Le forum des Rubans Blancs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk microSDXC Ultra 256 Go + Adaptateur SD – Classe 10, ...
34.99 € 60.99 €
Voir le deal

 

 Faut-il être GRAS pour réussir PBP ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Ced40
Mollet d'acier
Mollet d'acier


Nombre de messages : 139
Age : 38
Localisation : Landes (40)
Date d'inscription : 27/10/2018

Faut-il être GRAS pour réussir PBP ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Faut-il être GRAS pour réussir PBP ?   Faut-il être GRAS pour réussir PBP ? - Page 4 Mini_h10Dim 10 Jan - 15:53

Il y a à mon avis un point important dans le 3ème message du sujet et qui est ensuite repris dans le 1er message de Roland, toujours sur la 1ère page du sujet : pour les épreuves d'endurance, le poids de forme n'est pas notre poids le + faible. 
Il faut donc se présenter au départ "au poids de forme" et non pas "au poids le + faible".
La difficulté est de situer son "poids de forme".  Wink

Et ça ne veut pas dire non plus qu'il faut partir avec des kilos en trop, en pensant les perdre en route : le poids perdu lors d'une épreuve est essentiellement de l'eau. Donc si on perd du poids, c'est qu'on se déshydrate... pas bon du tout.

Indépendamment de ça, il peut être intéressant de veiller à s'alimenter de façon particulière les quelques jours précédents une épreuve (réduire la viande rouge, préférer le poisson, manger des féculents...). Les ultra-traileurs font très attention à ça et il y a pas mal de publications sur le sujet (avec probablement des bons et des moins bons conseils selon les sites... il vaut mieux recouper les infos).

Autre chose, concernant le miel : privilégier le miel d'arbre (miel d'acacia, miel de sapin...) qui contient majoritairement du fructose (indice glycémique bas) tandis que les miels de fleurs contiennent majoritairement du glucose. Un moyen simple pour les reconnaître quand on ne sait pas : le fructose ne cristallise pas avec le temps contrairement au glucose. Un miel qui cristallise contient donc majoritairement du glucose.

Ce sujet de l'alimentation, de manière générale, est hyper intéressant et c'est sûrement bien + important pour la "performance" (que l'on vise un temps ou juste finir) que de gagner 500gr sur son vélo... mais c'est un sujet très vaste et ça nécessite une discipline quotidienne pas toujours évidente à concilier avec le train-train quotidien (quand tu rentres du taf à 19h et qu'il faut faire à manger, souvent tu fais ce que tu as sous la main et qui va vite Laughing)
Revenir en haut Aller en bas
erwin68
Mollet d'acier
Mollet d'acier


Nombre de messages : 113
Localisation : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 10/03/2017

Faut-il être GRAS pour réussir PBP ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Faut-il être GRAS pour réussir PBP ?   Faut-il être GRAS pour réussir PBP ? - Page 4 Mini_h10Dim 10 Jan - 20:19

bon c'est un peu HS mais pas sûr que l'on puisse considérer le miel de sapin comme un miel d'arbre. Il y  a tout de même eu l'étape particulière du puceron entre l'arbre et ce que récolte l'abeille.
Pour ce qui est de l'alimentation sur les épreuves longues je pense aussi que c'est déterminant.
Revenir en haut Aller en bas
Popiette
Le choc des Bermudes
Le choc des Bermudes
Popiette

Nombre de messages : 2761
Age : 33
Localisation : Cotentin (acceuil)
Date d'inscription : 21/05/2010

Faut-il être GRAS pour réussir PBP ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Faut-il être GRAS pour réussir PBP ?   Faut-il être GRAS pour réussir PBP ? - Page 4 Mini_h10Lun 11 Jan - 14:58

Pour revenir au sujet, je ne suis jamais rentré plus léger d'une randonnée depuis 2013. Je reviens toujours avec le même poids désormais ... a peu de chose prêt. La chaudière est alimentée, la remarque sur le poids de forme vs poids le plus léger semble pertinente.

Concernant la littérature disponible en trail, il faut savoir que les problèmes gastriques sont très importants sur du long en trail, rien à voir avec notre pratique de la randonnée vélo longue distance. Cela est du à la grande quantité d'eau bu et au malaxage de l'estomac par la foulée ... ... et en trail, les ravitaillements sont organisés un peu comme PBP mais cela n'a rien à voir avec de la réelle autonomie comme sur une diagonale.
De nombreux ouvrages sont disponibles, ca vaut la peine de s'en procurer un.

Merci Elysmima pour les petites recettes pour éviter les boulangeries, je vais les essayer.
Il est possible aussi possible de trouver des salades de lentilles en barquette dans les épiceries de campagnes / supérette. Pour moi ça passe mieux que le sucré des boulangerie. La gamme Cassegrain de lentilles et de pois blancs passe bien pour moi (essaie en juin sur conseils).

Concernant le poids, le rapport poids / puissance est intéressant quand c'est vallonné / montagneux.
Sur le bord de Loire, seul compte le rapport puissance / surface au vent.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.cyclo-longue-distance-contentin.com/longue-distance
elyasmina
Mollet d'acier
Mollet d'acier


Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 28/03/2017

Faut-il être GRAS pour réussir PBP ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Faut-il être GRAS pour réussir PBP ?   Faut-il être GRAS pour réussir PBP ? - Page 4 Mini_h10Lun 11 Jan - 15:58

@paddy Le poids est un handicap en montée, certes, mais 2 remarques :

- des copains et des copines plus lourds (et pas nécessairement plus grands !) grimpent beaucoup mieux que moi ! Pas nécessairement plus jeunes non plus, ni sur des vélos plus légers ! outre l'entraînement, les capacités morphologiques et physiologiques de chaque constitution doivent avoir un impact non négligeable, peut-être plus important que 3 kilos de plus ou de moins. Bon, les copains ne sont pas alcooliques, ça doit aider...

- plus sérieusement, au bout de quelques jours d'efforts répétés, les différences sont un peu lissées (je ne parle pas des cyclistes très performants, ni des très sous-entraînés, mais des cyclos lambda) : j'ai souvenir lors du Trirhéna et de la Route du Diable que le ventre mou des participants grimpait à une allure assez similaire à l'aube du 3ème jour, c'est-à-dire plutôt lentement... quel que soit le poids, l'âge et les performances habituelles de chacun...

Donc pour en revenir à la question initiale, je pense que quelques kilos supplémentaires ne sont pas un handicap notable sur la longue distance - avec la fatigue accumulée, vu la gueule des moyennes roulantes, peut-on vraiment parler de performance cycliste ? - et je crois très fort (oserai-je parler de certitude empirique ?) que pour les maigres à grosse consommation de carburant, accumuler quelques réserves de graisse permet de s'alimenter un peu moins pendant l'effort. A ce propos, pour illustrer cette diversité des métabolismes, pour ma part, je pèse toujours plus lourd après une longue distance qu'au départ, mais c'est simplement que je n'arrive pas à évacuer aussi vite que j'ingurgite. Au bout d'une semaine, j'ai séché, et presque toujours maigri.

J'ajouterai que les femmes ont une proportion de graisse structurellement supérieure à celle des hommes, et une propension inverse aux fringales. La très grande majorité de mes copines de longue distance n'a jamais connu de fringale (moi non plus). Je ne dis pas que c'est exclusivement dû au taux de masse graisseuse, mais il ne me paraîtrait pas aberrant que ce soit corrélé.

Enfin, certaines expérience de sport à jeun devraient totalement me contredire... Nous avons une fâcheuse tendance à généraliser notre cas personnel, je ne prétends pas être exempte de ce travers.
Revenir en haut Aller en bas
zapilon
Vénérable
Vénérable
zapilon

Nombre de messages : 2909
Age : 85
Localisation : Nord du Nord de France
Date d'inscription : 26/09/2006

Faut-il être GRAS pour réussir PBP ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Faut-il être GRAS pour réussir PBP ?   Faut-il être GRAS pour réussir PBP ? - Page 4 Mini_h10Lun 11 Jan - 18:01

De ce que j'ai retenu du problème:: tenir compte du niveau de l'effort

. à faible intensité (cyclotourisme ) l'organisme consomme des graisses qu'il transforme lentement en glucides assimilables, ces derniers étant brulés par les muscles sans produire de déchets. Le muscle du coeur est dans ce circuit
. à plus forte intensité la machine à transformer les graisses ne suit pas et il est fait appel aux glucides stockés dans le foie ou (sprint) dans le sang. Ce sucre direct produit des déchets de combustion

Le pouvoir calorifique du gras est 10 fois celui du sucre

En LD en gardant ses habitudes de nourriture habituelles on ne devrait pas perdre de poids

En LD tout apport de glucides augmente la glycémie dans l'alimentation directe du muscle par le sang = déchets (acide lactique)


L'avis de ceux qui savent ?
Revenir en haut Aller en bas
http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/
Jipe4
Super randonneur
Super randonneur
Jipe4

Nombre de messages : 446
Age : 65
Localisation : Drôme et Puy-de-Dôme
Date d'inscription : 14/09/2015

Faut-il être GRAS pour réussir PBP ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Faut-il être GRAS pour réussir PBP ?   Faut-il être GRAS pour réussir PBP ? - Page 4 Mini_h10Mar 12 Jan - 8:47

Faut il être gras pour réussir P.B.P ?

Mon expérience personnelle m’encourage à dire sûrement. 
Au départ de P.B.P je faisais 70 kilogrammes pour 1,87 mètre j’ai abandonné sur le retour à Tinténiac et j’ai fini aux urgences à Rennes.

Je n’arrive pas à m’hydrater et a m’alimenter. L’un des rares trucs que j’ai réussi à avaler et une excellente soupe à Saint Nicolas du Pelem.
Revenir en haut Aller en bas
elyasmina
Mollet d'acier
Mollet d'acier


Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 28/03/2017

Faut-il être GRAS pour réussir PBP ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Faut-il être GRAS pour réussir PBP ?   Faut-il être GRAS pour réussir PBP ? - Page 4 Mini_h10Mar 12 Jan - 9:50

J'ai pas tout compris, mais c'est un peu dans le sujet... cela part de l'expérience des pros et dévie sur le cycliste amateur, sans vraiment évoquer la longue distance. J'en ai surtout retenu que nos habitudes alimentaires influent sur le type de carburant que nous mobilisons pour l'effort. Encore un facteur de plus pour expliquer la diversité des ressentis exprimés ici.
https://www.docdusport.com/cyclisme-pourquoi-tant-de-maigreur/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Faut-il être GRAS pour réussir PBP ? - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Faut-il être GRAS pour réussir PBP ?   Faut-il être GRAS pour réussir PBP ? - Page 4 Mini_h10

Revenir en haut Aller en bas
 
Faut-il être GRAS pour réussir PBP ?
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index du forum :: Conseils :: Alimentation-
Sauter vers: