Le forum des Rubans Blancs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dodécaudax Lexovien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AA_HH
Cuisse de grenouille
Cuisse de grenouille
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 63
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Dodécaudax Lexovien   Dim 8 Oct - 23:17

Bonsoir ,
Après une tentative ratée l'année dernière, au bout de 6 ou 7 mois, je retente de réaliser un dodécaudax. J'espère que cette tentative sera plus concluante !
Avantage, il y a deux membres du club qui ont commencé en aout, et moi le 30 septembre pour mon premier du renouveau dodécaudax.
Ma randonnée de septembre partait de Fresnay sur Sarthe avec l'idée de parcourir 72 km en Sarthe, 61 km dans l'Orne et 72 km en Sarthe !
Parti assez tard (8h30) je me suis amuser à collectionner une chose inconnue en Pays d'auge et Lieuvin : des COLS !



foret de Sillé le Guillaume



à coté de Mont Saint Jean




à coté de Saint Paul le Gaultier qui est dans le 53, donc il va falloir faire 53 km de plus, j'ai dond fait un petit tour en Mayenne mais seulement d'une vingtaine de kilomètres! et direction (pou manger) Le Cercueil avant de monter la Croix de Médavy.



puis de rejoindre la foret de Perseigne, où, par hasard je découvre ce musée à La Fresnaye sur Chédouet et pourtant j'y suis passé plusieurs fois depuis vingt ans sans le remarquer.









et pour finir , le dernier col que je connaisse entre la Fresnaye sur Chédouet et Aillère-Beauvoir.
ma rando théorique étant finie pour tenter 250 km je descend sur Ballon et Saint Jean d'Assé.
Les crampes commençant à se manifester : je décide de remonté directement au point de départ.
227 km en onze heures avec plus de 2300 de dénivellé selon "Openrunner". Je ne peux vérifier l'exactitude car je roule sans compteur ni "gps".
C'était mon premier 200 depuis aout 2016. Mes faibles vitesses de déplacement peuvent surprendre mais mon tryke avec le bazard que je trimbale pèse 20 kg.

Et hier, dans la foulée, hier dodécaudax à 2 pour le mois d'octobre. Nous allons à une sortie organisée par le club de Menneval de 90 km sur des routes que nous pensons ne pas connaître et au total nous faisons 200 km, 1500 de dénivelé, en 10 heures. Je suis reconnaissant à la cyclote qui m'a accompagnée et qui faisait de ce fait son troisième dodécaudax, car nous avons eu beaucoup de vent défavorable et impossible pour elle de se mettre à l'abris derrière moi puisque je roule au ras du goudron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AA_HH
Cuisse de grenouille
Cuisse de grenouille
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 63
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Dod�caudax Lexovien   Dim 8 Oct - 23:22

Pourquoi mes photos sont-elles dans tous les sens alors qu'à la prévisualisation j'ai cru les voir toutes correctes ?
Je présente toutes mes excuses à ceux qui liront ce message mais mes connaissances informatiques sont très limitées et je suis trop bête pour résoudre le problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4177
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: Dodécaudax Lexovien   Lun 9 Oct - 0:31

AA_HH a écrit:
Pourquoi mes photos sont-elles dans tous les sens alors qu'à la prévisualisation j'ai cru les voir toutes correctes ?
Je présente toutes mes excuses à ceux qui liront ce message mais mes connaissances informatiques sont très limitées et je suis trop bête pour résoudre le problème.
Sur mon iPhone elles sont bien orientées !
Et bravo pour ton parcours. Je ne trouve d'ailleurs pas que ta moyenne soit basse :227 km en 11 h avec 2 300 m c'est très bien (openrunner est en général pessimiste sur le dénivelé).
Ne te préoccupe pas de la vitesse, roule, prend plaisir à le faire, c'est bien suffisant... Après, pourquoi pas chercher à l'améliorer, cela n'a rien d'illégitime, mais ce serait dommage d'en faire un jugement de valeur (ou alors fait un peu de compète).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AA_HH
Cuisse de grenouille
Cuisse de grenouille
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 63
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Dodécaudax Lexovien   Lun 13 Nov - 22:05

Par cette journée magnifique, à trois nous avons réalisé notre daudécaudax de novembre.

Un parcourt de 220km avec 1420m de dénivelé, départ de Lisieux vers 7 heures et passant en vue des trois ponts qui enjambe la Seine et retour vers 19 heures. La partie la plus plaisante, d'un avis unanime, fut le Marais Vernier et la vallée de la Risle.

Perso, n'ayant pas fait de parcours exigeant depuis mon daudécaudax de début octobre, j'ai beaucoup souffert entre le km 80 et 150 dans tous les faux plats et bosses, mes amis furent obligés de m'attendre souvent alors que sur le plat et en descente je rivalisais sans mal, je pense que c'est du à des "ravitaillements" un peu trop espacés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
avatar

Nombre de messages : 6240
Age : 63
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Dodécaudax Lexovien   Mar 14 Nov - 7:42

AA_HH a écrit:
Par cette journée magnifique, à trois nous avons réalisé notre daudécaudax de novembre.

Un parcourt de 220km avec 1420m de dénivelé, départ de Lisieux vers 7 heures et passant en vue des trois ponts qui enjambe la Seine et retour vers 19 heures. La partie la plus plaisante, d'un avis unanime, fut le Marais Vernier et la vallée de la Risle.

Perso, n'ayant pas fait de parcours exigeant depuis mon daudécaudax de début octobre, j'ai beaucoup souffert entre le km 80 et 150 dans tous les faux plats et bosses, mes amis furent obligés de m'attendre souvent alors que sur le plat et en descente je rivalisais sans mal, je pense que c'est du à des "ravitaillements" un peu trop espacés.
Top
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Yvan Le Terrible
Yvan Le Terrible
avatar

Nombre de messages : 4740
Age : 45
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: Dodécaudax Lexovien   Mar 14 Nov - 7:42

sccber a écrit:
AA_HH a écrit:
Pourquoi mes photos sont-elles dans tous les sens alors qu'à la prévisualisation j'ai cru les voir toutes correctes ?
Je présente toutes mes excuses à ceux qui liront ce message mais mes connaissances informatiques sont très limitées et je suis trop bête pour résoudre le problème.
Sur mon iPhone elles sont bien orientées !

Pour une fois que l'iPhone de sccber fonctionne correctement n'allons pas nous plaindre lol!
Mais bon chez moi (depuis un PC) elles ne s'affichent pas correctement ! Les joies de l'informatique Suspect Avec quoi les as-tu importés ?

Bravo pour ton parcours cheers

~
Le vélo c'est très super !  [Léane, trois ans et demi ]

Super Randonneur, la longue distance à vélo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://superandonneur.fr/
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4177
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: Dodécaudax Lexovien   Mar 14 Nov - 20:36

papou a écrit:
AA_HH a écrit:
Par cette journée magnifique, à trois nous avons réalisé notre daudécaudax de novembre.

Un parcourt de 220km avec 1420m de dénivelé, départ de Lisieux vers 7 heures et passant en vue des trois ponts qui enjambe la Seine et retour vers 19 heures. La partie la plus plaisante, d'un avis unanime, fut le Marais Vernier et la vallée de la Risle.

Perso, n'ayant pas fait de parcours exigeant depuis mon daudécaudax de début octobre, j'ai beaucoup souffert entre le km 80 et 150 dans tous les faux plats et bosses, mes amis furent obligés de m'attendre souvent alors que sur le plat et en descente je rivalisais sans mal, je pense que c'est du à des "ravitaillements" un peu trop espacés.
Top
Tu as souffert, dis-tu...et tu déclares n'avoir pas fait de parcours exigeants depuis un certain temps. Je réagis sans toutefois bien sûr à partir de ces données très partielles être en mesure de taper juste. Mais cela peut-être intéressant pour voir les réactions éventuelles des rubans blancs.
- je ne suis pas persuadé qu'on progresse à coup de " parcours exigeants ", si l'on entend par là des parcours entiers où " l'on se fait mal "...
- l'explication de ravitaillements un peu trop espacés est naturellement insuffisant explicite : qu'est-ce pour toi un ravitaillement ? Personnellement sur mes sorties de dodécaudax de 200 km je mange à tout casser un sandwich (en deux fois), auquel je rajoute deux bidons sucrés et 600 g de Yop (par exemple).
Mais si ce n'est jamais véritablement de la promenade (fixie et dénivelé), ce n'est pas en abordant ces sorties non plus comme des courses ou même cyclosportives : et je ne fais de près ou de loin au un début d'hypoglycémie ou mini coup de mou.
Et donc, tes difficultés à suivre des potes ne seraient-elles pas tout simplement que tu t'es imposé une allure trop difficile ?
Rouler en compagnie c'est sympa, mais pas toujours la meilleure façon de s'entraîner (trop rapide, trop lent, etc. ).
Rouler le plus vite possible sur la durée pourquoi pas de temps en temps (en compétition ou non), mais cela n'aide pas à progresser (utile éventuellement à faire des constats de son état de forme et à condition ensuite de récupérer totalement).
Je conseillerai plutôt de travailler l'intensité au milieu de séances pas trop longues (le mieux, par intervalles) et de prendre le dodécaudax comme une séance plutôt cool : même les équipes professionnelles les plus pointues en matière d'entraînement (la Sky par exemple) limitent désormais les kilométrages d'entraînement au profit de séances techniques ciblées racourcies.
Qu'en penses-tu ?
Comme l'écrivait Paddy il y a quelque temps, on ne doit pas prendre un 200 km à la légère sous prétexte que ce n'est pas encore véritablement de la longue distance : quand il l'avait écrit j'ai eu envie de préciser que c'était vrai, seulement si on effectue cette distance " presque " comme une épreuve chronométrée.
Pour moi, son intérêt peut être, dans le cadre du dodécaudax au choix, une motivation à rouler une agréable promenade touristique, un entraînement à rouler au froid ou de nuit en hiver, un début d'apprentissage à l'endurance physique et psychologique, etc. Par contre, j'aurai plutôt tendance à penser qu'abordé avec trop d'intensité (et répété tous les mois) il produira à terme des conséquences négatives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
avatar

Nombre de messages : 6240
Age : 63
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Dodécaudax Lexovien   Mer 15 Nov - 6:37

Alain (SCCBER)  faut que je te precise qu'Alain (AA_HH) souffre d'un handicap qui l'oblige à rouler en Trike, comme tu le sait un vélo pas avantagé en montée. 
Et quand tu le voit se déplacer avec ses cannes...  pale   cheers
Tu te dit que pour lui ( je parle à sa place, il me rectifira si je me trompe) il est sûrement moins question de progression que de poursuite du plaisir de rouler avec des potes simplement  bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4177
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: Dodécaudax Lexovien   Mer 15 Nov - 16:15

papou a écrit:
Alain (SCCBER)  faut que je te precise qu'Alain (AA_HH) souffre d'un handicap qui l'oblige à rouler en Trike, comme tu le sait un vélo pas avantagé en montée. 
Et quand tu le voit se déplacer avec ses cannes...  pale   cheers
Tu te dit que pour lui ( je parle à sa place, il me rectifira si je me trompe) il est sûrement moins question de progression que de poursuite du plaisir de rouler avec des potes simplement  bounce
Bien sûr, cela explique que ses potes l'attendent en montée. Je rappelle quant même que ce qui m'avait accroché était l'explication donnée à une certaine difficulté ressentie, non point l'engin exigeant en montée (je connais avec mon fixie) Very Happy  mais un problème d'origine alimentaire : et moi, sur un 200 où l'on ne force pas trop, je ne pense pas que l'on ai besoin de grand chose pour alimenter la machine... Sur longue distance, par contre, l'alimentation revient une des causes probables de bien des coups de mou (hypoglycémie notamment, par manque ou excès de sucre).
J'ai écrit mon post à partir d'un témoignage particulier (pas assez explicite sur ce point), mais bien sûr la base de ma réflexion était à visée plus générale.
Comme toujours, je ne prétends pas avoir raison mais juste présenter ma vision subjective et un peu factuelle (issue de mon expérience et de mes lectures ou discussions, limitées naturellement). Après, ce que je trouve intéressant est aussi la discussion qui peut en découler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AA_HH
Cuisse de grenouille
Cuisse de grenouille
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 63
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Dodécaudax Lexovien   Mer 15 Nov - 23:16

A Alain, sccber:
Pour ce qui est des fringales : j'ai le défaut de très peu boire en dehors des repas, et comme je suis généreux dans l'effort j'ai besoin d'apports alimentaires réguliers. Pour faire 100 km ou 5 heures environ je tiens sans ravito soit ni boire ni manger mais les 20 ou 30 derniers km soit la dernière heure demande de bien gérer l'effort. Lorsque je passe cette distance, je m'aperçois qu'il faut que je ravitaille avant les signes de faiblesse.
Dans mon bidon : du thé à la menthe sans sucre, c'est buvable aussi bien froid que tièdasse! mais jamais de poudre quelconque  pour cause de déficiences rénales, j'ai été obligé d'abandonné sur un Levallois-Honfleur pour cause de coliques alors que je testais de " l'Isostar" ou un nom rassemblant à cela.
Sinon ce sont en général les douleurs, un peu aux genoux, surtout aux deux aines et l'attache des muscles sur ma prothèse qui me limite. Or avant-hier c'est phisiquement que j'ai souffert et mon cardio est monté plus haut que souvent : 130 pulses de moyenne au lieu 110-120 d'habitude.
Par contre il certain que je roule beaucoup mais que je ne fais aucun entrainement spécifique pour palier mes points faibles.

Ensuite rouler avec un vélo horizontal, c'est rouler avec un vélo qui roule différemment d'un vélo classique : 
- sensibilité au relief, pénalisé en perte de vitesse dès les faux plats à 2% montants, très pénalisé au dessus de 5%
                              avantagé au premier replat ou dès le basculement où l'accélération sera plus rapide.
- sensibilité au revêtement du, je pense, au petit diamètre de mes roues avant, ce qui c'est encore vérifier lundi où sur du billard c'est moi qui roule le plus vite, mais si c'est très granuleux ou si c'est dégradé .....
Enfin, je roule avec une bonne dizaine de kilos de plus que  vous, avec les sacoches mon trike pèse plus de 20 kg.
donc les moyennes de mes randonnées solitaires sont en général légèrement supérieures.

A Gervais, papou :
J'espère que tu trompes et que j'ai encore une marche de progression et que je ne fais pas ce qu'il faut.
Mais mon premier plaisir est bien de me promener. 
Petit hs : si je n'étais pas passer au trike il y a cinq ans : je suis convaincu que je ne marcherais pas à cette heure. J'ai pu roulé avant de remarcher. Sans béquilles , je possède environ une demie heure d'autonomie.
Si je continue à progresser dans l'amplitude des mouvements des jambes et que j'ai plus de force dans les genoux : j'espère pouvoir rouler dans un an ou deux en 2 roues tel le "Encore" comme tijojo ou véloblan où même un TD comme tu avais avant ton Zokra. Mais ce sera toujours pour randonner et pas pour faire des cyclosportives, je n'ai jamais désiré faire de la compet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4177
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: Dodécaudax Lexovien   Jeu 16 Nov - 2:46

Merci pour ta longue réponse.
Effectivement tu es un cas un peu à part (physique et vélo), avec beaucoup de mérite.
Je ne suis pas suffisamment savant pour te conseiller question " vivres de course " comme on disait dans le milieu montagnard...
Ce qu'il y a de sûr, c'est que rouler sans boire est une hérésie pour tout le monde, même si cela passe à l'extrême limite sur cinq heures (et pas sous la canicule où l'on peut risquer gros), et bien sûr d'autant moins que la distance augmente. En fait, la bonne hygiène de vie du sportif et de toujours partir avec de l'eau et de boire, même sur sortie courte. En dehors, un bon fonctionnement physique demande aussi une hydratation correcte : il faut apprendre, on peut remplacer en bonne partie la boisson par des aliments type les fruits, les yaourts, les soupes, etc.
Je ne suis pas étonné de tes problèmes avec des boissons style Isostar (et quasiment toutes les marques), qui sont surdosées en sucres à haut index glycémique.
Mais l'eau claire cependant n'est pas l'idéal, un léger rajout de glucides est idéal : j'utilise depuis des années un mélange 3/4 eau avec quelques sucres plus 1/4 jus de pomme/cassis local sans sucre ajouté (avantage : goût agréable, des vitamines et sels minéraux, deux glucides - fructose et saccarose - qui seraient dégradés par deux filières distinctes facilitant leur assimilation). Il y a longtemps j'utilisais des poudres énergétiques que je commandais par dix kilo  affraid puis, ce mélange ci-dessus moins onéreux et honnêtement je n'ai pas senti de différence...
Un peu de sucre est nécessaire chimiquement pour utiliser les lipides corporels qui sont le carburant essentiel en longue distance non compétitive. Cela évite de faire appel à trop d'aliments solides toujours plus délicats et longs à digérer pendant l'effort, même si ces derniers en quantité raisonnée et fractionnée ne sont pas à négliger (mini sandwich pour les protéines, fruits secs, etc. ).
Je n'arrive pas à bien te cerner : tu dis de façon un peu contradictoire à mes yeux être généreux dans l'effort et que ton premier plaisir est de te promener bounce Ce n'est pas que je ne comprenne pas le premier terme - je me l'attribuerai volontiers, généreux ne signifiant pas pour moi prodigue Very Happy , mais je ne me définirerai ensuite certes pas trop comme un promeneur ou un touriste, car pour moi le plaisir est avant tout dans l'effort, quelque soit la vitesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Portocéan
Yapaphoto
Yapaphoto
avatar

Nombre de messages : 3275
Age : 68
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Dodécaudax Lexovien   Jeu 16 Nov - 18:26

AA_HH a écrit:
Par cette journée magnifique, à trois nous avons réalisé notre daudécaudax de novembre.

Un parcourt de 220km avec 1420m de dénivelé, départ de Lisieux vers 7 heures et passant en vue des trois ponts qui enjambe la Seine et retour vers 19 heures. La partie la plus plaisante, d'un avis unanime, fut le Marais Vernier et la vallée de la Risle.

Perso, n'ayant pas fait de parcours exigeant depuis mon daudécaudax de début octobre, j'ai beaucoup souffert entre le km 80 et 150 dans tous les faux plats et bosses, mes amis furent obligés de m'attendre souvent alors que sur le plat et en descente je rivalisais sans mal, je pense que c'est du à des "ravitaillements" un peu trop espacés.

oh mais je n'avais pas remarqué que tu étais un cyclo du coin...

J'ai longtemps roulé sur tes routes actuelles... De Beuzeville, j'aimais bien remonter sur Lisieux par la vieille route de Pont- L'Evêque et rentrer ensuite par Hermival les Vaux... des routes sympa...

De belles choses à voir dans ce Pays d'Auge... et j'ai un faible pour le manoir de Coupesarte souvent photographié...

" />


Et tu es passé sur le pont de Normandie en trike ?  affraid


Au plaisir de peut-être rouler ensemble...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dodécaudax Lexovien   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dodécaudax Lexovien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dodécaudax en Touraine
» Dodécaudax
» Dodécaudax (ou RRTY pour les anglophones!)
» Tableau Dodécaudax
» Dodécaudax parigot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index du forum :: Les formules longues distances :: Dodécaudax-
Sauter vers: