Le forum des Rubans Blancs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 dodecaudax - cyclaudax, ça rime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Cyclaudax
Centmois
Centmois
avatar

Nombre de messages : 1018
Age : 57
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   Dim 7 Avr - 18:23

Bien rentré, voici le CR complet :

J’ai programmé ce parcours pour associer le déplacement prévu en Bretagne pendant ma semaine de congés et poursuivre ma préparation pour la diagonale. C’est un peu tôt dans la saison, mais le calendrier est ainsi fait.
Je pars dès 8h lundi matin, par une température négative mais avec le soleil qui se lève et un vent de Nord Est qui devrait me pousser jusqu’au bout. Je ne peux qu’apprécier cet allié, bien qu’il soit aussi la cause du froid.
J’ai programmé de courts arrêts toutes les heures et des arrêts d’1/2h environ tous les 80km pour me ravitailler.

Je ne sens pas trop le froid lorsque je roule, mais à chaque arrêt le vent froid me saisi. Lors de ma rencontre avec Papou près de Château-Gontier j’ai un peu moins d’1 heure d’avance, mais en ayant reporté ma pause à Château-Gontier où je prendrai un en cas chaud. Je m’arrête à Pommerieux pour prendre le café ce qui fait que je n’ai plus que 20 mn d’avance sur les prévisions, ce qui est bien suffisant. Il est inutile de faire plus d’efforts qu’il ne faut car la route sera longue avec les 400 km au programme.
L’après midi se déroulera sans plus de difficultés que le parcours n’en comporte avec une température agréable. Peu après une pause au Sel de Bretagne, je suis contacté par Magaly (M&Ms) qui veut savoir ou j’en suis pour venir m’encourager. Je suis très surpris mais très heureux de cette proposition. Le temps de faire la route elle arrive avec Solenn et l’épicerie ambulante avant que je n’atteigne Bourg les Comptes ; il fait 16°, la température maxi de la journée. Nous passerons un moment très sympa avec le café pour me réchauffer et sans être pressé car ma pause était prévue ici.
J’ai la désagréable surprise lorsque je connecte mes lumières de constater le non fonctionnement de l’un de mes feux avant et du feu arrière connectés à la dynamo. Ce seront un feu arrière sur pile et ma frontale qui seront mis à contribution. Lors de ma traversée de Guer peu avant 21h, je m’arrête pour un plat chaud avant d’entrer dans la nuit. Les traversées de Ploërmel et Josselin se passent sans problème à l’aide du GPS, mais la fatigue se fait sentir. Je décide de m’arrêter lorsque je trouverai un abri, ce qui est fait à Noyal Pontivy dans un abri banque alors que la température extérieure est de 0°. Ce seront environ 45mn pour me reposer et même m’endormir quelques instants.
Le parcours est plus accidenté sur sa 2° partie et c’est ici que la 2° panne viendra avec une crevaison de ma roue arrière vers 5h du matin tandis que la température est au plus bas avec -3°. Ce sont environ 20 mn pour me relancer, et avoir à nouveau besoin de m’arrêter dormir, ce qui sera fait à Rostrenen sans descendre du trike car cet abri est équipé de portes automatiques. A peine couché, des clients passent retirer de l’argent, mais ni l’un ni l’autre ne sont dérangés. J’y resterai moins longtemps que lors du précédent arrêt car le sol est très froid. Malgré tout, cet arrêt m’aura fait du bien, et maintenant, je n’aurai plus besoin de jouer avec mes connexions à la dynamo comme je le faisais depuis 3h pour brancher alternativement le GPS ou le phare selon la déclivité de la route pour ne pas prendre de risque dans les descentes.
J’ai prévu un petit déjeuner à Carhaix, et en entrant dans la ville, je découvre le site contrôle du PBP randonneur. A cause de travaux dans le centre ville, je m’égare et rejoint Plounévézel par la voie verte. La route de Poullaouen à Huelgoat est toujours en aussi mauvais état dans la vallée de l’Argent.
Je profite de mon passage pour enfin valider mon BPF ici et terminer ma carte du Finistère. Enfin, il me reste à me hisser au point culminant de mon parcours : le Roc Trévézel puis à me diriger sur Lampaul Guimiliau et Landivisiau afin d’atteindre Bodilis, terme du parcours après 406 km.
La nuit a été bien plus difficile que prévue, mais à cette période de l’année la condition n’est pas optimale et ce n’est pas anormal. Je n’ai pas réussi à faire le parcours sous les délais d’un BRM, probablement à cause des températures fraiches que je n’apprécie guère et qui n’ont pas favorisé mon alimentation. Avec la nuit venue, l’eau s’est refroidie au point de ne pas avoir envie d’en boire, ce qui est contraire aux bonnes règles.


@ Yvan : réfléchis bien avant de passer aux 3 roues car confort et "performance" ne vont pas bien ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/cyclaudax/
admin
Yvan Le Terrible
Yvan Le Terrible
avatar

Nombre de messages : 4720
Age : 45
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   Dim 7 Avr - 18:41

Cyclaudax a écrit:
@ Yvan : réfléchis bien avant de passer aux 3 roues car confort et "performance" ne vont pas bien ensemble.

Ca tombe bien je ne suis pas performant lol! Tu sais j'ai le temps d'y réfléchir , j'suis jeune lol!

~
Le vélo c'est très super !  [Léane, trois ans et demi ]

Super Randonneur, la longue distance à vélo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://superandonneur.fr/
MIB54
Petit plateau
Petit plateau
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 69
Localisation : Nancy (environs)
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   Lun 8 Avr - 8:52

Cyclaudax a écrit:


@ Yvan : réfléchis bien avant de passer aux 3 roues car confort et "performance" ne vont pas bien ensemble.

Ayant un Catrike Road je confirme. Peut être un Ice Vortex+ ou un Carbontrike allient les deux qualités. Mais les trikes rapides ne sont pas nombreux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyclaudax
Centmois
Centmois
avatar

Nombre de messages : 1018
Age : 57
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   Ven 3 Mai - 21:11

Cette semaine a été fructueuse avec 2 Dodecaudax :

lundi 29 Avril : Descente sur les bords du Cher pour valider le BPF de St Aignan sur Cher
225 km, 2300 D+

jeudi 03 Mai : Montée dans le Perche pour voir l'abbaye de la Trappe à Soligny la Trappe. J'avais fais une photo de pancarte pour ce BPF en 2010 et je suis allé à l'abbaye ou Frère Guy a tamponné ma carte.
221 km, 2390 D+

Et tout ça pour étrenner mon nouveau tricycle.

Des CR et photos à suivre. Ja vais aller Sleep maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/cyclaudax/
Cyclaudax
Centmois
Centmois
avatar

Nombre de messages : 1018
Age : 57
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   Dim 5 Mai - 20:47

Avril
Sur les bords du Cher

N’ayant pas satisfait aux conditions pour valider mon dodecaudax en début de mois, je profite de cette semaine de congés pour le faire aujourd’hui tout en essayant mon nouveau trike : le Catrike 700 que je viens de recevoir, plus « sportif » que le Trail.
J’avais prévu 2 journées de 200 km, l’une en passant près de Chartres pour me rendre à Baccon, la suivante pour descendre à St Aignan sur Cher ou je suis déjà souvent passé lors de brevets mais sans pouvoir m’arrêter et donc valider ma carte BPF.

La météo annoncée n’étant pas bonne pour mardi, surtout au Sud de la Loire, j’ai inversé mes parcours pour profiter du beau soleil annoncé pour le lundi. Arrivé à Amboise, mon GPS programmé différemment ne me permet pas de suivre le parcours prévu, et je n’ai pas les cartes pour ce parcours. Je m’écarte donc du trajet envisagé et navigue un peu à l’aveuglette jusqu’à Chenonceaux ou j’espère trouver le route de St Aignan. Je suis un peu perturbé et j’ai du mal à m’alimenter car je ne trouve pas de commerces ouverts avant d’atteindre St Aignan. Cette fois, je n’irai pas au zoo de Beauval tout prêt, mais je monte jusqu’au pied du château avant de remonter vers Chambord.
Cette 2° partie de route sera plus rude, le vent me fouettant le visage alors qu’il me soufflait plutôt dans la chevelure depuis le matin. Jusqu’à Chambord sans trop de vigueur, je le sens bien plus après la traversée de la Loire à Muides et dans la petite Beauce.
C’est donc exténué que j’arrive à destination, mais très satisfait de ce 1° essai grandeur nature avec ce 700.

Distance : 224.6 km
Temps total : 11h16’
D+ : 2308 m



Pour le retour à la maison, la météo pluvieuse de mardi matin me pousse à prendre la direction Ouest plus rapidement que prévu. J’ai en plus la désagréable surprise de subir une crevaison après 45mn de route. Je rencontre un agriculteur qui me permet de m’abriter sous son hangar pour procéder à ma réparation. Ce n’est que vers midi que je sors de la zone dépressionnaire lorsque j’atteins Mondoubleau. Le soleil étant de retour, je prends le chemin des écoliers pour rejoindre la maison, au point de me faire arroser peu avant d’y arriver après 150 km.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/cyclaudax/
Cyclaudax
Centmois
Centmois
avatar

Nombre de messages : 1018
Age : 57
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   Dim 5 Mai - 20:53

Mai
Dans le Perche

2° sortie Dodecaudax programmée cette semaine, j’avais envisagé de rouler jeudi et vendredi en Normandie. Le temps ne s’annonçant pas très beau, je suis resté jardiner jeudi.
J’ai préparé ce circuit jeudi soir, prévoyant d’aller faire tamponner ma carte BPF de l’Orne à Soligny la Trappe où je suis déjà passé en 2010 mais sans passer à l’abbaye et en me contentant d’une photo. Le temps est prévu plus ensoleillé dans l’Orne que dans la Sarthe.

C’est à 7h30 que je m’élance, sans soleil car un brouillard haut masque le soleil, mais pas pour très longtemps. Direction La Ferté St Bernard où je fais un petit arrêt devant la tour du XV° puis de me diriger vars Bellême. A partir d’ici, j’entre dans une région que j’ai très peu parcourue et découvre le village de Mauves sur Huisne, la basilique de La Chapelle Montligeon. Je fais une pause casse croute à Tourouvre avant d’entrer dans la forêt du Perche à la recherche de l’abbaye de La Trappe. Le temps de faire le plein de mon bidon à la source, je vais à la rencontre de Frère Guy qui assure l’accueil à l’abbaye. Un petit moment d’échange avant de poursuivre ma route, direction retour. Le profil du Perche me permet de bien profiter et tester mon Catrike 700 qui répond à merveille dans les bosses et dans les descentes. Juste avant Mortagne, l’une d‘elle me permet d’atteindre près de 58 km/h.

Jusqu’à Mamers, c’est la route du PBP, celle là même ou je me suis endormi en 2011 en sens inverse. Le vent est favorable et le profil devient relativement plat, ce qui me permet de maintenir une bonne allure. Ces 221 km seront finalement « avalés » en moins de 12h, ce qui met en évidence la fluidité de ce trike. Je suis mon fatigué que lundi pour un parcours avec presque les mêmes caractéristiques, exception faite que le vent était favorable sur la dernière partie.

Distance : 221.4 km
Temps total : 11h28’
D+ : 2386 m
Vitesse moyenne : 19.3 km/h
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/cyclaudax/
Cyclaudax
Centmois
Centmois
avatar

Nombre de messages : 1018
Age : 57
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   Jeu 30 Mai - 20:38

Juin
Voir la Loire en crue ?

Avant de partir sur la Diagonale, il me reste à affiner ma préparation après 3 semaines de repos. Je vais partir sur un parcours sans trop de difficultés et de jour dans l'attente de ma roue dynamo pour équiper mon 700.
Trike léger, parcours peu accidenté, météo beau temps, tout contraire aux conditions de route préconisées par mon coéquipier mais, ça m'ira bien pour cette reprise.

le parcours : http://www.openrunner.com/index.php?id=2539178
et j'irai rendre visite à Marcus, pour peu qu'il soit à la boutique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/cyclaudax/
phil35
P'tit Philou
P'tit Philou
avatar

Nombre de messages : 2177
Age : 49
Localisation : 35
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   Jeu 30 Mai - 21:31

Cyclaudax a écrit:
Juin
Voir la Loire en crue ?

et j'irai rendre visite à Marcus, pour peu qu'il soit à la boutique.

désolé Gilbert mais avec Papou, on a mangé tous les bons gâteaux de Marcus pig

phil35
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclo-breizh-randonneur.over-blog.com/
Cyclaudax
Centmois
Centmois
avatar

Nombre de messages : 1018
Age : 57
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   Ven 31 Mai - 20:58

Pas grave, je vais lui faire une visite SURPRISE lol!

vous, il vous attendait, c'est pour cela qu'il avait passé la veille dans sa cuisine.
et vous n'avez pas été malades ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/cyclaudax/
phil35
P'tit Philou
P'tit Philou
avatar

Nombre de messages : 2177
Age : 49
Localisation : 35
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   Ven 31 Mai - 21:01

Cyclaudax a écrit:
Pas grave, je vais lui faire une visite SURPRISE lol!

vous, il vous attendait, c'est pour cela qu'il avait passé la veille dans sa cuisine.
et vous n'avez pas été malades ?


on ne risquait pas d'être malade avec ses gâteaux, il avait oublié la recette Suspect

phil35
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cyclo-breizh-randonneur.over-blog.com/
Cyclaudax
Centmois
Centmois
avatar

Nombre de messages : 1018
Age : 57
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   Dim 2 Juin - 19:29

Le mois commence à peine, mais le soleil est annoncé pour la journée et il me faut me relancer pour être prêt pour la diagonale. J’en profite donc pour réaliser mon dodecaudax du mois, même si rien ne presse car les occasions ne manqueront pas. Je prévois encore 2 sorties sur la journée complète puis ce sera Strasbourg Perpignan.
Il est presque 6h lorsque je lance le chrono car n’étant pas encore équipé de dynamo sur mon 700, il me faut rouler de jour. Un peu de brouillard avant d’arriver à Château du Loir, mais j’ai déjà vu le soleil se lever, un lièvre, un escargot de Bourgogne (à se demander ce qu’il fait en Sarthe), du faisan. Le plus dur de la journée est fait lorsque je traverse le Loir ; puis je passe au pied du château de La Roche Racan auquel je n’avais jamais prêté attention. Il faudra revenir cet été pour la visite.

Direction Luynes à travers la forêt sur une route bien tranquille et souvent fréquentée sur HD entre Pernay et Neuillé Pont Pierre. A Luynes, je descends sur le quai de la Loire puis direction plein Ouest vers Saumur. Le niveau du fleuve est élevé, mais pas de risque de crue pour encore. A Langeais je passe sur la rive gauche pour aller voir le château d’Ussé sur l’autre rive de l’Indre. Le soleil est bien présent et pour la première fois de l’année, j’ai mis mes jambes à l’air (non, non, vous ne les verrez pas).


Je traverse à nouveau cet affluent aux portes de Candes St Martin puis me rends à Montsoreau où je trouve l’occasion de tester mon 32x36 pour de bon dans la ruelle que je voulais simplement prendre en photo et que j’ai décidé de monter au château. De là-haut, les couleurs des eaux de la Loire et de l’Indre montrent qu’elles ne veulent pas se mêler.


Je passe devant les troglodytes avant de me diriger vers Saumur. Ayant eu du mal à trouver une route ouverte aux cyclistes lors de mon dernier passage en février, je me suis fais une trace par l’intérieur de la ville. Bien m’en a pris, celle-ci m’a fais accéder au pied du château par une rue agréable et très peu de circulation. Après le passage du tunnel, j’arrive auprès des douves puis je traverse toute la ville avant de m’arrêter manger un peu au bord du fleuve.


Il me reste 1/2h de route avant d’arriver à Gennes rendre visite à Marcus. Je le trouve sur sa terrasse à terminer son repas en profitant du soleil. Mine de rien, cet arrêt sera le plus long de la journée sans que je m’en rende compte. Aucun problème, je roule bien depuis ce matin et suis bien en avance sur mes prévisions très larges.

Après cet intermède, direction plein Nord pour rejoindre Beaugé, mais malheureusement sans guère de soleil. La couverture nuageuse est revenue, de plus en plus dense avec des tendances orageuses par la suite. Du coté de Thorée les pins, le ciel est gris foncé, le vent souffle par rafales et je trouverai la route bien mouillée sur plusieurs km.
Les 25 derniers km se font à nouveau sous le soleil, et c’est peu après 18h que j’arrive à la maison, ravi de cette journée.
Je n’ai pas réussi à rouler à la vitesse envisagée (3h par tranche de 50 km), mais comme j’ai roulé à mon rythme sans trop d’effort, je ne suis pas rentré épuisé comme c’était souvent le cas avec le Trail.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/cyclaudax/
rouedevelo
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
avatar

Nombre de messages : 639
Localisation : caen 14
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   Dim 2 Juin - 20:04

coucou ! compte tenu de la qualité de tes photax, tu seras le reportax de la diagonax et comme ça j's'rai relax Twisted Evil
relax ca rime avec cyclaudax ! Top
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyclaudax
Centmois
Centmois
avatar

Nombre de messages : 1018
Age : 57
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   Dim 2 Juin - 20:42

Question photos et films, t'es pas mal non plus. J'ai vu le résultat sur ton accompagnement de Millepattes. Ouais, je sais, tu peux encore faire des progrès. Je te servirai d'exemple

Pas de problème, je fais les photos, tu fais les ravitos.
Pour des photos réussies, il me faut être bien reposé, du soleil, de beaux paysages et de bons acteurs. Je crois bien que j'aurai tout sur SP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/cyclaudax/
Cyclaudax
Centmois
Centmois
avatar

Nombre de messages : 1018
Age : 57
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   Mar 4 Juin - 21:53

hors sujet, mais au cas où un rattrapage soit nécessaire avant la fin lol!

pour samedi prochain, virée en Mayenne : http://www.openrunner.com/index.php?id=2565217
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/cyclaudax/
Cyclaudax
Centmois
Centmois
avatar

Nombre de messages : 1018
Age : 57
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   Dim 9 Juin - 14:46

Avant- dernière sortie avant la diagonale, j’ai préparé un parcours de 240 km. J’ai mis mon réveil un peu plus tôt que la semaine passée, et démarre mon parcours à 5h10’ ; la nuit est encore là et la température proche de 18°. Je pars donc léger, sans tenue pour le froid ni pour la pluie bien que la météo annonce des orages pour l’après midi à venir du Sud. Je n’en tiens guère compte.
Le vent me pousse dans le dos, les conditions de route très agréables pour me rendre à Sainte Suzanne (site BPF 53). Je poursuis vers l’Ouest pour rejoindre les rives de la Mayenne entre Monflours et Changé avant de traverser Laval et d’aller donner le bonjour à Daniel, mon président de club des Audax Lavallois.

Château Gontier sera ma prochaine étape ou je profite de déjeuner rapidement puis je continuer jusqu’au Maine et Loire vie Miré et Morannes. Peu avant Malicorne, tous se passant bien, je décide de modifier la fin de mon parcours, espérant atteindre les 300km. Je descends sur La Flèche en prévoyant de passer à Château du Loir, mais la météo change rapidement.
A l’entrée de La Flèche, l’orage gronde, la pluie tombe sans me laisser le temps de trouver un refuge efficace. Le premier mur m’abritera un peu ; je suis coincé entre le mur et une voiture dont le propriétaire à omis de fermer ses vitres. Après environ 10 mn, alors que l’averse s’amplifie, j’essaie d’ouvrir la portière. Celle-ci n’étant pas verrouillée, je m’engouffre dans le véhicule et cherche de quoi limiter l’entrée de la pluie. L’orage est juste au dessus, très violent aussi je suis ravi de cette opportunité d’abri ou je reste 15 mn. Lorsque je sors, le propriétaire arrive avec un autre véhicule et est très surpris de ma présence. Lui expliquant les raisons de ma présence, il est très compréhensif et content de m’avoir rendu service involontairement.
Après cet arrêt, j’allume les lumières le temps de sortir d’une route à grande circulation ou la visibilité est certainement perturbée par l’eau projetée par les véhicules. A Clermont Créans, je retrouve une route calme et le soleil, ce qui me permet de sécher. En approchant de Mayet, j’irai bien vers le sommet accueillant le relai TV mais tout y est très noir à cause d’une nouvelle zone orageuse. Je bifurque donc vers le Nord pour un retour direct, mais le ciel y est aussi gris foncé. J’espérai échapper à l’orage mais venu très vite, je n’ai pas fait 2 km qu’il arrive. Une maison, une cour ouverte dans laquelle j’entre rapidement. Les garages sont fermés mais une grange servira d’abri. La propriétaire qui m’a vu passer devant sa fenêtre m’invite à entrer dans sa maison. Nous échangeons de ma journée, de mes projets, de la sécurité et ceci pendant près d’1/2h. L’orage est passé, la pluie pas encore terminée, mais je profite de l’accalmie pour parcourir les 15 derniers km et rentrer à la maison, mouillé mais sans plus.

Il est déjà 19h. Ce sont au final plus de 260km (2400m D+) en 14h, dont 1h à m’abriter des orages. Une bien belle journée tout comptes fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/cyclaudax/
MIB54
Petit plateau
Petit plateau
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 69
Localisation : Nancy (environs)
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   Lun 10 Juin - 8:29

Merci de nous faire partager cette journée. Je constate que ça marche bien le Catrike 700 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyclaudax
Centmois
Centmois
avatar

Nombre de messages : 1018
Age : 57
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   Dim 16 Juin - 19:05

La dernière sortie avant la diagonale est envisagée pour tester mon trike 700 en configuration nuit, c'est-à-dire avec ma roue à moyeu dynamo.
Ne l’ayant reçue que vendredi, je m’affaire à la préparer dès mon retour de boulot, mais tout ne va pas très simplement. Il me faut retailler une pièce de serrage d’un diamètre trop grand, récupérer le disque sur ma roue en place puis y monter le pneu.
Lors de la mise en place, c’est une des pièces de frottement du frein qui tombe. Seule l’aide qui m’est apportée me permet de la remettre en place.
Il me faut aussi me préparer car n’ayant pas reçu la roue plus tôt et la météo annonçant l’arrivée d’une perturbation pour cette fin de semaine, je ne m’’étais pas mis en ordre de marche.
Il est déjà 22h lorsque je me décide à chercher ou aller. L’occasion d’aller prendre le petit déjeuner chez des amis me donne l’orientation du tracé vers le Loiret. Aller par la vallée du Loir et la traversée de Vendôme, je rentrerai par une voie au Nord à la N157.
A 23h, tout est prêt, la nuit termine son arrivée, le ciel est dégagé et je ne sens pas de vent. Les sacoches sont pleines de divers vêtements et nourriture pour environ 240km. J’ai décidé de rouler sans faire trop d’effort car la lutte contre le sommeil sera ma principale attention.
Le début du parcours que je connais bien est sans difficultés, la circulation faible et mon éclairage avant avec un seul phare satisfaisant. Quelque attention particulière doit être apportée à cause de l’éblouissement par certains véhicules. L’ai est frais du fait de rouler dans la vallée en bordure de Loir, quelques bancs légers de brouillard apparaissent ici ou la. A chaque arrêt toutes les heures, je fais évoluer ma tenue pour na pas avoir froid. Entre 2h et 2h30, je suis atteint par des envies de sommeil aussi à 3h lorsque ça me reprend, je n’hésite pas à m’arrêter à Coulommiers. Je m’y endors très rapidement et suis réveillé par une pétarade de moto 15mn plus tard. Hop, debout et en route. Vers 6h, un nouveau coup de barre lors de la traversée de la forêt de Marchenoir m’incitera à un nouvel arrêt. Cette fois, je reste couché sur mon trike et m’endors aussi très vite, puis serai réveillé par 2 chiens qui viennent d’être lâchés dans un jardin tout proche. Ces 10mn m’ont fait rater le lever du soleil. Peu après, j’ai la chance d’apercevoir 2 bois et 2 bouts d’oreilles au dessus du blé. Je ralentis jusqu’à m’arrêter pour observer le chevreuil qui ne l’entend pas ainsi. Il se lance dans le dégagement fait par les roues du tracteur en me tournant le dos.
Le ciel clair devant moi se couvre peu à peu par des nuages plus gris qui ne laissent rien présager de bon. Ils se dissipent un peu mais recouvre de plus en plus l’horizon à l’heure un peu matinale ou je réveille mes amis un peu surpris tout de même. Une heure de pause et je reprends mon trike vers l’Ouest avec un vent qui s’est levé et qui vient du Sud Ouest. Ca promet pour la journée sur un parcours un peu plus accidenté. Le ciel sombre me fait craindre l’eau vers 11h, mais elle ne tombera pas et c’est à 14h30 que je rentre à la maison. Fatigué par cette nuit blanche, il me faudra 2h de sommeil pour être remis à 18h.
Distance : 222.5 km
Temps total : 14h34’                           
Temps roulage : 11h39’                           
D+ : 1619 m                          
Température : +6  à +23°C
Vitesse moyenne : 15.3 km/h
Vitesse roulant : 19.1 km/h
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/cyclaudax/
Cyclaudax
Centmois
Centmois
avatar

Nombre de messages : 1018
Age : 57
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   Dim 7 Juil - 21:47

Juillet
Prologue avant de faire le tour des canaux bretons

Ma 7° étape se prépare. Ce sera de Landivisiau à Dinard, soit 230km pour rejoindre le point de départ de nos vacances après avoir déposé la voiture pour le retour.
Trajet très probablement dimanche 14/07 avec départ à 4h pour arriver à une heure raisonnable.

L'occasion de refaire une longue sortie avec le Trail car c'est avec lui que je roulerai pendant 15 jours sur les chemin de halage et véloroute de Dinard à Brest en passant par Redon.

J'ai dessiné mon parcours pour aller valider ma carte BPF des 3 villes du centre Côtes d'Armor qu'il me manque pour clôturer la région Bretagne. Sauf que comme j'ai égaré ma carte du Finistère, peut être me faudra t'il recommencer celui-ci.

http://www.openrunner.com/index.php?id=2673728

mes horaires de passage :
Huelgoat : 6h30
Mur de Bretagne : 12h00
Quintin : 14h00
Moncontour : 16h00
Dinard : 20h00


Dernière édition par Cyclaudax le Dim 11 Aoû - 10:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/cyclaudax/
Cyclaudax
Centmois
Centmois
avatar

Nombre de messages : 1018
Age : 57
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   Dim 11 Aoû - 10:42

Ce 14 juillet, je rejoins le point d’arrivée de notre périple, Landivisiau, sur les chemins de halage bretons au point de départ Dinard. Etonnant, mais je viens de déposer la voiture qui nous servira pour notre retour à la maison à la fin des vacances.
Il est 3h45 lorsque, le jour pas encore levé je m’élance en direction de Huelgoat. Le parcours tracé initialement devait me permettre de valider les 3 derniers sites BPF des Cotes d’Armor mais hier, j’ai décidé d’annuler celui de Mur de Bretagne que l’on visitera lors de notre périple afin de réduire un peu la distance et le nombre d’heures de route d’autant que ce sera une balade avec le trail.

La température est très douce à mon départ en direction de Guimiliau. J’aborde le Roc Trévézel par une face inhabituelle en venant par Plounéour Menez avant de passer le col de Trédudon, laissant l’antenne sur ma droite.
L’air se rafraichit entre Huelgoat et Carhaix ou je ne trouve pas de café ouvert. Je fais le plein à la boulangerie et je dois attendre Plounévez Quintin pour le café vers 9h30.
Je poursuis sur le tracé du PBP avant de le quitter pour aller visiter Quintin où le château est en travaux et donc masqué par les protections mises en place. La température s’élève donc je bénéficie de conditions de route idéales : beau soleil, température estivale, peu de circulation. Le parcours est accidenté à souhait.

Pour rejoindre le site de Moncontour, ce ne sont que petites routes et bosses qui se succèdent. La vue sur cette cité est magnifique depuis la route en lacet que j’emprunte : elle permet d’admirer la ville et ses remparts du 11° siècle qui dominent la vallée.
C’est au restaurant que je fais tamponner ma carte, mais sans prendre le temps de m’attabler.

Pour rejoindre Dinard, j’emprunte la voie la plus directe passant par Lamballe et Plancoët qui me permettent d’arriver vers 17h à mon logis. Je pourrais ainsi bénéficier de quelques heures pour me reposer sur la plage avant d’aller manger des moules frites sur le bord de mer afin de faire les réserves.

Distance : 208.3 km
Temps total : 13h15’
Temps roulage : 11h05’
D+ : 2474 m
Température : +8 à +36°C
Vitesse moyenne : 15.7 km/h
Vitesse moyenne roulant : 18.8 km/h
Vitesse maxi : 49.7km/h


Dernière édition par Cyclaudax le Dim 25 Aoû - 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/cyclaudax/
Portocéan
Yapaphoto
Yapaphoto
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 68
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   Dim 11 Aoû - 12:19

L’air se rafraichit entre Huelgoat et Carhaix ou je ne trouve pas de café ouvert.

Pour moi, ce serait une raison pour faire demi-tour...Smile 

Pour les chemins de halage, tu nous diras Gilbert, si l'on peut passer avec nos randonneuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyclaudax
Centmois
Centmois
avatar

Nombre de messages : 1018
Age : 57
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   Dim 11 Aoû - 22:02

Faire 1/2 tour, c'est ne pas avancer.

Les chemins de halage en randonneuse, pas de problème si tu a de bons pneus car plusieurs portions sont adaptées au tout terrain même très chargé mais pas aux pneus fins de route.

Nous y avons croisé plusieurs familles avec toutes configurations : parent-enfant en tandem, gamin dans la carriole tirée par le père, plusieurs remorques de différents types (1 ou 2 roues), vélo chargé de 2 ou 4 sacoches car nombreux cyclos campeurs et tous sont passés partout, même les enfants.
La seule difficulté rencontrée par tous : 2 chicanes distantes de 20 mètres où même un vélo avec ses sacoches ne passe pas.

un CR va bientôt arriver sur mon site.

Quand à mon Dodecaudax d'août, ce sera le samedi 24 août.
J'irai à la rencontre de 2 diagonalistes entre le Loir et la Loire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/cyclaudax/
Cyclaudax
Centmois
Centmois
avatar

Nombre de messages : 1018
Age : 57
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   Dim 25 Aoû - 14:06

Août
Rencontre entre sariste et diagonalistes

Pour la première fois de l’année, je vais enfin rencontrer des diagonalistes, 2 d’un seul coup. Mes dernières tentatives avaient échouées pour changement d’itinéraire du diagonaliste et pour non départ.

J’ai pris contact avec Jean François la veille de son départ de Dunkerque avec Jean Pierre, tous 2 du club de Villebarrou. Ils connaissent donc bien le parcours sur lequel je leur propose de les accompagner, de Le Gault du Perche à Langeais.

Cette rencontre est une bonne occasion de faire mon dodécaudax du mois car entre l’aller pour les retrouver et mon retour, je vais parcourir environ 250 km.

Mon départ prévu vers 6h30 est quelque peu retardé car je vide 2 fois mes 2 sacoches pour chercher mon porte monnaie rangé la veille que je ne trouve pas. Il est pourtant bien là ou je l’avais mis. Puis quelque souci d’éclairage ; je laisse tomber et pars avec les lampes de secours.
Le ciel est gris et couvert mais il ne devrait guère y avoir de pluie. Je vois le soleil se lever près de Mondoubleau. Ici, je me retrouve sur le parcours des diagonalistes que je vais parcourir en sens inverse jusqu’à retrouver les retrouve.

Au Gault du Perche, je rencontre un de leur copain de club qui les attend également ; sachant qu’ils ont un peu de retard, je poursuis ma route et les trouve en compagnie d’Alain SEVERIN, sariste qui a initié Jean François l’an passé.
Retour vers Mondoubleau pour un arrêt courses car Jean François et Jean Pierre ont faim et soif. Il faut dire que ça fait déjà 7h qu’ils sont sur la route.
de gauche à droite : Jean Pierre, Alain, Jean François et Alain Severin (sariste)

Arrêt pour déjeuner à Bessé sur Braye, mais JP et JF ont du mal à trouver ce qu’il faut pour manger. Et lorsque c’est fait, ils sont bien contents de la présence d’un sariste pour leur donner une cuiller pour manger. Le riz au lait avec les doigts, c’est pas top.
Ah, petit mot sur JF, il s’est aussi laissé prendre au jeu du dodécaudax. S’il s’exprime peu sur le forum, il n’en est pas moins bavard et les occasions ne manquent pas avec la venue de plusieurs copains de Blois.
Jean Pierre et Jean François

Le contrôle de Beaumont la Ronce est fait devant le monument aux morts, tous les commerces étant fermés. A la sortie de la ville, nous rencontrons Gérard Gautier qui les accompagnera jusqu’à l’Ile Bouchard. Gérard est très intéressé par mon trike et en fait un premier test devant le château de Langeais.
C’est ici que je vais laisser mes nouveaux amis poursuivre leur diagonale, sans crainte pour leur réussite.


Voilà 10h que je suis en route ; il m’en reste près de 4 pour rentrer à la maison mais sans grandes difficultés sinon lors de la traversée de la forêt de Bercé. Après 250 km, mon GPS arrive à bout. Je fais les 10 derniers km sans lui, mais là, je connais le parcours. A 21h, je range mon trike.
JF et JP ont rangé les leur à 21h30.

Distance : 248.8 km
Temps total : 13h44’
Temps roulage : 11h09’
D+ : 2365 m
Température : +11à +28°C
Vitesse moyenne : 18.1 km/h
Vitesse moyenne roulant : 22.3 km/h
Vitesse maxi : 52.1 km/h
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/cyclaudax/
Cyclaudax
Centmois
Centmois
avatar

Nombre de messages : 1018
Age : 57
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   Sam 28 Sep - 20:42

Septembre

D'un château à l'autre : Versailles - Chambord

Vendredi 20 septembre

Comme il me faut rejoindre Versailles, je décide de relier Versailles au départ de Chambord la veille. Thomas qui a lu mon message sur le forum me propose de laisser mon véhicule chez lui car il habite tout prêt du lieu d’arrivée. De la, il ni a qu’un pas pour que j’arrive la veille au soir afin de faire plus ample connaissance. Et Thomas de prévoir de faire un bout du chemin vendredi après-midi pour rouler avec moi le samedi.
La soirée en famille est très agréable et c’est bien reposé que je quitte le domicile vers 7h. Je franchis la Loire entre Muides sur Loire et  Mer (elle est ou, la mer ?) au lever du jour et au sec, l’averse étant passée durant la nuit. La température est plutôt douce et le vent d’Ouest lorsque j’entame ma traversée de la Beauce. Je scrute constamment le paysage à la recherche de quelque gibier à plumes ou à poils afin d’égayer la matinée. Il me faut attendre que les nuages s’éloignent pour que le soleil apparaisse en fin de matinée et  que le ciel soit complètement dégagé vers midi. Quelques faisans et une famille de perdreaux apparaissent ici ou là, entre 2 champs ou les agriculteurs assurent leur entretien ou récoltent les pommes de terre.
Quelques pauses entrecoupent la matinée pour grignoter avant que je ne passe prendre le café chez Guy. Une longue halte pour comparer rapidement nos 2 trikes et échanger quelques mots avant que je ne reprenne la route à travers bois et forêts. Enfin un peu de dénivelé également pour traverser la forêt de Rambouillet et le parc régional de la haute vallée de Chevreuse.
Il ne me reste qu’à rejoindre Versailles ou j’ai envisagé de parcourir un peu le parc du château. J’y renonce car il est déjà 17h et je dois revenir sur mes pas jusqu’à Guyancourt où j’ai trouvé un lieu d’accueil. Je vais passer la nuit chez Monique que j’ai contactée il y a une quinzaine de jours. L’accueil est chaleureux, le gite très confortable et au calme. Après une bonne douche, nous discutons de nos aventures respectives tout en dînant.

Samedi 21 septembre

Le lever est prévu très tôt pour le petit déjeuner afin de me rendre à Versailles avant 7h ou j’ai rendez-vous avec Claire qui m’a contacté hier soir. Ce fut une belle surprise et j’étais ravi de cette occasion de nous retrouver. Nous faisons quelques km ensemble avant que je ne la laisse en grande conversation entre filles et que je prenne les roues de groupes qui nous dépassent. J’ai pris mon temps dans les premières côtes de la journée où je n’en ai guère perdu ; je me sens bien, les conditions de route sont excellentes. Le rythme est soutenu, passant d’un groupe à l’autre à chaque montée où mes compagnons me laissent. Au premier contrôle ravitaillement à Chalo St Mars, c’est café, viennoiserie et autres victuailles qui nous sont proposés. Je souhaite une bonne journée à Claire qui arrive lorsque je suis prêt à partir.
Les routes sont agréables, le parcours vallonné nous fait traverser Méréville qui me donne l’occasion de me souvenir de ma 1° diagonale. Les plaines de la Beauce sont réduites à peu de km par cette voie contrairement à celle que j’ai parcourue hier. Je m’accroche encore à ceux qui se sont donnés du mal à me rattraper car le bougre, il ne se laisse pas faire. Pour dire, à l’approche de Chilleurs aux Bois, il m’a fallu mettre le grand plateau pour tenter de suivre les fous furieux qui passaient. Une pointe à 39 km/h, mais je n’ai pas insisté. On ne peut pas en dire de même de leur accompagnatrice qui suivait en fourgon, voulant passer coûte que coûte, roulant sur le bas coté pour doubler, se laisser doubler par le groupe de randonneurs  et s’insérer entre ceux qu’elle accompagne et ceux qui tentent de s’accrocher à ce groupe. Une folle furieuse qui n’a rien à faire au milieu des randonneurs.
Lors de la pause pique-nique, je me dirige vers ce groupe pour faire part de mon indignation, mais cette femme ne comprend pas mes reproches lorsque je lui demande d’adopter une autre conduite, chacun d’entre nous souhaitant arriver en vie ce soir.
Pour l’après-midi, je roule plus calmement en roulant uniquement à mon rythme. Oh, j’ai bien fait d’être attentif ici. Les 2 qui viennent de me doubler filent tout droit, il faut virer à droite pour prendre la petite route forestière. Le soleil brille toujours, il fait bon et la forêt d’Orléans est très agréable à traverser malgré le mauvais état de quelques routes. Il faut être attentif au fléchage car depuis ce matin j’ai coupé le guidage GPS lorsque le parcours a cessé de suivre la trace fournie. Ce fléchage est assez bien fait et visible, à condition de vigilance dans quelques villages.
Il y a aussi des cyclos sympas ; pour exemple, 6 d’un groupe de 7 du club de qui ne manque pas de me donner le bonjour lorsqu’ils me doublent, d’autres qui prennent un peu de temps pour discuter et découvrir un peu mon trike.
La Loire franchie à Jargeau, nous empruntons la levée de la Loire et j’y croise une voiture suiveuse à contre sens. Je comprends la raison un peu plus loin lorsque 2 plots béton limitent la largeur de la voie. Encore un qui n’a rien compris, la signalisation verticale est pourtant claire à l’entrée de cette voie. Le point « gouter » se trouve à St Cyr en Val avec boisson et de quoi manger. Je m’y arrête, comme aux autres contrôles, juste le temps nécessaire au ravitaillement.
L’entrée vers la Source se passe bien mais après quelques ronds points sans fléchage, je m’interroge. Je ne suis pas le seul, 2 groupes devant moi s’arrêtent. Je lance la recherche de ma trace GPS et la suit, traversant Olivet sous les klaxons hurlants d’un convoi de mariage en colère car je reste sur ma voie de circulation, les empêchant ainsi de conduire comme des abrutis. Puis St Hilaire arrive, et Mareau aux prés. Je ne vois aucun fléchage et me sens bien seul. Pour autant, je file sur cette route qui me permettra d’arriver à Chambord. Le parcours est moins agréable que celui prévu en forêt.
Il n’est pas encore 17h lorsque j’arrive à la ferme des Gabellières, terme de la randonnée. Après le casse croute et la boisson offerts, il ne me reste qu’à passer devant le château de Chambord avant de me rendre chez Thomas qui n’a malheureusement pas pu participer à cette journée.
Près de 3 heures de routes me restent à parcourir en voiture pour me rendre en Mayenne afin de participer à la Route du Maine, randonnée cyclotouriste organisée tous les 2 ans par les Audax Lavallois.

Dimanche 22 septembre
Ce matin, je me contente du parcours de 80 km pour terminer ce beau WE cyclo.

.............................................Vendredi...........Samedi (hors AR)........Dimanche
Distance :.............................189.4 km...........211.3 km.....................77.5 km
Temps total :.........................10h36’..............9h45’..........................3h50’
Temps roulage :....................8h57’................8h51’..........................3h33’
D+ :.....................................1239 m..............1602 m........................722 m
Température :.....................+11 à +35°C.......+4 à +27°C................ +8 à +21 °C
Vitesse moyenne : ..............17.8 km/h...........21.6 km/h...................20.2 km/h
Vitesse moyenne roulant :...21.2 km/h ..........23.9 km/h ..................21.7 km/h
Vitesse maxi : ......................54.9 km/h ..........56.4 km/h ..................54.6 km/h
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/cyclaudax/
Cyclaudax
Centmois
Centmois
avatar

Nombre de messages : 1018
Age : 57
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   Jeu 3 Oct - 21:45

Octobre

Le mois vient de commencer, j'en profite pour ma 10° étape demain.
Je m'en vais faire le tour du Lion d'Angers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/cyclaudax/
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
avatar

Nombre de messages : 6176
Age : 63
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   Ven 4 Oct - 6:13

Cyclaudax a écrit:
Octobre

Le mois vient de commencer, j'en profite pour ma 10° étape demain.
Je m'en vais faire le tour du Lion d'Angers.
Bonne route Gilbert cheers 

Pour ma part, ce sera dimanche matin. bounce 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: dodecaudax - cyclaudax, ça rime   

Revenir en haut Aller en bas
 
dodecaudax - cyclaudax, ça rime
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» dodecaudax - cyclaudax, ça rime
» CYCLAUDAX : une réussite sans éclats
» une moto qui rime avec chef d\'oeuvre ;-)
» Cyclaudax
» Juin au Favril...Je sais, ça ne rime pas...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index du forum :: Les formules longues distances :: Dodécaudax-
Sauter vers: