Le forum des Rubans Blancs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -71%
Plaque Induction Portable Amzchef
Voir le deal
49.99 €

 

 soigner ses maux par des mots: démo!

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
acollongues
Bitumator !
Bitumator !


Nombre de messages : 215
Age : 71
Localisation : Bourg-la-Reine 92
Date d'inscription : 15/12/2007

soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: soigner ses maux par des mots: démo!   soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Mini_h10Sam 17 Nov - 16:19

Loïc nous avons le même âge, à un an près, et la décrépitude je connais aussi…
Plus que l’âge moyen des français engagés à PBP qui monte inexorablement, il est intéressant de regarder si la vitesse d’augmentation de cet âge est constante ou non. Bonne surprise, elle ralentit depuis quatre éditions. Comme disait quelqu’un : la courbe devrait  se retourner. Peut-être en 2019 ?
Je ne sais pas pourquoi le tableau Excel génère des lignes à blanc alors que la prévisualisation est correcte….



















1931
28,7
Δ
1948
36,9
8,2
1951
34,9
-2,0
1956
38,0
3,1
1961
37,4
-0,6
1966
37,9
0,5
1971
36,9
-1,0
1975
37,7
0,8
1979
38,5
0,8
1983
40,1
1,6
1987
42,7
2,6
1991
45,1
2,4
1995
46,5
1,4
1999
48,5
2,0
2003
50,4
1,9
2007
52,2
1,8
2011
53,8
1,6
2015
54,5
0,8
 
La période d’accélération qui a commencé en 1983 jusqu’en 1999 semble passée. La question est de savoir si l’embellie de 2015 va se prolonger. Pour cela il est bien sûr souhaitable que tout cyclo français au-delà de 54 ans s’abstienne, puisque son engagement fait à coup sûr monter l’âge moyen. Ca me rappelle une entreprise que j’ai bien connue et qui voulait absolument faire baisser l’âge moyen de ses salariés. Le résultat s’est appelé du beau nom de « Congé de fin de carrière ».
Les stats sont parfois cruelles, non ?
Revenir en haut Aller en bas
veloblan
Vulcain
Vulcain
veloblan

Nombre de messages : 3344
Age : 70
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 19/11/2006

soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: soigner ses maux par des mots: démo!   soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Mini_h10Sam 17 Nov - 19:01

Bon déjà tous ceux de plus de 70 ans  lol! lol!  ca fera de la place pour les plus jeunes  lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.veloblan.com/
jpm
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
jpm

Nombre de messages : 910
Age : 56
Localisation : Naveil (41)
Date d'inscription : 13/11/2010

soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: soigner ses maux par des mots: démo!   soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Mini_h10Sam 17 Nov - 19:38

ah je vois que mon vieux post laisse un stress post traumatique;

Alain pourrais tu  donner quelques stats
sur pbp et les septuagénaires !
pourcentage à l’inscription dans le temps, taux  de réussite

histoire de remuer le couteau dans la plaie, l Alpi 4000 fixait la limite d'age à 75 ans;

ne vous méprenez  pas les séniors , je vous aimes: vous me faites  vivre !!!!
et quand j'avais 20 ans vous étiez mes idoles

bien et très amicalement,
jpm
Revenir en haut Aller en bas
acollongues
Bitumator !
Bitumator !


Nombre de messages : 215
Age : 71
Localisation : Bourg-la-Reine 92
Date d'inscription : 15/12/2007

soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: soigner ses maux par des mots: démo!   soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Mini_h10Sam 17 Nov - 21:33

Bon, Jean-Pierre je comprends bien que le sujet t'intéresse, alors voilà :

Ceci concerne exclusivement les Français. De 1975 à 1987 il me manque encore l'âge d'environ 13% des inscrits, mais je ne pense pas que ce soit des 70 ans et plus, car généralement  ils ne sont pas passés inaperçus. On peut donc considérer ces résultats comme très proches de la réalité. Je te laisse en tirer les conclusions scientifiques que tu voudras... mais j’ajoute deux petites informations :
Le premier français de 70 ans et plus qui ait homologué un PBP est en 1975 Maurice MAURY de Bergerac en 89h22. Le récit de son PBP est dans la plaquette ACP de 1975.
Aucune femme ne figure encore parmi les homologués de 70 ans et plus, même en élargissant aux étrangères. L’homologuée la plus âgée avait 69 ans en 2015 et nous la connaissons très bien.
Année
Français inscrits
Français homologués
Taux global de réussite
Inscrits 70 ans et +
Proportion de 70 ans et +
Homologués 70 ans et +
Taux de réussite des 70 ans et +
1931
63
43
68,3%
0
0,0%
0
1948
203
151
74,4%
0
0,0%
0
1951
483
373
77,2%
0
0,0%
0
1956
234
142
60,7%
0
0,0%
0
1961
190
126
66,3%
2
1,1%
0
0,0%
1966
183
134
73,2%
1
0,5%
0
0,0%
1971
353
257
72,8%
2
0,6%
0
0,0%
1975
667
521
78,1%
2
0,3%
1
50,0%
1979
1737
1465
84,3%
3
0,2%
2
66,7%
1983
1902
1641
86,3%
3
0,2%
2
66,7%
1987
1995
1621
81,3%
2
0,1%
0
0,0%
1991
2279
1728
75,8%
10
0,4%
3
30,0%
1995
1840
1430
77,7%
6
0,3%
3
50,0%
1999
2027
1624
80,1%
9
0,4%
5
55,6%
2003
2046
1673
81,8%
35
1,7%
23
65,7%
2007
2295
1478
64,4%
59
2,6%
14
23,7%
2011
2105
1609
76,4%
77
3,7%
41
53,2%
2015
2070
1583
76,5%
116
5,6%
45
38,8%
Total
22672
17599
77,6%
327
1,4%
139
42,5%
Revenir en haut Aller en bas
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4867
Age : 71
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: soigner ses maux par des mots: démo!   soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Mini_h10Sam 17 Nov - 23:04

Bien, et alors ? On en déduit que cette catégorie a un pourcentage de non homologués beaucoup plus importante que l'ensemble des participants et qu'elle ne représente que 1,4 % des partants. On ignore la distribution par âge dans cette catégorie - ouverte - même si je gage que dans celle-là le nombre de partants décroît encore plus fortement avec l'âge : forcément tout les chiffres des spécialistes indiquent que le VO2max s'infléchis fortement passé 70 ans (encore que il indique d'une manière générale qu'elle s'exaspère beaucoup plus chez les sédentaires que chez les sportifs). 
Est-ce prédictif ? Pas du tout à mon avis car on ne connaît rien des participants (état physique, niveau d'entraînement, etc. ), sinon l'âge imprécis (+ de...).
Moi je ne retiens qu'une chose, c'est que 100 % des partants de plus de 70 ans sont capables de faire 600 km à vélo en moins de 40 heures ! Je serai curieux de connaître le pourcentages des jeunes français.es de moins de 40 ans qui le pourraient ! On parie que les vieux cyclistes seraient dans le groupe de tête des plus endurants (même ceux qui sur le PBP abandonnent ou sont hors délais). Very Happy
Je vais quant même réfléchir sérieusement pour savoir s'il est raisonnable pour moi de m'inscrire dans un brevet où j'ai 57,5 chances sur 100 de ne pas être homologué... 
Je n'ose même pas envisager ma cote - s'il y avait des parieurs comme au PMU - si je décidais, fol que je suis (bi-gonarthrosé et mal-voyant la nuit) de tenter l'aventure sur mon spad en pignon fixe 44-16... geek
Revenir en haut Aller en bas
cyclodelacote305
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
cyclodelacote305

Nombre de messages : 812
Age : 68
Localisation : Sionviller (Lunéville) (accueil)
Date d'inscription : 16/12/2014

soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: soigner ses maux par des mots: démo!   soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Mini_h10Sam 17 Nov - 23:27

sccber a écrit:

Je n'ose même pas envisager ma cote - s'il y avait des parieurs comme au PMU - si je décidais, fol que je suis (bi-gonarthrosé et mal-voyant la nuit) de tenter l'aventure sur mon spad en pignon fixe 44-16... geek
Bonsoir Alain
On te sens tous capable d'un tel défit soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Icon_biggrin
Revenir en haut Aller en bas
acollongues
Bitumator !
Bitumator !


Nombre de messages : 215
Age : 71
Localisation : Bourg-la-Reine 92
Date d'inscription : 15/12/2007

soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: soigner ses maux par des mots: démo!   soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Mini_h10Dim 18 Nov - 6:31

sccber a écrit:
Bien, et alors ? On en déduit que cette catégorie a un pourcentage de non homologués beaucoup plus importante que l'ensemble des participants et qu'elle ne représente que 1,4 % des partants. On ignore la distribution par âge dans cette catégorie - ouverte - même si je gage que dans celle-là le nombre de partants décroît encore plus fortement avec l'âge : forcément tout les chiffres des spécialistes indiquent que le VO2max s'infléchis fortement passé 70 ans (encore que il indique d'une manière générale qu'elle s'exaspère beaucoup plus chez les sédentaires que chez les sportifs). 
Est-ce prédictif ? Pas du tout à mon avis car on ne connaît rien des participants (état physique, niveau d'entraînement, etc. ), sinon l'âge imprécis (+ de...).
Moi je ne retiens qu'une chose, c'est que 100 % des partants de plus de 70 ans sont capables de faire 600 km à vélo en moins de 40 heures ! Je serai curieux de connaître le pourcentages des jeunes français.es de moins de 40 ans qui le pourraient ! On parie que les vieux cyclistes seraient dans le groupe de tête des plus endurants (même ceux qui sur le PBP abandonnent ou sont hors délais). Very Happy
Je vais quant même réfléchir sérieusement pour savoir s'il est raisonnable pour moi de m'inscrire dans un brevet où j'ai 57,5 chances sur 100 de ne pas être homologué... 
Je n'ose même pas envisager ma cote - s'il y avait des parieurs comme au PMU - si je décidais, fol que je suis (bi-gonarthrosé et mal-voyant la nuit) de tenter l'aventure sur mon spad en pignon fixe 44-16... geek
"Bien, et alors ?" : rien ! Ce sont juste des chiffres qui s'adressent à tous, aux bi-gonarthrosés et aux mal-voyants la nuit comme aux autres, pas de quoi se sentir personnellement visé…

Puisque tu trouves que la classe « 70 ans et + » est imprécise, en voici le détail. Les effectifs deviennent bien faibles pour en tirer des conclusions prédictives, même si la tendance est à constater que dans la classe « 70 ans et + », l’âge de réussite maximale est 70 ans. Quelle surprise !
Inscrits (Français)
Âge
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
Année
2003
3
8
4
4
2
2007
13
9
8
4
1
2
1
1
1
2011
12
8
7
7
10
3
3
2
2015
18
15
8
11
6
4
3
2
1
2
Total
46
40
27
22
21
11
4
5
3
2
2
Homologués (Français)
Âge
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
Année
2003
1
6
3
3
2
2007
5
2
0
0
0
1
0
0
0
2011
6
4
5
5
4
2
1
0
2015
11
5
4
4
1
0
2
1
1
0
Total
23
17
12
9
8
5
1
2
1
1
0
Taux de réussite (Français)
Âge
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
Année
2003
33,3%
75,0%
75,0%
75,0%
100,0%
2007
38,5%
22,2%
0,0%
0,0%
0,0%
50,0%
0,0%
0,0%
0,0%
2011
50,0%
50,0%
71,4%
71,4%
40,0%
66,7%
33,3%
0,0%
2015
61,1%
33,3%
50,0%
36,4%
16,7%
0,0%
66,7%
50,0%
100,0%
0,0%
Total
50,0%
42,5%
44,4%
40,9%
38,1%
45,5%
25,0%
40,0%
33,3%
50,0%
0,0%
Revenir en haut Aller en bas
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4867
Age : 71
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: soigner ses maux par des mots: démo!   soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Mini_h10Dim 18 Nov - 8:48

acollongues a écrit:
sccber a écrit:
Bien, et alors ? On en déduit que cette catégorie a un pourcentage de non homologués beaucoup plus importante que l'ensemble des participants et qu'elle ne représente que 1,4 % des partants. On ignore la distribution par âge dans cette catégorie - ouverte - même si je gage que dans celle-là le nombre de partants décroît encore plus fortement avec l'âge : forcément tout les chiffres des spécialistes indiquent que le VO2max s'infléchis fortement passé 70 ans (encore que il indique d'une manière générale qu'elle s'exaspère beaucoup plus chez les sédentaires que chez les sportifs). 
Est-ce prédictif ? Pas du tout à mon avis car on ne connaît rien des participants (état physique, niveau d'entraînement, etc. ), sinon l'âge imprécis (+ de...).
Moi je ne retiens qu'une chose, c'est que 100 % des partants de plus de 70 ans sont capables de faire 600 km à vélo en moins de 40 heures ! Je serai curieux de connaître le pourcentages des jeunes français.es de moins de 40 ans qui le pourraient ! On parie que les vieux cyclistes seraient dans le groupe de tête des plus endurants (même ceux qui sur le PBP abandonnent ou sont hors délais). Very Happy
Je vais quant même réfléchir sérieusement pour savoir s'il est raisonnable pour moi de m'inscrire dans un brevet où j'ai 57,5 chances sur 100 de ne pas être homologué... 
Je n'ose même pas envisager ma cote - s'il y avait des parieurs comme au PMU - si je décidais, fol que je suis (bi-gonarthrosé et mal-voyant la nuit) de tenter l'aventure sur mon spad en pignon fixe 44-16... geek
"Bien, et alors ?" : rien ! Ce sont juste des chiffres qui s'adressent à tous, aux bi-gonarthrosés et aux mal-voyants la nuit comme aux autres, pas de quoi se sentir personnellement visé…

Puisque tu trouves que la classe « 70 ans et + » est imprécise, en voici le détail. Les effectifs deviennent bien faibles pour en tirer des conclusions prédictives, même si la tendance est à constater que dans la classe « 70 ans et + », l’âge de réussite maximale est 70 ans. Quelle surprise !


































































































































































































































































































Inscrits (Français)
Âge
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
Année
2003
3
8
4
4
2
2007
13
9
8
4
1
2
1
1
1
2011
12
8
7
7
10
3
3
2
2015
18
15
8
11
6
4
3
2
1
2
Total
46
40
27
22
21
11
4
5
3
2
2
Homologués (Français)
Âge
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
Année
2003
1
6
3
3
2
2007
5
2
0
0
0
1
0
0
0
2011
6
4
5
5
4
2
1
0
2015
11
5
4
4
1
0
2
1
1
0
Total
23
17
12
9
8
5
1
2
1
1
0
Taux de réussite (Français)
Âge
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
Année
2003
33,3%
75,0%
75,0%
75,0%
100,0%
2007
38,5%
22,2%
0,0%
0,0%
0,0%
50,0%
0,0%
0,0%
0,0%
2011
50,0%
50,0%
71,4%
71,4%
40,0%
66,7%
33,3%
0,0%
2015
61,1%
33,3%
50,0%
36,4%
16,7%
0,0%
66,7%
50,0%
100,0%
0,0%
Total
50,0%
42,5%
44,4%
40,9%
38,1%
45,5%
25,0%
40,0%
33,3%
50,0%
0,0%
Merci pour les stats plus complètes (que je me souviens avoir lues en son temps). Elles pourront effectivement intéresser. Par contre, je ne comprend pas, si tu m'a lu,  pourquoi tu répètes ce que j'ai dit avoir retenu de mémoire. Tu termines même par " quelle surprise " ce qui était justement ce que je voulais dire.
Et puis le fait que des plus de 70 ans aient pu se qualifier à une épreuve que la plupart des personnes mal informées considèrent comme un exploit, voire pour beaucoup d'autres mieux informées comme le " bâton de maréchal " du cyclotouriste, est pour moi le plus intéressant à considérer, car tellement positif. Cela par exemple bat en brèche, hors domaine sportif, l'argument donné - par essence fallacieux même si c'est pour la bonne cause - que l'on ne peut pas retarder l'âge de la retraite car on ne peut plus physiquement travailler passé un certain âge...
Enfin, rassure-toi, je ne les aient pas prises pour moi, justement pour les raisons que j'expose (non prédictives) ; j'ai enseigné il y a déjà pas mal d'année suffisamment les statistiques pour ne pas confondre quelques chiffres partiels et une véritable recherche d'ordre scientifique...
Ensuite, j'ai rajouté une note humoristique, pas fameuse je l'avoue, n'ayant pas fait l'école du rire.
Franchement, si j'en ai rien à foutre de la problématique de l'âge pour mon cas personnel, par contre qu'on veuille m'y enfermer me gonfle grave (je parle d'une manière générale et de personne en particulier, bien entendu). Smile
Revenir en haut Aller en bas
Paddy
?
?
Paddy

Nombre de messages : 1327
Localisation : Brest (Acceuil)
Date d'inscription : 01/01/2014

soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: soigner ses maux par des mots: démo!   soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Mini_h10Dim 18 Nov - 13:07

Bonjour à tous,
en vrac...
les ouvriers au sens Zola se font rare
les travaux physiques le sont le moins en moins
le temps de travail diminue
la médecine aide
...
ensuite vous touillez des sédentaires avec des sportifs suivis depuis leur première licence
...
puis vous prenez des candidats bien préparés
vous y a joutez nombre de conseils/tactiques éprouvés pour mener à bout l'épreuve
...
et vous voulez faire des statistiques... de quoi ? 

Lorsque le triathlon est "apparu" certains finissaient en rampant, aujourd'hui les mêmes finiraient tout simplement.
Alors les stats...

Bonne route à tous
Revenir en haut Aller en bas
lmvv
Monsieur Vélo
Monsieur Vélo
lmvv

Nombre de messages : 1681
Age : 73
Localisation : environs d'Angers
Date d'inscription : 12/08/2014

soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: soigner ses maux par des mots: démo!   soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Mini_h10Dim 18 Nov - 18:00

"acollongues" n'a fait que répondre à une question de "jpm" en fournissant les statistiques dont il dispose. Tout le monde se doutait bien que le taux de réussite est de plus en plus faible lorsque l'âge augmente. Mais si l'on espère réussir son PBP, même à plus de 70 ans, il faut se dire que l'on sera du "bon côté" de la barre sans trop se prendre la tête. Sinon, mieux vaut ne pas s'inscrire.
À propos du Bergeracois MAURY, le doyen de PBP 1975 (mon premier ...), je me souviens du titre du récit (peut-être écrit par un de ses copains ? ), titre plutôt spirituel : "MAURY, tu ris, tes saluts tentent". MAURY était un peu Robert MARCHAND, à l'époque, en nettement moins célèbre cependant ... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
acollongues
Bitumator !
Bitumator !


Nombre de messages : 215
Age : 71
Localisation : Bourg-la-Reine 92
Date d'inscription : 15/12/2007

soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: soigner ses maux par des mots: démo!   soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Mini_h10Dim 18 Nov - 18:58

Oui Jean-Claude et le récit de son copain, dont tu rappelles le titre, est un thriller haletant, tant on se demande sans cesse si Maurice MAURY sera en mesure d'atteindre la Croix de Berny où était située l'arrivée, avant la clôture fatidique du délai de 90 heures.

Robert MARCHAND s’est essayé à Paris-Brest en 1987, mais il avait déjà 75 ans et sa participation s’est soldée par un abandon. Comme il n’était pas connu à l’époque, ce fut dans l’anonymat. Il était alors au club de Bois St Denis (77). Peut-être avait-il présumé de ses forces en choisissant de partir avec les 84 heures ?

Puisqu’on parle des septuagénaires qui ont homologué Paris-Brest il faut rappeler Pierre DUBOIS. Ce n’est pas un, mais deux PBP, que ce Rennais a bouclés à plus de 70 ans, puisqu’il termina en 1979 à 71 ans, puis de nouveau en 1983 à 75 ans. Il échoua cependant, comme Robert MARCHAND, en 1987. À la différence de ce dernier, Pierre DUBOIS avait déjà moissonné des PBP dans sa « jeunesse », puisqu’il y avait inscrit son nom en 1961 (53 ans), en 1971 (63 ans) et en  1975 (67 ans).

Il n'y a pas que des stats pour faire vivre PBP...
Revenir en haut Aller en bas
lmvv
Monsieur Vélo
Monsieur Vélo
lmvv

Nombre de messages : 1681
Age : 73
Localisation : environs d'Angers
Date d'inscription : 12/08/2014

soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: soigner ses maux par des mots: démo!   soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Mini_h10Dim 18 Nov - 19:05

... et heureusement !

J'ai eu l'occasion de croiser quelques fois Pierre DUBOIS, qui était une célébrité dans la région rennaise.
Revenir en haut Aller en bas
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4867
Age : 71
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: soigner ses maux par des mots: démo!   soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Mini_h10Dim 18 Nov - 19:16

lmvv a écrit:
"acollongues" n'a fait que répondre à une question de "jpm" en fournissant les statistiques dont il dispose. Tout le monde se doutait bien que le taux de réussite est de plus en plus faible lorsque l'âge augmente. Mais si l'on espère réussir son PBP, même à plus de 70 ans, il faut se dire que l'on sera du "bon côté" de la barre sans trop se prendre la tête. Sinon, mieux vaut ne pas s'inscrire.
À propos du Bergeracois MAURY, le doyen de PBP 1975 (mon premier ...), je me souviens du titre du récit (peut-être écrit par un de ses copains ? ), titre plutôt spirituel : "MAURY, tu ris, tes saluts tentent". MAURY était un peu Robert MARCHAND, à l'époque, en nettement moins célèbre cependant ... Laughing
Tout à fait. Nous sommes tous conscients de cela, je pense.
Ce dont il faut bien prendre conscience quand on parle de statistiques c'est qu'elles demandent pour être comprises d'avoir un minimum de culture mathématique et de sens critique. Ne pas confondre non plus des chiffres tirées d'un groupe complet (on parle en stats de population), ici les participants aux différents PBP, où l'on peut observer quelques évolutions, mais sans doute pas grand chose de plus (c'est pourquoi j'ai utilisé le terme " non prédictif ") : ainsi pendant des décennies les statistiques globales sur la population des fumeurs amenaient à parler de risque de cancer, confirmé jusqu'à la certitude plus tard par des preuves cliniques. Celà malgré tout reste un risque statistique, tous les fumeurs ne déclarant pas un cancer. 
Quand il s'agit de statistique basé sur un échantillon c'est encore autre chose d'extrapoler des conclusions, les biais - involontaires et souvent volontaires - dans la façon de poser les questions et sur la fabrication de l'échantillon représentatif étantt potentiellement innombrables.
Enfin, et surtout, pour toute statistique, une fois le travail mathématique établi, la parole est donnée à l'interprétation, qui pour être valide demande une démarche scientifique et une connaissance du sujet : l'écueil le plus évident - mais il y en a d'autres - et le plus connu est de prendre les corrélations directes ou indirectes  pour des liens de causalité (on trouve de nombreux exemples dans la littérature spécialisée). 
Si on reste dans le domaine qui nous passionne et que l'on considère les excellentes données sur la santé des cyclistes versus celle des sédentaires, à un âge donné, par exemple 70 ans Very Happy peut-on simplement affirmer le lien de causalité et dire " le vélo est bon pour la santé " ou bien au contraire " seules les personnes en bonne santé vont être capable de faire du vélo " ? On comprend bien, que la vérité - ou plus exactement la recherche de la vérité - sera moins tranchée, et demandera un véritable travail de recherche, où l'outil statistique ne sera qu'un des éléments productif. 
Dernier apparté (et j'essaierai de ne pas y revenir, juré) :
Si sur ce Forum on croit pouvoir dire que je me sens visé dès que l'on parle des limites physiques d'un cycliste de 70 ans ( Smile ), c'est évidemment qu'on se souviens de mon intervention aux propos de JPM (organisateur du Douze Cents du MC) qui prétextant les faiblesses d'un cycliste vieillissant parlait de fixer une limite d'âge pour les futures rééditions : c'est vrai que j'avais critiqué sa position qui extrapolait un ou deux exemples pour en faire une quasi règle (passé 70 ans on constitue un risque pour l'organisateur). C'en était suivi un petit débat - intéressant - sur la responsabilité civile et morale des organisateurs.
Personnellement, et je ne suis pas sûr d'avoir réussi à me faire comprendre, je regrettais surtout une atteinte à l'esprit de la charte cyclotouristique initiée par Vélocio lui-même, à savoir l'égalité absolue de tous les cyclistes non compétitifs, la solidarité et la liberté accordée à chacun à gérer intelligemment son intégrité physique, mais sans exclure bien évidemment la pédagogie et les conseils de prudence ( (pas de paternalisme donc, encore moins d'autoritarisme). Bref, un peu trop d'humour de répétition, et j'étais catalogué sensible à la sénescence, alors que je ne m'y intéresse pas plus aujourd'hui qu'il y a quarante ans, plus exactement que je suis toujours dans une phase de construction du moi.
Revenir en haut Aller en bas
Paddy
?
?
Paddy

Nombre de messages : 1327
Localisation : Brest (Acceuil)
Date d'inscription : 01/01/2014

soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: soigner ses maux par des mots: démo!   soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Mini_h10Dim 18 Nov - 20:39

Bonjour à tout,
Un de mes camarade occasionnel de route va tenter son 9 PBP et a pris RDV pour son 10ème ensuite 80 ans arrivant il raccroche.
Quand on essaie de tirer des conclusions avec un  si faible panel  c'est pas gagné.
Mais celui qui tente son 12 PBP part avec un avantage sans commune mesure par rapport à... Moi par exemple...
Le physique/ l'âge est  un avantage sans aucun doute, mais l'expérience l'est tout autant.
Il s'agit de finir dans un délai pas de finir devant untel ou untel.
Aujourd'hui nous sommes en meilleure forme plus longtemps plus âgé alors de manière normale nous aurons des participants plus âgés et des multi récidivistes en plus grand nombre.
Donc d'un point de vue statistiques pas sur que ça change mais un PBP bouclé par un centenaire... 

Bonne route à tous
Revenir en haut Aller en bas
Portocéan
Yapaphoto
Yapaphoto
Portocéan

Nombre de messages : 3756
Age : 70
Localisation : Le Havre (accueil)
Date d'inscription : 28/08/2007

soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: soigner ses maux par des mots: démo!   soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Mini_h10Mar 20 Nov - 21:57

sccber a écrit:

Moi je ne retiens qu'une chose, c'est que 100 % des partants de plus de 70 ans sont capables de faire 600 km à vélo en moins de 40 heures ! Je serai curieux de connaître le pourcentages des jeunes français.es de moins de 40 ans qui le pourraient !


Ou j'ai mal compris (ce qui me sera je pense reproché... Very Happy ) ou cette comparaison n'a aucun sens...

D'un côté des cyclos longue distance bien entrainés et très motivés... et de l'autre un échantillon lambda des français (et françaises) de la quarantaine...
Donc des personnes qui peut-être ne font aucune activité sportive, où qui font régulièrement un autre sport totalement opposé à la longue distance et qui surtout n'en ont rien à faire de rouler 40 h sans discontinuer sur une bicyclette...

La comparaison est ridicule...

C'est un peu comme quand je rentre d'une sortie cyclo, et que mon voisin (Luis le jardinier ! Very Happy ) s'enthousiasme pour ma centaine de km...
J'essaie alors de lui rappeler qu'on ne fait pas le même sport... et que, son sport à lui, est aussi performant que le mien...

Luis est d'origine espagnole, arrivé en France dans le années 70 comme coffreur ferrailleur dans les TP. Il a participé à la construction de la centrale EDF du Havre... 40 ans de chantiers donc et aujourd'hui il cultive son jardin de 300 m2 tout seul, sans fraise, sans motoculteur. Dix mois de l'année il est au jardin et l'été s'il fait chaud, il est là à 5 h du matin pour arroser (à l'arrosoir) son potager.
Jamais il ne se plaint...

Alors comparer ce qui n'est pas comparable...
Revenir en haut Aller en bas
cyclodelacote305
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
cyclodelacote305

Nombre de messages : 812
Age : 68
Localisation : Sionviller (Lunéville) (accueil)
Date d'inscription : 16/12/2014

soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: soigner ses maux par des mots: démo!   soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Mini_h10Mar 20 Nov - 22:08

Portocéan,
houeeeee! tu vas t'attirer des ennuissoigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Lol
Revenir en haut Aller en bas
Roland
Déménageur Breton
Déménageur Breton
Roland

Nombre de messages : 6498
Age : 58
Localisation : Finistère Nord
Date d'inscription : 26/01/2007

soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: soigner ses maux par des mots: démo!   soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Mini_h10Mar 20 Nov - 22:27

Portocéan a écrit:
… ou cette comparaison n'a aucun sens...

Mon cher Michel,

Te rends-tu compte que par ta faute au moins un péta-octet de texte va venir remplir les serveurs du forum ? Evil or Very Mad
Mesures-tu le burn-out dont un iPhone va prochainement être victime ? Suspect

Portocéan a également a écrit:
La comparaison est ridicule...

Mais le ridicule ne tue pas !
Parfois, c'est bien ce qu'on lui reproche ! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
http://cyclo-long-cours.fr/
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4867
Age : 71
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: soigner ses maux par des mots: démo!   soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Mini_h10Mer 21 Nov - 0:04

cyclodelacote305 a écrit:
Portocéan,
houeeeee! tu vas t'attirer des ennuissoigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Lol
Pas à ce point  Very Happy Bon, je m'y colle... L'iPhone est branché , pas de panne de batterie à craindre (lecture facultative comme d'hab).
Je dirai en exergue qu'il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre !
1- C'est l'histoire du verre à moitié plein et du verre à moitié vide : ce qui m'a paru intéressant, quand on notait le taux d'échec des vieillards sur le PBP c'était de rappeler que ces vieux de 70 ans et plus sont capables de réussir les quatre brevets qualificatifs (donc 600 km en continu et souvent encore plus) ce qui est remarquable - au sens étymologique - ce qui montre qu'un humain lambda actif et avec une hygiène de vie correcte - ne vieilli pas si vite que ce qu'on arrive à dire.
 2- Ensuite, pour préciser mon appréciation du verre à moitié plein, je ne fais pas de comparaison, et surtout relisez, pas entre sportifs. 
Je dis que globalement sur l'ensemble des français de moins de 40 ans (j'aurai dû préciser pour les coupeurs de cheveux en quatre, le groupe des jeunes adultes, je n'y met pas les enfants au berceau, ni les enfants. Tout le monde suis, c'est bon ? Very Happy  Cela comprend donc une importante masse de sédentaires). Et je voulais dire juste que le pourcentage de ces personnes (si elles savaient faire du vélo)  ayant potentiellement la forme physique - et mentale d'ailleurs - pour réussir à rouler 600 km serait plus petit que celui des cyclistes de plus de 70 ans. C'était comme si, pour faire comprendre la capacité de vitesse de course d'un guépard, j'avais parlé du chrono que l'animal serait capable de réaliser sur une piste de 400 m comparé à celui des ténors humains de la spécialité ! Alors le petit malin de service m'aurait benoîtement dit que cette comparaison était stupide parce que le guépard ne sera jamais capable de rester dans sa ligne et d'attendre le coup de feu du départ (ou tout autre objection de ce type)...
Qu'y a-t-il de ridicule à penser qu'un sportif d'endurance âgé - j'aurai pu aussi parler de course à pieds en tant qu'ancien marathonien et traileur, mais ici on roule d'abord - est en meilleure forme physique que beaucoup de sédentaires...
À titre d'exemple personnel, j'ai fait une fois une descente hors-piste en neige profonde avec deux jeunes skieurs de vingt ans et de niveau technique comparable au mien. Ensuite, pour rejoindre la première remontée mécanique de la station de ski, le " prix à payer " de cette belle sortie était de remonter en marchant dans de la neige où l'on s'enfonçait jusqu'aux genoux : j'ai fait la trace, cela a duré 30 mn, il était 11 heures du matin. Et bien, mes deux jeunes gaillards étaient tellement épuisés qu'ils n'ont plus skié de la journée malgré une neige exceptionnelle et un grand soleil. Je dis simplement que n'importe quel skieur de mon âge et de mon niveau (bon, sans plus), mais aussi cycliste, coureur à pieds, rameurs ou n'importe quel autre sport d'endurance bat dans la durée un jeune sédentaire ( ici il s'agissait en plus de skieurs exclusifs dans un sport où la qualité musculaire demandée est plutôt du type explosif). 
Croire que j'ai pu vouloir comparer une personne en bonne condition physique (sportif, jardinier ou cantonnier peu importe) mais pas entraînée à faire du vélo et un cycliste effectivement sur le même départ du PBP est vraiment me prendre pour un imbécile ! Bien que j'ai lu l'authentique exploit d'un cycliste ayant gagné une inscription tous frais payés au marathon de New-York et qui réussi à le terminer - au prix de crampes et douleurs multiples - sans avoir jamais couru auparavant, je sais l'importance de la préparation spécifique à n'importe quel effort sportif, tant évidemment du point de vue technique que surtout musculaire.
En faisant l'effort de ne pas me supposer le crétin parfait on aurait pu me créditer du simple rappel - bien notifié dans de nombreux articles de vulgarisation en faveur de l'activité sportive - qu'un sportif bien entrainé a le plus souvent la forme physique d'un sédentaire beaucoup plus jeune que lui. 
J'ai vécu la position inverse, il y a près de quarante ans, à m'échiner à tenter de suivre un copain à ski, qui m'impressionnait par sa résistance à la fatigue - il devait avoir presque la soixantaine - copain qui skiait en outre bien mieux que moi. J'appris, à mieux le connaître, qu'il faisait du vélo et avait fait deux ou trois Paris-Brest-Paris, je n'avais alors aucune culture cycliste particulière et donc je ne connaissais cette épreuve que vaguement de nom : il m'apprit que c'était un brevet de 1 200 km et j'en fut fort impressionné et admiratif (je ne faisais à l'époque que du ski alpin et du tennis à bas niveau, d'où ma réaction naïve). lol!
Revenir en haut Aller en bas
cyclodelacote305
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
cyclodelacote305

Nombre de messages : 812
Age : 68
Localisation : Sionviller (Lunéville) (accueil)
Date d'inscription : 16/12/2014

soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: soigner ses maux par des mots: démo!   soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Mini_h10Mer 21 Nov - 9:52

Bonjour 
Ouf j'ai tout lu, il me semble que je t'avais compris mais la réponse est intéressante  seulement voilà, je ne veux être provocateur mais les statistiques me gonflent et pour moi ne veulent pas dirent grand chose ou plutôt chacun y vois ce qu'il veut ce qui revient au même.
Revenir en haut Aller en bas
Portocéan
Yapaphoto
Yapaphoto
Portocéan

Nombre de messages : 3756
Age : 70
Localisation : Le Havre (accueil)
Date d'inscription : 28/08/2007

soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: soigner ses maux par des mots: démo!   soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Mini_h10Mer 21 Nov - 11:52

Portocéan a écrit:
Ou j'ai mal compris (ce qui me sera je pense reproché... Very Happy )

sccber a écrit:
Je dirai en exergue qu'il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre !

Ben voilà... j'avais raison ! Very Happy

Alors bien vu l'ami... ton vécu est tellement hors norme qu'on ne peut que s'incliner... nous modestes forumeurs. Very Happy 

Mais j'ai quand même un peu de mal avec cette prose nombriliste... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
acollongues
Bitumator !
Bitumator !


Nombre de messages : 215
Age : 71
Localisation : Bourg-la-Reine 92
Date d'inscription : 15/12/2007

soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: soigner ses maux par des mots: démo!   soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Mini_h10Mer 21 Nov - 14:16

Portocéan a écrit:


Mais j'ai quand même un peu de mal avec cette prose nombriliste... Crying or Very sad

Merci de dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas.
Revenir en haut Aller en bas
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4867
Age : 71
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: soigner ses maux par des mots: démo!   soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Mini_h10Mer 21 Nov - 17:06

cyclodelacote305 a écrit:
Bonjour 
Ouf j'ai tout lu, il me semble que je t'avais compris mais la réponse est intéressante  seulement voilà, je ne veux être provocateur mais les statistiques me gonflent et pour moi ne veulent pas dirent grand chose ou plutôt chacun y vois ce qu'il veut ce qui revient au même.
Pour les statistiques je ne suis pas d'accord ; d'ailleurs les scientifiques les plus pointus en font un outil très important. Ce qui ne veut pas dire, que comme pour une scie ou un tournevis on ne sache pas s'en servir (j'ai connu un gars dont la sœur prenait ses ciseaux à bois pour dévisser).
Revenir en haut Aller en bas
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4867
Age : 71
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: soigner ses maux par des mots: démo!   soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Mini_h10Mer 21 Nov - 17:09

acollongues a écrit:
Portocéan a écrit:


Mais j'ai quand même un peu de mal avec cette prose nombriliste... Crying or Very sad

Merci de dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas.
Merci les gars, vous êtes sympas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: soigner ses maux par des mots: démo!   soigner ses maux par des mots: démo! - Page 2 Mini_h10

Revenir en haut Aller en bas
 
soigner ses maux par des mots: démo!
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index du forum :: Nos membres :: Présentez-vous-
Sauter vers: