Le forum des Rubans Blancs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Sécurité et fatalité

Aller en bas 
AuteurMessage
Mike29
Super randonneur
Super randonneur
Mike29

Nombre de messages : 386
Age : 45
Localisation : QUIMPER
Date d'inscription : 19/06/2011

Sécurité et fatalité  Empty
MessageSujet: Sécurité et fatalité    Sécurité et fatalité  Mini_h10Sam 23 Sep - 14:35

Je roule régulièrement avec le club de mon père quand je rentre sur Nantes et pas plus tard que dimanche dernier.
Voici le malheur qui les a touché avant-hier http://www.nantes.maville.com/actu/actudet_-pres-de-nantes-un-homme-fait-une-chute-de-velo-mortelle_fil-3285092_actu.Htm
Un cycliste chevronné, très impliqué dans le club, exigeant sur la sécurité pour lui et ses compagnons de route...
Je ne le connaissais pas comme un ami, juste qqes sorties vélo.
Mais la souffrance des autres cyclos et notamment de mon papa est telle que j'ai été très touché. J'ai comme une impression de multiplication de ces accidents.
Soyez prudents sur la route
Revenir en haut Aller en bas
Nordiste
Bitumator !
Bitumator !
Nordiste

Nombre de messages : 293
Age : 19
Localisation : Comté d'Artois
Date d'inscription : 05/08/2017

Sécurité et fatalité  Empty
MessageSujet: Re: Sécurité et fatalité    Sécurité et fatalité  Mini_h10Sam 23 Sep - 16:16

Condoléances à sa famille  Sad  et comme tu le dis soyez très prudent sur les routes !
Revenir en haut Aller en bas
veloblan
Vulcain
Vulcain
veloblan

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 19/11/2006

Sécurité et fatalité  Empty
MessageSujet: Re: Sécurité et fatalité    Sécurité et fatalité  Mini_h10Sam 23 Sep - 20:47

J'ai lu l'accident sur facedebouc, un accident horrible, ce sera difficile pour la famille et les compagnons de la victime.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.veloblan.com/
Jex
Super randonneur
Super randonneur
Jex

Nombre de messages : 408
Age : 42
Localisation : Gard
Date d'inscription : 23/12/2015

Sécurité et fatalité  Empty
MessageSujet: Re: Sécurité et fatalité    Sécurité et fatalité  Mini_h10Sam 23 Sep - 21:51

Ça me touche toujours de lire ce genre de fait divers, c'est vraiment triste de mourir en faisant juste notre passion.

Grosse pensée à la famille et à ses amis du club Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vtt-gard.com
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4848
Age : 70
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

Sécurité et fatalité  Empty
MessageSujet: Re: Sécurité et fatalité    Sécurité et fatalité  Mini_h10Dim 24 Sep - 0:11

veloblan a écrit:
J'ai lu l'accident sur facedebouc, un accident horrible, ce sera difficile pour la famille et les compagnons de la victime.
Moi aussi je l'avais lu. 
On lit effectivement de plus en plus souvent que des cyclistes ont été tués ou grièvement blessés par des motorisés. Cela me touche par empathie et souvent je ressens en plus de la colère devant les comportements des responsables et parallèlement de la colère devant les publicités qui favorisent le culte de la bagnole et conséquemment l'égoïsme mortifère en associant conduite automobile et plaisir.
Cependant en lisant les compte-rendus de ce dernier drame je m'étais fait la réflexion que là ce n'était peut-être pas un nouveau cas de conducteur assassin, mais outre la malchance, l'accident a certainement été dû au danger supplémentaire de rouler en groupe : les premiers du peloton voyant l'engin agricole et sa remorque ont freiné peut-être par simple réflexe, peut-être par nécessité vu le gabarit de l'engin, mais en tous cas les deux derniers ont été surpris par ce ralentissement et se sont heurtés... 
Vous le savez je n'aime pas les pelotons, et comme je ne suis pas compétiteur je n'en vois que les inconvénients, à savoir le risque de chute collective surtout dans les groupes non aguerris : une faute d'inattention, le gars devant fait un écart ou se plante en changeant de vitesse, et paf on est par terre...
La route est dangereuse : tout à l'heure mon pote Jeannot m'a appelé pour me dire que Bruno avec qui nous avions fait une sortie VTT il y a trois quatre jours est à l'hôpital depuis 48 h et soufre notamment de fractures aux poignets pour avoir été heurté par une voiture lui ayant refusé la priorité alors qu'il roulait à moto.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc49
Mollet d'acier
Mollet d'acier
Loïc49

Nombre de messages : 113
Age : 69
Localisation : Bamako / Angers
Date d'inscription : 07/12/2014

Sécurité et fatalité  Empty
MessageSujet: RE : sécurité et fatalité   Sécurité et fatalité  Mini_h10Dim 24 Sep - 6:44

Bonjour,
Je partage la très bonne analyse faite par sccber.
S'il est important de rouler en file indienne (et à droite !) il faut néanmoins savoir maîtriser son vélo et cela on ne l'apprend pas (en général) dans les clubs de cyclotourisme.
Revenir en haut Aller en bas
http://mesrandonneesavelo.e-monsite.com
Paddy
?
?
Paddy

Nombre de messages : 1248
Localisation : Brest
Date d'inscription : 01/01/2014

Sécurité et fatalité  Empty
MessageSujet: Re: Sécurité et fatalité    Sécurité et fatalité  Mini_h10Dim 24 Sep - 14:17

Citation :

...au danger supplémentaire de rouler en groupe ...
 n'aime pas les pelotons pas compétiteur je n'en vois que les inconvénients, à savoir le risque de chute collective surtout dans les groupes non aguerris ...
Bonjour à tous
Je ne vais pas commenter l'accident et les conséquences.
Mais je ne peux pas laisser dire cela sans réagir, simplement parceque c'est faux ou au moins incomplet.
Qui tombe à vélo?
Combien de chute(s) pour 10 000 km ?
Dans un peloton de 20 cyclistes qui font 100 km soit 2000 km en cumulé combien de chute ?

Le vélo c'est aussi de la technique, aller en groupe s'apprend.
Plus un groupe roule vite plus les cyclistes sont techniquement capales, sans oublier que ça parle dans le peloton, ça parle des dangers, les instructions claires de ceux qui sont devant, sans compter tous les gestes des uns et des autres.

Ca devient dangereux avec la fatigue. Rouler en peloton fatigue nerveusement, et au fur et à mesure l'attention  de certains baisse, là encore savoir rouler en peloton sert à se replacer pour éviter le danger.
En fait ça roule trop vite, trop vite peut être 20 km/h à la fin d'un 400 au petit matin.

Mais je ne connais pas beaucoup de cyclistes capables de faire seul 200km en 7 heures, par contre en groupe j'en connais bien plus, mais il est inutile d'essayer convaicre tout le monde.

Bonne route à tous
Revenir en haut Aller en bas
Loïc49
Mollet d'acier
Mollet d'acier
Loïc49

Nombre de messages : 113
Age : 69
Localisation : Bamako / Angers
Date d'inscription : 07/12/2014

Sécurité et fatalité  Empty
MessageSujet: RE : sécurité et fatalité   Sécurité et fatalité  Mini_h10Dim 24 Sep - 17:14

Bonjour,
Je ne vois pas bien le rapport entre faire 100 km à 20 cyclos et le risque de chutes. La vitesse est bien sûr un risque aggravant ... surtout quand on ne la maîtrise pas ! ! 
On peut faire seul 200 bornes en 7 heures si on est en forme et entraîné mais également si on est un bourrin solitaire ! Personnellement n'ayant jamais mis 7 h. pour faire 200 bornes, mais juste 6 h. sans voiture suiveuse avec contrôles chez les commerçants, le nombre de cyclos, en tête, était tellement limité et expérimenté, que la vitesse nécessaire (autour de 40 km/h) n'était possible qu'à des cyclistes expérimentés, ce qui était notre cas.
Maintenant que les circonstances de la vie m'obligent à rouler beaucoup beaucoup plus lentement, j'ai très souvent le sentiment d'être nettement plus en danger dans des groupes lents qui occupent beaucoup de place sur la route. Ce matin, par exemple, j'ai fait la première heure du parcours de mon club, seul à 200 mètres derrière, refusant d'être assimilé à ce groupe qui roulait parfois au-delà de la ligne blanche centrale. Et pourtant tout le monde connaissait l'accident qui s'était passé à Orvault, pas très loin de chez nous ! Donc résultat : 24 km/h en se mettant fréquemment en danger. 
Comme quoi, je le répète, la vitesse n'est dangereuse que pour ceux qui ne la maîtrise pas, n'y sont pas préparés ou n'ont plus l'âge ou plus la santé (comme moi ! ! car il faut être également réaliste et surtout ne pas se prendre pour ce qu'on n'est plus, car cela augmente notablement les risques de chute).
Revenir en haut Aller en bas
http://mesrandonneesavelo.e-monsite.com
Paddy
?
?
Paddy

Nombre de messages : 1248
Localisation : Brest
Date d'inscription : 01/01/2014

Sécurité et fatalité  Empty
MessageSujet: Re: Sécurité et fatalité    Sécurité et fatalité  Mini_h10Dim 24 Sep - 19:56

Loïc49 a écrit:
Bonjour,
Je ne vois pas bien le rapport entre faire 100 km à 20 cyclos et le risque de chutes...
Bonjour à tous
Le rapport est simplement de comparer 20 profils différents à un seul profil en ne gardant que le kilométrage cumulé  comme point commun.
Ensuite les chiffres on en fait ce qu'on veut.
De même dire que rouler en groupe est plus dangereux... plus dangereux que quoi ?
Comme tu le rappelles rouler à 40 km/h dans un groupe expérimenté peut être moins dangereux qu'un groupe qui roule à 25.

Bonne route à tous
Revenir en haut Aller en bas
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4848
Age : 70
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

Sécurité et fatalité  Empty
MessageSujet: Re: Sécurité et fatalité    Sécurité et fatalité  Mini_h10Dim 24 Sep - 21:00

Paddy a écrit:
Citation :

...au danger supplémentaire de rouler en groupe ...
 n'aime pas les pelotons pas compétiteur je n'en vois que les inconvénients, à savoir le risque de chute collective surtout dans les groupes non aguerris ...
Bonjour à tous
Je ne vais pas commenter l'accident et les conséquences.
Mais je ne peux pas laisser dire cela sans réagir, simplement  c'est faux ou au moins incomplet.
Qui tombe à vélo?
Combien de chute(s) pour 10 000 km ?
Dans un peloton de 20 cyclistes qui font 100 km soit 2000 km en cumulé combien de chute ?

Le vélo c'est aussi de la technique, aller en groupe s'apprend.
Plus un groupe roule vite plus les cyclistes sont techniquement capales, sans oublier que ça parle dans le peloton, ça parle des dangers, les instructions claires de ceux qui sont devant, sans compter tous les gestes des uns et des autres.

Ca devient dangereux avec la fatigue. Rouler en peloton fatigue nerveusement, et au fur et à mesure l'attention  de certains baisse, là encore savoir rouler en peloton sert à se replacer pour éviter le danger.
En fait ça roule trop vite, trop vite peut être 20 km/h à la fin d'un 400 au petit matin.

Mais je ne connais pas beaucoup de cyclistes capables de faire seul 200km en 7 heures, par contre en groupe j'en connais bien plus, mais il est inutile d'essayer convaicre tout le monde.

Bonne route à tous
Faux ou incomplet ?
J''ai parlé du risque dans les groupes non aguerris, point barre. 
C'est comme tout, en travaillant une technique spécifique on s'améliore. Un groupe idem... Par contre, rouler à l'occasion d'un brevet - ou d'une cyclosportive - avec des inconnus nous met à la merci d'une faute externe.
J'ai lu factuellement plusieurs fois (j'ai le souvenir précis de deux) où une chute avait été causée par le fait de rouler groupé (je parle de sortie club). Je n'ai pas dit que cela arrivait souvent, ni rarement non plus, parce qu'à ma connaissance il n'y a pas d'étude statistique et parce que personnellement je ne roule pas en club.
Enfin, qu'y a-t-il d'incompréhensible quand je dis " personnellement je n'en vois que les inconvénients " ? Je connais bien évidemment l'avantage mécanique du groupe qui fait gagner du temps et/ou économiser de la fatigue. Mais comme je ne cherche pas à faire un 200 km en sept heures, surtout au prix d'une concentration de tous les instants - faire gaffe aux chauffards est déjà bien suffisant - je ne regrette pas ces avantages. 
D'ailleurs ma pratique sur le long ne me donnerai qu'un gain marginal car pouvoir rouler en groupe sur 1 000 ou 1 200 km est quasi impossible - peut-être dans une  épreuve de masse comme le PBP, et encore - et encore moins quand il y a du dénivelé. Donc PERSONNELLEMENT je ne cherche pas à travailler le roulage de groupe.
Et surtout, un cycliste que ses copains de club appelais - je crois - monsieur sécurité a eu le malheur d'un accident causé par le fait de rouler groupé ; je me souviens dans une cyclosportive de plaine, tout le monde était parti groupé, à bloc coursiers en tête, dans le brouillard, sur une route à virolets pleine de bouses de vaches humides : devant cela freinait en abordant un virage, et vers le fond où j'étais on était surpris par les coups de freins des gars devant alors que nous étions encore en ligne droite affraid  Autant dire que j'ai lâché le peloton par l'arrière aussi vite que j'ai pu le faire sans danger : j'ai appris plus tard qu'il y avait eu plusieurs chutes groupées... Cette cyclo était organisée par un club FFC et leur président avait rappelé au départ que ce n'était pas une course (hahaha).
La vraie question que je me pose - je n'ai la réponse que pour moi - est : pourquoi rouler en peloton dans une sortie sans enjeu kilométrique plutôt qu'en très petit groupe affinitaire ?
Revenir en haut Aller en bas
veloblan
Vulcain
Vulcain
veloblan

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 19/11/2006

Sécurité et fatalité  Empty
MessageSujet: Re: Sécurité et fatalité    Sécurité et fatalité  Mini_h10Dim 24 Sep - 21:12

sccber a écrit:

La vraie question que je me pose - je n'ai la réponse que pour moi - est : pourquoi rouler en peloton dans une sortie sans enjeu kilométrique plutôt qu'en très petit groupe affinitaire ?

C'est pour cette raison que j'ai quitté les clubs, trop dangereux, je roule seul ou a 2 ou 3 le week end, jamais plus.
Le dimanche matin je rencontre des clubs qui prennent largement la moitié de la route Shocked
Ca apporte quoi de rouler a une vingtaine?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.veloblan.com/
Paddy
?
?
Paddy

Nombre de messages : 1248
Localisation : Brest
Date d'inscription : 01/01/2014

Sécurité et fatalité  Empty
MessageSujet: Re: Sécurité et fatalité    Sécurité et fatalité  Mini_h10Dim 24 Sep - 21:27

veloblan a écrit:
sccber a écrit:

La vraie question que je me pose - je n'ai la réponse que pour moi - est : pourquoi rouler en peloton dans une sortie sans enjeu kilométrique plutôt qu'en très petit groupe affinitaire ?

C'est pour cette raison que j'ai quitté les clubs, trop dangereux, je roule seul ou a 2 ou 3 le week end, jamais plus.
Le dimanche matin je rencontre des clubs qui prennent largement la moitié de la route Shocked
Ca apporte quoi de rouler a une vingtaine?
Bonjour à tous,
C'est vrai pourquoi ?
Disons que je ne vois pas l'intérêt de passer 3 heures sur un vélo alors que dans un groupe sans fatigue suplementaire je n'y passe que 2h30

Bonne route a tous.
Revenir en haut Aller en bas
Roland
Déménageur Breton
Déménageur Breton
Roland

Nombre de messages : 6494
Age : 58
Localisation : Finistère Nord
Date d'inscription : 26/01/2007

Sécurité et fatalité  Empty
MessageSujet: Re: Sécurité et fatalité    Sécurité et fatalité  Mini_h10Dim 24 Sep - 21:33

Paddy a écrit:

Disons que je ne vois pas l'intérêt de passer 3 heures sur un vélo alors que dans un groupe sans fatigue supplementaire je n'y passe que 2h30

Je pense connaitre quelques dizaines (centaines ?) de personnes qui diraient « je ne vois pas l'intérêt de passer 2h30 sur un vélo »… Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://cyclo-long-cours.fr/
veloblan
Vulcain
Vulcain
veloblan

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 19/11/2006

Sécurité et fatalité  Empty
MessageSujet: Re: Sécurité et fatalité    Sécurité et fatalité  Mini_h10Dim 24 Sep - 21:37

Roland a écrit:
Paddy a écrit:

Disons que je ne vois pas l'intérêt de passer 3 heures sur un vélo alors que dans un groupe sans fatigue supplementaire je n'y passe que 2h30

Je pense connaitre quelques dizaines (centaines ?) de personnes qui diraient « je ne vois pas l'intérêt de passer 2h30 sur un vélo »… Rolling Eyes

Heu, oui moi Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.veloblan.com/
Paddy
?
?
Paddy

Nombre de messages : 1248
Localisation : Brest
Date d'inscription : 01/01/2014

Sécurité et fatalité  Empty
MessageSujet: Re: Sécurité et fatalité    Sécurité et fatalité  Mini_h10Dim 24 Sep - 21:54

Roland a écrit:
Paddy a écrit:

Disons que je ne vois pas l'intérêt de passer 3 heures sur un vélo alors que dans un groupe sans fatigue supplementaire je n'y passe que 2h30

Je pense connaitre quelques dizaines (centaines ?) de personnes qui diraient « je ne vois pas l'intérêt de passer 2h30 sur un vélo »… Rolling Eyes
Bonjour à tous
Moi aussi j'en connais, je ne les vois pas longtemps juste au départ ensuite il me mettent 30 minutes dans la vue lol!

Bonne route a tous
Revenir en haut Aller en bas
Loïc49
Mollet d'acier
Mollet d'acier
Loïc49

Nombre de messages : 113
Age : 69
Localisation : Bamako / Angers
Date d'inscription : 07/12/2014

Sécurité et fatalité  Empty
MessageSujet: RE : sécurité et fatalité   Sécurité et fatalité  Mini_h10Dim 24 Sep - 22:30

Bonsoir,
Le sujet du départ était la sécurité. Maintenant est abordé un autre sujet très intéressant également : "Pourquoi rouler en club ?"
Le club (angevin) dont je fais partie est, à l'origine, un club de pratiquants de la longue distance. Nous étions jeunes quand nous l'avons créé (Lmvv était déjà un pilier de notre club précédent) pour faire partager notre passion pour les grandes distances. La participation de nos licenciés était importante (plusieurs équipes aux 24H. Vélocio, plus grand nombre à PBP ... etc) et nous en étions particulièrement satisfaits. Ce partage de notre passion a été notre moteur et notre récompense aux heures de bénévolat nécessaires au fonctionnement de ce gros club. Amener des cyclos et des cyclotes sur les grandes distances était finalement plus enrichissant que de rouler seul, ou presque, dans son coin. 
J'écris au passé, car les choses ont bien changées ! Même chez "nous" il y a de moins en moins de randonneurs et beaucoup ne font que la sortie du dimanche matin et parfois celle du mercredi. Je continue à donner un peu de mon temps mais sans passion, sans entrain, car la plupart s'en foute et ne demande qu'une feuille trimestrielle avec la description du sacro-saint parcours du dimanche matin. Il suffirait que deux ou trois randonneurs (ce sont toujours eux qui font vivre le club) quittent l'administration du club pour que j'en fasse autant et que je roule seul ... dans mon coin.
Je pense que la notion de club de randonneurs est dépassée. Les randonneurs se regroupent, de plus en plus, dans des organisations hors club et hors fédé mais gérées par des volontaires. Il y en a sur le forum ! Ça fonctionne bien et c'est tant mieux. Mais tant pis pour le plaisir de partager et de convaincre des nouveaux !
Revenir en haut Aller en bas
http://mesrandonneesavelo.e-monsite.com
veloblan
Vulcain
Vulcain
veloblan

Nombre de messages : 3237
Age : 69
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 19/11/2006

Sécurité et fatalité  Empty
MessageSujet: Re: Sécurité et fatalité    Sécurité et fatalité  Mini_h10Dim 24 Sep - 23:01

Loïc49 a écrit:

Je pense que la notion de club de randonneurs est dépassée. Les randonneurs se regroupent, de plus en plus, dans des organisations hors club et hors fédé mais gérées par des volontaires. Il y en a sur le forum ! Ça fonctionne bien et c'est tant mieux. Mais tant pis pour le plaisir de partager et de convaincre des nouveaux !

Tout a fait Loïc, pour preuve ce groupe proche de chez moi http://www.veloruck.com/ et y en a d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.veloblan.com/
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4848
Age : 70
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

Sécurité et fatalité  Empty
MessageSujet: Re: Sécurité et fatalité    Sécurité et fatalité  Mini_h10Lun 25 Sep - 0:55

Paddy a écrit:
veloblan a écrit:
sccber a écrit:

La vraie question que je me pose - je n'ai la réponse que pour moi - est : pourquoi rouler en peloton dans une sortie sans enjeu kilométrique plutôt qu'en très petit groupe affinitaire ?

C'est pour cette raison que j'ai quitté les clubs, trop dangereux, je roule seul ou a 2 ou 3 le week end, jamais plus.
Le dimanche matin je rencontre des clubs qui prennent largement la moitié de la route Shocked
Ca apporte quoi de rouler a une vingtaine?
Bonjour à tous,
C'est vrai pourquoi ?
Disons que je ne vois pas l'intérêt de passer 3 heures sur un vélo alors que dans un groupe sans fatigue suplementaire je n'y passe que 2h30

Bonne route a tous.
C'est de l'humour ?
Sinon je ne comprend pas cette logique : c'est encore plus vrai avec une voiture,  (et encore mieux avec un car), pour la même distance tu passes moins de temps sur la route avec bien moins de fatigue. Ou pour les sensation de conduire un deux roues il existe d'excellentes motocyclettes (j'ai mon permis moto depuis 1967 je sais un peu de quoi je parle), et c'est quant même moins fatiguant que le vélo, et plus rapide.
Personnellement - suis-je le seul ? - je recherche l'effort physique, en plus de tout le reste, quand je fais du vélo.
Revenir en haut Aller en bas
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4848
Age : 70
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

Sécurité et fatalité  Empty
MessageSujet: Re: Sécurité et fatalité    Sécurité et fatalité  Mini_h10Lun 25 Sep - 2:05

veloblan a écrit:
Loïc49 a écrit:

Je pense que la notion de club de randonneurs est dépassée. Les randonneurs se regroupent, de plus en plus, dans des organisations hors club et hors fédé mais gérées par des volontaires. Il y en a sur le forum ! Ça fonctionne bien et c'est tant mieux. Mais tant pis pour le plaisir de partager et de convaincre des nouveaux !

Tout a fait Loïc, pour preuve ce groupe proche de chez moi http://www.veloruck.com/ et y en a d'autres.
Ils sont pour le vélo ce que je partage pour le ski : une association loi 1901 - pour avoir la personnalité juridique - mais sans affiliation à une fédération sportive. C'est sympa, mais cela reste un club.
Leur curriculum précise : " Regroupements spontanés ou programmés pour une pratique du vélo libre et indépendante dans le but commun de partager et faire partager les mêmes objectifs de parcours, de destinations, de conceptions et de convictions relatives à notre sport ". 
 Donc ce regroupement de passionnés ne se démarque à priori pas d'un club FFCT (ou autre) en ce qui concerne les sorties de groupe hebdomadaires ou pluri-hebdomadaires  : l'un comme l'autre sont libres de choisir de multiples façons d'organiser leurs activités. Et je précise qu'il pourrait en être de même pour des regroupements encore moins formalisés : j'ai lu par exemple que certains bouclars emblèmatiques organisent de temps en temps des sorties groupées ponctuelles ouvertes à tous... 
En d'autres termes, l'affiliation fédérale ou pas est un autre débat (on en a parlé récemment sur ce forum à propos des brevets libres). De même en définitive la façon dont évolue la pratique cycliste (surtout non compétitive, encore que...) et la ringardise supposée du modèle cyclotouristique.
Si on revient à la sécurité, pour ma part je le répète je n'ai aucune idée si le fait de rouler en groupe est plus dangereux que seul ou à deux ou trois (pas d'études sérieuse à ma connaissance). C'est un peu aussi comme de comparer le risque encouru en roulant de jour ou de nuit., voire sur de petites routes à faible traffic ou des axes plus importants... 
Je relatais plus modestement que certains accidents (en particulier des chutes) sont occasionnés par le fait de rouler en gros paquet serré, accident causés par les cyclistes eux-mêmes. Et je ne vois pas ce qui permettrai d'affirmer qu'une vitesse lente ou rapide augmente les risques : c'est peut-être intuitif pour certains, mais qu'elle étude sérieuse pour corréler tout ça (sérieuse c'est-à-dire tenant compte de tous les facteurs)...
Après, il y a aussi ce que je n'avais pas abordé, c'est le risque du fait du groupe vis-à-vis des autres usagers de la route : là-aussi il y a des controverses (rouler en file indienne ou par deux par exemple), et je n'ai pas d'avis tranché faute d'avoir lu des études sérieuses (non biaisés, comme celles commanditées par des magazines ou assurances ou lobbies liés à la bagnole). 
Je suis juste persuadé que les sorties de club entretiennent l'hostilité des motorisés vis à vis de la pratique cycliste : tenir toute la route (à plus de deux par rang), ne même pas connaître le code de la route (ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas est essentiel, après ce qui est prudent ou pas est autre chose). Je suis même frappé par beaucoup de photos du magazine de la FFCT (mon club m'y a abonné par erreur Very Happy ) où l'on voit les cyclos rouler de cette façon : même si cela est sécurisé pour faire une belle photo cela n'est pas très pédagogique.
Et ne me dites pas que là aussi il n'y a pas d'études : chaque fois que sûr Facebook je lis les commentaires suivant un article sur la sécurité et le comportement des cyclistes, très vite la bêtise, la hargne et l'ignorance - qui se déversent par ailleurs comme un égoût sur les réseaux dits sociaux en toute circonstance - chaque fois il m'apparaît que ces témoignages hostiles prennent explicitement et même implicitement prétexte - justifié parfois - de la gène occasionné par les pelotons sur les routes (pour les griefs en zone urbaine c'est le non respect du code par les cyclistes), même si parfois certains comportements cyclistes sont en fait parfaitement licites : la prévention routière ne fait pas de ce point de vue son travail de vulgarisation du code, d'autant plus nécessaire que celui-ci a introduit ces dernières années beaucoup de changements en faveur des vélos.
Revenir en haut Aller en bas
Mike29
Super randonneur
Super randonneur
Mike29

Nombre de messages : 386
Age : 45
Localisation : QUIMPER
Date d'inscription : 19/06/2011

Sécurité et fatalité  Empty
MessageSujet: Re: Sécurité et fatalité    Sécurité et fatalité  Mini_h10Lun 25 Sep - 16:39

Désolé mais je ne souhaitais pas engager un débat clivant, juste partager une émotion...

Et quand je mets fatalité dans le titre c'est juste que l'accident fait suite à une concordance d’événements : partir 5 secondes plus tard ou plus tôt, ils ont opté pour cette route qques kilomètres avant pour éviter une route trop fréquentée, l'accident s'est passé sur une portion avec travaux donc les cyclos plus au milieu de la route...

Rando perso ou groupe, rien n'est toujours calculable ou science exacte.
Revenir en haut Aller en bas
Paddy
?
?
Paddy

Nombre de messages : 1248
Localisation : Brest
Date d'inscription : 01/01/2014

Sécurité et fatalité  Empty
MessageSujet: Re: Sécurité et fatalité    Sécurité et fatalité  Mini_h10Lun 25 Sep - 20:13

Mike29 a écrit:
Désolé mais je ne souhaitais pas engager un débat clivant, juste partager une émotion...

Et quand je mets fatalité dans le titre c'est juste que l'accident fait suite à une concordance d’événements : partir 5 secondes plus tard ou plus tôt, ils ont opté pour cette route qques kilomètres avant pour éviter une route trop fréquentée, l'accident s'est passé sur une portion avec travaux donc les cyclos plus au milieu de la route...

Rando perso ou groupe, rien n'est toujours calculable ou science exacte.
Bonjour à tous,
il n'y a rien de clivant dumoins de mon coté.
Dans un accident il n'y a que des victimes.
Ensuite il y a l'entourage plus ou moins proche, ce que tu as souhaité partager.
Et il y a ceux qui se rapellent ces 5 secondes qui ont couté la vie à ceux qu'on a percuté.

Bonne route à tous.
Revenir en haut Aller en bas
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4848
Age : 70
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

Sécurité et fatalité  Empty
MessageSujet: Re: Sécurité et fatalité    Sécurité et fatalité  Mini_h10Lun 25 Sep - 20:40

Mike29 a écrit:
Désolé mais je ne souhaitais pas engager un débat clivant, juste partager une émotion...

Et quand je mets fatalité dans le titre c'est juste que l'accident fait suite à une concordance d’événements : partir 5 secondes plus tard ou plus tôt, ils ont opté pour cette route qques kilomètres avant pour éviter une route trop fréquentée, l'accident s'est passé sur une portion avec travaux donc les cyclos plus au milieu de la route...

Rando perso ou groupe, rien n'est toujours calculable ou science exacte.
Je te l´accorde, ressentir et partager des émotions c'est notre humanité. Mais l'émotivité et l'empathie n'aident pas à comprendre l'insécurité routière. 
Le titre de ton post associait fatalité et sécurité, et justement il m'avait semblé - j'avais ressenti - qu'en l'espèce il y avait certes fatalité comme il y en a toujours une part dans tout événement, mais que dans le cas précis de ce drame tel que je l'avait vu relaté par ailleurs, il entrait une part causale liée à la pratique du vélo en groupe. 
Comme le sujet était la sécurité des cyclistes il ne m'a pas apparu malvenu de poser le sujet. Et bien évidemment je n'ai pas cherché un débat clivant, ni vu chez les autres intervenants : un débat, c'est toujours une confrontation d'idées et d'arguments, c'est très démocratique entre cyclistes passionnés n'ayant pas obligatoirement les mêmes pratiques. Cliver c'est vouloir séparer, l'inverse de ce Forum, non ?
Je ne suis donc pas d'accord avec cet adjectif " clivant " et je ne vois rien qui puisse justifier d'être désolé : nous sommes tous concernés par la sécurité en roulant à vélo sur la route (encore qu'en VTT d'avantage d'ailleurs que sur la route j'évite de suivre de trop près un collègue en terrain technique), et il est intéressant de confronter sereinement nos point de vue là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sécurité et fatalité  Empty
MessageSujet: Re: Sécurité et fatalité    Sécurité et fatalité  Mini_h10

Revenir en haut Aller en bas
 
Sécurité et fatalité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Canadair CL-215/415 Sécurité Civile F-ZBFP le 07.05.12 et 12.05.12
» Dispositifs de sécurité... en avez-vous ?
» Sécurité et respect d'autrui

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index du forum :: Les formules longues distances :: Autres...-
Sauter vers: