Le forum des Rubans Blancs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 étude posturale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Portocéan
Yapaphoto
Yapaphoto
avatar

Nombre de messages : 3275
Age : 68
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: étude posturale   Lun 6 Mar - 15:26

sccber a écrit:

Un exemple, j'ai un pote qui roule depuis plus de cinquante ans avec les bras quasiment non pliés et qui se plaint parfois d'avoir mal aux mains, bras et aux épaules... Il a essayé sans succès de mettre une grosse épaisseur sous la guidoline pour diminuer les vibrations. J'ai essayé de lui expliquer qu'il devait amortir le haut du corps en pliant les bras - comme il le fait parfaitement en ski avec ses jambes - mais j'ai vite compris qu'il lui était impossible de seulement envisager de le faire après des années sur une position, car il fallait tout changer - inclinaison du buste, éventuellement réglage de la selle, et éventuellement longueur de la potence, etc. 
Ce que je veux dire, y a-t-il réellement une seule façon de se positionner sur le vélo ? 

Exemple pertinent sccber... car je me reconnais... Very Happy

Alors peut-on modifier une posture qu'on adopte depuis 30 ou 40 ans ? Il y a dix ans j'aurais répondu non... aujourd'hui je dis oui.
J'étais dans ce cas, bras bien tendus, comme des béquilles...position idéale pour la transmission des vibrations de la route jusqu'aux cervicales. J'ai tout essayé, la guidoline double, les gants rembourrés... cela ne changeait rien. Normal. C'est en lisant un article sur la position en vélo que j'ai compris...
Il fallait donc modifier toute la position du tronc sur la machine. Plier légèrement les bras pour casser cette transmission. Automatiquement, tout le buste baisse en hauteur. Position intenable au début. La seule solution : renforcer la musculature dorsale et abdominale pour mieux tenir. Cela a demandé plusieurs mois...sinon plusieurs années.
Cela consistait à de la gym matinale (planche en particulier) et beaucoup d'attention en roulant :
Je plie légèrement les bras.
Je relâche les épaules.
Si la position est bonne, les mains ne font qu’effleurer le cintre...
Au départ je m'imposais cette position 10 min 1/4 d'heure, puis 1/2 heure, 1 heure. Aujourd'hui, cela m'arrive encore de reprendre mon ancienne position... quand je suis flapi (où fatigué pour ceux qui font du sport... Very Happy ).

Et en aparté du vélo, je donnerai deux exemples pour montrer qu'une position malencontreuse n'est pas rédhibitoire...
En natation, pour la respiration en crawl, je respirais tout à gauche. Une douleur cervicale (ou plutôt gène) m’empêchait à droite. Donc je faisais du R2 du R4. Ce qui entrainait une mauvaise position de tout le corps. Depuis cet hiver, le coach du club m'a proposé des éducatifs pour reprendre tout ça... et ça marche !

Avec l'âge, j'avais de plus en plus tendance à marcher un peu vouté... chose inconcevable en tango argentin ! Very Happy Là aussi, à force de tenir une posture bien droite (mais relâchée) sur le parquet pendant les cours... je marche bien mieux dans la rue (dixit mes proches Very Happy ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4177
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: étude posturale   Lun 6 Mar - 16:45

Portocéan a écrit:
sccber a écrit:

Un exemple, j'ai un pote qui roule depuis plus de cinquante ans avec les bras quasiment non pliés et qui se plaint parfois d'avoir mal aux mains, bras et aux épaules... Il a essayé sans succès de mettre une grosse épaisseur sous la guidoline pour diminuer les vibrations. J'ai essayé de lui expliquer qu'il devait amortir le haut du corps en pliant les bras - comme il le fait parfaitement en ski avec ses jambes - mais j'ai vite compris qu'il lui était impossible de seulement envisager de le faire après des années sur une position, car il fallait tout changer - inclinaison du buste, éventuellement réglage de la selle, et éventuellement longueur de la potence, etc. 
Ce que je veux dire, y a-t-il réellement une seule façon de se positionner sur le vélo ? 

Exemple pertinent sccber... car je me reconnais... Very Happy

Alors peut-on modifier une posture qu'on adopte depuis 30 ou 40 ans ? Il y a dix ans j'aurais répondu non... aujourd'hui je dis oui.
J'étais dans ce cas, bras bien tendus, comme des béquilles...position idéale pour la transmission des vibrations de la route jusqu'aux cervicales. J'ai tout essayé, la guidoline double, les gants rembourrés... cela ne changeait rien. Normal. C'est en lisant un article sur la position en vélo que j'ai compris...
Il fallait donc modifier toute la position du tronc sur la machine. Plier légèrement les bras pour casser cette transmission. Automatiquement, tout le buste baisse en hauteur. Position intenable au début. La seule solution : renforcer la musculature dorsale et abdominale pour mieux tenir. Cela a demandé plusieurs mois...sinon plusieurs années.
Cela consistait à de la gym matinale (planche en particulier) et beaucoup d'attention en roulant :
Je plie légèrement les bras.
Je relâche les épaules.
Si la position est bonne, les mains ne font qu’effleurer le cintre...
Au départ je m'imposais cette position 10 min 1/4 d'heure, puis 1/2 heure, 1 heure. Aujourd'hui, cela m'arrive encore de reprendre mon ancienne position... quand je suis flapi (où fatigué pour ceux qui font du sport... Very Happy ).

Et en aparté du vélo, je donnerai deux exemples pour montrer qu'une position malencontreuse n'est pas rédhibitoire...
En natation, pour la respiration en crawl, je respirais tout à gauche. Une douleur cervicale (ou plutôt gène) m’empêchait à droite. Donc je faisais du R2 du R4. Ce qui entrainait une mauvaise position de tout le corps. Depuis cet hiver, le coach du club m'a proposé des éducatifs pour reprendre tout ça... et ça marche !

Avec l'âge, j'avais de plus en plus tendance à marcher un peu vouté... chose inconcevable en tango argentin ! Very Happy Là aussi, à force de tenir une posture bien droite (mais relâchée) sur le parquet pendant les cours... je marche bien mieux dans la rue (dixit mes proches Very Happy ).
Tout est dit, et c'est extraordinaire d'avoir eu cette approche : encore bravo, il en faut de la motivation pour faire cela, et surtout une souplesse intellectuelle que j'admire... Pour moi, la clé c'est aimer apprendre - ce qui est mon cas - et peut-être à cause du système éducatif français beaucoup en ressortent un peu traumatisés (c'est la thèse d'un spécialiste britannique du système éducatif français qui dit que quel que soit le niveau d'étude atteint les français ont un sentiment inconsciemment d'échec... j'ai oublié son nom et les références qui datent d'une vingtaine d'années, mais j'avais trouvé cela en adéquation avec mes expériences d'enseignant en formation continue).
Mon ancienne expérience de pédagogie auprès de publics adultes m'a appris que rares étaient les personnes capable et désireuses de remettre en question les " mauvaises habitudes "... J'ai appris - à mes dépends - que beaucoup prennent les conseils désintéressés pour des agressions : aussi, parfois, surtout si sollicité, il m'arrive de donner un conseil (que je ne prend jamais pour la vérité), mais je n'insiste jamais : j'ai un pote médiocre technicien à ski - mais au caractère intrépide - qui je sais n'acceptera jamais de quiconque la moindre remarque qui lui permettrai de progresser...
Pour en revenir aux appuis sur le vélo, j'ai travaillé un peu comme toi pendant des années le renforcement et l'équilibrage des abdominaux et des dorsaux, de manière à pouvoir tenir une position penchée quasiment sans appuyer sur le guidon (et de même le travail invisible des jambes pour alléger l'appui sur la selle). Malheureusement en fixie c'est presque impossible pour l'appui sur la selle (en haute vélocité pendant les descentes notamment) et l'appui aux cocottes prolongé en danseuse lors d'une ascension difficile : sur 1 000 km c'est très dur Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papou
Le cannibale mayennais
Le cannibale mayennais
avatar

Nombre de messages : 6240
Age : 63
Localisation : mayenne
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: étude posturale   Lun 6 Mar - 21:03

Portocéan a écrit:
Avec l'âge, j'avais de plus en plus tendance à marcher un peu vouté... chose inconcevable en tango argentin ! Very Happy Là aussi, à force de tenir une posture bien droite (mais relâchée) sur le parquet pendant les cours... je marche bien mieux dans la rue (dixit mes proches Very Happy ).
Avec ton gros zoom à la main  scratch No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: étude posturale   

Revenir en haut Aller en bas
 
étude posturale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» étude posturale
» étude posturale
» étude posturale Cyfac?
» étude posturale
» Etude posturale pour construction.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index du forum :: Conseils :: Matériel et technique-
Sauter vers: