Le forum des Rubans Blancs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BRM 1000 des RAA premières impressions ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
jeje87
Super randonneur
Super randonneur
avatar

Nombre de messages : 418
Age : 43
Localisation : limoges
Date d'inscription : 04/07/2009

MessageSujet: Re: BRM 1000 des RAA premières impressions ...   Jeu 13 Juil - 12:35

lmvv a écrit:
Je reviens sur le message de Roland suite au mien de ce matin concernant "sccber" et son 1000 en fixie.
Comme je l'ai déjà écrit ce matin, j'ai beaucoup de respect pour ce que fait "sccber" dans ces conditions particulièrement "hard" et je serais bien incapable de le faire. Chacun est bien sûr libre de ses choix.
Personnellement, j'avoue jouer de plus en plus "petit bras", ce que je trouve d'autre part de plus en plus difficile, mais je peux comprendre que certains se fixent des défis très élevés qu'ils ne sont pas sûrs du tout de réussir. Il faut de tout pour faire un monde.
Personnellement, je viens de réussir (de justesse) la nouvelle S.R. de Vosges-Alsace dénommée "Baridür". Il a fait bien chaud certes jeudi, vendredi et samedi derniers, mais je ne me plains pas de ces conditions qui auraient pu être plus dures. Je pense avoir mis tous les atouts de mon côté et ne pas avoir commis d'erreurs grossières (c'était ma 4ème S.R.). Eh bien, malgré cela, j'ai eu du mal à rentrer dans les nouveaux délais de 60 h, bien plus que pour mes 3 premières S.R. . Alors, ma conclusion coule de source : ce genre de rando très difficile en temps limité n'est plus fait pour moi qui ai dépassé 70 ans fin mars. Ce sera ma dernière S.R. en formule "Randonneur".
Rappelez-vous la discussion sur ce forum initiée par JPM suite à son "Douze Cents du Massif Central 2016". Il avait affirmé : ce n'est pas fait pour les plus de 70 ans. Il s'était pris une "volée de bois vert" de certains ; pas de moi, mais je souriais quand même gentiment en me disant que ça pouvait concerner certains mais pas moi. Eh bien, cher JPM, en ce qui me concerne, tu es tombé pile poil !
Je vais donc ménager ma santé bien davantage que je ne le faisais jusqu'alors en me disant que je n'ai pas envie de faire le "combat de trop" ... et continuer à "jouer de plus en plus petit bras" ...
en tout cas bravo pour la 4 sr
et petit bras? au vu de votre vie de randonneur, c'est tout sauf petit bras
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4181
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: BRM 1000 des RAA premières impressions ...   Ven 14 Juil - 16:35

Jex a écrit:
Bon courage sccber, essaie de prendre du plaisir quand même malgré les difficultés...
Merci. En fait, ce ne sont pas les difficultés en elles-mêmes qui posent problème, puisque sinon pourquoi irait-on grimper des cols, ces difficultés surmontées sont une récompense : le plus dur pour moi fut les douleurs, douleurs induites je le reconnais par la particularité du fixie : on est par exemple très difficilement capable d'amortir les chocs - et mon vélo n'est pas du haut de gamme confortable - du fait du pédalage continu il n'est pas facile de réduire son appui sur la selle, et c'est impossible en descente. J'étais après quelques centaines de kilomètres incapable de descendre vite du fait de la douleur au périnée et même vers la fin obligé de m'arrêter fréquemment. Et le passage assis au passage en danseuse était très douloureux, comme si j'arrachais à chaque fois un pansement d'une plaie... Pourtant j'ai bien crémé, utilisée ma selle Brooks et la peau n'est pas abimée...
Enfin, autre douleur induite par le vélo, due au choix d'une guidoline bon marché qui s'est usée prématurément (et de gants minables) : mes appuis paumes sur l'aluminium sont devenus insupportables, ceux mains aux cocottes à peine mieux ; j'ai aujourd'hui les paumes gonflées et douloureuses...
Alors, j'ai eu tendance à compenser par la position mains en bas du guidon, et j'ai commencé à souffrir du cou car obligé à trop lever la tête (je n'en étais pas au port de la minerve de certains participants du PBP, mais j'ai enfin compris d'où venait leurs problèmes).
Bref, j'ai aussi payé pour n'avoir pas pu me payer le matos le plus confortable : gants rembourés gel ou guidoline haut de gamme.
Côté positif, même en forçant souvent au maximum musculaire possible (le côté cardio est actuellement au top) je n'ai jamais eu mal aux jambes : j'y pensais en roulant, que cela venait certes de mon entraînement en fixie dans le raide, mais aussi que peut-être que le pignon fixe faisant alterner force et vélocité dans le travail permettait une meilleure adaptation du muscle à l'effort. Il faudrait un physiologiste spécialiste du muscle pour me répondre. En tous cas, hier pour vider ma voiture j'ai fait plusieurs aller/retours jusqu'à mon quatrième étage sans ascenseur et c'est à peine si j'ai remarqué une très légère amorce de courbature dans les mollets à la descente...
Et exceptionnellement, malgré le fait qu'il ne me restait que trois cachets mini-dosés pour lutter contre mes habituelles douleurs gonarthrosiques, malgré le fait que j'ai sans compter travaillé en force, j'ai eu les genoux quasiment non douloureux, et aujourd'hui ils sont normaux cheers


Dernière édition par sccber le Mar 18 Juil - 1:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon33
Petit plateau
Petit plateau
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 54
Localisation : Saint Médard en Jalles
Date d'inscription : 06/07/2015

MessageSujet: Re: BRM 1000 des RAA premières impressions ...   Ven 14 Juil - 17:54

En tout cas BRAVO pour ta démonstration de ténacité. Avec toi "forçat de la route" prend tous son sens ...
Nous te souhaitons bonne récupération...

Pour ma part, pas meurtri du tout dans ma chair,  j'ai déjà en tête de réaliser un aller retour BX-Paris-BX en flèche Nationale au mois d'aout.
Le délai d'inscription étant de 3 semaines, je pense que cela se fera en solitaire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4181
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: BRM 1000 des RAA premières impressions ...   Ven 14 Juil - 18:07

veloblan a écrit:
Enfin, content d'avoir eu des nouvelles, comme Roland rien a battre des délais contente toi de rentrer peinard.
Les délais : quand j'imprime un road-book je calcule à chaque fois les vitesses adoptées par l'organisation du BRM ; dans ce 1 000 - et j'ai trouvé cela un peu défavorable pour moi, si les butoirs intermédiaires étaient impératifs - les 600 premiers étaient calculés à la vitesse de 15 km/h puis à 11,4 pour aboutir aux 13,33 règlementaires : cela m'a obligé à tout donner dans les parties les plus exigeantes plutôt dans cette partie, et donc ne pas pouvoir suffisamment gérer mes dépenses. J'aurai préféré comme le font certains, réguler la vitesse demandée en fonction du dénivelé ou bien comme d'autres, tout calculer sur la vitesse moyenne, en précisant que les temps intermédiaires n'étaient pas impératifs. Mais bon, de toute façon, cela restait difficile pour moi et je ne sais pas si une allure plus basse en première partie aurait changé la donne.
j'ai roulé longtemps avec un cycliste (Jeff) puis seul quand il a décidé d'abandonner au début de l'ascension du col de Montségur (menant au château cathare le plus connu), et j'avais 2 h d'avance au km 80, 2 h 45 au km 144, 3 h 05 au km 275, 2 h 23 au km 387, mais plus que 11 mn au km 456 : il faut dire que l'obligation dans la montée du col de devoir parfois marcher (quand c'est très raide il faut savoir arrêter un effort extrême si l'on veut continuer sur 1 000 km, et comment repartir avec 5,8 m de développement ! Et dans l'un peu moins raide mais long, repartir nécessitait parfois plusieurs tentatives...). Au km 517 j'avais 4 mn d'avance Very Happy et 9 mn au km 605 : et je n'avais pas dormi... Alors, même si ensuite, la moyenne exigée n'étais plus que de 11,4 km/h après un premier sommeil de trois heures dans une grange - après avoir dû déménager d'urgence au moment de fermer l'œil sur mon mini matelas aluminisé par l'apparition d'une première goutte, suivie dans la minute par tonnerre, éclairs puis cataracte - arrivé au pointage suivant, je tentais devant ma fatigue physique qui déjà me faisait voir quelques pseudos mirages, d'essayer le coup des 20 mn de sommeil réparateurs : je m'étais piégé, car je ne résistai pas en recommençant 5 ou 6 fois les 20 mn de sommeil... Après, plutôt que de finir une ou deux heures hors délai au final, car même si théoriquement le plus dur du dénivelé était passé, le parcours restait très exigent, j'ai décidé la prudence en passant la nuit suivante à dormir dans un bout herbeux à l'extérieur d'une surface cultivée, derrière des arbustes et dessous la petite route du brevet ; j'ai mangé, dormi royalement 9 heures et étrenné mon mini matelas et d'ailleurs découvert au matin son gros défaut : faute d'un sol suffisamment plat j'ai glissé et dormi en fait sur le sol un peu caillouteux lol!
Le reste du trajet : je me suis amusé à pointer partout - photo ou tampon, sauf Cadillac où je suis passé devant deux établissements peu inspirants (l'un trop chic, l'autre un peu glauque) puis j'ai loupé le panneau de sortie.
J'ai roulé toujours au mieux de mes possibilités, le côté ballade n'étant le fait que je me suis arrêté pour acheter des provisions - yaourts, lait au riz, pomme, pain et jambon - manger dans des lieux agréables, dormir encore une fois une heure à l'ombre sur l'entrée tondue d'un domaine... Et puis, boire des cafés, parfois un coca, en discutant avec le patron ou la patrone, m'arrêter une minute chaque fois que la douleur aux mains ou à la selle devenait insupportable...
Après Cadillac je rêvais d'un café et en désespoir de cause tentait le coup à 20 km de l'arrivée, dans un établissement vins de Bordeaux et restaurant : on pouvais me faire un café et le jeune patron m'appris qu'il avait fait ses classe de sommelier prés de Saint-Étienne (restaurant où j'avais mangé une fois en 1984). Après avoir bavassé agréablement de vins - une ancienne passion - et de vélo, j'ai fini mon périple, en ayant d'ailleurs échappé par miracle à l'agression d'un automobiliste sur un grand boulevard désert et éclairé, la voiture roulant au moins à 50/60 km/h m'étant arrivé dessus par la droite malgré ma voie prioritaire...
Huit heures de sommeil dans la voiture - après avoir bu jus de fruit et mangé quelques provisions laissées pour ce faire - puis téléphone à mon assistance auto pour faire venir un dépanneur - j'étais en panne de batterie depuis le samedi matin - et retour (585 km).


Dernière édition par sccber le Mar 18 Juil - 1:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4181
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: BRM 1000 des RAA premières impressions ...   Ven 14 Juil - 18:16

Simon33 a écrit:
En tout cas BRAVO pour ta démonstration de ténacité. Avec toi "forçat de la route" prend tous son sens ...
Nous te souhaitons bonne récupération...

Pour ma part, pas meurtri du tout dans ma chair,  j'ai déjà en tête de réaliser un aller retour BX-Paris-BX en flèche Nationale au mois d'aout.
Le délai d'inscription étant de 3 semaines, je pense que cela se fera en solitaire ...
Merci Very Happy
Pour le 1 200 de l'année prochaine je viens bien évidemment avec mon carbone (le col d'Aspin en fixie a pourtant été déjà grimpé par les vrais forçats de la route (Tour de France 1910 et le fameux " messieurs vous êtes des criminels " adressé aux organisateurs par Octave Lapize).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4181
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: BRM 1000 des RAA premières impressions ...   Ven 14 Juil - 19:16

Roland a écrit:
lmvv a écrit:
...
Je salue le courage de "sccber" d'être parti avec son fixie sur un tel parcours et de poursuivre ce brevet hors délais. Mais quel intérêt à se créer des problèmes supplémentaires avec un vélo pas vraiment adapté ? Chacun fait ce qu'il veut bien sûr et je ne renie pas du tout l'intérêt du fixie pour l'entraînement ou des brevets assez courts par exemple. Mais sur un 1000 difficile ?
Attention, je ne voudrais pas que ma remarque soit mal prise. Simple question.

Portocéan a écrit:
...
Je suis content qu'un pro de la longue distance (ici lmvv) t'aie déjà fait un peu la leçon... je pensais la même chose... lol!

Même s'il m'arrive (très modérément !) de taquiner sccber sur certains sujets (CR de 50 pages sans un passage à la ligne, le monde qui ne s'adapte pas à son iphone, etc...) je me dois de prendre ici "sa défense" même (et surtout) s'il n'en a pas besoin...

Durant la TCR 2015 et la TAW 2016 j'ai eu l'occasion de voir (très brièvement) une participante Britannique au physique tout sauf... affûté... prendre le départ des ses épreuves particulièrement difficiles... en fixie...
Pour la TCR elle a abandonné à Lyon... (en gros au bout de 750 km sur un programme de 4300...).
Pour la TAW elle a abandonné après Derry... (en gros au bout de 250 km sur un programme de 2500...).

Je n'ai pas pu m’empêcher de penser qu'il fallait être vraiment stupide (en fait, c'est un autre qualificatif que j'avais en tête...) pour se lancer dans de telles aventures sur un engin si peu adapté... ou en étant si peu adapté à cet engin pour de tels parcours...

J'ai "affiné" ma réflexion sur le sujet tout en le généralisant.

Participer à une épreuve, en général, c'est prendre le risque de ne pas réussir (les motifs sont multiples : aléas météo, physiques, matériels...).
Face à quelqu'un qui aurait toujours réussi, j'ai tendance à penser qu'il ne s'est jamais lancé de défis à "sa hauteur", c'est à dire "un peu" plus loin que ce qu'il est certain de savoir faire.
Passer sa vie à faire des BRM 200 près de chez soi est respectable mais ne permet pas de critiquer celui qui est hors délais sur le 1000 du Sud par exemple avec comme argument "t'avais qu'à tenter plus facile"...
De même les choix matériels des uns et des autres sont personnels et participent au défi que chacun se lance. Pour rester sur le 1000 du Sud, il serait idiot de reprocher à un participant hors délai de l'avoir fait avec un pédalier compact en lui disant "t'avais qu'à monter un triple"...

Pour revenir à notre ami sccber... contrairement à l'Anglaise que j'évoquais plus haut, il nous fait quotidiennement ( Twisted Evil Rolling Eyes ) démonstration de la maîtrise qu'il a de son fixie qu'il emmène sur des terrains que beaucoup hésiteraient à attaquer aussi régulièrement avec une "polymutipliée")...
Avec son fixie il a déjà accompli plusieurs BRM, jusqu'au BRM de 1000 km (au moins, je ne suis pas tout !).

Que cette fois le BRM ait été beaucoup plus dur, contraignant notre ami à finir hors délai ne signifie pas pour autant qu'il faille "condamner" sa tentative...
Nul doute qu'il saura lui-même en tirer des conclusions constructives (dont il nous fera très certainement part ! Twisted Evil ) afin de faire mieux (ou pas) une prochaine fois...

Autant j"étais (et reste) critique sur les tentatives de l'Anglaise sus-mentionnée, autant je reste respectueux et admiratif de la persévérance et des réussites de notre collègue sccber.

Dans le (très) petit groupe des fidèles de ce forum il y a deux pratiques diamétralement opposées que j'apprécie particulièrement : celle de Portocéan et sa vision hédoniste de la bicylette et celle de sccber pour son côté stakhanoviste du vélo (mais je préfère les CR du premier ! Twisted Evil ).
J'avoue moins accrocher avec la version "j'y vais, je fonce, je ne suis pas là pour rigoler" mais je n'ai pas dit de qui il s'agit ! Wink

Mais notre forum a cela de bien qu'il accueille des pratiques aussi différentes sans que cela ne crée de problème. Un bel exemple de façons diverses de pratiquer le vélo pour de nouveaux venus. cheers
Je place ici un petit (?) mot pour expliquer pourquoi je me suis retrouvé à tenter ce 1 000 en pignon fixe.
J'ai déjà relaté comment je me sui retrouvé à rouler en fixie : au départ des articles que j'ai lu, une opportunité d'obtenir un cadre nu à moitié prix - et j'aime bien aussi monter des vélo - mais pas dans l'intention initiale d'en faire une monture au long court. Puis l'année passée j'ai augmenté peu à peu la distance et les dénivelés : plaisir intense de progresser dans une nouvelle activité.
L'idée folle de tenter le 1 000 m'est venue peu à peu, testée jusqu'à un 400 km solo. Prise de contact avec les RAA pour savoir les difficultés à venir, et au final une réussite très plaisante.
Donc jusqu'à là pas d'outrecuidance de ma part, rien que mon habituelle tentation très mesurée de tenter des trucs, et de les réussir.
Cette année, j'ai certes pêché par un excès d'imprévoyance affraid je me suis contenté de vérifier rapidement le dénivelé total et le fait que le parcours ne grimpais pas dans les Pyrénées : alors certes, le parcours était annoncé avec un peu plus de dénivelé global, mais j'avais aussi progressé sur ce type de vélo avec plus de 13 500 km dessus. Et je n'ai pas vérifié les dénivelés maximaux ! En discutant au départ on m'a parlé de rampes avec du 10 % que je grimpe occasionnellement sur 150 m au cours d'une sortie courte, les 8 % je les tiens de même sur 3 km... J'ai donc su que j'aurai à marcher, mais c'était jouable, j'entend jouable par finir dans les délais (après tout j'avais une bonne marge en 2016) ; je pensais le parcours dans le même esprit que celui de 2016 voire même du 1 200 RAA que je n'avais pas trouvé si difficile que ça. Je n'avais pas réalisé que l'équipe RAA s'était " lachée " sur les BPF (une vingtaine) et les bastides et qu'en général les belles choses se méritent  lol!
Ceci dit, je ne regrette rien, et je préfère avoir fait ce 1 000 hors délai avec mon fixie que de l'avoir validé avec mon carbone.
J'ai envie de rapidement  Very Happy  revenir sur l'histoire du vélo, de la draisienne aux premiers vélos modernes début XXième siècle : personne au départ n'avait pensé en faire autre chose qu'une sorte de jouet aristocratique, une activité sportive (naissance de la notion), en tous cas pas un objet de déplacement qu'il deviendra, d'abord plutôt réservé aux nantis, puis progressivement objet de libération populaire (cf. les premiers congés payés de 36). Mais s'il n'y avait pas eu des hurluberlus pour commencer à faire avec les premiers engins primitifs des longues distances (déjà fin XIXème) qui aurai pensé qu'on grimperai des cols avec de fixies ? Pas les adultes rassis en tous cas ! Ensuite, certes, l'intransigeance d'un Henri Desgranges qui refusait la roue libre - " un sport de feignant où l'on ne pédale pas tout le temps " - à entravé un temps l'évolution de la facilité (relative) à rouler pour les compétiteurs... Dans le même temps Vélocio prônait la polymultiplié pour la popularisation du voyage à vélo (popularisation pas au sens économique du terme, vu que cel rendait les vélos plus chers). Tout cela pour dire qu'essayer de faire des choses un peu " dingues " permet souvent de se rendre compte qu'elles ne le sont pas tant que ça : ensuite, naturellement on rend les choses de plus en plus faciles, et on oublie qu'avec de l'entraînement on n'est pas obligé d'aller au moins fatiguant. Pendant le 1 000 un participant m'a demandé : quel est l'intérêt de prendre un pignon fixe ? Je n'ai même pas parlé de son intérêt pour progresser physiquement (ce que les pros savaient avant), j'ai répondu aucun, il n'y a que des désavantages (et j'étais sérieux)... Mais honnêtement pourquoi faisons-nous du vélo ? Même les contemplatifs savent que le vélo c'est fatiguant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4181
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: BRM 1000 des RAA premières impressions ...   Ven 14 Juil - 20:11

Je termine par les quelques mésaventures que j'ai eues durant ce 1 000.
J'ai choisit de faire des interventions à thème plutôt qu'un unique compte-rendu, car je me suis rendu-compte que j'en aurai été incapable, tant j'ai du mal à en retrouver une chronologie (où ai-je dormi, par exemple, ou à quels endroits la succession de montagnes russes m'a parue la plus dure : par ailleurs par bonheur j'ai toujours et bien avant le fixie adoré adopter une technique de passage en force avec élan).
Premier problème : ma sacoche avant frotte sur le pneu ! Cela ne vient pas de l'attache klickfix qui n'a pas bougée, car très dernièrement cela m'était arrivé et je venais de relever le sac en jouant sur la fixation. En fait, en examinant le problème je me suis aperçu que cela venait du sac dont la structure interne rigidifiante avait lâchée. Heureusement j'ai toujours de la corde nylon avec moi, et j'ai improvisé une suspension supplémentaire (qui m'ôtait il est vrai la possibilité de tenir le guidon, ne me laissant plus que l'arrondi d'extrémité (cela a concouru aussi à mon mal de mains).
J'ai vidé le plus lourd du sac dans mes poches de maillot : piles/batteries de lampes et deux outils - clés de 15 et de 10 - qui servent à retirer la roue arrière et le tendeur de chaîne. J'ai également retiré deux batteries externes (sur trois) destinées à l'alimentation du GPS. Problème, à un moment donné je me suis rendu compte-te que j'avais perdu les outils affraid Donc, en cas de crevaison de la roue arrière (à l'avant j'ai mis une roue normale à attache rapide) je ne pourrai pas réparer. Une fois décidé que je serai hors délai, j'ai cherché du coin de l'œil une quincaillerie... Finalement en sortie de village je répère un grand magasin de vente de matériel agricole : j'entre, repère des clés Facom (fabriquées dans la Loire). Le vendeur est au téléphone, ça parle de stock...c'est long. Enfin, j'expose mon cas - cycliste qui cherche deux clés du possible premier prix - le gars, commerçant mais pas futé commence à me proposer des boites complètes (mais premier prix j'imagine), j'insiste, il n'a évidemment que de l'outil pro, ok d'ailleurs j'ai du Facom chez moi... Je sors ma carte-bleue : il ne prend que les chèques et le liquide, du liquide je n'en ai pas assez et le chèquier est chez moi...Vingt minutes de perdues et surtout pas d'outils... Je finirai mon 1 000 sans, comme quoi comme je le dis toujours c'est bien excessif de prendre des pneus très lourds par crainte de crever Very Happy
Dernier avatar : ville pointage, arrêt pour acheter des yaourts, une fausse manœuvre - la fatigue - et le sac avant déséquilibre et fait tourner la roue avant et tomber le vélo : le garde-boue en bois lamelé-collé est brisé de façon irréparable (je le laisse sur place).
J'allais oublier un problème : par nécessité économique j'utilise des lampes chinoises, qui éclairent fort, mais dont l'électronique avec les vibrations fini tôt ou tard à produire des faux-contacts. Lors de mon dernier BRM 600 mes deux lampes m'avaient jouées des tours. Depuis, j'avais donc recommandé trois lampes - modèle nouveau - à bas prix, et je n'avais reçue que la première. Essayée avant le 1 000 elle fonctionnait bien : or, quasiment dès le départ elle s'est mise à passer sans cesse du fixe aux modes clignotants, insupportable. Je n'utilisais plus que la frontale quand j'étais en compagnie. Seul, j'ai voulu l'utiliser quant même mais au changement de batterie elle a refusé d'éclairer ! J'ai donc fini avec la frontale. Aujourd'hui j'ai vu que c'était le ressort du compartiment de la batterie qui s'est déssoudé... En rentrant j'ai trouvé une deuxième lampe qui m'attendait dans la boîte aux lettres : chez moi elle marche bien (hihi) : sont fous ces chinois, avec la lampe (3,89 € port compris) et petite lampe supplémentaire en cadeau, lampe stylo longue comme un doigt, en métal, et led (idéal sur le trousseau de clé).


Dernière édition par sccber le Mar 18 Juil - 1:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
veloblan
Vulcain
Vulcain
avatar

Nombre de messages : 1930
Age : 67
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: BRM 1000 des RAA premières impressions ...   Ven 14 Juil - 20:38

Quand même, je trouve que tu cumules un peu  lol! lol! lol! Mais chapeau pour ce 1000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.veloblan.com/
Simon33
Petit plateau
Petit plateau
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 54
Localisation : Saint Médard en Jalles
Date d'inscription : 06/07/2015

MessageSujet: Re: BRM 1000 des RAA premières impressions ...   Ven 14 Juil - 21:46

Il va falloir que tu changes ton avatar si ça continu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel
Super randonneur
Super randonneur
avatar

Nombre de messages : 388
Age : 67
Localisation : LA ROCHE SUR YON (85)
Date d'inscription : 21/12/2006

MessageSujet: Re: BRM 1000 des RAA premières impressions ...   Ven 14 Juil - 22:27

sccber a écrit:
Je termine par les quelques mésaventures que j'ai eues durant ce 1 000.
J'ai choisit de faire des interventions à thème plutôt qu'un unique compte-rendu, car je me suis rendu-compte que j'en aurai été incapable, tant j'ai du mal à en retrouver une chronologie (où ai-je dormi, par exemple, ou à quels endroits la succession de montagnes russes m'a parue la plus dure : par ailleurs par bonheur j'ai toujours et bien avant le fixie adoré adopter une technique de passage en force avec élan).
Premier problème : ma sacoche avant frotte sur le pneu ! Cela ne vient pas de l'attache klickfix qui n'a pas bougée, car très dernièrement cela m'était arrivé et je venais de relever le sac en jouant sur la fixation. En fait, en examinant le problème je me suis aperçu que cela venait du sac dont la structure interne rigidifiante avait lâchée. Heureusement j'ai toujours de la corde nylon avec moi, et j'ai improvisé une suspension supplémentaire (qui m'ôtait il est vrai la possibilité de tenir le guidon, ne me laissant plus que l'arrondi d'extrèmité (cela a concouru aussi à mon mal de mains).
J'ai vidé le plus lourd du sac dans mes poches de maillot : piles/batteries de lampes et deux outils - clés de 14 et de 10 - qui servent à retirer la roue arrière et le tendeur de chaîne. J'ai également retiré deux batteries externes (sur trois) destinées à l'alimentation du GPS. Problème, à un moment donné je me suis rendu compte-te que j'avais perdu les outils affraid Donc, en cas de crevaison de la roue arrière (à l'avant j'ai mis une roue normale à attache rapide) je ne pourrai pas réparer. Une fois décidé que je serai hors délai, j'ai cherché du coin de l'œil une quincaillerie... Finalement en sortie de village je répère un grand magasin de vente de matériel agricole : j'entre, repère des clés Facom (fabriquées dans la Loire). Le vendeur est au téléphone, ça parle de stock...c'est long. Enfin, j'expose mon cas - cycliste qui cherche deux clés du possible premier prix - le gars, commerçant mais pas futé commence à me proposer des boites complètes (mais premier prix j'imagine), j'insiste, il n'a évidemment que de l'outil pro, ok d'ailleurs j'ai du Facom chez moi... Je sors ma carte-bleue : il ne prend que les chèques et le liquide, du liquide je n'en ai pas assez et le chèquier est chez moi...Vingt minutes de perdues et surtout pas d'outils... Je finirai mon 1 000 sans, comme quoi comme je le dis toujours c'est bien excessif de prendre des pneus très lourds par crainte de crever Very Happy
Dernier avatar : ville pointage, arrêt pour acheter des yaourts, une fausse manœuvre - la fatigue - et le sac avant déséquilibre et fait tourner la roue avant et tomber le vélo : le garde-boue en bois lamelé-collé est brisé de façon irréparable (je le laisse sur place).
J'allais oublier un problème : par nécessité économique j'utilise des lampes chinoises, qui éclairent fort, mais dont l'électronique avec les vibrations fini tôt ou tard à produire des faux-contacts. Lors de mon dernier BRM 600 mes deux lampes m'avaient jouées des tours. Depuis, j'avais donc recommandé trois lampes - modèle nouveau - à bas prix, et je n'avais reçue que la première. Essayée avant le 1 000 elle fonctionnait bien : or, quasiment dès le départ elle s'est mise à passer sans cesse du fixe aux modes clignotants, insupportable. Je n'utilisais plus que la frontale quand j'étais en compagnie. Seul, j'ai voulu l'utiliser quant même mais au changement de batterie elle a refusé d'éclairer ! J'ai donc fini avec la frontale. Aujourd'hui j'ai vu que c'était le ressort du compartiment de la batterie qui s'est déssoudée... En rentrant j'ai trouvé une deuxième lampe qui m'attendait dans la boîte aux lettres : chez moi elle marche bien (hihi) : sont fous ces chinois, avec la lampe (3,89 € port compris) et petite lampe supplémentaire en cadeau, lampe stylo longue comme un doigt, en métal, et led (idéal sur le trousseau de clé).

Bravo,
je crois relire d'anciens récits !!
(de notre jeune age )

mais, on apprends toujours
et ces quelques péripéties, nous permettent à tous d'avancer ............
(toujours nécessaire dans la difficulté)

Encore bravo .............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cty85.fr/
Simon33
Petit plateau
Petit plateau
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 54
Localisation : Saint Médard en Jalles
Date d'inscription : 06/07/2015

MessageSujet: Compte-Rendu du 1000 des RAA - juillet 2017   Lun 31 Juil - 21:58

Bonjour à toutes et tous,

Vous trouverez mon compte Rendu du 1000 ici : 
https://drive.google.com/open?id=0BwXVvmgScuU0TUNtVng1bm1BWlU 

Il était temps de le terminer avant de repartir pour une nouvelle aventure : une double flèche de France Bordeaux-Paris et retour Paris-Bordeaux avec mon ami Bernard qui ne veux pas rester sur un échec...
Départ mercredi 2 août à 6H00, retour à Bordeaux samedi avant 19H00 si tout va bien.
On ne manquera pas de vous donner de nos nouvelles au retour.

Bonnes vacances !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje87
Super randonneur
Super randonneur
avatar

Nombre de messages : 418
Age : 43
Localisation : limoges
Date d'inscription : 04/07/2009

MessageSujet: Re: BRM 1000 des RAA premières impressions ...   Lun 31 Juil - 22:16

Simon33 a écrit:
Bonjour à toutes et tous,

Vous trouverez mon compte Rendu du 1000 ici : 
https://drive.google.com/open?id=0BwXVvmgScuU0TUNtVng1bm1BWlU 

Il était temps de le terminer avant de repartir pour une nouvelle aventure : une double flèche de France Bordeaux-Paris et retour Paris-Bordeaux avec mon ami Bernard qui ne veux pas rester sur un échec...
Départ mercredi 2 août à 6H00, retour à Bordeaux samedi avant 19H00 si tout va bien.
On ne manquera pas de vous donner de nos nouvelles au retour.

Bonnes vacances !
merci simon pour ce joli récit, et bonne route a vous deux pour l'aller retour bordeaux paris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff
L'aigle des Ecrins
L'aigle des Ecrins
avatar

Nombre de messages : 1670
Age : 55
Localisation : Draguignan Var
Date d'inscription : 12/02/2010

MessageSujet: Re: BRM 1000 des RAA premières impressions ...   Lun 31 Juil - 22:34

sccber a écrit:

Et à la question posée à je ne sais plus quel grand alpiniste (Lionel Terray ?) pourquoi grimper sur vos montagnes ? Parce qu'elles existent !

Ils s'agit de George Mallory, répondant pour la xième fois à la question des journaliste, pourquoi repartez vous à l'Everest ? (en 1924)
Répondit : Parcequ'il est là

C'était sa troisième tentative, personne ne sait s'il a atteint le sommet, son corps a été retrouvé en 1999 à 8290 m
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lmvv
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 70
Localisation : environs d'Angers
Date d'inscription : 12/08/2014

MessageSujet: Re: BRM 1000 des RAA premières impressions ...   Mar 1 Aoû - 14:54

Simon33 a écrit:
Bonjour à toutes et tous,

Vous trouverez mon compte Rendu du 1000 ici : 
https://drive.google.com/open?id=0BwXVvmgScuU0TUNtVng1bm1BWlU 

Il était temps de le terminer avant de repartir pour une nouvelle aventure : une double flèche de France Bordeaux-Paris et retour Paris-Bordeaux avec mon ami Bernard qui ne veux pas rester sur un échec...
Départ mercredi 2 août à 6H00, retour à Bordeaux samedi avant 19H00 si tout va bien.
On ne manquera pas de vous donner de nos nouvelles au retour.

Bonnes vacances !
Salut Simon,
J'ai lu ton beau récit avec grand intérêt comme toujours.
Bravo d'avoir très bien su gérer ta barque sur ce BRM 1000 pas facile du tout (pour l'instant, il y a eu quelques "déchets" dans les 3 BRM 1000 français qui ont déjà eu lieu, généralement pour cause d'intempéries).
Bonne route pour ta double Flèche avec ton compagnon Bernard, atteint du même mal que Nicole lors du BRM 1000 RAA de 2016.
Bonne suite d'été.
Jean-Claude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
veloblan
Vulcain
Vulcain
avatar

Nombre de messages : 1930
Age : 67
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: BRM 1000 des RAA premières impressions ...   Mar 1 Aoû - 19:11

Moi aussi je viens de lire, encore un superbe récit, je me suis régalé, vous êtes vraiment des champions, bravo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.veloblan.com/
Simon33
Petit plateau
Petit plateau
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 54
Localisation : Saint Médard en Jalles
Date d'inscription : 06/07/2015

MessageSujet: Re: BRM 1000 des RAA premières impressions ...   Mar 1 Aoû - 20:06

Merci pour vos encouragements !
Cela me motive pour continuer à écrire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mike29
Bitumator !
Bitumator !
avatar

Nombre de messages : 264
Age : 43
Localisation : QUIMPER
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Re: BRM 1000 des RAA premières impressions ...   Mar 1 Aoû - 22:42

Merci pour ton récit, on vit les 1000 km avec toi, et bravo pour la performance  cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bubu14
Super randonneur
Super randonneur


Nombre de messages : 371
Age : 61
Localisation : Blangy le Chateau 14130
Date d'inscription : 31/08/2015

MessageSujet: Re: BRM 1000 des RAA premières impressions ...   Mer 2 Aoû - 9:51

Encore un récit fort riche en enseignements. Ces longues"balades" restent de belles aventures humaines et sportives. Continuez de nous faire rêver pour qu'un jour nous fassions rêver à notre tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BRM 1000 des RAA premières impressions ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
BRM 1000 des RAA premières impressions ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Mon trike à moi : premières impressions !
» FJR 2012 AS .. mes premières impressions
» BRM 1000 des RAA premières impressions ...
» Essai Suzuki GSX-S 1000 ABS : Premières impressions en direct d'Alicante
» Premières impressions au guidon mon CB1000R...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index du forum :: Les Brevets Randonneurs Mondiaux :: 1000 km-
Sauter vers: