Le forum des Rubans Blancs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 récupération

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
bobleclair
Petit plateau
Petit plateau
bobleclair

Nombre de messages : 39
Localisation : douarnenez
Date d'inscription : 11/02/2009

récupération Empty
MessageSujet: récupération   récupération Mini_h10Lun 6 Avr - 11:49

Ayant "faillit" faire un brm 200 ce week end, je me suis posé la question de la récupération.
Faites vous qq chose de particulier? après combien de temps êtes vous d'attaque?
Parce que je ne me déplace qu'en vélo et donc le lundi je fais minimum 2*20 km...
Autrement dis, pourrais cumuler des BRM avec le vélotaf?
à mon avis oui sur un 200, après c'est un peu le mystèrpour moi lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



récupération Empty
MessageSujet: Re: récupération   récupération Mini_h10Lun 6 Avr - 15:09

Une journée à être un peu mou du genou (mais c'était mon 1er de l'année), sinon, rien de spécial...
Revenir en haut Aller en bas
zapilon
Vénérable
Vénérable
zapilon

Nombre de messages : 2857
Age : 83
Localisation : Nord du Nord de France
Date d'inscription : 26/09/2006

récupération Empty
MessageSujet: Re: récupération   récupération Mini_h10Lun 6 Avr - 16:28

Ni les BRM ni PBP ne donnent droit à des jours de récup (CP ? RTT ?) ... mais çà peut se négocier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zapilon.pbp.pagesperso-orange.fr/
marcus
Vélocipédus Rigolus
Vélocipédus Rigolus
marcus

Nombre de messages : 5601
Age : 53
Localisation : saumur (49)
Date d'inscription : 14/11/2008

récupération Empty
MessageSujet: Re: récupération   récupération Mini_h10Lun 6 Avr - 19:37

bobleclair a écrit:
Ayant "faillit" faire un brm 200 ce week end, je me suis posé la question de la récupération.
Faites vous qq chose de particulier? après combien de temps êtes vous d'attaque?
Parce que je ne me déplace qu'en vélo et donc le lundi je fais minimum 2*20 km...
Autrement dis, pourrais cumuler des BRM avec le vélotaf?
à mon avis oui sur un 200, après c'est un peu le mystèrpour moi lol!

salut Bob

tu vas automatiquement récupérer si tu fais du vélo pour aller au boulot,
et ne t'inquiète pas, en-dessous de 30km/heure, ton organisme produit peu de toxines.

c'est vrai qu'à partir du 400, en 2007, j'allais à la piscine les jours suivants, car il y a des bains bouillonnants et massants, le bonheur !

tu peux aussi privilégier une nourriture pauvre en calories (éviter matière grasse, sucres, alcool, vin, bière) les deux jours qui suivent ton brevet

boire de l'eau gazeuse, s'étirer (jamais à froid) et faire deux bonnes nuits
(les heures avant minuit sont les meilleures)

tu verras que dès le mercredi, tu retrouves des jambes de jeunôt !

bonne route !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marcusneron.free.fr
Portocéan
Yapaphoto
Yapaphoto
Portocéan

Nombre de messages : 3578
Age : 69
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 28/08/2007

récupération Empty
MessageSujet: Re: récupération   récupération Mini_h10Lun 6 Avr - 20:10

ne t'inquiète pas, en-dessous de 30km/heure, ton organisme produit peu de toxines.
Me voilà rassuré Marcus... moi qui ne dépasse jamais les 22 km/h !
Mais cela ne m'empêche pas d'être pas bien pendant 3 à 4 jours après une rando de 100 à 150 km. C'est ma distance à moi.
Alors je suis toujours dans le dilemne :
Ou je fais 2 à 3 sorties par semaine pour acquérir du fond (30 50 100) et au bout de 4 semaines je suis naze sans ressources.
Ou je sors que le samedi et j'ai une certaine fraîcheur, mais je manque vite de km pour aborder les 200 km.
C'est le contraire de la natation ou l'enchainement des séances (3 par semaine) me boustait bien. Quand je la pratiquais... il y a 2 ans.
Que faire Docteur ?
Sincèrement, j'ai l'impression de ne pas avoir de coffre. Ni de coffre-fort d'ailleurs... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nanard
Tapi
Tapi
nanard

Nombre de messages : 1343
Age : 62
Localisation : seine et marne
Date d'inscription : 17/07/2007

récupération Empty
MessageSujet: Re: récupération   récupération Mini_h10Lun 6 Avr - 21:55

Pour ma part, comme je travaille, j'ai peu d'occasion de sortir en semaine.
Je monte donc progressivement en distance en me fixant des palier de 20 25 km de plus a chaque sortie à parir de janvier, pour être en mesure de faire un 200 fin mars.

Ainsi, coté récup, il n'y a pas de soucis en général. Il se peut cependant que les conditions météo et l'allure viennent modifier les efforts et provoquer un surplus de fatigue qui va se ressentir surtout sur la récup.

Mais en général avec ce principe, je n'ai pas de soucis. Ainsi, ayant fini le BPB le vendredi midi, j'étais au boulot le lundi.
Alors, accroches toi et ça viendra avec le temps. Seul impératif, ne pas faire de coupure dans ta programation.
Bon courage!!

" A diabétique, rien d'impossible!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pbpaujourlejour.over-blog.com/
tandem breton
M&M's
M&M's
tandem breton

Nombre de messages : 2585
Age : 45
Localisation : Corps Nuds (35)
Date d'inscription : 15/11/2006

récupération Empty
MessageSujet: Re: récupération   récupération Mini_h10Lun 6 Avr - 22:27

Je crois pour ma part que beaucoup d'éléments peuvent influer sur ta récupération :
- ton état de fatigue avant le brevet,
- les difficultés de celui-ci (côtes !),
- les conditions météo (vent, pluie, canicule),
- un sur-régime (volonté de rester avec un groupe un tantinet plus rapide que toi)
- ton alimentation (avant, et pendant) et surtout ton hydratation (avant, pendant et après le BRM).

Pour ma part j'aime bien faire tourner les jambes le lendemain des brevets car comme le dit Roule Toujours, c'est là que tu capitalises. Le lendemain de notre 200 de mars je suis allée au boulot à vélo (18 bornes le matin et le soir) et je n'ai pas souffert. Bien sûr, il s'agissait de faire tourner les jambes et non pas de regarder un hypothétique temps !

En 2007, après nos deux 200 et le 300, tout allait bien. J'ai beaucoup souffert du manque de sommeil sur le 400 (le 13/05) et n'ai pas roulé pendant les 3 semaines qui ont suivies. Nous avons alors fait 130 bornes. 8 jours plus tard (soit 4 semaines après le 400), nous partions pour le BRM600 où on nous a félicité à l'arrivée pour notre état de fraicheur !

Pour info, pour ce 400 :
- nous avions fait trois 200 dans les 10 jours qui précédaient (tout s'était super bien passé),
- j'avais travaillé de nuit en début de semaine et de jour ensuite
- J'étais réveillée à 8h30 le samedi matin alors que nous ne partions qu'à 16h pour rouler toute la nuit.
Tout cela cumulé m'a tranquillement laminé sans m'en rendre compte et ce fût difficile durant le brevet ET après...

La folie est de re-signer le WE prochain avec la flèche vélocio ! (sans les multiples 200 d'entrainement...) affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescherubins2007.free.fr/
Portocéan
Yapaphoto
Yapaphoto
Portocéan

Nombre de messages : 3578
Age : 69
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 28/08/2007

récupération Empty
MessageSujet: Re: récupération   récupération Mini_h10Mar 7 Avr - 12:51

J'ai pris note...
Et je vais m'obliger à des choses que je sais mais que je ne fais pas. Comme :
Boire régulièrement le long du parcours (s'il fait pas chaud, je suis capable de ne boire qu'au 40ème km). Et boire après une eau à bulles
Ne pas sortir quand je suis fatigué.
Faire un peu d'étirements après. Je suis adepte du reveil tonique mais pas des étirements après. En natation on dénage et c'est très agréable...
Et pour la retraite, m'obliger à enchaîner des sorties douces sur plusieurs jours de suite. pour voyager avec plaisir. Ma dernière expérience remonte à 2007 : Je suis allé à Mortagne vous voir lors du retour de PBP. 140 km sous la pluie sans problème. Des photos j'usqu'à minuit. En pleine forme. Retour le lendemain, impeccable pendant 80 km puis la galère j'usqu'à chez moi. Vallée de la risle en descente à 18 km/h ! Et 3 jours avec fièvre !!! plus naze que vous certainement... J'ai toujours pas compris. Pourtant j'avais bu et mangé normalement.
Quel est le problème ?
Précision : à jeun, lors d'une prise de sang, j'ai un taux de glucose très très faible. Mon toubib me dit que je ne fixe pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenorman
Mollet d'acier
Mollet d'acier
Lenorman

Nombre de messages : 114
Age : 71
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 01/02/2007

récupération Empty
MessageSujet: récupération   récupération Mini_h10Mar 7 Avr - 17:10

Bonjour Beuzeville 130
Tu nous dis en conclusion que tu as un taux de glucose très bas, tu serais donc près de l'hypo en activité normale, mais tu ne nous dis pas ce que tu consomme comme sucres (lents et rapides) en randonnée et avant.
Les nageurs n'ont pas l'habitude de manger en nageant, les cyclistes mangent en roulant.
Ce que tu nous décris ressemble fort à une hypoglycémie ou une déshydratation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chado
Petit plateau
Petit plateau
chado

Nombre de messages : 48
Age : 59
Localisation : guignen (35)
Date d'inscription : 02/10/2008

récupération Empty
MessageSujet: Re: récupération   récupération Mini_h10Mar 7 Avr - 18:37

moi j'ai eu un passage difficile au mois de février je revenais des sortis crevé( pas le vélo moi )je suis allé voir le toubib il ma prescrit des ampoules de fer cuivre et je ne sais plus quoi , résultat c'est reparti samedi j'ai fais un 200 samedi à montauban de bgne dimanche j'ai fais 150 super Quand on à un coup de mou c'est bien souvent un manque de fer ou de magnésium
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Portocéan
Yapaphoto
Yapaphoto
Portocéan

Nombre de messages : 3578
Age : 69
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 28/08/2007

récupération Empty
MessageSujet: Re: récupération   récupération Mini_h10Mar 7 Avr - 21:11

Lenorman a écrit:
Bonjour Beuzeville 130
Tu nous dis en conclusion que tu as un taux de glucose très bas, tu serais donc près de l'hypo en activité normale, mais tu ne nous dis pas ce que tu consomme comme sucres (lents et rapides) en randonnée et avant.
Les nageurs n'ont pas l'habitude de manger en nageant, les cyclistes mangent en roulant.
Ce que tu nous décris ressemble fort à une hypoglycémie ou une déshydratation.
Salut Lenorman, je vais tout te dire :
Petit déjeuner d'une sortie normale du samedi matin : 50 à 100 km
3 tartines de confiture
1 grand café
1 fruit
En route arrêt café+ pain au raisins (j'adore ! comme le bistrot et les discussions de comptoir !) à mi-chemin. Plus une barre energétique vers la fin du parcours.
Pour une sortie de 120 à 150 km même petit déjeuner avec une petite boîte de riz. Et le midi un plat chaud dans un resto.
Que me manque t-il ?
Le calva ? Pourtant à Flers je ne t'ai pas vu avec... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Portocéan
Yapaphoto
Yapaphoto
Portocéan

Nombre de messages : 3578
Age : 69
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 28/08/2007

récupération Empty
MessageSujet: Re: récupération   récupération Mini_h10Mar 7 Avr - 21:20

chado a écrit:
moi j'ai eu un passage difficile au mois de février je revenais des sortis crevé( pas le vélo moi )je suis allé voir le toubib il ma prescrit des ampoules de fer cuivre et je ne sais plus quoi , résultat c'est reparti samedi j'ai fais un 200 samedi à montauban de bgne dimanche j'ai fais 150 super Quand on à un coup de mou c'est bien souvent un manque de fer ou de magnésium
Salut Chado...
Moi aussi j'ai déjà eu des manques en fer et magnésium. J'ai eu ainsi des cures d'oligo élèments (les petites gouttes sous la langue !). C'est vrai que ça requinquait bien.
Et puis le mois de mars ne me réussit pas... ça ira mieux au mois de mai. Il faut dire que j'ai pas 900 km au compteur...
Mais avec 200 + 150 sur un week end tu vas mieux... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chado
Petit plateau
Petit plateau
chado

Nombre de messages : 48
Age : 59
Localisation : guignen (35)
Date d'inscription : 02/10/2008

récupération Empty
MessageSujet: Re: récupération   récupération Mini_h10Mar 7 Avr - 23:13

si seulement sa pouvais tout le temps être comme çà
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fausto
Super randonneur
Super randonneur
fausto

Nombre de messages : 424
Age : 77
Localisation : HAUTE SAVOIE france
Date d'inscription : 01/09/2010

récupération Empty
MessageSujet: Re: récupération   récupération Mini_h10Mer 17 Sep - 13:50

Portocéan a écrit:

je suis toujours dans le dilemne :
Ou je fais 2 à 3 sorties par semaine pour acquérir du fond (30 50 100) et au bout de 4 semaines je suis naze sans ressources.
Ou je sors que le samedi et j'ai une certaine fraîcheur, mais je manque vite de km pour aborder les 200 km.
Que faire Docteur ?
LA RECUPERATION ce n'est pas simple à gérer - il y a parmi nous des bons "experts"  à qui je fais confiance - "sccber" a écrit sur un autre thème du forum ,des choses convaincantes sur le sujet.
La récupération  n'est pas trop le souci de ceux qui sont encore en activité professionnelle  - le fait de ne rouler que le week end leur parait parfois frustrant, mais  en réalité , leur permet de récupérer dans la semaine, "malgré eux" , c'est évident.
Pour les nouveaux retraités, c'est une découverte  qu'ils n'avaient pas du tout imaginée...avec l'avancée en âge on perd plus vite le bénéfice des entrainements - à mon avis , pour un retraité, il faut étaler au moins trois sorties par semaine ,(dont une sortie plus longue )- c'est un équilibre subtil que chacun doit trouver en tâtonnant, en fonction de ses propres expériences -
C'est tellement compliqué sur le long terme , que certains jours ,la tentation est grande de.. se tourner vers un "coach" professionnel pour avoir des certitudes et éviter les erreurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Portocéan
Yapaphoto
Yapaphoto
Portocéan

Nombre de messages : 3578
Age : 69
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 28/08/2007

récupération Empty
MessageSujet: Re: récupération   récupération Mini_h10Mer 17 Sep - 20:56

Oups ! 
5 ans déjà ce post... il y a déjà longtemps que je ne récupère plus... Very Happy 

J'en suis toujours à 2 sorties / semaine au printemps et une seule (+ ou - 100 km) dans les mois les plus chauds...
Tellement d'autres activités à côté... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4822
Age : 70
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

récupération Empty
MessageSujet: Re: récupération   récupération Mini_h10Mer 17 Sep - 22:44

Cela fait vingt ans que je pratique - course à pieds, vélo, ski de fond, sports de glisse, marche, etc. - à raison de trois à cinq fois par semaine toute l'année. Et pour moi il n'y a pas de problèmes de récupération, comme disent les spécialistes " plus on s'entraîne, moins on se fatigue ".
Les rares semaines de repos étaient par exemple une semaine d'arrêt total après un marathon (et reprise paisible en endurance), pour des problèmes de courbatures et de risque de casse musculaire, ou plus douloureusement arrêts imposés après une blessure - claquage, entorse - et plus rarement à vélo tendinite d’Achille... Je suis un très mauvais exemple, car j'ai tendance à reprendre en catimini de mes " soigneurs " avant leur feu-vert, car ils pratiquent le principe de précaution et moi je me connais bien, donc j'accepte de prendre des risques, et ça a toujours été sans conséquences... Mais ce n'est pas un conseil que je donne.
Donc, la récupération se gère sur le long terme, et on la maximalise avec l'expérience : le repos (suffisamment mais pas trop) fait partie de l'entraînement, la diététique est importante, tout comme un sommeil suffisant (1/3 des français auraient une dette de sommeil permanente), etc.
D'un autre côté je ne suis pas persuadé que l'abus de sorties longues soit une bonne chose : pendant longtemps je me contentais de sorties de vélo et/ou de course à pieds plutôt courtes trois fois à quatre fois par semaine  (de 45 à 80 km le plus souvent pour le vélo) mais en incorporant à au moins deux d'entre-elles du travail spécifique au seuil - travail dit de qualité - et en cas de compétition longue (marathon) ou gros BRM dans les trois mois précédents j'y rajoutais une sortie plus longue hebdomadaire, cette sortie n'étant pas prévue pour progresser (endurance seulement) mais pour habituer le corps à supporter la durée...
Pour rester dans le vélo, la série des BRM imposés pour le PBP est une excellente chose, mais ces brevets devraient à mon sens plutôt être faits à l'allure du futur PBP, même les 200 et 300. Les sorties courtes avec de l'intensité au seuil elles font progresser, elles augmentent - ou pour les anciens maintiennent - la cylindrée, le fameux VO2max... La sortie longue trop rapide n'est que source de fatigue inutile (je parle rapide en fonction de son niveau bien entendu, un cador sera lent à 28 km/h par exemple sur parcours assez plat, alors que pour moi ce serait exploser). Pour mon premier PBP, je n'avais rajouté que quelques rares sorties de 150 km à allure pas trop rapide, mais j'avais fait l'erreur de terminer beaucoup trop vite les 100 derniers kilomètres d'un deuxième BRM 600 ce qui m'avait causé ma première tendinite d'Achille...
Actuellement j'ai rajouté par jeu le principe du Dodécaudax (un 200 minimum par mois), mais je suis devenu un peu boulimique sur mon vélo - aussi je n'ai pas couru depuis février dernier - au point de faire au minimum un 1 200 par an, plus un 1 000... Cependant, je considère que seule une excellente capacité de récupération acquise avec les années me permet d'accumuler ces sorties sans problème.
Cette année j'avais même programmé un 200, un 300, deux 400, deux 600, un 1 200, et deux 1 000 de montagne, plus la Luchon-Bayonne et un Galérien du Ventoux. Je vais faire un dernier BRM 200 ce week-end, et j'espère le futur 400 de Grenoble et ses 5 700 m de dénivelé. Et bien sûr, il y aura la saison de ski qui débutera en décembre.
Donc, n'étant pas particulièrement costaud - j'ai eu une belle collection de blessures, suffisamment pour pouvoir le dire - je pense que si ce programme ne m'a pas particulièrement fatigué, ce n'est que parce que je m'entraîne intensivement depuis des années. Parce que sinon, si l'on n'y prend pas garde, il existe le risque du " sur-entrainement " qui est d'avantage qu'une grosse fatigue passagère.
Il faut savoir reconnaître les signes de ce que l'on appelle le " sur-entraînement " qui peut mettre sur le carreau et prendre des mois à récupérer, malgré le repos total : ce sont d'abord la perte d'envie à l'entrainement, la difficulté à dormir, les douleurs musculaires qui durent, les douleurs aux articulations, et jusqu'à la dépression... Le sur-entraînement est la " maladie " des sportifs masochistes qui croient que la volonté est plus forte que tous les signaux d'alerte du corps, qui confondent leurs symptômes avec la simple fatigue.
N'oublions pas cependant que la fatigue est la conséquence normale de l'effort - je dirai même le but d'un entraînement conséquent - et que grâce à elle le corps va apprendre à surcompenser pour mieux résister.
Le sur-entrainement lui apparaît quand la fatigue devient chronique et trop importante pour continuer à pouvoir sur-compenser, et que le sportif continue à s'imposer des efforts alors qu'il faudrait absolument qu'il se repose, quitte même à s'arrêter totalement pendant une période assez longue, au prix il est vrai de la perte d'une grande partie des acquis : plus il attendra, plus longue devra être la période de repos... Il y a eu des sportifs de haut niveau qui pour n'avoir pas sût s'arrêter à temps ont perdu la possibilité de retrouver leurs anciennes capacités sportives.
C'est pourquoi le problème de la récupération de l'activité sportive est d'une telle importance : d'un côté, à avoir peur de la fatigue momentanée et normale on se repose trop et on ne progresse jamais, de l'autre à trop tirer sur la corde on risque le sur-entraînement.
Alors certes, pour nous qui ne sommes pas des sportifs professionnels ni mêmes des compétiteurs, les risques et les enjeux sont rarement suffisamment importants pour nous trouver dans ces situations, d'autant que l'on peut pratiquer le vélo longue distance comme un aimable passe-temps propice au voyage.
Mais dès lors que l'on s'engage à parcourir 1 200 km de jour comme de nuit, il est bon d'augmenter un peu son niveau physique, et donc d'avoir une certaine logique d'entraînement. Personnellement je n'hésite pas à parler d'entraînement, dès lors où je m'engage sur des parcours difficiles en temps limité, qui m'obligent à tirer parti au maximum d'un physique dans la moyenne sans plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Portocéan
Yapaphoto
Yapaphoto
Portocéan

Nombre de messages : 3578
Age : 69
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 28/08/2007

récupération Empty
MessageSujet: Re: récupération   récupération Mini_h10Jeu 18 Sep - 17:24

Et bien... il m'aura fallu plus de 5 ans pour obtenir une réponse complète à mon problème !  Very Happy 

Merci sccber... cheers 

Mais aujourd'hui, ma philosophie du vélo a bien changé... je me satisfais de sorties ne dépassant pas 150 km, sur un ou plusieurs jours. Donc la préparation et la récupération sont des plus triviales...

J'ai toujours été multi activités et avec la retraite c'est encore pire... Very Happy
Voir mes signatures...

Mais au moins, ton témoignage servira à d'autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rouedevelo
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
rouedevelo

Nombre de messages : 693
Age : 62
Localisation : betton 35
Date d'inscription : 21/01/2009

récupération Empty
MessageSujet: Re: récupération   récupération Mini_h10Jeu 18 Sep - 20:54

j'vais faire une synthèse de ma passion : le moins d'effort possible et le lundi au boulot personne ne sait que j'ai avalé des kms Very Happy, le challenge de chaque sortie :  durée limitée à 15 kms/h de moyenne générale effective donc mode brm, et ne pas avoir de récupération physique à subir ! alors pour le sorties en 'off' plage de 1h à 13h et en mode 'on' la durée maximale autorisée selon l'épreuve Very Happy la sagesse étant de savoir abandonner si les sensations ne sont pas habituelles pale
je pense que la machine allongée permet d'être porté naturellement et n'apporte pas de fatigue parasite liée à la nécessité de surmonter des douleurs que ressentent la majorité des cyclistes, d'où se bien être après les sorties

tout celà pour dire à Portocéan que l'essentiel est de bien récupérer les photos que tu nous exposes sur le forum ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4822
Age : 70
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

récupération Empty
MessageSujet: Re: récupération   récupération Mini_h10Jeu 18 Sep - 22:41

C'était vers la fin de mes activités salariées - et j'avais décroché un job alimentaire provisoire chez un marbrier pour un travail très physique : cela ne m'avais pas empêché de courir un marathon le dimanche, et le lundi malgré mes courbatures le patron (un sale c. entre parenthèses, faisant partie de cette catégorie anti-sport qui ne supporte pas qu'on ne lui réserve la totalité de sa force de travail) n'avais à aucun moment soupçonné mon état. Je me suis d'ailleurs fait le plaisir de démissionner très vite au profit d'un autre job, en choisissant de le quitter au moins bon moment pour lui. À mesquinerie, mesquinerie et demi...
Bon, se fatiguer le moins possible, on peut encore faire moins et regarder le Tour à la télé... À mon sens ce n'est pas la meilleure façon de préparer le PBP, en tout cas pour les néophytes ou les personnes de niveau physique héréditaire moyen. Tout l'art de la progression étant de provoquer des adaptations sans dépasser son seuil de tolérance - bien récupérer - il va quasiment de soit que cette méthode ne permettra quasiment pas à un(e) cycliste débutant d'avoir la chance de dépasser son statut de débutant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fausto
Super randonneur
Super randonneur
fausto

Nombre de messages : 424
Age : 77
Localisation : HAUTE SAVOIE france
Date d'inscription : 01/09/2010

récupération Empty
MessageSujet: Re: récupération   récupération Mini_h10Ven 19 Sep - 0:16

sccber a écrit:
Je suis un très mauvais exemple, car j'ai tendance à reprendre en catimini de mes " soigneurs " avant leur feu-vert, car ils pratiquent le principe de précaution et moi je me connais bien, donc j'accepte de prendre des risques, et ça a toujours été sans conséquences... Mais ce n'est pas un conseil que je donne.
.
Les sorties courtes avec de l'intensité au seuil  font progresser, elles augmentent - ou pour les anciens maintiennent - la cylindrée, le fameux VO2max...
Cette année j'avais même programmé un 200, un 300, deux 400, deux 600, un 1 200, et deux 1 000 de montagne, plus la Luchon-Bayonne et un Galérien du Ventoux. Je vais faire un dernier BRM 200 ce week-end, et j'espère le futur 400 de Grenoble et ses 5 700 m de dénivelé.
 je pense que si ce programme ne m'a pas particulièrement fatigué, ce n'est que parce que je m'entraîne intensivement depuis des années. 
. Personnellement je n'hésite pas à parler d'entraînement, dès lors où je m'engage sur des parcours difficiles en temps limité, qui m'obligent à tirer parti au maximum d'un physique dans la moyenne .
Pour la reprise plus rapide ou plus intense que celle préconisée par les soigneurs , je suis tout à fait de ton avis - on doit se connaitre soi-même
et prendre nos responsabilités - Si je les avais suivis , une fois pour une hanche une fois pour un genou, j'aurais du  arrêter le vélo depuis au moins 15 ans..
A propos de la VO2max tu as raison - j'en conviens..mais j'ai traversé une longue période de doutes à ce sujet  - pour la raison suivante :
 tous les copains de mon âge qui ont voulu rester dans la roue des plus jeunes ,continuer les cyclo-sportives au delà de 55 ans (environ)  ont du se calmer ou arrêter, car ils faisaient tous de la tachycardie..cela m'a tellement fait peur  que je suis devenu pendant ces dernières  années  nettement "diesel"..
Sur les conseils d'un ami,je me suis remis en question seulement  l'an dernier et j'ai repris confiance - dans le sens que tu expliques avec des sorties courtes plus intenses - ou du fractionné -
mais...je ne me l'autorise que très progressivement -  pas avant d'avoir au moins 1500 kms et à condition de ne plus avoir de "surcharge pondérale" -( je  lutte tout le Printemps pour  descendre vers 83 kgs - et ensuite tout l'été pour descendre autour de 80/81 kgs pour 1m80 ) Ce que je veux dire c'est que je ne risque plus l'intensité si je ne suis pas déjà un peu "affûté"..
Tu es un bon pédagogue et Je pense que tes explications seront profitables à beaucoup.
Avec un tel entrainement quasi continuel , je suis bluffé par ton programme de cette année 2014( qui n'était pourtant  a priori qu'une année transitoire avant PBP..!)  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4822
Age : 70
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

récupération Empty
MessageSujet: Re: récupération   récupération Mini_h10Ven 19 Sep - 1:56

Tachycardie : je suis un peu étonné, n'ayant pas le souvenir d'avoir lu dans les articles de médecine sportive de corrélations entre ce symptôme et la pratique compétitive des seniors ! J'ai plutôt lu l'inverse, à savoir qu'un entraînement intelligent avec du travail au seuil chez des sportifs entraînés un peu âgés relançait toute une production hormonale anti-âge. Les gars dont tu parles s'entraînaient-ils de façon rationnelle (notamment avec beaucoup de travail d'endurance et un peu de travail d'intensité supérieure (en terme simple, tout le temps à bloc est la pire des façons de s'entraîner) ?
État transitoire avant le PBP : la découverte en 2011 du PBP (après une préparation/découverte en 2010) à été pour moi la clé qui m'a donné l'envie de la longue distance. Le PBP reste évidemment pour moi un évènement festif hors du commun, mais les autres années ne sont en aucun cas des années transitoires, chacune a aussi ses événement à ne pas louper - si possible, ainsi loupage de l'inscription au LEL pour avoir attendu quelques heures de trop - sans compter les défis de toute nature à validité permanente (Super randonnées, cinglés et autres super grimpettes)... Il y aura obligatoirement aussi les classiques diagonales, si le physique veut bien me le permettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
serge.
L'asperge
L'asperge
serge.

Nombre de messages : 1036
Age : 48
Localisation : argenton l'eglise
Date d'inscription : 30/12/2011

récupération Empty
MessageSujet: Re: récupération   récupération Mini_h10Ven 19 Sep - 9:18

La récupération est un sujet vaste.
S'agit t'il de récup après un événement particulier : PBP ou un brevet ?
 S'agit t'il de récup durant la semaine d'un entrainement planifié ?
S'agit t'il de récup après une blessure ou une saison ?
S'agit t'il de récup physique ou psychologique ?

Par rapport a un entrainement planifié j'essaye de respecter la loi des 4 R
Régularité
Résistance
Récupération
Repos 
Je dis bien j 'essaye car il est difficile d 'être son propre entraîneur,tout en étant a l'écoute de son corps et de son mental.
De plus l'entrainement est un savant équilibre fatigue accumulé, effort,technique et repos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fausto
Super randonneur
Super randonneur
fausto

Nombre de messages : 424
Age : 77
Localisation : HAUTE SAVOIE france
Date d'inscription : 01/09/2010

récupération Empty
MessageSujet: Re: récupération   récupération Mini_h10Ven 19 Sep - 11:24

sccber a écrit:
Tachycardie : je suis un peu étonné, J'ai plutôt lu l'inverse, à savoir qu'un entraînement intelligent avec du travail au seuil chez des sportifs entraînés un peu âgés relançait toute une production hormonale anti-âge. Les gars dont tu parles s'entraînaient-ils de façon rationnelle (notamment avec beaucoup de travail d'endurance et un peu de travail d'intensité supérieure (en terme simple, tout le temps à bloc est la pire des façons de s'entraîner) ?
savoir si mes copains pratiquaient un entrainement rationnel et intelligent..(?) est une question difficile à laquelle je ne peux pas trop répondre ! comment le savoir  lorsque l'on voit à quel point le dosage est délicat..je vais te détailler un peu trois cas qui m'ont marqué ,parmi d'autres :
- l'un d'eux était un vrai champion que je citais constamment comme exemple et qui avait derrière lui une longue carrière ininterrompue de coureur puis de super-cyclo, - selon moi c'était un sérieux  rationnel quasi scientifique (de sa part cela  m'a  bcp inquiété..c'était mon modèle qui s'effrondrait ..)
- pour  deux autres "costauds"  , ils faisaient "l'or" tous les dimanches dans les cyclo-sportives - dans PBP ils avaient réussi de bons chronos de mémoire moins de 60 h qq années avant...lors de leur dernière participation à PBP - à un peu moins de 60 ans - à titre d'anecdote  ils  roulaient encore à bloc entre chaque contrôle ( quasiment au rythme d'une cyclosportive) et s'accordaient ensuite  de très  longs arrêts à chaque ravito.....
A la réflexion, je me suis rendu compte , pour ces deux derniers ,que leur retraite professionnelle leur avait été fatale..
Ils n'avaient jamais eu le  souci ,pendant leur vie professionnelle ,de programmer  leur entrainement, because  ils allaient tous les jours au travail en vélo ( environ 25 kms matin et soir ) et se maintenaient ainsi en forme toute l'année, sans avoir à se poser trop de questions !
Au jour de leur retraite, ils pétaient encore  le feu , c'était à mon sens  des jeunes retraités  fringuants - mais je suis obligé de dire  qu' ils n'ont pas réussi leur reconversion, car ils n'avaient pas eu l'habitude de gérer leur état de forme , par exemple après le lâcher-prise des premiers mois et des  premiers hivers  dans le canapé ,ils n'avaient jamais eu l'occasion de faire bcp d'efforts pour perdre du poids 100 grammes après 100 grammes et de ce fait  ne savaient pas patienter pour ne revenir que très très progressivement ..ils auraient voulu  aussitôt  rouler fort ,  dés les premières sorties - dans leur exemple , la tachycardie peut sans doute mieux s'expliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
sccber

Nombre de messages : 4822
Age : 70
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

récupération Empty
MessageSujet: Re: récupération   récupération Mini_h10Ven 19 Sep - 12:45

Je vient de faire une recherche ultra-rapide - Wikipedia - sur les causes de tachycardie ventriculaire : n'étant pas médecin cela ne m'a pas aidé, mais parmi les différentes causes il n'apparaît pas de cause liée à la pratique sportive. Il y a des causes liées apparemment à d'autres problèmes cardiaques - et là à la limite un entraînement ou pire une pratique aberrante peut jouer - une cyclo-sportive à bloc tous week-end me paraît en être une - ainsi que - je cite : " un trouble métabolique (hypokaliémie, hypoxie, état de choc), une endocrinopathie (hyperthyroïdie), une cause médicamenteuse (surdosage digitalique, effet pro-arythmogène des antiarythmiques), la prise de toxiques (tabac, thé, café, alcool, cocaïne), une infection. "
En d'autres termes rien qui indique un risque pour l'activité qui nous occupe : mon médecin du sport consulté ne m'assurerai pas bien sûr que je finirait comme Robert Marchand (centenaire et recordman de l'heure), mais ma tension à 12/6 par exemple, ma FC au repos de 42 sont des indicateurs plutôt positifs. Ma dernière visite sérieuse chez un cardiologue (avec contrôle sur 24 h) il y a trois ou quatre ans n'avait rien détecté de particulier.
Si tu as des doutes, fais-toi rassurer par un médecin du sport, mais statistiquement les sportifs d'endurance non dopés vivent mieux que les sédentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fausto
Super randonneur
Super randonneur
fausto

Nombre de messages : 424
Age : 77
Localisation : HAUTE SAVOIE france
Date d'inscription : 01/09/2010

récupération Empty
MessageSujet: Re: récupération   récupération Mini_h10Ven 19 Sep - 21:24

sccber a écrit:

État transitoire avant le PBP : la découverte en 2011 du PBP (après une préparation/découverte en 2010) à été pour moi la clé qui m'a donné l'envie de la longue distance.
ta dernière réponse me prouve à nouveau  le sérieux de tes analyses - je ne pensais pas au danger d'une cyclosportive à bloc tous les dimanches - lorsqu'ils étaient  bien entrainés ,(puisqu'ils n'ont pas eu de pb de santé à l'époque) mais au danger de leur pratique peu cohérente  lorsqu'ils ont été en retraite et n'ont pas su s'imposer un entrainement rationnel  ("faire monter les tours"comme on dit dans notre jargon - sans avoir effectué un travail foncier préalable)
Constatant que tu n'as commencé la longue distance que récemment, je comprends un peu mieux ton programme 2014  impressionnant - tu es vraiment   très dynamique - (qui peut même me sembler boulimique !!) - ça m'étonne de rencontrer  de temps en temps , des gens aussi performants que toi,  parmi ceux qui se sont tournés si tardivement vers cette discipline.. je me demande parfois si , mes 33 ans de pratique de l'endurance et des BRM au long cours ..n'ont pas abouti , au contraire , à une usure au fil des ans , et n'ont pas  érodé mon capital (?)
Mes tests médicaux ne constatent aucune anomalie , tout va bien ,mais je ne peux pas rivaliser avec tes paramétres (j'ai un pouls au repos à 52 lorsque je suis en forme..alors que tu nous annonces 42..) Chapeau bas..BRAVO l'ami  - tu gères bien ta récupération   et ton potentiel  avec  un tres bon moteur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




récupération Empty
MessageSujet: Re: récupération   récupération Mini_h10

Revenir en haut Aller en bas
 
récupération
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» récupération
» Santé, forme et récupération
» Récupération Agricole Dauphinoise ( RAD )
» Récupération active
» Roman photo : récupération de la barque.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index du forum :: Conseils :: Santé-
Sauter vers: