Le forum des Rubans Blancs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 critiques positives ou negatives de PBP 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
col_du_glandon
Papillon
Papillon
avatar

Nombre de messages : 1266
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: critiques positives ou negatives de PBP 2015   Jeu 14 Jan - 21:45

oui, je ne sais vraiment pas quoi penser de ce que l'on peut dire concernant le mauvais entrainement ou pas assez de certains cyclos. ce qui est sur, c'est que chacun a son organisme avec un métabolisme différent et des temps de récupération différents

Tous ces instants m'ont ete montrés la nuit, avec les eclairages blanc et les lumieres, les instants graves etaient amplifiés

Ce qui m'a aussi choque, c'est le nombre de dechets sur le bord de la route et le nombre de fumeurs aux controles parmi les gens qui attendaient! je me dis que j'ai évolué avec peut etre toujours les memes, mais ca m'a choqué.

Je continue encore à réflechir, mais c'est vrai que Gervais, c'était sympa de passer ces moments ensemble avant! Alors à refaire, mais je demande... reflexion !
@+
jean-philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanpba.homeip.net
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4104
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: critiques positives ou negatives de PBP 2015   Ven 15 Jan - 1:10

Je suis passé avant toi, il n'y avait donc pas autant de déchets... J'ai remarqué lors d'un petit arrêt des papiers récents de barres énergétiques, enfin je l'ai supposé puisque l'écriture était exclusivement en caractères chinois ou japonais... Comme quoi, toutes les nations cyclistes possèdent leurs pollueurs affraid
Quant aux nombre d'organismes défaits, il faut aussi le rapprocher du nombre de partants : finalement ce n'est pas anormal. Personnellement j'ai surtout vu une majorité de cyclistes qui finissait très correctement... Je crois, à lire les témoignages de cyclistes de niveau très différent que c'est la gestion du sommeil qui pose le plus de difficultés : étant plutôt au quotidien quelqu'un qui dort suffisamment et - lien de causalité ? - un privilégié sur longue distance par ma faculté de me passer de sommeil (600 km, 7 h de sommeil, 600 km sans soucis sur ce PBP, 1/2 h + 3 h sur le 1 000 de Ménigoute, par exemple). En outre, je m'efforce toute l'année à rouler souvent de nuit, au contraire de beaucoup qui évitent au maximum de rouler la nuit.
Si on rajoute le temps perdu à manger trop longuement ou celui perdu inutilement aux contrôles, faut-il après s'étonner que tant de participants soient obligés ensuite à rouler trop vite pour leur niveau et de ce fait dépasser leurs limites... Bien évidemment ce n'est qu'hypothèses de ma part...
Y-a-t-il eu des études un peu sérieuses sur les vrais causes des abandons ou des hors-délais (accidents mécaniques, chutes, blessures type tendinites ou équivalent, extrême fatigue, manque de sommeil, etc. ).
Enfin, je pense que peut-être trop de participants ont le tord de ne faire au mieux qu'une saison tous les quatre ans comprenant de la longue distance, et de ce fait n'ont pas une adaptation suffisante à ce type d'effort, d'autant plus difficile qu'ils ont cette année-là pour se préparer accumulé un kilomètrage supérieur à leur habitude, amenant de manière insidieuse une fatigue pré PBP, accumulation plus proche d'un état de sur-entraînement que d'un super affûtage.
Enfin, une piste aussi grâce à ce que je lisais aujourd'hui, parmi les conseils d'un coach qui donnait celui-ci : " se fixer un seul objectif est un erreur, en effet c’est se mettre inutilement une énorme pression sur ce que vous allez appeler  « LA » course de l’année. Si par malheur un aléas vous oblige à renoncer cela provoquera une très forte frustration qui prendra plusieurs semaines. (Alain Roche) "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lmvv
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
avatar

Nombre de messages : 763
Age : 70
Localisation : environs d'Angers
Date d'inscription : 12/08/2014

MessageSujet: Re: critiques positives ou negatives de PBP 2015   Ven 15 Jan - 7:01

sccber a écrit:
Je suis passé avant toi, il n'y avait donc pas autant de déchets... J'ai remarqué lors d'un petit arrêt des papiers récents de barres énergétiques, enfin je l'ai supposé puisque l'écriture était exclusivement en caractères chinois ou japonais... Comme quoi, toutes les nations cyclistes possèdent leurs pollueurs affraid
Quant aux nombre d'organismes défaits, il faut aussi le rapprocher du nombre de partants : finalement ce n'est pas anormal. Personnellement j'ai surtout vu une majorité de cyclistes qui finissait très correctement... Je crois, à lire les témoignages de cyclistes de niveau très différent que c'est la gestion du sommeil qui pose le plus de difficultés : étant plutôt au quotidien quelqu'un qui dort suffisamment et - lien de causalité ? - un privilégié sur longue distance par ma faculté de me passer de sommeil (600 km, 7 h de sommeil, 600 km sans soucis sur ce PBP, 1/2 h + 3 h sur le 1 000 de Ménigoute, par exemple). En outre, je m'efforce toute l'année à rouler souvent de nuit, au contraire de beaucoup qui évitent au maximum de rouler la nuit.
Si on rajoute le temps perdu à manger trop longuement ou celui perdu inutilement aux contrôles, faut-il après s'étonner que tant de participants soient obligés ensuite à rouler trop vite pour leur niveau et de ce fait dépasser leurs limites... Bien évidemment ce n'est qu'hypothèses de ma part...
Y-a-t-il eu des études un peu sérieuses sur les vrais causes des abandons ou des hors-délais (accidents mécaniques, chutes, blessures type tendinites ou équivalent, extrême fatigue, manque de sommeil, etc. ).
Enfin, je pense que peut-être trop de participants ont le tord de ne faire au mieux qu'une saison tous les quatre ans comprenant de la longue distance, et de ce fait n'ont pas une adaptation suffisante à ce type d'effort, d'autant plus difficile qu'ils ont cette année-là pour se préparer accumulé un kilomètrage supérieur à leur habitude, amenant de manière insidieuse une fatigue pré PBP, accumulation plus proche d'un état de sur-entraînement que d'un super affûtage.
Enfin, une piste aussi grâce à ce que je lisais aujourd'hui, parmi les conseils d'un coach qui donnait celui-ci : " se fixer un seul objectif est un erreur, en effet c’est se mettre inutilement une énorme pression sur ce que vous allez appeler  « LA » course de l’année. Si par malheur un aléas vous oblige à renoncer cela provoquera une très forte frustration qui prendra plusieurs semaines. (Alain Roche) "
Je suis tout à fait d'accord avec toi sur tout ce que tu viens d'écrire. J'ai déjà donné mon avis sur ces questions dans d'autres posts traitant du sujet (notamment assez récemment suite à l'excellent article de "Chrisheg" racontant son parcours finalement "hors délai" ).
Si l'on veut réussir son PBP quand on est lent, il faut gérer au plus vite les différentes choses à faire en dehors du vélo (arrêts les plus courts possible, sommeil suffisant mais pas exagéré, ne pas s'arrêter à chaque "stand" que l'on trouve au bord de la route, ...). Car plus le temps s'écoule, plus il y a de nuits à passer, donc plus de fatigue accumulée. L'organisme en prend un coup tant physiquement que psychologiquement et ensuite c'est le cercle vicieux ...
Et puis, je me permets de redire ce que j'ai déjà écrit ici peu après PBP. J'ai plus qu'un doute sur le sérieux de l'homologation de certains brevets qualificatifs dans certains pays. À voir quand même beaucoup de cyclos déjà à la dérive dès la première nuit, ça interpelle ! On me dira que les conditions climatiques entre pays sont différentes, que ceci, que cela ... C'est possible, mais quand même ...
Quant au parcours de Jean-Philippe, magnifique samaritain, c'est évidemment très dommage pour lui qu'il soit arrivé hors délai puis non réhabilité ... Mais plus de 5 h en trop, cela a sans doute été jugé irrécupérable et le staff de l'ACP n'a peut-être pas voulu créer un précédent ... Mais à la lecture de ton compte-rendu, Jean-Phi, j'ai quand même l'impression que tu t'intéresses trop au sort de ton prochain même si, bien évidemment, il ne s'agit pas de laisser "crever" les gens sur la route. Tu es forcément déçu sur le plan sportif, mais sur le plan humain, ton comportement a vraiment été magnifique et on ne peut que t'en féliciter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivo
Super randonneur
Super randonneur


Nombre de messages : 497
Age : 49
Localisation : Maestricht
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: critiques positives ou negatives de PBP 2015   Ven 15 Jan - 11:03

Chapeau pour arrêter et donner d'assistance au cyclo allemand.
Le manque des langues chez beaucoup des randonneurs est vraiment un problème dans les randos internationales. Bon, l'organisation peut organiser des traducteurs mais sur le parcours il ne sont pas des traducteurs. Un bon préparation d'un randonnée au étranger signife aussie se préparer pour les conditions locales. Trop des participants de PBP ont traité PBP comme un voyage tout inclus avec des assistants partout. Mais malgré le quantité des bénévolées, ce sont beacoup des tronçons ou on est seules. Et un manque de préparation peut être fatale. Pas prendre le PIN du GSM de sa femme est un vrai grand erreur de ce cyclo. Je va discuter ça sur un forum Allemand.

Moi même, j'ai aussi 'perdu' des temps dans des grands brevets parce que j'ai donnu d'assistance. Deux fois j'ai reçu quelques heures supplémentaires pour compenser pour le temps perdu, mais c'est pas un plein compensation. Dans les brevets 1200+ ça signife que ton arrive au hôtel ou contrôle est plus tard que prévu et un nuit supplémentaire. Un fois, en Uzbekie, j'ai abbandoné pour ça, continuer un 4. nuit était trop dangereuse. Aussie dans ce cas un des raisons était des cyclos avec un préparation insuffisant, des vélo's pas adaptée au parcours et aucune connaisance des langues parlu par la population locale.

Pour moi impossible à comprendre était quelques commentaires des autre randonneurs qui m'a critisé pour arrêter et donner d'assistance.  Pour moi arrêter et assiter est obligatoire, peut être un bon addition au réglementaire était que l'orgaanisateur al e droit de disqualifier un pariticpant pour réfuser d'arrêter et donner d'asistance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fotoalbum.dds.nl/ivo_m
acollongues
Grand plateau
Grand plateau


Nombre de messages : 73
Age : 68
Localisation : Bourg-la-Reine 92
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: critiques positives ou negatives de PBP 2015   Ven 15 Jan - 14:26

Entre le compte-rendu de Björn LENHARD et celui de Jean-Philippe BATTU, parle-t-on vraiment du même Paris-Brest ? Pour moi la réponse est oui, sans aucun doute. Si la différence semble pourtant énorme c’est que tous deux, chacun à leur manière, brodent sur la réalité.

Björn fait croire aux naïfs que Paris-Brest est une promenade de santé, qu’il suffit de rouler à 30km/h ce qui est très facile en peloton, puis de manger des croissants et des bananes pour rentrer frais comme l’œil. Jean-Philippe au contraire collectionne une espèce de cour des miracles de tous les éclopés qu’il croise et dresse le tableau terrible d’une épreuve où l’on met sa vie en jeu.

Selon moi ils ont tort l’un comme l’autre. C’est justement le privilège de la grande distance, lorsqu’on commence à bien la connaître, d’alterner des passages type LENHARD et des passages type BATTU. Les forums et les compte-rendu sont sympathiques, mais ils ne doivent pas occulter le fait que c’est une aventure personnelle à chaque fois qu’il s’agit de vivre.
Probablement que le taux élevé d’abandons chez les nouveaux venus s’explique par cette erreur d’appréciation, consistant à croire qu’en se coulant dans un moule, en s’intégrant à un groupe, un peu comme en voyage organisé, ce sera plus facile. À leur décharge il faut dire qu’à la différence des français ils ne sont pas chez eux et qu’ils ont souvent voyagé en groupe pour gagner le départ. D’où leur difficulté ensuite à endosser la tenue du randonneur autonome qui gère lui-même l’ensemble de l’affaire.

Mais ils apprendront comme ont appris les américains dont les premières prestations, notamment en 1987,  avaient été catastrophiques. Il n’est dès lors pas étonnant que leurs débuts soient difficiles et ce n’est pas forcément leur rendre service que de les materner. S’ils aiment vraiment le vélo, ils reviendront de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4104
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: critiques positives ou negatives de PBP 2015   Ven 15 Jan - 18:51

Oui. Entièrement d'accord... Bien sûr que personne n'occulte les différences de niveau, énorme sur un PBP. Mais il m'est arrivé, moi modeste cylindrée d'arriver avant des gars plus forts, pour toute sortes de raisons...
Je persiste à considérer que l'une des manières indispensables de finir - si possible dans les temps - est d'apprendre l'autonomie, donc à rouler seul très souvent. Après on se sent bien quand on se retrouve seul, et puis on évite aussi en ne cherchant pas à tout prix à rejoindre un groupe, cette fatigue du chasse-patate puis celle éventuelle de vouloir rester dans un groupe qui ne vous va pas (trop rapide, pas assez régulier, dont les temps d'arrêt (alimentation, sommeil) ne sont pas les vôtres... En d'autres termes on devient libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcor
Grand plateau
Grand plateau


Nombre de messages : 62
Age : 68
Localisation : Essonnes / Corse
Date d'inscription : 11/02/2015

MessageSujet: Re: critiques positives ou negatives de PBP 2015   Ven 15 Jan - 18:59

lmvv a ecrit :

"Et puis, je me permets de redire ce que j'ai déjà écrit ici peu après PBP. J'ai plus qu'un doute sur le sérieux de l'homologation de certains brevets qualificatifs dans certains pays."
Je partage les doutes de lmvv mais tous les pays n'ont certainement pas la chance d'avoir des "organisateurs" comme ceux qui sévissent à Angers, à Tours , à Grenoble, à Noisiel et dans bien d'autres villes !
J'ai participé au contrôle des vélos le samedi toute la journée. C'est absolument passionnant.... mais on voit de tout ! Et à l'évidence, de nombreux participants n'avaient sans doute jamais  - ou vraiment très peu - roulé de nuit avec les éclairages qui nous étaient présentés. Même chose pour les équipements...les sacoches hétéroclites aux fixations improbables...
J'ai eu maintes fois l'impression d'avoir en face de moi des touristes, certes souvent sympathiques mais surtout très touristes !
J'ai aussi vu ( pas au contrôle !) un "cyclo", une tour Eiffel sur la tête - sans doute pour confirmer qu'il n'était pas  touriste - y participer sans être inscrit !
Alors, comme dit l'ami Alain, c'est aussi ça PBP : une terre de contraste. Mais c'est aussi et surtout une fantastique "fête du vélo" que l'ACP nous organise magistralement à chaque fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roule toujours
Intarissable sur le sujet
Intarissable sur le sujet
avatar

Nombre de messages : 782
Age : 65
Localisation : Rennes (Cesson-Sévigné)
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: critiques positives ou negatives de PBP 2015   Sam 16 Jan - 13:26

Respect, Jean Philippe, total respect...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orangina56
Bitumator !
Bitumator !
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 44
Localisation : St Meen Le Grand
Date d'inscription : 16/06/2014

MessageSujet: Re: critiques positives ou negatives de PBP 2015   Sam 16 Jan - 22:57

Jean-Philippe, autant d'humanité et d'abnégation force le respect. Lâche pas l'affaire, tu fais honneur aux randonneurs.

Pour moi la principale erreur de beaucoup de randonneurs est de ne pas rouler assez en solo en bouffant du vent, de la pluie, de la grêle ( tiens comme hier en BZH), de la chaleur....etc.
Faut bouffer de la M...E pour être costaud ensuite.
C'est peut-être à cause de nos modes de vies modernes qui pour certains sont devenues bien trop confortables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4104
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: critiques positives ou negatives de PBP 2015   Sam 16 Jan - 23:53

Orangina56 a écrit:
Jean-Philippe, autant d'humanité et d'abnégation force le respect. Lâche pas l'affaire, tu fais honneur aux randonneurs.

Pour moi la principale erreur de beaucoup de randonneurs est de ne pas rouler assez en solo en bouffant du vent, de la pluie, de la grêle ( tiens comme hier en BZH), de la chaleur....etc.
Faut bouffer de la M...E pour être costaud ensuite.
C'est peut-être à cause de nos modes de vies modernes qui pour certains sont devenues bien trop confortables.
+1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
huit quart
Bitumator !
Bitumator !
avatar

Nombre de messages : 179
Age : 51
Localisation : Beloeil
Date d'inscription : 30/07/2015

MessageSujet: Re: critiques positives ou negatives de PBP 2015   Dim 17 Jan - 9:18

Orangina56 a écrit:
Jean-Philippe, autant d'humanité et d'abnégation force le respect. Lâche pas l'affaire, tu fais honneur aux randonneurs.

Pour moi la principale erreur de beaucoup de randonneurs est de ne pas rouler assez en solo en bouffant du vent, de la pluie, de la grêle ( tiens comme hier en BZH), de la chaleur....etc.
Faut bouffer de la M...E pour être costaud ensuite.
C'est peut-être à cause de nos modes de vies modernes qui pour certains sont devenues bien trop confortables.
très juste bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.simplesite.com/builder/pages/preview3.aspx?token=c766
Bucky
Bitumator !
Bitumator !
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 43
Localisation : ARRAS (62)
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: critiques positives ou negatives de PBP 2015   Lun 18 Jan - 0:06

Moi aussi je suis très admiratif de ton comportement Jean-Philippe. Tu as largement gagné ton PBP d'humanité ! 
Par contre j'ai peur que le fait que tu n'ai pas été homologué (comme ça a été dit plus haut, 5 heures ça faisait peut être trop et l'ACP n'a peut être pas voulu faire un précédent, choix que je respecte), ne conduise à l'avenir à ce qu'il y ait de moins en moins de bon samaritain qui viennent en aide aux cyclos en détresse. Jusqu'au jour où par ce manque, il y ait un drame.
Personnellement, je ne pense pas que j'aurai aidé autant de cyclo que toi. Par exemple ce cyclo anglais qui porte des lentille et n'a pas le miroir nécessaire pour les remettre... Pour moi il n'était pas en danger, il aurait du prévoir son matériel nécessaire.
En tout cas Jean Philippe : BRAVO et MERCI pour cette conduite exemplaire.
Fred.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alkashi
Bitumator !
Bitumator !


Nombre de messages : 245
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: critiques positives ou negatives de PBP 2015   Lun 18 Jan - 15:28

Étant l'hôte de Jean-Philippe le dimanche après-midi le temps qu'il se repose avant de prendre le départ j'ai été étonné du retard qu'il avait pris, avec mon collègue (Philippe C) nous l'avions croisé au retour lors de la descente du Roc Trevezel alors qu'il était encore à aller (nous sommes partis en 84h et lui en 90h).

Je comprends maintenant parfaitement le pourquoi du comment du hors délai de JPB et j'admire son abnégation pour toujours venir en aide aux cyclos sur le bord de la route.

Comme beaucoup je me demande le sérieux de la préparation de beaucoup de participants, quand je vois des cyclos déjà dormir à l'aller à Villaine la Juhel (à 10m22 dans cette vidéo https://www.youtube.com/watch?v=d5xsPcabCmc#t=10m20 ) je trouve ça complètement aberrant.

Je trouve ça "normal" de lutter contre le sommeil lors du retour et de voir des cyclos sur les bas-côté (en sécurité de préférence) après plusieurs dizaines d'heures de vélo mais des cyclos ayant préparé des brevets correctement ne devraient pas finir hors délai à moins d'un gros pépin physique.

je vais raconter mon expérience :
PBP2011, je n'avais jamais fait plus de 150km à vélo avant 2011
j'ai fait les 4 brevets qualificatifs avec des cyclos en groupe sans rouler trop vite ou alors je suivais les plus fort et lâchais au bout de quelques heures : 200 à 26 de moyenne roulée, le 300 à Orchies à 28 de moyenne roulée, le 400 à Beuvry en roulant de nuit sans dormir (départ à 13h) et le 600 à Beuvry en dormant 6h à 280km de l'arrivée (600 en 35h).

Partant de là j'ai pris le départ du PBP2011 en 84h sachant que je faisait entre 14 et 20km/jour en vélotaf et que je n'ai réalisé aucune grosse sortie (plus de 50km) à vélo depuis les brevets.
J'avais comme but de dormir à Loudéac deux fois, ce que j'ai fait le mardi matin et le mercredi matin puis le mercredi après-midi j'ai dormi un peu dans l'herbe en sécurité. Je me souviens qu'à un contrôle j'étais proche du hors-délai (1 ou 2h) donc je me suis reposé plus tard.

La dernière j'ai lutté contre le sommeil donc je m'arrêtais sur le bord pour manger et boire, j'ai finalement terminé en un peu moins de 80h avec 55h roulée (à ce PBP j'avais pris mon compteur Smile).

De cette expérience j'en ai évidemment retiré que je me suis arrêté très longtemps aux différents sachant que j'ai dormi moins de 4h à Loudéac au total donc j'aurais pu faire bien mieux en gérant mieux mes arrêts.


En 2015 entre les deux j'ai fait 10 diagos, 1 Tour de France randonneur en juin 2015 donc j'étais bien mieux préparé et avec mon expérience et celle d'un ami nous avons fini ensemble en 68h30 environ (11h de moins qu'en 2011)...

/pavé un peu hors sujet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4104
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: critiques positives ou negatives de PBP 2015   Lun 18 Jan - 17:54

À te lire me viennent de nouveau à l'esprit quelques remarques qui pourraient être utiles - si elles sont validées - à tous les cyclistes tentés par la longue distance.
Ta préparation de néophyte en 2011 : comme beaucoup je soupçonne que tu as effectué les brevets qualificatifs un peu trop vite, comme des cyclosportives en quelque sorte (je dis soupçonne car je ne connais évidemment pas ta cylindrée), ce qui est d'autant plus préjudiciable que par ailleurs tes sorties courtes ne devaient pas t'avoir préparé à rouler économiquement...
Moi au contraire je peux dire que mes moyennes roulées et totales en 2011 - j'étais également néophyte - sur les BRM ont été bien plus faibles que celles du PBP et d'une manière générale il en est toujours ainsi : si l'on considérait davantage ces brevets comme des entraînements, entraînement pour les deux plus courts à trouver sa future allure sur 1 200 km, et sur les deux autres à y rajouter l'adaptation au roulage de nuit - qui peut dormir 4 nuits entières sur le PBP ? - on ferait un meilleur travail. De plus rouler vite sur des brevets préparatoires apportent trop de fatigue pour un cycliste non encore aguerri.
De fait il aurait peut-être aussi été plus enrichissant de ne dormir - si nécessaire - que 3 ou 4 heures maxi sur le 600, car le confort de dormir 6 h sur un 600 ne prépare au mieux qu'à dormir au minimum 12 voire 14 ou 15 h sur le PBP (ce qui représente beaucoup de temps surtout si on ne part pas en 90 h)... Et le travail de qualité - l'intensité - se travaille ensuite sur des sorties courtes...
Je ne développe pas non plus ici les idées déjà abordées plus haut sur la préparation idéale qui devrait comporter un développement du mental - par l'habitude de la difficulté - et de l'autonomie...
Ces considérations ne doivent plus guère te concerner puisqu'en 2015 apparemment ton PBP fut bien maîtrisé (je le suppose bien que tu ne donnes pas tes temps de sommeil).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alkashi
Bitumator !
Bitumator !


Nombre de messages : 245
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: critiques positives ou negatives de PBP 2015   Lun 18 Jan - 18:13

En 2015 nous avons dormi 3h à Tinténiac au retour dans la nuit de mardi à mercredi (1h-4h en gros).

Après chacun sa vision, maintenant nous faisons les brevets à allure PBP (entre 20 et 25 de moyenne roulée pas plus) et c'est une vision différente, c'est bien plus agréable, ça permet de parler ensemble, de pouvoir rattraper un groupe même si on fait un arrêt vidange.
Quand j'avais fait le 300 d'Orchies on roulait comme des barjos en deux lignes à plus de 30 comme en contre la montre par équipe, c'est bien pour aller vite et finir vite le brevet mais on en retient pas grand chose, tout comme ceux qui font un 600 à 25-30 de moyenne je pense.

J'ai toujours détesté faire des sorties pour m'entraîner donc je préfère faire des brevets à allure tranquille et éviter d'être cramé et d'avoir mal aux jambes pendant plusieurs jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bubu14
Super randonneur
Super randonneur


Nombre de messages : 351
Age : 61
Localisation : Blangy le Chateau 14130
Date d'inscription : 31/08/2015

MessageSujet: Re: critiques positives ou negatives de PBP 2015   Lun 18 Jan - 19:38

C'était mon 1er PBP que je considère avoir vécu sans grosse galère, même s'il faut quand même s'envoyer ce beau festin de km.
        Hormis la nécessité de participer aux brevets pour se qualifier, ceux-ci ont d'utile qu'ils permettent de valider la mise au point du matériel, de la tenue, de l'alimentation, etc... Ce genre d'épreuve ne supporte pas l'improvisation.
        Si mon expérience de la longue distance à vélo se limitait aux brevets et quelques randos longues en autonomie, j'ai par ailleurs une bonne d'expérience de l'ultra distance en course à pied et je savais ce qui me convenait ou pas car les analogies sont nombreuses, même si par ailleurs il existe aussi de grosses différences.
        La gestion optimale des arrêts est capitale. Et optimale se résume pour moi à minimale. Car même si un gros de sommeil t'impose par raison et par prudence de faire une pause, il ne faut jamais croire que plus elle sera longue, plus elles sera réparatrice. Mon 1er arrêt fut au lycée à Brest où je dormis 2h15, et sur le retour, il y eut une heure chez l'habitant après Fougères, et une grosse demi-heure à Mortagne. Lors d'une pause trop longue, on peut avoir vite le moral qui flanche, l'état de grosse fatigue amplifiant le phénomène. J'avais constaté çà en ultratrail où les bases de ravitaillement-repos étaient de vraies usines à abandons. Donc, je fais toujours en sorte d'y traîner le moins possible.
         Et je rejoins les analyses précédentes pour m'étonner de constater que certains concurrents improvisent beaucoup: éclairage peu au point, tenue peu adaptée, etc...Qu'ont-ils retenu des brevets?
         Quant à la condition physique de certains cyclistes (notamment asiatiques), on pouvait en effet douter de leur passage par les brevets.
         Un dernier mot pour louer l'organisation de PBP, surtout quand on réalise l'ampleur de la tache. Je n'eus qu'à déplorer l'arnaque du ravito de Carhaix (ou Loudéac, je ne sais plus): 12 euros pour une barquette de taboulé inmangeable car trop épicée et une assiette de purée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4104
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: critiques positives ou negatives de PBP 2015   Lun 18 Jan - 20:40

alkashi a écrit:
En 2015 nous avons dormi 3h à Tinténiac au retour dans la nuit de mardi à mercredi (1h-4h en gros).

Après chacun sa vision, maintenant nous faisons les brevets à allure PBP (entre 20 et 25 de moyenne roulée pas plus) et c'est une vision différente, c'est bien plus agréable, ça permet de parler ensemble, de pouvoir rattraper un groupe même si on fait un arrêt vidange.
Quand j'avais fait le 300 d'Orchies on roulait comme des barjos en deux lignes à plus de 30 comme en contre la montre par équipe, c'est bien pour aller vite et finir vite le brevet mais on en retient pas grand chose, tout comme ceux qui font un 600 à 25-30 de moyenne je pense.

J'ai toujours détesté faire des sorties pour m'entraîner donc je préfère faire des brevets à allure tranquille et éviter d'être cramé et d'avoir mal aux jambes pendant plusieurs jours.
Je suis comme toi - en un peu moins rapide peut-être - le contre-la-montre par équipe ça va cinq minutes : ça m'est arrivé d'y participer sur des brevets pour diverses raisons, mais ce n'est pas le plaisir que je recherche à vélo...
À part cela, parcourir des brevets à allure modérée fait partie de l'entraînement (c'est développer son endurance de base). Après on peut travailler la résistance, la force, etc. Mais en premier il faut de l'endurance (une bonne construction se fait sur de bonnes fondations).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4104
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: critiques positives ou negatives de PBP 2015   Lun 18 Jan - 20:48

bubu14 a écrit:
C'était mon 1er PBP que je considère avoir vécu sans grosse galère, même s'il faut quand même s'envoyer ce beau festin de km.
        Hormis la nécessité de participer aux brevets pour se qualifier, ceux-ci ont d'utile qu'ils permettent de valider la mise au point du matériel, de la tenue, de l'alimentation, etc... Ce genre d'épreuve ne supporte pas l'improvisation.
        Si mon expérience de la longue distance à vélo se limitait aux brevets et quelques randos longues en autonomie, j'ai par ailleurs une bonne d'expérience de l'ultra distance en course à pied et je savais ce qui me convenait ou pas car les analogies sont nombreuses, même si par ailleurs il existe aussi de grosses différences.
        La gestion optimale des arrêts est capitale. Et optimale se résume pour moi à minimale. Car même si un gros de sommeil t'impose par raison et par prudence de faire une pause, il ne faut jamais croire que plus elle sera longue, plus elles sera réparatrice. Mon 1er arrêt fut au lycée à Brest où je dormis 2h15, et sur le retour, il y eut une heure chez l'habitant après Fougères, et une grosse demi-heure à Mortagne. Lors d'une pause trop longue, on peut avoir vite le moral qui flanche, l'état de grosse fatigue amplifiant le phénomène. J'avais constaté çà en ultratrail où les bases de ravitaillement-repos étaient de vraies usines à abandons. Donc, je fais toujours en sorte d'y traîner le moins possible.
         Et je rejoins les analyses précédentes pour m'étonner de constater que certains concurrents improvisent beaucoup: éclairage peu au point, tenue peu adaptée, etc...Qu'ont-ils retenu des brevets?
         Quant à la condition physique de certains cyclistes (notamment asiatiques), on pouvait en effet douter de leur passage par les brevets.
         Un dernier mot pour louer l'organisation de PBP, surtout quand on réalise l'ampleur de la tache. Je n'eus qu'à déplorer l'arnaque du ravito de Carhaix (ou Loudéac, je ne sais plus): 12 euros pour une barquette de taboulé inmangeable car trop épicée et une assiette de purée.
Je te rejoins sur tous ces points cheers sauf l'arnaque tarifaire : j'ai très peu utilisé les selfs, car j'étais en semi-autonomie et j'ai aussi acheté quelques provisions - style Yop ou sandwich en supérette ; et quand c'est trop cher je passe mon chemin. De toute façon les gens mangent trop, je trouve, sur ces brevets, bien plus que nécessaire physiologiquement parlant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
robert
Bitumator !
Bitumator !
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 56
Localisation : Nice
Date d'inscription : 13/02/2010

MessageSujet: Re: critiques positives ou negatives de PBP 2015   Mer 20 Jan - 11:28

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bubu14
Super randonneur
Super randonneur


Nombre de messages : 351
Age : 61
Localisation : Blangy le Chateau 14130
Date d'inscription : 31/08/2015

MessageSujet: Re: critiques positives ou negatives de PBP 2015   Mer 20 Jan - 17:34

Les images sont bien tournées et çà donne envie d'en voir plus...
          J'ai reconnu l'Allemande sur sa randonneuse Singer parti dans notre groupe C, mais je peux vous dire que le combi Wolksvagen qui l'accompagnait pour prendre les images nous a bien fait ch... avec ses manoeuvres intempestives, voire dangereuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sccber
Prolix
Prolix
avatar

Nombre de messages : 4104
Age : 68
Localisation : Loire
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: critiques positives ou negatives de PBP 2015   Mer 20 Jan - 18:18

bubu14 a écrit:
Les images sont bien tournées et çà donne envie d'en voir plus...
          J'ai reconnu l'Allemande sur sa randonneuse Singer parti dans notre groupe C, mais je peux vous dire que le combi Wolksvagen qui l'accompagnait pour prendre les images nous a bien fait ch... avec ses manoeuvres intempestives, voire dangereuses.
affraid
La magie du cinéma en prend un coup quand on connaît les conditions du tournage lol!
L'organisation réglemente d'ailleurs les véhicules d'assistance :
[Ils sont interdits sur le parcours officiel des participants. Les participants désirant néanmoins avoir un véhicule d’assistance (même pour un seul contrôle) doivent obligatoirement le déclarer au moment de l'inscription. Un itinéraire spécial est prévu pour ces véhicules. L’assistance aux participants ne pourra se faire que dans les lieux de contrôle ou jusqu’à +/- 5 kilomètres de ceux-ci.
Les participants devront signer conjointement avec le conducteur du véhicule un engagement sur l'honneur précisant les modalités d'assistance aux participants et le respect absolu du présent règlement par les accompagnateurs sous peine de pénalité.

Article 18 : Pénalisations - Réclamations

BARÈME DES PÉNALISATIONS

Dépassement des véhicules ouvreurs 1 h
Absence d'éclairage de nuit, ou par manque de visibilité 1 h
Non respect du code de la route - Téléphone portable en roulant 1 h
Entraînement par un extérieur à la randonnée 1 h
Non respect de l'environnement 2 h
Absence du port ou port masqué d’un vêtement de haute visibilité 2 h
Refus de répondre aux injonctions des contrôleurs 2 h
Véhicule déclaré, présent sur la route des cyclos, alors qu'il s'est
engagé à suivre l'itinéraire spécial. 2 h
Incorrection du participant ou de ses accompagnateurs envers
les contrôleurs 5 h
Aide apportée sur la route, ou dans les villes contrôle
par un véhicule non déclaré 5 h ]
Faudra-t-il prévoir avec la mode des vidéos un article interdisant aux participants de se faire accompagner par des véhicules motorisés destinés à les filmer ? Evil or Very Mad
Moi je me souviens avoir été bien gêné par les camionnettes de club (et voitures souvent avec remorques porte-vélos) qui aidaient leurs licenciés et passaient leur temps à nous doubler en montée et m'empêchait de faire de même en descente sur la Luchon-Bayonne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Portocéan
Yapaphoto
Yapaphoto
avatar

Nombre de messages : 3253
Age : 68
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: critiques positives ou negatives de PBP 2015   Mer 20 Jan - 18:37

sccber a écrit:

 
L'organisation réglemente d'ailleurs les véhicules d'assistance :



Exact... et il y a des contrôles.

Avec mon macaron d'officiel sur mon véhicule, et mes arrêts multiples pour faire de la photo, j'ai été, par deux fois interpellé par des bénévoles de l'ACP... et j'ai eu donc à justifier ma présence tout au long du parcours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivo
Super randonneur
Super randonneur


Nombre de messages : 497
Age : 49
Localisation : Maestricht
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: critiques positives ou negatives de PBP 2015   Mer 20 Jan - 22:24

bubu14 a écrit:
Les images sont bien tournées et çà donne envie d'en voir plus...
          J'ai reconnu l'Allemande sur sa randonneuse Singer parti dans notre groupe C, mais je peux vous dire que le combi Wolksvagen qui l'accompagnait pour prendre les images nous a bien fait ch... avec ses manoeuvres intempestives, voire dangereuses.

Elle était suivi par des journalistes, donc ça peute être une voiture journaliste, pas un voiture d'assistance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fotoalbum.dds.nl/ivo_m
Cyssousport
Mollet d'acier
Mollet d'acier
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 43
Localisation : Lançon de Provence
Date d'inscription : 12/12/2014

MessageSujet: Re: critiques positives ou negatives de PBP 2015   Jeu 21 Jan - 9:17

Bonjour,
J'ai vu les temps officiels sur le site du PBP, et il y a de gros écart pour certains (jusqu'à 5 hrs) avec les temps qui avaient été diffusés quelques jours après l'arrivée (résultats brut issu de la puce).
D'où viennent ces écart ? Certains sont juste de 15 min et il n'y à pas de pénalité de 15 min....
Autant de cyclo pénalisé ? (je n'ai pas encore traité les infos pour avoir un chiffre, mais je vais le faire).

Bonne journée à tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: critiques positives ou negatives de PBP 2015   

Revenir en haut Aller en bas
 
critiques positives ou negatives de PBP 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Critiques sur la nouvelle 159 TBi "1750i"
» [Recherche Conseils et Critiques] Mon éventuelle future sono
» Tram 2 : objectif 2015
» 2015 - [Infiniti] Q30/QX30
» Coupe du Monde 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index du forum :: Paris-Brest-Paris 2015 :: Le café PBP-
Sauter vers: