Le forum des Rubans Blancs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 nutrition ultimum

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
stinger
Bitumator !
Bitumator !
avatar

Nombre de messages : 189
Age : 47
Localisation : blois(41)
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: nutrition ultimum   Sam 18 Mai - 17:42

pour revenir a ton 1200 mc combien au depart! combien a l'arrivee! il y a quand meme des questions a se poser et au bout 19 contents tout du moins 19 a l'arrivée car vu leurs tetes je pense qu'ils ont tous pris du plaisir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speedozrx
Bitumator !
Bitumator !
avatar

Nombre de messages : 175
Age : 47
Localisation : Saint Denis 93
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: nutrition ultimum   Sam 18 Mai - 18:34

Je trouve que tu fais un peu trop souvent allusion à la génétique, à t'écouter, les dès sont pipés dès le départ et que talent n'existerait pas ?? T'as pas les bons gènes, tu restes chez toi ?
Effectivement, rares sont les grands champions à mettre en avant le talent, j'ai regardé les première vidéos de Nadal frapper dans la balle, sérieusement et en toute modestie, à age identique, je lui aurais mis une taule Smile
Que dire de Maradona ?
La première fois de sa vie ou Max Biaggi enfourche une moto, il fait le record du circuit ?? Si ça, c'est pas du talent c'est quoi ? En revanche, les spécialistes étaient unanimes, disaient de Richard Gasquet : ce gamin est surdoué !!! Qu'en est il aujourd'hui ? le seul français capable de remporter un grand chelem aujourd'hui c'est Tsonga seulement, pour moi, il doit perdre 10 kg, le Kinder Bueno du tennis français doit se trouver un vrai préparateur physique, est ce si difficile à trouver ??
La finale Chang vs Lendl fut pour moi aussi palpitante qu'un premier tour, t'as déjà vu un service à la cuillère dans une finale de grand chelem ? Ce Chang a disparu de la circulation comme un imposteur, enfin....
Personnellement, le patron, je préfère le voir le rouler sur un 4x4 que sur un beau vélo dont il se contre fiche du potentiel, dire que ce type de matériel t'aide maintenant à maîtriser la montagne, à mon sens tu ne fais que prendre des raccourcis, tu te rends la vie plus facile, est ce que cela va te permettre de progresser ? Là ou on est d'accord, je me suis rassis sur un VTT, c'est comment dire, très déroutant, je me suis cru sur une Harley, c'est marrant les habitudes !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4604
Age : 69
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: nutrition ultimum   Sam 18 Mai - 18:35

stinger a écrit:
pour revenir a ton 1200 mc combien au depart! combien a l'arrivee! il y a quand meme des questions a se poser et au bout 19 contents tout du moins 19 a l'arrivée car vu leurs tetes je pense qu'ils ont tous pris du plaisir...
*
Je ne me rappelle plus exactement le nombre au départ, mais j'avais calculé qu'il y avait 40 % d'arrivés dans le délai, ce qui donne un aperçu de la difficulté du parcours ; une simple règle de trois donne environ 48 partants. Pour de plus amples détails relire les 35 pages dédiés sur ce forum... Jean Pierre Mary avait bien précisé que ce 1200 était plus difficile que le PBP et lui et sa petite équipe se sont dépensé sans compter pour faire de ce brevet une réussite sur le plan convivial et organisationnel.
Je crois utile de préciser que je compte si possible revivre l'aventure en 2014.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speedozrx
Bitumator !
Bitumator !
avatar

Nombre de messages : 175
Age : 47
Localisation : Saint Denis 93
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: nutrition ultimum   Sam 18 Mai - 18:59

[quote="sccber"]
stinger a écrit:
pour revenir a ton 1200 mc combien au depart! combien a l'arrivee! il y a quand meme des questions a se poser et au bout 19 contents tout du moins 19 a l'arrivée car vu leurs tetes je pense qu'ils ont tous pris du plaisir...
*
Je crois utile de préciser que je compte si possible revivre l'aventure en 2014.

Tu ne penses pas qu'elle aura un goût de déjà vu, cette aventure si tant est que s'en soit une ? Même distance ou même tracé quel intérêt ? Tu a roulé à peu près sur combien de km sur des routes en pavés ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4604
Age : 69
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: nutrition ultimum   Sam 18 Mai - 20:00

speedozrx a écrit:
Je trouve que tu fais un peu trop souvent allusion à la génétique, à t'écouter, les dès sont pipés dès le départ et que talent n'existerait pas ?? T'as pas les bons gènes, tu restes chez toi ?
Je parle de loterie génétique dans le domaine vérifiable scientifiquement parlant de la VO2Max, ou si tu préfères de la cylindrée. Maintenant, comme en compétition automobile, on peut très bien faire courir comme aux 24 h du Mans ou au Paris-Dakar des voitures de performances très inégales... J'ai couru avec plaisir sur des courses à pieds où le vainqueur avait le niveau mondial : je ne suis pas resté chez moi.
Si tu penses compétition d'endurance de haut niveau, effectivement c'est la génétique qui va décider les très rares élus qui ont peut-être, après des années de travail, qui vont accéder à la possibilité de postuler à la qualification nécessaire pour concourir avec les meilleurs cheers Les exemples que tu donnes concernent des sports où effectivement la part génétique est assez difficile à prouver, si d'ailleurs elle existe ! Et maints exemples montrent effectivement que l'on a tord d'établir des parcours-type, l'âge de l'éclosion du " talent " n'étant pas le même pour tous...
Mais pour faire ses preuves, il faut aussi bénéficier des circonstances : un des meilleurs spécialiste français du ski freeride au niveau mondial est né à La Clusaz et a commencé le ski à 4 ans, où il a bénéficié plus tard de l'enseignement d'Edgar Grospiron : il était exceptionnellement doué, a ensuite tout gagné dans plusieurs disciplines du ski mais s'il était né à Brest il aurait fait quoi ?
En plus, as-tu pensé que des milliards d'humains n'ont pas l'ombre d'une chance de pouvoir se tester, vivant dans des conditions sociales et culturelles qui leur interdit de participer à ce match : qu'elle chance un indien vivant sur le trottoir d'une mégapole de son pays a devenir champion cycliste ou finaliste du 100 m des JO ?

speedozrx a écrit:
Personnellement, le patron, je préfère le voir le rouler sur un 4x4 que sur un beau vélo dont il se contre fiche du potentiel, dire que ce type de matériel t'aide maintenant à maîtriser la montagne, à mon sens tu ne fais que prendre des raccourcis, tu te rends la vie plus facile, est ce que cela va te permettre de progresser ?
Je ne vois pas en quoi un meilleur matériel empêcherai de progresser, c'est d'ailleurs inévitable d'avoir du matériel supérieur, tant il évolue année après année sans cesse vers plus de facilité ! A ce compte il faut commencer avec les skis d’Émile Allais - ou avant - et avec le vélo que Charles Terront utilisait sur le Paris-Brest-Paris en 1891 ! Je dirai même que c'est tout le contraire, un matériel peu adapté rend la progression quasi-impossible pour la majorité des personnes ! Apprenons à nos enfants à faire du vélo avec un grand bi lol! De plus, le meilleur matériel est un plus au niveau sécurité - meilleurs freins - pour un vélo, meilleure tenue sur de la glace ou risques diminuées de chutes en rencontrant de la neige difficile - croûtée, traffolée gelée, pourrie. Et la chute en pente raide...
Pour terminer, je dirai qu'à la limite ce sont les meilleurs qui devraient prendre le moins bon matériel, eux-seuls pouvant dépasser les limitations induites par de machines mal conçues : j'ai un copain tellement bon techniquement en ski qu'il peut skier hors des pistes pratiquement avec n'importe quoi ! Et même, cela reste du défi comme cet alpiniste de très haut niveau qui avait eu l'idée il y a quelques années de tenter la face Nord de l'Eiger avec le matériel (piolets, chaussures) utilisé dans les années 30 et déclarait que seules des conditions climatiques exceptionnelles lui avait permis de réussir son ascension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4604
Age : 69
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: nutrition ultimum   Sam 18 Mai - 20:18

[quote="speedozrx"]
sccber a écrit:
stinger a écrit:
pour revenir a ton 1200 mc combien au depart! combien a l'arrivee! il y a quand meme des questions a se poser et au bout 19 contents tout du moins 19 a l'arrivée car vu leurs tetes je pense qu'ils ont tous pris du plaisir...
*
Je crois utile de préciser que je compte si possible revivre l'aventure en 2014.

Tu ne penses pas qu'elle aura un goût de déjà vu, cette aventure si tant est que s'en soit une ? Même distance ou même tracé quel intérêt ? Tu a roulé à peu près sur combien de km sur des routes en pavés ?
Même tracé, peut-être pas, cela regarde l'organisateur. Mais j'espère que cela sera le même - au moins pour la partie que j'ai faite - pour ne pas revivre les galères d'orientation que j'ai vécues. Chaque cycliste a ses priorités : certains considèrent que la maitrise de l'orientation fait partie du jeu, moi ce n'est pas ma priorité, d'autant que sur certains brevets il est patent que le road-book a été établi par des personnes connaissant par coeur le parcours - leur terrain de jeu - et qu'il n'est pas adapté au néophyte. Et puis, selon que l'on possède ou pas les bonnes cartes, une connaissance antérieure du parcours ou le fait de posséder ou non un GPS, on se retrouve devant des difficultés très inégales. Quant à croire que le fait d'avoir déjà effectué un parcours celui-ci perd son intérêt, je ne suis pas d'accord, parce que les situations ne sont jamais les mêmes : pour avoir couru 4 ou 5 fois le marathon de Lyon, je peux me souvenir qu'aucun ne ressemblait au précédent. C'est une illusion de croire au retour du même, chaque seconde de sa vie est unique : le fleuve de la vie passe, mais chaque goutte d'eau est nouvelle...
Les routes pavées : sur mon Bruxelles-Strasbourg-Bruxelles en principe il n'y en avait pas. Mais nous étant perdus dans les 50 derniers kilomètres on a descendu un segment pavé bien raide en très mauvais état, pavés bien gros, bien dégarnis, chemin bien bombé avec des trous de peut-être un kilomètre de long : pas vraiment agréable, surtout avec un carbone à pneus de compétition, vélo chargé d'un sac de guidon et d'un sac de selle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speedozrx
Bitumator !
Bitumator !
avatar

Nombre de messages : 175
Age : 47
Localisation : Saint Denis 93
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: nutrition ultimum   Sam 18 Mai - 20:26

Enfin, je voulais dire progresser plus vite.. Malheureusement, j'y connais rien au ski, je n'ai jamais mis une paire de ski, c'est pour dire, ça c'est encore un sport de riches Razz Alors, pour parler des inégalités sociales, le contre exemple vient de la boxe, les plus grands champions ne viennent pas des beaux quartiers !!
Pour changer de sujet, Pat man s'est lancé sur un Paris / Nice, c'est courageux au vu de la météo, il n'a pas choisit de faire dans la facilité, j'espère qu'il arrivera au bout et gagner son pari !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
speedozrx
Bitumator !
Bitumator !
avatar

Nombre de messages : 175
Age : 47
Localisation : Saint Denis 93
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: nutrition ultimum   Sam 18 Mai - 20:38

Mais dis moi, pourquoi tu ne lancerais pas dans le Triathlon, tu sais un peu nager ? T'as enchaîné les marathons.. Ah mais oui, j'oubliais, tes genoux.. Crying or Very sad Pour toi la course à pied, je crois que c'est plié, enfin, je dis ça peut être que c'est encore possible ?
Pour être dans les délais sur le BSB, le temps limite c'est combien ? Tu y vas accompagné de ton pote comme la dernière fois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4604
Age : 69
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: nutrition ultimum   Sam 18 Mai - 20:58

speedozrx a écrit:
Enfin, je voulais dire progresser plus vite.. Malheureusement, j'y connais rien au ski, je n'ai jamais mis une paire de ski, c'est pour dire, ça c'est encore un sport de riches Razz Alors, pour parler des inégalités sociales, le contre exemple vient de la boxe, les plus grands champions ne viennent pas des beaux quartiers !!
Pour changer de sujet, Pat man s'est lancé sur un Paris / Nice, c'est courageux au vu de la météo, il n'a pas choisit de faire dans la facilité, j'espère qu'il arrivera au bout et gagner son pari !!
Oui, la boxe surtout a une époque. De nos jours, c'est le cas de la course à pieds : comme disait un entraineur africain, " les riches courent pour perdre du poids, les pauvres pour manger ".
Le ski sport de riche : un peu réducteur, sans sous-estimer le prix de ce sport, il est possible d'en faire sans faire partie des privilégiés, c'est mon cas. J'ai commencé le ski étudiant désargenté en ayant trouvé dans la cave de l'appartement Grenoblois que je louais une très vieille paire de skis bas de gamme - pour l'époque - à carres vissés et fixations à cables (!), skis de 2,10 m norme de l'époque antérieure, ce qui va dans le sens de ce que j'ai écrit tout à l'heure : j'en ai bavé à apprendre à skier tout seul avec ces longs bouts de bois ! Rien à voir avec la facilité des skis actuels. Ensuite, un fuseau donné par une amie, une vieille parka militaire et une paire de chaussures en plastique bas de gamme soldés, une petite station à 15 km où le pisteur/paysan du coin nous faisait de temps en temps passer sans payer... Et puis, il y a eu les clubs qui organisent des sorties en car - j'ai été bénévole de club pendant vingt ans - louent du matériel, etc. le tout moins cher qu'une sortie en boîte : un des clubs où je me suis fait des amis avait dès sa création la politique justement de permettre le ski à des milieux modestes. Le matériel, si on sait acheter - folie consumériste aidant qui favorise les soldes - ne coûte pas si cher : mes derniers skis modèle 2012 " produit de niche exclusif " je les ai fait venir d’Allemagne au tiers du prix ! Et je dépense plus pour mes chaussures de running que pour celle de ski qui durent beaucoup plus longtemps. J'ai aussi monté mon propre atelier pour la réfection des carres et des semelles...
Oui, sacré temps pourri, ça fait deux jours que je roule sous la pluie, aujourd'hui il pleuvait tellement fort que je me reposes, d'où tout ces post !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4604
Age : 69
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: nutrition ultimum   Sam 18 Mai - 21:29

speedozrx a écrit:
Mais dis moi, pourquoi tu ne lancerais pas dans le Triathlon, tu sais un peu nager ? T'as enchaîné les marathons.. Ah mais oui, j'oubliais, tes genoux.. Crying or Very sad Pour toi la course à pied, je crois que c'est plié, enfin, je dis ça peut être que c'est encore possible ?
Pour être dans les délais sur le BSB, le temps limite c'est combien ? Tu y vas accompagné de ton pote comme la dernière fois ?
Le triathlon, j'y ai pensé à une époque... Mais cela demandait tellement de temps d'entraînement, et comme je suis multi-sports j'ai abandonné l'idée. Et puis, j'ai fait de la compétition étant jeune en natation, ma spécialité étant le dos crawlé. Parallèlement, avec mon frère - en douce des parents - on faisait déjà du long (traversée du lac du Bourget à la brasse) l'un nageant à l'aller l’autre pagayant notre canoé gonflable jouet (!) pour le protéger des hors-bords - je hais les moteurs - et réciproquement au retour. Plus récemment, avant mon opération du genoux, je nageais de nouveau une heure voire plus, toujours brasse ou nage indienne, mais cela me faisait déjà assez mal aux genoux. La course à pieds, je continue toujours, mais actuellement sur le mode mineur, et il n'est pas dit que je ne refasse pas un jour un marathon ou la SaintéLyon, si je trouve entre deux défis cyclistes suffisamment espacés le temps d'y consacrer l'entraînement nécessaire.
Ce ne sera pas le BSB - il n'a d'ailleurs pas lieu cette année - mais le MGM espagnol : dans les deux cas, c'est 1 200 km, donc même délai que le PBP, c'est à dire 90 h. Je n'y vais pas avec mon pote habituel, car ce n'est pas son truc les épreuves dans la canicule. Par contre je vais faire avec lui et avec mon futur compagnon sur la MGM le 600 de Grenoble le week-end prochain, et toujours avec lui le 1 000 de Ménigoute fin juin. On fera aussi d'autres parcours déjà programmés, et d'autres encore à l'état de projet (le 1 000 du Sud, le Dauphiné Gratiné, la bicinglette du Ventoux, ...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: nutrition ultimum   

Revenir en haut Aller en bas
 
nutrition ultimum
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» nutrition ultimum
» [Nutrition] Pendant une rando/raid
» Technique de nutrition de la loutre de mer
» Greenman [Training/Nutrition PDM] attente de programme
» La nutrition au réveil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index du forum :: Conseils :: Alimentation-
Sauter vers: