Le forum des Rubans Blancs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On va plus vite avec des bosses : la preuve

Aller en bas 
AuteurMessage
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4820
Age : 69
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: On va plus vite avec des bosses : la preuve   Ven 15 Juin - 18:49

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moulinette
Bitumator !
Bitumator !


Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: On va plus vite avec des bosses : la preuve   Ven 15 Juin - 19:10

Si seulement ça pouvait être comme ça sur le vélo!
Mais c'est marrant, chez moi la boule ralentit beaucoup plus dans les montées Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4820
Age : 69
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: On va plus vite avec des bosses : la preuve   Ven 15 Juin - 20:58

Moulinette a écrit:
Si seulement ça pouvait être comme ça sur le vélo!
Mais c'est marrant, chez moi la boule ralentit beaucoup plus dans les montées Sad
Question de coefficient de frottement et de coefficient aérodynamique : de ce point de vue la boule est imbattable.
Mais je l'ai déjà écrit, la SNCF avait fait des études de dépense énergétique pour le TGV sur une voie comportant une descente suivie d'une remontée : le meilleur bilan est de fournir de la puissance dans la descente ce qui induit une diminution plus importante de celle nécessaire à la remontée. 
Alors, la masse entre un cycliste et un TGV sont bien sûr sans commune mesure, il n'empêche que cela valide mon intuition : en vélo dans les montagnes russes je pédale sur mon grand développement pour arriver le plus vite possible dans la remontée : l'effort à fournir en descente est très faible et m'épargne beaucoup d'effort dans la remontée qui suit, à condition de bien gérer mes efforts et mes développements successifs. Je suis toujours étonné de voir des cyclistes d'expérience ne plus pédaler - voire freiner ! - pour ensuite s'escrimer dans la montée : non seulement j'arrive à passer plus vite, mais surtout je suis sûr que c'est moi qui m'économise (déjà au niveau cardio ça bouge pas en descente, et ensuite comme je m'efforce de passer sur l'élan à l'économie - pas plus - mon cœur monte au minimum). Je rigole encore à une remarque que m'avait fait un participant (remarque gentille qui se voulait pédagogique) me signalant que je fonctionnait trop par à coup : il confondait visiblement vitesse et dépense énergétique, car par rapport à lui c'est moi qui fonctionnait avec une dépense la plus étale possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moulinette
Bitumator !
Bitumator !


Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: On va plus vite avec des bosses : la preuve   Sam 16 Juin - 22:45

100% d'accord et en couché c'est particulièrement sensible puisque la prise de vitesse en descente est plus importante. Mais malheureusement ça ne suffit pas à rendre toutes les bosses qui suivent "gratuites".
Sans compter qu'il y a des malins qui ont fait des bosses qui ne sont pas précédées de descente! affraid Et là les montées font mal aux jambes et aux moyennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Mollet d'acier
Mollet d'acier


Nombre de messages : 134
Age : 45
Localisation : Genève
Date d'inscription : 14/07/2016

MessageSujet: Re: On va plus vite avec des bosses : la preuve   Lun 18 Juin - 11:42

Quand on descend du Galibier pour essayer de prendre l'Iséran à l'élan, vélo couché ou pas, j'ai l'impression qu'il faut beaucoup pédaler quand-même pour arriver en haut.

En ce qui concerne l'expérience montrée en exemple, on peut remarquer que les pentes de chacun des chemins ont été calculées pour que le résultat soit bien celui voulu.

Je suis donc de l'avis que hormis des situations très particulières, le chemin le plus plat sera celui avec la vitesse moyenne la plus élevé (ce que l'expérience ci-dessus ne pourra démontrer car la boule resterait sur place sans pente de lancement, elle ne fait que la comparaison des énergies potentielles et cinétiques de chacun des situations)

En réalité, mes bosses du quotidien (environs 450 mètres par trajet de 30 - 34 km voir même 100 mètres par trajet de 15 km les jours où je suis vraiment pressé) me font indéniablement perdre du temps.

Donc en ce qui me concerne, aller plus vite avec des bosses, est une hypothèse totalement infirmée ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4820
Age : 69
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: On va plus vite avec des bosses : la preuve   Mer 20 Juin - 18:52

Bien évidement Very Happy
Je voulais juste montrer qu'on aurait tord de ne pas utiliser l'énergie cinétique d'une descente avant une remontée à peu près équivalente.
La dépense la plus imbécile c'est bien de freiner, comme quand je vois un groupe de cyclistes suivre un gars en roue-libre en descente avant une petite bosse et eux sur les freins (et en plus ça use le matériel, j'y pense aussi en voiture quand sur les boulevards je vois de jeunes - surtout - nerveux appuyer sur le champignon puis freiner brutalement au feu suivant).
Pour dire le vrai, je ne connais pas le comportement des jeunes coureurs FFC dans leurs courses en vire-vire (avec une montée par tour) : j'imagine qu'ils appuient à bloc avant la bosse...sinon j'ai tord. drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Mollet d'acier
Mollet d'acier


Nombre de messages : 134
Age : 45
Localisation : Genève
Date d'inscription : 14/07/2016

MessageSujet: Re: On va plus vite avec des bosses : la preuve   Mer 20 Juin - 19:15

sccber a écrit:
...sinon j'ai tord

J'ai pas dis ça hein!

Je connais exactement un bout de route, long d'un peu plus de 1km, où ce principe pourrait être vérifié.

Je viens de le chercher sur Strava et qu'est-ce que ça me dit: malgré l'existence de ces bosses, observables visuellement et à l'effort en roulant dessus, il ne sont même pas visibles sur le profil.
Bref, une succession de 4 bosses avec une amplitude de 5-6 mètres (suffisamment pour voir disparaître les voitures derrière) et là en effet, en y allant à fond ça passe bien mieux qu'au ralenti ;-)

Ensuite, pour le gros travail, même si j'aime bien prendre un peu d'élan avant les montées, difficile de constater les bénéfices réels, ça dépend de tellement de choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4820
Age : 69
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: On va plus vite avec des bosses : la preuve   Mer 20 Juin - 20:50

Ubison couché a écrit:
sccber a écrit:
...sinon j'ai tord

J'ai pas dis ça hein!

Je connais exactement un bout de route, long d'un peu plus de 1km, où ce principe pourrait être vérifié.

Je viens de le chercher sur Strava et qu'est-ce que ça me dit: malgré l'existence de ces bosses, observables visuellement et à l'effort en roulant dessus, il ne sont même pas visibles sur le profil.
Bref, une succession de 4 bosses avec une amplitude de 5-6 mètres (suffisamment pour voir disparaître les voitures derrière) et là en effet, en y allant à fond ça passe bien mieux qu'au ralenti ;-)

Ensuite, pour le gros travail, même si j'aime bien prendre un peu d'élan avant les montées, difficile de constater les bénéfices réels, ça dépend de tellement de choses.
T'inquiètes, je ne dis pas que tu dis ça : haha, c'est compliqué à écrire.
Les bénéfices réels effectivement demanderaient pour les connaître un véritable travail de recherche, car cela dépend de multiples facteurs (route, profil et longueur de pente), mais aussi et peut-être surtout du type de cycliste : il me paraît effectivement peu réaliste d'espérer un gain quand on est plutôt adepte des petits développements, car déjà sans capacité à monter de gros développements dans la descente il n'y aura pas possibilité de pédaler efficacement à grande vitesse ; j'ai un pote très lourd adepte du 53/11 qui atteint des vitesses affolantes pour lui permettre ensuite de passer péniblement ses 98 kg dans la montée. 
J'ai juste remarqué que dans des séries de montagnes russes je prenais vite de l'avance sur des gars meilleurs grimpeurs que moi, et comme mon travail en fixie d'endurance de force me permet de ne pas m'user exagérément - car je m'adresse au cyclistes qui font du long, pas aux sprinters sur 40 km - j'ai bien conscience que choisir cette façon de faire ne peut réussir qu'avec la volonté à long terme de travailler la force. Je me faisais d'ailleurs cette réflexion en lisant l'autre jour sur internet une comparaison entre les vélos des cyclos (surtout leurs développements) des années 70 et aujourd'hui : il m'apparaît que hormis l'élite compétitive et les meilleurs cyclosportifs la tendance d'évolution du matériel va créer des sportifs de moins en moins aptes au niveau force musculaire. Pensez qu'en VTT Shimano sort une cassette 12 vitesses en 10-51 qui plus est prévue pour un pédalier double (au contraire de Sram qui devient leader sur le mono-plateau). On pourra donc de plus en plus mouliner tranquillement dans la pente, ce que ne faisaient pas vraiment les cyclotouristes que j'ai vu récemment dans un vieux film des années 70 lors du BRA : même en triple, dans le Galibier ça appuyait à rotation lente (faut dire qu'avec les cassettes de l'époque et le poids moyen des vélos...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Mollet d'acier
Mollet d'acier


Nombre de messages : 134
Age : 45
Localisation : Genève
Date d'inscription : 14/07/2016

MessageSujet: Re: On va plus vite avec des bosses : la preuve   Mer 20 Juin - 22:38

Citation :
il me paraît effectivement peu réaliste d'espérer un gain quand on est plutôt adepte des petits développements

Hihi, dans ce cas là je n'espère pas ;-)

Je viens de monter mon nouveau vélo couché autour d'un sram 10-50 en 12 v avec un pédalier monoplateau oval de 42 dents ... ;-) (parfait pour ma super randonnée d'il y a quelques semaines)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4820
Age : 69
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: On va plus vite avec des bosses : la preuve   Mer 20 Juin - 23:26

C
bison couché a écrit:
Citation :
il me paraît effectivement peu réaliste d'espérer un gain quand on est plutôt adepte des petits développements

Hihi, dans ce cas là je n'espère pas ;-)

Je viens de monter mon nouveau vélo couché autour d'un sram 10-50 en 12 v avec un pédalier monoplateau oval de 42 dents ... ;-) (parfait pour ma super randonnée d'il y a quelques semaines)

42/10 c'est un peu équivalent à mon 46/11 qui équipe mon VTT est c'est pas si mal. À part ça, je trouve le concept mono plateau de Sram intéressant. Il fait des malheurs évidemment dans le vélo Gravel. J'ai vu qu'un équipementier artisanal américain avait commercialisé un 9/50 ! Ça devient intéressant pour qui cherche le maximum d'écart entre les extrêmes (ce serait mon cas pouvoir gravir du 20 % sur route et pédaler en plat descendant).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Mollet d'acier
Mollet d'acier


Nombre de messages : 134
Age : 45
Localisation : Genève
Date d'inscription : 14/07/2016

MessageSujet: Re: On va plus vite avec des bosses : la preuve   Mer 20 Juin - 23:43

Citation :
J'ai vu qu'un équipementier artisanal américain avait commercialisé un 9/50 ! Ça devient intéressant pour qui cherche le maximum d'écart entre les extrêmes

C'est vrai qu'il y a encore un peu de marge. Je veux dire par là que les écarts entre les pignons ne sont pas énormes à un point que cela devient gênant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4820
Age : 69
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: On va plus vite avec des bosses : la preuve   Jeu 21 Juin - 0:59

bison couché a écrit:
Citation :
J'ai vu qu'un équipementier artisanal américain avait commercialisé un 9/50 ! Ça devient intéressant pour qui cherche le maximum d'écart entre les extrêmes

C'est vrai qu'il y a encore un peu de marge. Je veux dire par là que les écarts entre les pignons ne sont pas énormes à un point que cela devient gênant.

Qu'est-ce que tu appelle écarts entre les pignons : distance matérielle entre deux pignons en mm ou différence entre deux développements (selon pédalier) en m. Je n'ai pas compris ton propos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Mollet d'acier
Mollet d'acier


Nombre de messages : 134
Age : 45
Localisation : Genève
Date d'inscription : 14/07/2016

MessageSujet: Re: On va plus vite avec des bosses : la preuve   Jeu 21 Juin - 7:50

Je parle du rapport entre 2 pignons successifs. Avec cette cassette (10 - 50 en 12 vitesses) il y a des ratios allant de 12 à 20 % et pour quelqu'un comme moi, qui ne cherche pas du tout à affiner sa cadence, il serait éventuellement possible de monter ces ratios de façon à avoir au minimum 16% d'écart et pallier un peu ainsi au seul défaut que je trouve à ma configuration actuelle: la vitesse de pointe (avec le plateau de 42 dents je suis régulièrement à fond sur le plat).
Ceci dit, je suis très satisfait de l'ensemble et j'atteins quand-même les 50 à l'heure avec une cadence raisonnable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4820
Age : 69
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: On va plus vite avec des bosses : la preuve   Jeu 21 Juin - 13:35

bison couché a écrit:
Je parle du rapport entre 2 pignons successifs. Avec cette cassette (10 - 50 en 12 vitesses) il y a des ratios allant de 12 à 20 % et pour quelqu'un comme moi, qui ne cherche pas du tout à affiner sa cadence, il serait éventuellement possible de monter ces ratios de façon à avoir au minimum 16% d'écart et pallier un peu ainsi au seul défaut que je trouve à ma configuration actuelle: la vitesse de pointe (avec le plateau de 42 dents je suis régulièrement à fond sur le plat).
Ceci dit, je suis très satisfait de l'ensemble et j'atteins quand-même les 50 à l'heure avec une cadence raisonnable.
C'est quoi l'étagement ?
Ta remarque est intéressante, car souvent je lis plus ou moins le contraire, d'ailleurs presque systématiquement basés sur des données empiriques fausses (le fameux trou des cassettes sans 16 dents) plus visuelles qu'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bison couché
Mollet d'acier
Mollet d'acier


Nombre de messages : 134
Age : 45
Localisation : Genève
Date d'inscription : 14/07/2016

MessageSujet: Re: On va plus vite avec des bosses : la preuve   Jeu 21 Juin - 22:29

Citation :
C'est quoi l'étagement ?
10, 12, 14, 16, 18, 21, 24, 28, 32, 36, 42, 50


Citation :
Ta remarque est intéressante, car souvent je lis plus ou moins le contraire
Beaucoup de cyclistes sont conditionnés à chercher une cadence optimale rapide de 90 coups par minutes environs.
Moi-même aussi je l'ai été et en roulant dans cette esprit là la moindre petite irrégularité dans l'étagement et on en souffre.
Or depuis quelques années, et notamment depuis la découverte du monoplateau sur mon gravel (avec lequel je fais aussi des sorties vtt en montagne) je prends justement du plaisir à adapter ma cadence au conditions de route plutôt que d'adapter mon braquet. Pas du tout aussi extrême qu'en fixie mais ça y ressemble un tout petit peu.
Et en longue distance j'adore justement pouvoir varier la cadence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4820
Age : 69
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: On va plus vite avec des bosses : la preuve   Ven 22 Juin - 0:40

bison couché a écrit:
Citation :
C'est quoi l'étagement ?
10, 12, 14, 16, 18, 21, 24, 28, 32, 36, 42, 50


Citation :
Ta remarque est intéressante, car souvent je lis plus ou moins le contraire
Beaucoup de cyclistes sont conditionnés à chercher une cadence optimale rapide de 90 coups par minutes environs.
Moi-même aussi je l'ai été et en roulant dans cette esprit là la moindre petite irrégularité dans l'étagement et on en souffre.
Or depuis quelques années, et notamment depuis la découverte du monoplateau sur mon gravel (avec lequel je fais aussi des sorties vtt en montagne) je prends justement du plaisir à adapter ma cadence au conditions de route plutôt que d'adapter mon braquet. Pas du tout aussi extrême qu'en fixie mais ça y ressemble un tout petit peu.
Et en longue distance j'adore justement pouvoir varier la cadence.
Merci  Very Happy
Ça me parle ! Quant aux irrégularités il ne faut pas prendre les ingénieurs japonais, américains ou italiens pour des billes, le peu qui subsiste est surtout dû au fait que le nombre de dent est un entier (on arrondit). Beaucoup de cyclistes n'ont même pas conscience que l'effort est le ratio nb de dents pignon sur nb de dents pédalier, alors que visuellement ils regardent leur pignons comme une progression arithmétique... Quand je pédale la nuit sur une route irrégulière je change mon développement à la sensation (je ne sais plus trop où se situe la chaîne) et ma fois je trouve mon 11/32 Sram très bien étagé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
veloblan
Vulcain
Vulcain
avatar

Nombre de messages : 2630
Age : 68
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: On va plus vite avec des bosses : la preuve   Ven 22 Juin - 7:16

Ca va les gars, pas trop mal à la tête  lol!  Moi sur le vélo je pédale, je pense, parfois je chante mais alors le braquet qu'est ce que je m'en tape  lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.veloblan.com/
lmvv
Monsieur Vélo
Monsieur Vélo
avatar

Nombre de messages : 1237
Age : 71
Localisation : environs d'Angers
Date d'inscription : 12/08/2014

MessageSujet: Re: On va plus vite avec des bosses : la preuve   Ven 22 Juin - 7:29

veloblan a écrit:
Ca va les gars, pas trop mal à la tête  lol!  Moi sur le vélo je pédale, je pense, parfois je chante mais alors le braquet qu'est ce que je m'en tape  lol!
... à condition qu'il soit quand même suffisamment petit dans les grosses bosses (enfin, pour moi au moins ...). Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
veloblan
Vulcain
Vulcain
avatar

Nombre de messages : 2630
Age : 68
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: On va plus vite avec des bosses : la preuve   Ven 22 Juin - 8:23

lmvv a écrit:
veloblan a écrit:
Ca va les gars, pas trop mal à la tête  lol!  Moi sur le vélo je pédale, je pense, parfois je chante mais alors le braquet qu'est ce que je m'en tape  lol!
... à condition qu'il soit quand même suffisamment petit dans les grosses bosses (enfin, pour moi au moins ...). Twisted Evil
J'ai 46 derrière  lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.veloblan.com/
bison couché
Mollet d'acier
Mollet d'acier


Nombre de messages : 134
Age : 45
Localisation : Genève
Date d'inscription : 14/07/2016

MessageSujet: Re: On va plus vite avec des bosses : la preuve   Ven 22 Juin - 9:04

veloblan a écrit:
Moi sur le vélo je pédale, je pense, parfois je chante mais alors le braquet qu'est ce que je m'en tape

Bien-sûr, mais sur ton Pelso t'as quand-même une cassette Sunrace 11-46 et non pas la Shimano équivalente, te rappelles-tu pourquoi? :lol!:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
veloblan
Vulcain
Vulcain
avatar

Nombre de messages : 2630
Age : 68
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: On va plus vite avec des bosses : la preuve   Ven 22 Juin - 10:19

bison couché a écrit:
veloblan a écrit:
Moi sur le vélo je pédale, je pense, parfois je chante mais alors le braquet qu'est ce que je m'en tape

Bien-sûr, mais sur ton Pelso t'as quand-même une cassette Sunrace 11-46 et non pas la Shimano équivalente, te rappelles-tu pourquoi? lol!
Oui, c'est toi qui me l'a dit Very Happy Very Happy Le Pelso se prépare a faire son premier 600, le bonhomme pas trop en forme, on verra bien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.veloblan.com/
bison couché
Mollet d'acier
Mollet d'acier


Nombre de messages : 134
Age : 45
Localisation : Genève
Date d'inscription : 14/07/2016

MessageSujet: Re: On va plus vite avec des bosses : la preuve   Ven 22 Juin - 11:17

Citation :
Oui, c'est toi qui me l'a dit Very Happy Very Happy Le Pelso se prépare a faire son premier 600, le bonhomme pas trop en forme, on verra bien Very Happy

Au moins la météo sera avec toi cette fois-ci ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
veloblan
Vulcain
Vulcain
avatar

Nombre de messages : 2630
Age : 68
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: On va plus vite avec des bosses : la preuve   Ven 22 Juin - 11:33

bison couché a écrit:
Citation :
Oui, c'est toi qui me l'a dit Very Happy Very Happy Le Pelso se prépare a faire son premier 600, le bonhomme pas trop en forme, on verra bien Very Happy

Au moins la météo sera avec toi cette fois-ci ;-)
Je vais pédaler sous le soleil  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.veloblan.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On va plus vite avec des bosses : la preuve   

Revenir en haut Aller en bas
 
On va plus vite avec des bosses : la preuve
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'homme volant avec les Jets...
» Comment aller vite en roue de 20 pouces ?
» une autre petite vite
» Tentatives de record de l'heure
» Course des Traînes-Savate 10,4 km (marche nordique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index du forum :: Conseils :: Matériel et technique-
Sauter vers: