zigzaguer... Bref, le stress était trop fort, les voitures trop rapides et nombreuses... J'ai stoppé et envoyé un mail à JP pour le prévenir, préférant finir hors délai que de continuer à risquer me faire expédier dans le décor : il m'a répondu tout de suite, dors et continue sans soucis je te valide... qu'il en soit remercié.
La fin a été encore difficile, surtout la montée inédite entre La Bridoire et La Bauche, avant Les Echelles. Le dernier col de La Placette par contre est vraiment facile... Puis de nouveau VV pendant 12 km et c'est le Graal. 
JP m'avait demandé de téléphoner à l'arrivée et m'a invité chez lui - comme tous les participants - à manger une délicieuse et copieuse soupe chaude accompagnée de pain et de Comté (un de mes fromages favori).
996 km compteur (après ma seconde chute mon compteur s'est arrêté et je ne m'en suis rendu compte que plus tard), à 18,93 km/h de moyenne.
Openrunner donnait 7 800 m de dénivelé, mon compteur donne 9 693 m (à un moment vers le km 930 j'ai loupé une intersection et j'ai grimpé 500 m de très raide en trop lol!
Je fini avec un début de mal de nuque (difficile de garder la tête droite les 30 derniers kilomètres) une douleur au dos côté droit (sensible en descente et hors vélo) : je n'ai pas de mal de selle ni les paumes endorlories (j'ai de gants neufs), mais d'avantage mal aux jambes, comparativement à mon avant dernier 1 000 (en fixie) : pour la selle c'est normal en fixie en peut difficilement amortir, par contre pour les jambes c'est étonnant (la vélocité en descente comme récupération musculaire ?).
https://i11.servimg.com/u/f11/18/05/70/98/img_1817.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
avatar

Nombre de messages : 6242
Age : 63
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: BRM 1 000 de GRENOBLE    Mar 3 Oct - 7:55

Tu vois, sans notes, tu nous fait un excellent CR  Top vivant et suffisamment détaillé (à mon goût) pour bien sentir ton état d'esprit tout au long du brevet.
UN GRAND BRAVO (sincère)  cheers
Maintenant faut que t'économise pour te payer une roue dynamo et un phare digne de ce nom, ça t'enlèvera un soucis et allégera ta gestion du brevet (et je ne parle pas de sécurité)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
veloblan
Vulcain
Vulcain
avatar

Nombre de messages : 1934
Age : 67
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: BRM 1 000 de GRENOBLE    Mar 3 Oct - 8:01

Oué, ben les 70 ans approchent, il est temps de réduire la distance Very Happy lol! Mais chapeau, fallait le faire, t'es un champion Very Happy
Dommage que tu sois un peu loin, je pourrais prêter dynamo et roue, ca sert si peu au cours de l'année.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.veloblan.com/
francis16
Bitumator !
Bitumator !
avatar

Nombre de messages : 283
Age : 55
Localisation : CHARENTE
Date d'inscription : 02/11/2013

MessageSujet: Re: BRM 1 000 de GRENOBLE    Mar 3 Oct - 8:56

Félicitations Alain   Top
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatros
Mollet d'acier
Mollet d'acier
avatar

Nombre de messages : 118
Age : 67
Localisation : Clessé 71
Date d'inscription : 28/07/2014

MessageSujet: Re : BRM 1000 de Grenoble   Mar 3 Oct - 9:04

Bravo sccber , j'admire ta persévérance. Il a raison veloblan , t'es un champion !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roland
Déménageur Breton
Déménageur Breton
avatar

Nombre de messages : 5760
Age : 55
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: BRM 1 000 de GRENOBLE    Mar 3 Oct - 10:42

col_du_glandon, le mercredi 27 Septembre 2017 à 10h38 a écrit:
Tous les randonneurs sont bien partis hier soir à 21h02…

Sachant que pour un BRM 1000 le délai est de 75 heures.
En partant le mardi 26 septembre à 21h02 il faut être arrivé au plus tard le samedi 30 septembre à 00h02.

sccber, le mardi 26 Septembre 2017 à 19h10 a écrit:

Ce 1 000 sera aussi mon étape du dodécaudax d'octobre
scratch

sccber, le samedi 30 Septembre 2017 à 20h16 a écrit:

J'ai fini avec un bon mal de dos…

Donc tu as bien fini en septembre

sccber, le lundi 02 octobre à 01h22 dans sa déclaration Dodécaudax a écrit:

Date de la sortie Dodécaudax : 08/10/2017

papou a écrit:

Ça doit être l'âge.  Twisted Evil
Faut dire qu'il approche des soixante dix  Wink

Dans un autre fil, sccber a écrit:

Quand je ne faisais que du VTT je changeais systématiquement câbles et gaines…

À mon avis il y aurait quelques câbles à changer et boulons à resserrer ! lol! lol! lol!

Je considère donc qu'il s'agit de ta sortie Dodécaudax de septembre (d'autant que tu n'en avais pas déclaré d'autre…).

Bon, heureusement que vous n'êtes que 130 !… Rolling Eyes Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclo-long-cours.fr/
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4187
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: BRM 1 000 de GRENOBLE    Mar 3 Oct - 12:26

papou a écrit:
Tu vois, sans notes, tu nous fait un excellent CR  Top vivant et suffisamment détaillé (à mon goût) pour bien sentir ton état d'esprit tout au long du brevet.
UN GRAND BRAVO (sincère)  cheers
Maintenant faut que t'économise pour te payer une roue dynamo et un phare digne de ce nom, ça t'enlèvera un soucis et allégera ta gestion du brevet (et je ne parle pas de sécurité)
Merci (et je suis sincère).
Pour les économies j'en suis encore loin ! Sinon, effectivement le moyeu dynamo et une bonne lampe s'imposent (ou alors une greffe d'yeux).
Quand je repense aux comportements de pas mal d'automobilistes je suis une fois de plus très en colère : ces fumiers - oui j'ose le mot - ne respectent pas le code (notamment obligation de ralentir avant de doubler un cycliste), frôlent à grande vitesse (je n'ai pas mesuré, ni distance ni vitesse) alors que la voie d'en face est vide, et clacsonnent comme des donneurs de leçon imbéciles, pour bien faire comprendre que je n'avais pas à être là, c'est scandaleux... Comme ceux qui dans un petit village ne supportaient pas que dans les ruelles en pente je roule devant eux... Quel monde de tarés !
Bon ceci dit lol!  heureusement j'ai aussi apprécié le parcours dont la majorité des routes étaient désertes, et discuté avec des gens sympa (et un peu indûment admiratifs sur le fait de rouler sur de telles distances).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4187
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: BRM 1 000 de GRENOBLE    Mar 3 Oct - 12:33

Roland a écrit:
col_du_glandon, le mercredi 27 Septembre 2017 à 10h38 a écrit:
Tous les randonneurs sont bien partis hier soir à 21h02…

Sachant que pour un BRM 1000 le délai est de 75 heures.
En partant le mardi 26 septembre à 21h02 il faut être arrivé au plus tard le samedi 30 septembre à 00h02.

sccber, le mardi 26 Septembre 2017 à 19h10 a écrit:

Ce 1 000 sera aussi mon étape du dodécaudax d'octobre
scratch

sccber, le samedi 30 Septembre 2017 à 20h16 a écrit:

J'ai fini avec un bon mal de dos…

Donc tu as bien fini en septembre

sccber, le lundi 02 octobre à 01h22 dans sa déclaration Dodécaudax a écrit:

Date de la sortie Dodécaudax : 08/10/2017

papou a écrit:

Ça doit être l'âge.  Twisted Evil
Faut dire qu'il approche des soixante dix  Wink

Dans un autre fil, sccber a écrit:

Quand je ne faisais que du VTT je changeais systématiquement câbles et gaines…

À mon avis il y aurait quelques câbles à changer et boulons à resserrer ! lol! lol! lol!

Je considère donc qu'il s'agit de ta sortie Dodécaudax de septembre (d'autant que tu n'en avais pas déclaré d'autre…).

Bon, heureusement que vous n'êtes que 130 !… Rolling Eyes Twisted Evil
Effectivement je dois bien l'avouer j'ai pèté un câble en me croyant en novembre ! Va me falloir effectuer un reboot cervical...
 Ceci dit à ma décharge c'est la première fois que je fais une déclaration à date fautive sur cinquante cinq ! Que veux-tu, je suis à la retraite et pas addict au calendrier, ni aux horaires... Il va donc me falloir patienter un mois de plus avant de pouvoir tester l'avancement de ma gonarthrose bilatérale sur les pistes de ski. affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Little_Pascal
Cuisse de grenouille
Cuisse de grenouille
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 46
Localisation : LYON
Date d'inscription : 10/09/2013

MessageSujet: Re: BRM 1 000 de GRENOBLE    Mar 3 Oct - 13:47

Eh bien Alain, je vois que tu as vécu une superbe aventure une nouvelle fois et que tu as réussi à accomplir cette belle randonnée.
Je ne me rappelle plus du prénom du supporter sympathique non plus, j'oublie vite les prénoms aussi mais il devrait se manifester si il est assidu au forum.
J'ai eu le droit à une gros refus de priorité dans le gros rond point avant d'arrivée à Moulins et sinon plusieurs camions fous lors de la traversée de Nuit de la chartreuse entre les Échelles et Voreppe, il y en a un qui ma même doublé dans la descente du col de la Placette en prenant à gauche des terres pleins et à une vitesse excessive comme s'ils roulaient sur une autoroute.
Sinon routes calmes avec un peu de circulation entre st Sorlin et Serrieres vers 20H, mais vite apaisée ensuite.
J'ai été surpris par les routes désertes en fin d'après-midi du coté de l'Indre et du Cher où les gens normalement rentrent du travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Portocéan
Yapaphoto
Yapaphoto
avatar

Nombre de messages : 3276
Age : 68
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: BRM 1 000 de GRENOBLE    Mar 3 Oct - 18:18

Bravo sccber ! dans les temps ou pas dans les temps, cela reste une belle performance (pas exploit tu as raison)...  cheers

Comme toujours tes brevets ne sont jamais un long fleuve tranquille ! Very Happy

Un CR à ne pas mettre dans toutes les mains... je pense aux compagnes des cyclos forumeurs qui  souhaitent sur lancer sur ce type de brevet... affraid 

Maintenant la question qui fâche... même si je connais déjà ta réponse... Very Happy
Le jeu en vaut-il la chandelle  ? d'après ce que tu dis, tes problèmes de vue deviennent un réel problème la nuit quand la fatigue est là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nordiste
Bitumator !
Bitumator !
avatar

Nombre de messages : 150
Age : 17
Localisation : Pas-de-Calais (62)
Date d'inscription : 05/08/2017

MessageSujet: Re: BRM 1 000 de GRENOBLE    Mar 3 Oct - 19:25

@Sccber Bravo à toi, super brevet malgré tes difficultés tu n'as pas abandonné Top Top  !  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BRM 1 000 de GRENOBLE    

Revenir en haut Aller en bas
 
BRM 1 000 de GRENOBLE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pontcharra - Grenoble - Vallée du Grésivaudan vers la route du Sud
» Infos Grenoble (2010-2011)
» [Cross des enfants malades du CHU de Grenoble]CR de nicnic38
» Plutôt urgent: itinéraire Grenoble - Marseille (ou la mer)
» téléthon mens (grenoble 38)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index du forum :: Les Brevets Randonneurs Mondiaux :: 1000 km-
Sauter vers: